• Chroniques/Accueil

     

    Tout ce qui se rapproche de près ou de loin à un avis, c'est par ici. Attention, il y en a beaucoup. Le mieux serait de visiter le menu déroulant au dessus et de choisir ce qui vous tente de découvrir dans le menu "Mes chroniques"

     

  •  

    Oniria, tome 1 : Le Royaume des rêves (B.F Parry)

    En vente sur Amazon

     

    Un Noël pas comme les autres (Collectif E.P.S.)

     

    Auteurs : B.F Parry

    277 pages numérique (epub)

    Thème : Young Adult/Fantasy

      *******

    Fait partie de la série

    Oniria

    Résumé :

    « Eliott, 12 ans, est un garçon en apparence comme tous les autres. Jusqu’au jour où il découvre un sablier magique qui lui permet de voyager dans un monde aussi merveilleux que dangereux : Oniria, le monde des rêves. Un monde où prennent vie les milliards de personnages, d’univers, et toutes les choses les plus folles et les plus effrayantes rêvées chaque nuit par les êtres humains. Collégien ordinaire le jour, Eliott devient la nuit, parmi les rêves et les cauchemars qui peuplent Oniria, un puissant Créateur, qui peut faire apparaître tout ce qu’il souhaite par le simple et immense pouvoir de son imagination. En explorant Oniria pour sauver son père, plongé depuis plusieurs mois dans un mystérieux sommeil, Eliott est finalement confronté à son extraordinaire destin. Car Eliott est l’ « Envoyé » : il doit sauver le Royaume des rêves, menacé par la sanglante révolution des cauchemars. »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Oniria, tome 1 : Le Royaume des rêves (B.F Parry)

    15/20

     

    Par le biais du site Netgalley, j'ai eu l'opportunité de découvrir ce premier tome. Je m'excuse du temps mis pour cet avis (il n'est pas le seul, je n'ai pas fait attention qu'il y avait une autre "case" pour les livres, par conséquent il va y en avoir d'autres qui vont arriver par la suite). Je remercie la maison d'édition Hachette pour la lecture. La couverture est très belle et attire l'oeil des enfants. Je pense au mien qui a absolument voulu le lire avec moi. Malheureusement il n'a pas totalement accroché et m'a laissé terminé seule. en même temps, il n'a que 11 ans, donc je pense que c'est un peu tôt pour lui.

     

    Nous découvrons Elliot, un petit garçon de 12 ans qui vit avec sa belle-maman, ses deux demies-soeurs jumelles de surcroit et sa grand-mère paternel. Son père est à l’hôpital depuis plusieurs mois. Il ne sort pas de son coma et ne cesse de dépérir. Mamilou (la grand-mère) raconte des histoires d'Oniria à Elliot. Mais plus le temps passe et plus elle se rend compte que son fils est bloqué dans ce monde des rêves. Oniria n'est pas qu'un lot d'histoires, c'est également un monde qui vit en parallèle du notre. Elle va lancer son petit-fils à la recherche du marchand de sable afin de sauver son père.

     

    « Eliott dut se pincer le bras pour vérifier qu’il n’était pas lui-même en train de rêver, et que c’était bien Mamilou, sa Mamilou, qui était en train de lui raconter ça.
    — Amastan était l’un des apprentis du Marchand de Sable, continua Mamilou. Il venait dans notre monde pour faire sa distribution de Sable, c’est comme ça que je l’ai rencontré. Un jour, il m’a donné un sablier qui permettait d’aller dans son monde. J’y suis allée souvent, pendant près de dix ans. J’y ai vécu des aventures incroyables.
    Mamilou regardait dans le vide. Elle souriait, mais ses yeux étaient tristes. »

     

    Un peu simpliste mon résumé car il y a bien plus que cela. Oniria est un monde inventé de toutes pièces. Qui n'a jamais rêvé et de rester de l'autre côté ? Les rêves, les cauchemars, les mages, les créateurs... L'auteur a décrit ce monde avec ses forces et ses faiblesses, avec des règles, avec une hiérarchie, des besoins. Il est riche et mêle habilement la fantasy avec le réel. Il ne s'agit pas uniquement de rêves ou du marchand de sable, c'est bien plus complexe. Roi et Reine, Princesse, ile cachée, les lieux et personnages sont nombreux et bien décrits.

     

    Comment un petit garçon peut sauver son père en entrant dans Oniria ? Grace au sablier que Mamilou lui donne, il va pouvoir découvrir par lui-même l'envergure de ces lieux. Ses dons aussi. Car en passant de l'autre côté, le petit garçon va se rendre compte qu'il ne sera pas juste un petit homme. Il sera bien plus que cela. Son voyage ne va pas être de tout repos et encore moins en une nuit. Il va faire la connaissance de plusieurs habitants dont Farjo et Katsia. Farjo est capable de changer de forme à volonté. Il est gentil, têtu, prêt à aider tant qu'il a des dessins en échange. Quant à Katsia, elle est une aventurière qui cache beaucoup de choses et de préférence ce qui lui tient à coeur.

     

    « — Merci de nous avoir emmenés avec toi. Tu n’étais pas obligé. Maintenant que tu es le petit protégé de Jov’, tu n’as plus vraiment besoin de nous pour te défendre contre la CRAMO.
    — Mais j’ai toujours besoin de mes amis, dit Eliott.
    Katsia mima une grimace et asséna une série de petits coups de poing sur l’épaule d’Eliott. Puis elle repartit sans rien dire. Eliott la regarda s’éloigner en se massant l’épaule. Cette fille était vraiment une handicapée des sentiments. Encore pire que Christine ! Mais elle avait fait l’effort de venir remercier Eliott. Son cas n’était peut-être pas si désespéré que ça, finalement. »

     

    L'intrigue est simple, par contre le pauvre Elliot en voit de toutes les couleurs. Il doit apprendre à être un créateur, à trouver les gens qu'il a besoin pour sauver son père, pour trouver le marchand de sable. Avant de pouvoir l'atteindre il devra en trouver d'autre. Une véritable aventure, un véritable parcours du combattant pour un si jeune garçon. Sa grand-mère s'en rendra compte mais ne peux rien faire. D'ailleurs cette question reste en suspend. Pourquoi ne peut-elle plus aller sur Oniria ? Quant à Christine sa belle-mère elle donne l'impression de vouloir fuir pour Londres.
      

     

    « — Donc, si je récapitule, continua Katsia, depuis six mois quelqu’un de notre monde oblige ton père à dormir en permanence et à faire d’horribles cauchemars. Ta grand-mère s’en rend compte, elle t’envoie ici pour rencontrer le Marchand de Sable en espérant qu’il pourra le guérir. Tu tombes sur la CRAMO, qui te prend pour un cauchemar ; puis sur la princesse Aanor, qui prétend t’aider, mais elle te tend un piège et tu te retrouves face à la reine, qui veut t’obliger à lui créer une armée pour combattre les cauchemars. En dernier recours, tu essaies de contacter un ami de ta grand-mère qu’elle n’a pas vu depuis des dizaines d’années, mais il se trouve que cet homme est numéro un sur la liste des bandits recherchés par la CRAMO. Si bien que tu finis par tomber successivement sur cette folle de Neptane, un escadron, ce bon à rien de Farjo et enfin sur moi. »

     

    Et encore ce n'est que le début de son histoire tout cela ! D'ailleurs, Elliot, je n'en ai pas beaucoup parlé. Il vit dans sa famille, espérant revoir son père debout. Ce combat il va le mener avec ce qu'il va apprendre. Il va devoir mener de front sa vie dans la réalité avec tous les tracas que le collège peut lui apporter, sans oublier une belle-mère qui ne pense qu'à son travail. Et sa vie dans le monde des rêves qui est en pleine guerre. Il est courageux, téméraire et n'hésite pas à se mettre en danger. Il a parfois ses propres peurs qui refont surface, mais c'est normal, il est encore petit. Il veut obtenir un seul but : trouver le marchand de sable pour sauver son père.

     

    L'histoire est "vivante" il y a de l'action, des rebondissements, du mystère. Quelques passages un peu long à mon gout, surtout dans les descriptions, mais je me dis qu'il faut bien mettre en place le contexte, les lieux pour nous faire avancer. Arrivée à la fin, je suis frustrée. C'est une série, mais j'ai eu l'impression de ne pas avoir beaucoup de réponses à toutes mes questions. En fait j'en ai encore plus qu'au début du livre.

     

    En conclusion, un premier tome sur le monde des rêves où des créatures vivent en communauté comme sur la terre. L'auteur a une imagination débordante. J'ai envie de plonger dans le tome 2 et de découvrir la suite. D'ailleurs en parlant de suite, le début de ce tome 2 est à la fin de ce tome. Un avant-gout qui est plus que satisfaisant de ce que mister Dragon désire.
     

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique