• Chroniques/Accueil

     

    Tout ce qui se rapproche de près ou de loin à un avis, c'est par ici. Attention, il y en a beaucoup. Le mieux serait de visiter le menu déroulant au dessus et de choisir ce qui vous tente de découvrir dans le menu "Mes chroniques"

     

  •  

     

    Alienor, l'origine de toutes les haines (Aurélien Grall)

    Disponible sur Amazon

      


    Auteur :  

    : Auto-édité 

    295 pages papier

    Thème : Thriller

      *******

    Résumé :

    « Alexia est encore petite fille lorsque des inconnus l'arrachent à sa famille pour la conduire dans une école privée, l'Académie Aliénor d'Aquitaine.

    Le pensionnat d'élite est censé lui promettre le plus brillant des avenirs, bien loin de la misère qui l'a vue naître.

    Mais les choses ne se passent pas comme prévu et la petite prend progressivement conscience, en compagnie de ses deux amies, Jade et Clarisse, qu'elles sont promises à de beaucoup plus sombres desseins...
    »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    18/20

     

    Je tiens à remercier Aurélien Grall, l'auteur de ce roman pour m'avoir proposé cette lecture. La couverture est très soft et je dois admettre que je me suis posées la question de savoir pourquoi des balles...

     

    Trois fillettes, Alexia, Jade et Clarisse sont toutes très jeunes et un point commun : elles vont vivre durant des années au sein de l'institut d'Alienor. Un établissement où les enfants, que des filles, vont suivre un entraînement intensif et recevoir une importante somme d'informations afin d'être les meilleurs dans leur domaine. Alienor n'est pas qu'un nom, elle représente aussi bien l'une des reines de France (puis de l'Angleterre), que l'institut qui est dirigé d'une main de fer par une femme. Des femmes fortes, de pouvoir qui n'hésitent pas à se battre.

     

    Le résumé donne peu d'informations et je vais rester dans cette optique, car je ne compte pas dévoiler ce qui se passe réellement dans ce pensionnat. (Même si je vais forcément donner quelques éléments)

     

    « Au contraire, elle apprécie ce répit pré-mortem. Elle comprend malgré tout dans quelle situation elle se trouve. Elle se moque d'être là : "Ici cela coûte plus cher de faire survivre les gens que de les enterrer". La nuit est déjà tombée, mais la chaleur n'en reste pas moins étouffante, et seule une faiblarde ampoule permet de distinguer les contours de la pièce. Un enfant fait alors son entrée et secoue la captive de ses petits bras.

    - Réveille-toi étrangère ! Tu dors depuis des heures et des heures ! Tu as assez dormi, allez !

    La jeune femme entrouvrit légèrement les yeux puis les plissa, aveuglée par le peu d'éclairage ambiant. Elle se redressa lentement, du mieux qu'elle put, malgré les hématomes divers et variés tapissant son corps.... »

     

    L'histoire en elle-même est bourrée d'actions, de rebondissements, une intrigue principale et des secondaires, de trahison, de quête de pouvoir. Dès le départ une explication est donnée, une sorte de mission secrète. Nous plongeons dans un univers où les réunions secrètes sont de mises (le notre ? Probablement) Une demande, des questions et un processus qui se met en place. Puis nous sautons quelques temps après et sommes aux côtés de ces jeunes filles qui vont apprendre la discipline, les matières que les enfants apprennent dans les écoles traditionnelles. Le sport est quasi militaire et extrêmement poussé, à contrario de certains cours qui sont "normaux". Une vie nouvelle pour cette classe à part. Car il n'y a pas que ces trois fillettes, d'autres sont aussi intégrées à ces études.

     

    Le récit est coupé en deux parties distinctes. La première avec leur avancement, la manière dont elles perçoivent le monde qui les entoure sans savoir où tout ce qu'elles apprennent vont les mener. L'effet de compétition est fort, tout comme la domination. Être la meilleure dans tous les domaines les poussent loin, au-delà de leur limite, jusqu'à l'épuisement. La seconde partie comprend l'étape après cette formation. Elles sont jeunes et pourtant vont démontrer de grandes capacités.

     

    « Les semaines passèrent et la vie au château continua son cours, dans la chaleur de l'été. Les pensionnaires progressèrent très vite, acquérant de grandes quantités de savoir dans de nombreux domaines et n'eurent de cesse d'améliorer leurs capacités physiques, grâce à un travail acharné. Les larmes et la sueur continuèrent à couler à flots, mais les efforts des enfants en furent toujours récompensés. Rapidement, la discipline régna en maître sur l'Académie et de solides liens de sonorité unirent chacune d'entre elles, sous le bienveillant regard de mademoiselle Haendel, restant en admiration devant les performances de ses petites protégées. ... »

     

    Autant j'ai apprécié la première et très bien suivi, autant la seconde est un peu plus chaotique dans le sens où les événements arrivent à divers endroits et à des dates différentes. Mais ce n'est pas pour autant que cela n'est pas intéressant, au contraire. Les jeunes femmes ne restent pas forcément ensemble, elles évoluent au fil du temps et en fonction de ce qu'elles vont vivre. En tournant autour des personnages, la directrice Katerina est une femme qui sait ce qu'elle veut. Il vaut mieux ne pas tenter de lui marcher sur les pieds, car sa colère est effrayante. De plus, elle a réellement un grain pour faire ce qu'elle fait. Concernant les fillettes, désolée pour l'auteur mais j'ai deviné rapidement ce qu'il en était à leur sujets. Les personnages secondaires ont également leur importance, même si ont ne les voient que par intermittence. Pauvre Kate...

     

    C'est presque un coup de cœur, il m'a manqué des éléments dans la seconde partie et un peu plus de rapidité dans la première. Je sais je deviens difficile niveau lecture.

     

    L'auteur a une bonne imagination qui fait froid dans le dos, car si cela était réel, je ne suis même pas certaine d'avoir confiance en moi ! Un pensionnat qui ne révèle pas facilement ses secrets, qui rabâche sans cesse les mêmes choses (lavage de cerveau ?) Les femmes aux pouvoirs ! Par moment je me suis dit que c'était un bien, pur me dire que c'était un mal plus loin et ainsi de suite.

     

    En conclusion, un thriller qui a une histoire construite avec des personnages très jeune. Suivre l'évolution d'enfants dans de telles circonstances apporte des angoisses. Et si tout était vrai ? Bienvenue dans la psychose du monde réel !

     

     
    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique