• 7 choses à faire avant d'être vieille (Claudia Lupien)

     Résumé 

     
    « Quelques mois avant son anniversaire, Doris est frappée par une chronique aperçue sur le Web. L’article concernant une jeune blogueuse populaire et très active chamboule la jeune femme. Ce déclencheur la stimule, et elle se fixe une liste de choses à faire avant d’être vieille, c’est-à-dire avant ses trente et un ans.
    Entre ses journées de travail comme serveuse, ses sorties avec ses amies et ses visites à sa chère grand-mère, elle doit réaliser sa bucket list.
    Ses proches ont bien sûr des activités à lui suggérer, mais Doris se fixe des objectifs à son goût, pour elle-même. Elle tient autant à faire quelques folies qu’à réaliser certains apprentissages qui la feront grandir.
    Guidée par son cœur et par ses chaussures de toutes les couleurs, elle compte aller là où ses défis la mèneront.
    Trouver l’amour ne fait absolument pas partie de ses projets, mais quand l'homme de ses rêves se présente, pourquoi le refilerait-elle à sa sœur ?
    »      

     Ma chronique 

     

    Je remercie la maison d'éditions Kennes et Babelio, pour m'avoir fait parvenir ce tome.
     
     
    Cela fait bien longtemps que je n'ai pas lu de chicklit, n'étant pas mon thème de prédilection, mais quand on lit des titres comme celui-ci, il titille forcément la curiosité et lorsque l'on se pose quelques questions comme je peux le faire, je me suis dis pourquoi pas ? Surtout que la lecture promettait de rire et je pense en avoir besoin en ce moment.
     
     
    Doris est serveuse et célibataire. Une petite sœur Cindy qu'elle adore, un un grand frère Adam dont elle n'a plus de nouvelles parce qu'elle n'en veut plus pour des raisons personnelles, deux super amies au top en surface, mais en grattant un peu... Alors que c'est sa dernière année de jeunesse, les 31 ans sont trop proches et la vieillesse va lui tomber dessus, la pauvre... Je peux me permettre de le dire, vu que je les ai dépassé depuis pas mal d'années niark niark niark. Elle pense que lorsqu'elle aura fêté son anniversaire, elle pourra rester chez elle, ne fera plus rien et pantoufles aux pieds pourra chercher l'homme de sa fin de vie. Quelle joie ! Hum, pardon, Doris décide donc de se faire une liste de 7 points qu'elle veut absolument faire avant d'être enterré dans son canapé. Sept choses qui doivent absolument être mis en pratique, amis il faut bien les choisir. Car si ses amies Mathilde et Élodie lui donnent plein d'idées, ce sera les siennes qui passent en premier et c'est ce qu'il faut.
     
     
    Parlons de ces 7 choses à faire en moins de quatre mois (oui le timing est super serré). Si une est faite rapidement (sans le stress ce qui m'a un peu perturbé je l'avoue parce que c'est une sacrée "chose" à faire), les autres vont et viennent sous son regard. Certains points font sourire, car la liste se modifie au gré des jours qui défilent. Mais c'est une liste qui lui ressemble, spontanée, joyeuse ou curieuse, Doris nous entraîne dans sa vie avec ses doutes, ses questions et remise en question surtout. Si certains événements prévus prêtent à sourire, d'autres font froncer les sourcils : est-ce que nous serions capable de faire ce qu'elle fait ? La peur, l'envie, le courage ou son manque, l'appréhension, le regard des autres tout est bon pour nous enfermer ou au contraire nous épanouir tel le papillon qui sort de son cocon. Et puis c'est quoi être vieux au final ? Qui a décidé que cela serait à 31 ans pour Doris, plus pour certains ou moins pour d'autres ? L'âge c'est quoi ? Un chiffre qui augmente un peu tous les jours, mais cela ne signifie pas que nous sommes plus sages ou plus sereins. Parce qu'avouons-le, plus nous avançons et plus nous nous demandons ce que nous avons fait dans notre vie, que restera-t-il derrière tout cela ? Et si nous étions sur le mauvais chemin ? C'est là que Doris intervient avec sa liste et ce qu'elle veut avant d'être trop foutue pour le faire.
     
     
    La vie de Doris est comme vous et moi, elle travaille, a des passions, des envies, des peurs, une famille rafistolée, mais une famille tout de même, des amis... Concernant la famille, il ne lui reste plus que ses frères et sœurs ainsi que sa grand-mère Odile qui a la plus grande place. Odile est celle qui a joué le rôle de mère pour eux trois. Avec son petit chien prénommé sucre, ils forment un duo aussi bien amusant qu'attendrissant. Une grand-mère sans tabou qui les guide tous les trois, mais aussi les amies de Doris. Pour Cindy, désolée, mais cela se voit très rapidement ce qu'elle cherche, par contre une belle surprise pour Adam. Mathilde est enceinte et les peurs liées à sa grossesse ainsi que ce qui se passera par la suite est un point par lequel chaque maman est passée et passera toujours : serons nous une bonne mère ? L'amour maternel se fait-il d'instinct ? Quant à Élodie, c'est le type même d'amie qu'il faut faire attention, dans tous les sens du terme. Sans s'en rendre compte, les appels à l'aide existent d'une manière ou d'une autre.
     
     
    Si le livre est basé sur Doris, il s'élargit auprès des autres personnages et chacun d'entre eux nous apporte ses espoirs, ses peurs et sa propre vie. Difficile de ne pas se retrouver dans l'un d'entre eux tellement nous avons d'informations. Être la grande sœur qui cherche un homme pour sa petite sœur, oui pourquoi pas, même s'il est toujours préférable de laisser la personne chercher ce qu'elle veut. L'ex qui revient à la charge, on se demande ce qu'il a pour agir ainsi. Et ce fameux Manuel n'est pas forcément pour Cindy. Les relations déjà en place et celles à venir s'invitent auprès d'une Doris qui a déjà un boulot de dingue dans cette brasserie. Nous ressentons tout ce qui se passe dans sa tête et dans son cœur, même si ce dernier est un peu plus compliqué à convaincre. Manuel, parlons-en un peu, nous ne connaissons son âge qu'à la toute fin du livre, mais il se laisse porter par sa passion, son métier de musicien, ses amis, sa famille. Si parfois il semble vif et se retire, il a déjà été déçu et se protège à sa façon, mais revient toujours pour chercher à comprendre. Pas de vulgarité, des scènes et chapitres plutôt courts, nous sommes malgré quelques bémols entrainés dans cette aventure.
     
     
    Quelques bémols qui sont dû à mes préférences pour la première : les ah ah et les hi hi, ou autres exclamations dans le texte, que ce soit dans les dialogues ou non, c'est quelque chose que je n'aime pas du tout, cela coupe les phrases ou alors il n'y a que cela dans le dialogue et ce n'est vraiment pas ce que je préfère. La deuxième chose est le fait que je pensais que j'allais avoir le sourire, ce qui a été le cas au début du livre, mais par la suite, j'ai eu plus souvent les larmes aux yeux. L'écriture est fluide, mais j'ai ressenti une forme de mélancolie dans le ton, je ne m'attendais pas à cela. Tout comme le fait que Doris passe la plupart de son temps à se remettre en question, ce qui apporte des passages assez longs par moment. Je pensais que nous allions la suivre dans cette liste, même si elle change au gré de ses envies, pas avoir autant de réflexions de son coté, car nous en avons beaucoup en dehors de ce personnage.
     
     
    En conclusion, le livre est bourré de messages : comment s'aimer, comment avancer sans se prendre la tête, comment faire une liste pour nous aider à nous sentir mieux... L'amitié qui va traverser des épreuves, l'amour d'une famille ou plus avec ses secrets. Mathilde et Odile sont adorables. Juste le côté rire qui a été pour ma part restreint, avec tout ce qui se passe, il s'agit plus d'émotions lourdes dans les relations, et de moment de peines et de grosses réflexions aussi.
     

     Extrait choisi :   

     

     « Sa voix est chaude. Il a murmuré cette demande en tendant un bras dans ma direction, mais sans me toucher. Lorsque je sens que j'ai les yeux pleins d'eau, mon regard quitte le sien et je me dirige vers la porte. Je suis libre de partir, et c'est ce que je fais sans rien dire. Que dire de plus ? Je dévale l'escalier en courant. Est-ce que j'ai oublié quelque chose ? Non. Je n'avais pas de sac, j'avais placé l'essentiel dans mes poches. Je pense que j'ai abandonné quelque chose là-haut. Pas un objet, non, mais quelque chose de plus important. Je me concentre sur cet escalier qui défile à toute vitesse parce que je ne veux pas me fouler une cheville. Ça m'arrive souvent... J'ai l'impression d'avoir laissé... d'avoir oublié... J'ai le sentiment que je devrais remonter. J'ai peur d'avoir fait une erreur. Ai-je laissé mon cœur là-haut ?  »

     

    7 choses à faire avant d'être vieille (Claudia Lupien)

     

    « Bannis, tome 2 : Miko (Louisa Danna)Tatoué (François Panier) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    6
    Mardi 11 Janvier à 21:15

    Je me garde l'idée pour plus tard, pour l'instant j'ai un peu de mal avec la chick lit : à chaque fois au lieu de me détendre je passe mon temps à m'énerver sur les personnages XD 

      • Jeudi 13 Janvier à 20:35

        ça a été de ce côté, ce n'est pas mon préféré, il arrive la semaine prochain celui qui m'a plu :)

    5
    lheuredelire
    Mercredi 5 Janvier à 17:43

    Il m'a l'air un peu trop "développement personnel" pour moi, je sais pas. En tout cas 31 ans c'est jeune quand même non mais dis donc !

      • Vendredi 7 Janvier à 21:10

        xD j'ai eu la même réaction, mais en le lisant, on comprend bien que Doris à la fin se fiche de son âge ^^

    4
    Vampilou
    Mercredi 5 Janvier à 17:12
    Effectivement, de beaux messages, alors pourquoi pas !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :