• A scottish wedding disaster (Emily Jurius)

     

     Résumé 

     

    « Pourquoi est-ce toujours moi qui me retrouve dans ce genre de situations ?

    Je fais tout pour passer inaperçue, pour rester dans mon coin et que personne ne vienne troubler mon quotidien et voilà que je me retrouve au beau milieu de tous ces mecs en kilt qui me prennent de haut et font un tas de trucs bien louches.

    Enfin, par louche, comprenez des embrouilles. Ils puent l’arnaque à plein nez ces mecs. Et je ne devrais pas m’en soucier. Oui, mais voilà, ces Men in Kilt plus arrogants les uns que les autres, c’est ma nouvelle belle-famille, les frères de ma nouvelle belle-sœur, alors impossible de m’en débarrasser.

    Et Jack, mon dieu, Jack, le plus rebelle de cette fratrie, ne cesse de me tourner autour. Il y a pire me direz-vous, mais pourquoi cette attirance ne se limite-t-elle pas au besoin charnel ?

    Un voyage à mi-chemin entre les Highlands et la capitale anglaise où les cœurs solitaires pourraient bien trouver ce qu’ils ne sont pas venus chercher. »   

     

     Ma chronique 


    Je remercie Maïwenn ainsi que la maison d'éditions Juno Publishing pour cette nouvelle lecture.
     
     
    Il fait partie des titres cachés dans les indésirables, ce n'est que maintenant qu'il voit le jour au final, le coquin ! Maintenant que j'ai repris en main ma messagerie je ne devrais plus avoir de mauvaises surprises. Ce qui m'a attiré dans ce titre, c'est le résumé avec des kilts, une famille ou plutôt belle-famille particulière et des ennuis en Écosse. Enfin presque. J'adorerais pouvoir visiter ce pays, comme l'Irlande, mais passons.
     
     
    Aujourd'hui est un grand jour : c'est le mariage de James, le grand frère de Mercie qui a tout organisé avec sa belle-sœur qu'elle adore et qui le lui rend bien. Le stress est à son summum surtout que Mercie veut que tout soit parfait pour son frère et sa nouvelle sœur. Dans tout mariage il y a un hic et ici il s'agit de 4 grands hics : Logan, Neil, Jack, Ewen, les quatre frères de Nora, la future mariée. Habillés en costume traditionnel, soit en kilt, ils ont des visages d'anges, un charisme fou et surtout... Non, oubliez tout cela, ils sont froids, durs et un regard de tueur. Sympa pour une cérémonie. Et par malchance, ils sont les conducteurs de Mercie et en quarante minutes c'est déjà la guerre froide. Une fête qui va laisser des traces et surtout une envie de ne plus jamais les revoir. Une fois, cela suffit pour Mercie et même si elle se pose des questions sur ses hommes, elle préfère s'en éloigner. Ce qui n'est pas au gout de Jack, qui grâce à son grand frère Logan qui lui interdit de s'en approcher va faire tout le contraire.
     
     
    Trois mois plus tard, lors d'un weekend à Londres chez son frère, Mercie va devoir côtoyer les 4 frères et leurs magouilles va leur revenir en pleine figure. Car oui, les MacCoy trempe dans des affaires qui sont tout sauf légales et forcément lorsqu'ils viennent à Londres le même weekend, ce n'est pas pour faire du shopping, mais bien pour vendre leur marchandise. Et quand les ennuis font surface, Mercie sans le vouloir est en pleine ligne de mire. Jack amoché, il va être obligé de jouer au parfait petit couple avec elle, pour lui sauver les fesses qu'il a déjà reluqué à plusieurs reprises. Si le début est chaotique, ce n'est que le début, car malgré leur attirance respective, ils ne doivent pas se laisser aller sous peine de sanction du chef de clan MacCoy, dénommé... roulement de tambour : Logan ! Eh oui, c'est le plus vieux des frères, il a repris l'entreprise familiale à la mort de leur père et donc il décide de tout, pas de vie et de mort, mais pas loin le bougre. De quoi pimenter la vie de tout le monde.
     
     
    Toujours est-il que Jack, toujours aussi amoché par les pourris qui s'amusent à tabasser si la marchandise ne plait pas va devoir aller habiter quelque temps chez Mercie, dans un joli petit village d’Écosse. Personne aux alentours, un chemin de forêt pour accéder à sa maison. Le coin parfait pour être tranquille ou être tiré comme des lapins (et pas tirer comme les lapins, je vous vois venir !) Si Mercie habite dans une maison aussi retirée, c'est qu'elle a ses raisons et travaille dessus depuis plus de 10 ans, comme le contact avec les gens autres que les trois personnes qui font partie de sa vie : son frère James, Tina sa meilleure amie et Lewis qui sort sans sortir avec Tina. Le passé de Mercie est dur et pourtant cela arrive trop souvent ce qui lui est arrivé. Les pourritures existent partout et cela ne risque pas de changer, car il y en aura toujours qui s'amuseront aux dépends des autres. Quant à Jack, il adore les lieux et voit un potentiel dans cette maison qui a besoin de quelques travaux. Pour autant ce n'est pas le véritable problème. En fait il y en a plusieurs de problèmes. Et pas des moindres.
     
     
    Le premier, le trafic des frangins qui est plus qu'un trafic et  qui apporte les ennuis sur un plateau pour James et Mercie. Concernant Nora, elle est au courant, mais vit sa vie avec James, en travaillant honnêtement. Le second est cette attirance entre Jack et Mercie qui n'est pas saine dans le sens où il n'est pas pour elle et elle est trop bien pour lui. Blanche-neige doit composer avec Highlander et ce n'est pas la même histoire, ô que non, car pour le premier, elle a besoin du prince charmant et pour le second, il ne doit en rester qu'un. Le troisième ? Le fait que Logan ne veut pas que Jack la touche autrement il risque de perpétuer une alliance qui serait prolifique à plusieurs personnes. La quatrième ? Les souvenirs de Mercie risquent de remonter bien trop vite à la surface et les crises de panique pourraient être plus violentes que jamais. Enfin le dernier problème et non des moindres : la police et les pourris qui veulent leur peau, mort ou vif, peu importe.
     
     
    Donc oui, la "romance" risque de ne pas pouvoir durer dans le temps sauf si tout peut se résoudre. Et ça, c'est un gros travail sur de nombreux points pour les personnages. La confiance en un homme pour Mercie est extrêmement compliqué, pourtant avec Jack c'est comme si elle se réveillait d'un long cauchemar. Il ne faudrait pas qu'elle se rendorme suite à plusieurs événements. Car il y en beaucoup, des événements qui vont la faire monter au créneau. Elle a beau aimer sa liberté et son indépendance, cette rencontre la rend fébrile. Si Neil est adorable, Logan ne fait que protéger sa famille comme il peut. Il a de lourdes responsabilités et ses choix ne vont pas forcément dans le bon sens, mais c'est pour sauvegarder tout le monde. Quant à Jack, le petit dernier, il aspire à autre chose, mais c'est difficile de réussir à tout quitter. Les relations entre les personnages sont fortes. Que ce soit de l'amitié ou plus, les personnages sont soudés, enfin les "clans" sont soudés. Jack est une véritable tête brûlée et a du mal à écouter les ordres. Mais il est capable aussi de faire ce qu'il faut pour que sa famille soit en sécurité.
     
     
    Entre Jack et Mercie c'est à celui ou celle qui va pousser l'autre dans ses derniers retranchements et c'est drôle. Blanche-neige est capable de sortir de la forêt pour obtenir ce qu'elle veut. Et si pour cela il faut tout cacher, alors elle le fera, autant qu'elle le peut. Quitte à lui faire entendre certaines activités qui risquent de le rendre encore plus de mauvais poils. On le plaindrait presque, le pauvre. Il doit suivre les ordres de son frère, mais cela le gonfle sévèrement et puis il a toujours du mal à suivre les ordres, surtout qu'il est indispensable dans le fameux trafic. Chacun va tenter de se convaincre que c'est pour faire croire qu'ils sont ensemble. Et si au final c'était bien plus qu'un jeu ? Faire semblant oui, mais qui va vraiment les croire ? Car pour Tina qui soupçonne des choses étranges, Neil lui sent bien qu'il y a autre chose et en sourit. Cette relation est à la fois une bénédiction et toxique pour Mercie, car elle va devoir montrer des trésors de patience pour le comprendre et aller au-delà des mots prononcés.
     
     
    L'intrigue est simple et efficace, même si un peu plus d'approfondissements sur certains points comme le clan en lui-même aurait été sympa. Après nous suivons Jack, je pense que pour ces descriptions il faudrait un récit sur Logan. De l'humour, le livre n'en manque pas, de l'émotion également. La tristesse est souvent présente tout comme le désir. La tension sexuelle est terrible entre les personnages et lorsqu'enfin ils passent le cap, la tendresse prend le pas. Le récit est à deux voix, celles de Mercie et de Jack et puis il y a un chapitre de Tina qui montre ce qu'elle ressent pour sa meilleure amie. C'est une vraie mère poule qu'il vaut mieux avoir de son côté. On ne peut que l'adorer. Tout comme Neil. Il y a des personnages comme cela que l'on adore et qui ne sont pas forcément des principaux, mais ils donnent de la vie, du corps au texte. Et lorsqu'un malheur arrive dans une famille, nous sommes touchés aussi profondément que les personnages. Les mots nous emmènent dans le contexte trop facilement, nous laissant verser une petite larme. Et cette fin, j'ai bien cru qu'elle n'arriverait jamais. Si un point de détail fait tiquer sur la façon dont la libération se fait cette fin met du baume au cœur malgré tout ce qui s'est passé. Entre les surprises et les rebondissements, l'auteur ne nous laisse pas beaucoup de répit. Il ne faut pas oublier les surveillances constantes et le mal-être d'être espionné.
     
     
    En conclusion, un récit qui a su m'amuser et a failli m'arracher des larmes, même si j'ai tiqué sur certains petits détails. Les sentiments sont nombreux, tout comme les événements et les frères sont complémentaires malgré tout. Le frère de Mercie, James est un frère comme on aimerait avoir : capable de nous défendre contre n'importe qui. Il a bien trouvé Nora sans aucun problème. Le thème principal est celui de la famille avant toute chose, démontrant par là-même que les liens du sang sont forts et que rien ne peut les séparer. Oh, j'allais oublier, j'ai beaucoup aimé cette petite vengeance finale, en espérant qu'il tienne parole !
     

     Extrait choisi : 

     
     
    « — Mercie, Mercie, Mercie. Il a raison. Ce n’est pas parce que tu ne vois pas les gens qui vous surveillent, qu’ils ne sont pas là. Alors oui, tu vas dormir avec lui, tu vas laisser la porte de la salle de bain ouverte quand tu prendras ta douche et tu vas te blottir contre son superbe corps sur le canapé le soir au coin du feu.
    — Superbe, tu plaisantes ? Il ressemble au monstre de Frankenstein ton frère.
    Tiens, il rit moins le criminel. Son frère en revanche hurle dans le combiné. Puis il se racle la gorge et reprend.
    — Tu sais, même dans cet état, je connais une bonne centaine de nanas qui aimerait être à ta place. Jackie est un peu le tombeur de ces dames dans le coin. Alors, savoure. Et puis s’il n’est pas en forme, je pourrais toujours sauver l’honneur de notre famille la prochaine fois que je te croiserai.
    Je détache le téléphone de mon oreille et l’observe un moment, atterrée par ce que je viens d’entendre. Il me propose bien ce que je crois qu’il me propose ? Non, mais cette famille est une véritable calamité.
    »

     

    https://d2t3xdwbh1v8qy.cloudfront.net/content/B08NTHWYK7/resources/2126281160

     

    « Laeta, tome 1 : Les cascades d'argent (Stéphane Tarrade)Laeta, série (Stéphane Tarrade) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    20
    Mercredi 7 Avril à 07:12

    Moins ma tasse de thé celui-ci, je vais passer mon tour, merci pour ta chronique :) 

      • Mercredi 7 Avril à 13:36

        De rien, j'ai voulu tenter, il n'est pas exceptionnel, mais il passe :)

    19
    Lundi 29 Mars à 19:10
    Satine's books

    Je pense que j'ai trop lu sur ce sujet, je passe pour cette fois =) 

      • Mercredi 31 Mars à 15:04

        Aucun soucis, je sais que le prochain résumé qui y ressemblera ne s'arrêtera pas chez moi :)

    18
    Lundi 29 Mars à 09:16
    Steph*
    Oh qu'il me tente celui-là !!!
    17
    lheuredelire
    Dimanche 28 Mars à 21:57

    Ce que tu dis donne envie mais je ne sais pas si ça me plairait !

      • Mercredi 31 Mars à 15:03

        ça reste à voir, dans le doute, attends d'avoir de la place :)

    16
    Kim
    Dimanche 28 Mars à 20:15

    Jsuis totalement passée à côté malheureusement.

      • Mercredi 31 Mars à 15:02

        Une fois que j'ai compris que ce n'était pas le type de highlanders que j'ai cru, j'ai tout mis de côté (sinon il est clair que j'aurai eu un gros loupé aussi :) )

    15
    claire chronique
    Dimanche 28 Mars à 12:10

    heureuse qu'il t'ai plu ! 

    14
    Samedi 27 Mars à 22:17
    Je suis mitigée par ce roman j’ai lu des retours divers
      • Dimanche 28 Mars à 18:40

        Il ne faut pas s'attendre aux highlanders que nous pourrions imaginer, sinon oui, c'est la douche froide xD

    13
    Samedi 27 Mars à 21:43
    Je ne connaissais pas du tout mais ça me tente bien :)
    12
    Samedi 27 Mars à 21:15
    Pourquoi pas, ce n'est pas la première fois que j'en lis un bon retour. Ce n'est pas pon genre de lecture et la couverture me rebute, mais sait-on jamais, ça a quand même l'air sympa !
      • Dimanche 28 Mars à 18:39

        Je ne m'attendais pas à ce type de lecture, mais à autre chose en fait xD finalement, c'était pas trop mal :)

    11
    Vampilou
    Samedi 27 Mars à 16:51
    J'adore, ça a l'air aussi drôle, que touchant, ça me tente beaucoup !
      • Samedi 27 Mars à 17:32

        Je m'attendais à autre chose, mais c'était sympa :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :