• #20 Une journée... avec "Chappie"

     

    Hier, avec mon fils, nous sommes allés voir le fameux "Chappie", ce robot qui semblait être une merveilleuse idée. Nous avions vu une bande annonce qui paraissait prometteuse et qui dans un sens l'ai vraiment. Pas mal d'échanges de tirs, un robot intelligent qui parle et recherche sa propre vérité, bref un moment que j'avais pensé agréable pour mon fils.

     

    Résumé :

    Dans un futur proche, la population, opprimée par une police entièrement robotisée, commence à se rebeller. Chappie, l’un de ces droïdes policiers, est kidnappé. Reprogrammé, il devient le premier robot capable de penser et ressentir par lui-même. Mais des forces puissantes, destructrices, considèrent Chappie comme un danger pour l’humanité et l’ordre établi. Elles vont tout faire pour maintenir le statu quo et s’assurer qu’il soit le premier, et le dernier, de son espèce.

     

    Notre avis :

    Alors il y avait Hugh Jackman dans l'histoire, ce qui a contribué à nous décider, tout comme la bande annonce ci-dessus qui montre un film d'actions avec des robots. Une intelligence artificiel, un robot qui pense, mon fils a adoré, et moi aussi d'ailleurs. Vincent (qui est donc Hugh Jackman) est comme qui dirait un méchant dans l'histoire, pour faire simple, il veut que son propre robot soit la coqueluche du monde et non les plus petits qui sont tous sous la mainmise d'une seule entreprise. Deon est celui qui veut absolument qu'un robot puisse penser, ce qui arrivera avec Chappie. Ce robot va apprendre ce qu'est la vraie vie et c'est une belle leçon que nous avons là.

     

     

    Le problème, car il y en a un et de taille, c'est le langage du film. Pour un tout public les "gros mots" sont de mises et bien colorés. Beaucoup de violences gratuites qui ne cessent de monter en puissante, des personnages complètement décalés et je dirais même qu'ils sont trop caricaturaux des cités. Beaucoup d'humour très dur à comprendre pour les plus jeunes, des règlements de comptes et fusillades à la pelle, sans compter une désactivation (je peux le dire, c'est dans la bande annonce) des "robots police" qui se fait en un claquement de doigts ou presque.

    J'ai beaucoup aimé pour ma part le film, même si des points sont vraiment trop violents, l'univers est violents du départ et cela empire de plus en plus. La fin qui m'a paru trop surréaliste, trop peu en adéquation avec le film. Comme quoi, même avec Hugh Jackman (et Sigourney Weaver) le film ne donne pas un très bon rendu pour ma part.

    Un film plus pour adultes et adolescents. Il vaut mieux faire attention avec plus jeune que 12 ans, car mon fils a eut du mal à comprendre pourquoi ces adultes ne cessaient de parler en s'insultant, comme si c'était naturel. Difficile également de lui expliquer que la fin n'est pas réaliste (oui je me répète, mais avec un fils de huit ans qui vous dit que plus tard il veut être un robot pour vivre éternellement, il vaut mieux lui remettre les pieds sur terre et accessoirement, j'ai eut le temps de lui cacher une des scènes finales qui étaient de trop) et que si cela arrive un jour nous ne serions probablement pas là pour le voir, car la technologie avance oui, mais l'âme d'une personne est immatérielle.

     

     

    « Prévision de Lecture pour Mars 2015Bilan de lecture Février 2015 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :