•  

     

    Un jour de novembre (OG)

    Disponible sur Evidence éditions et amazon Un jour de novembre

     Hartland, tome 1 : Les portes de l'enfer (Guillaume Lenoir)

    Auteur :


    352 pages papier

    Thème : fantastique

    *******

     

     Résumé :

    « Emouvant et poignant. 

    Depuis que son grand amour, Coralie, est décédé tragiquement, Guillaume est dans le déni et n’arrive pas à faire son deuil. Un jour de novembre, un an après la mort de la défunte, il trouve le courage d’aller se recueillir sur sa tombe.

    Il y fera la connaissance de Marine, une petite fille de 10 ans qui bouleversera son existence. Entraîné dans un voyage entre la vie et la mort, Guillaume verra ses certitudes vaciller.

    Ne perdez jamais l'espoir. »   

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

     Hartland, tome 1 : Les portes de l'enfer (Guillaume Lenoir)

    17/20

     

    Je remercie la maison d'édition Evidence, ainsi que Jennifer pour ce nouveau partenariat. La couverture recèle bon nombre d'éléments du livre et reste malgré tout simple. Ce contraste de couleurs chaudes et froides fait le parallèle de ce voyage entre la vie et la mort.

     

    Guillaume vient pour la première fois depuis le décès de sa compagne, un an plus tôt, sur sa tombe. Il lui a fallu tout ce temps pour réussir à surmonter son absence et encore, ce n'est qu'une infime partie de lui qui a su le convaincre de venir au cimetière, armé d'un bouquet de fleurs. C'est là qu'il va rencontrer Marine, une petite fille de 10 ans qui parcourt les lieux avec ses grands-parents. Entre les deux, qu'ils le veuillent ou non, un lien se crée. Une amitié grandissante, presque familiale, qui va servir à ouvrir le regard de chacun sur sa condition.

     

    « Un, je vivais le parfait amour avec Coralie.

    Deux, elle décède subitement.

    Trois, je ne me remets pas de sa disparition.

    Quatre, un an après j'ose enfin aller au cimetière affronter la dure réalité de sa mort.

    Cinq, j'y rencontre une petite fille... »

     

    Ne voulant pas spoiler, j'ai cherché une manière d'écrire ma chronique. J'espère avoir trouvé la bonne méthode. Le livre est réparti de différentes manières. Il y a d'abord cette rencontre qui va chambouler la vie de Guillaume. Un commissaire de police qui ne fait que vivoter depuis le décès de sa future compagne. Marine est vive d'esprit, enjouée, une enfant qui a envie d'en savoir plus sur tout ce qui les entoure. Puis vient l'attachement entre ces deux-là. Sans oublier les amis de Guillaume, Antoine et Min. Une enquête de police vient pointer le bout de son nez et les entrainer dans une course poursuite. Un renouveau survint et enfin le besoin d'aider. L'auteur utilise des étapes simples et complètes pour amener les personnages où il le désire.

     

    L'écriture est fluide, le côté fantastique prend bien sa place. Même si au début c'est assez particulier et que certain personnage prenne pour argent comptant certains points, d'autres cherchent à comprendre ce qui se passe. C'est léger dans un sens et complexe dans un autre. L'arrivée de Marine est rapide et on apprend très vite le pourquoi du comment elle fait cette rencontre. De Paris à San Francisco ce duo improbable va traverser bon nombre d'épreuves et les ouvrir à la vie. Ils côtoient la mort, de part le métier de Guillaume par exemple et d'autres événements qui se produisent dans ce récit.

     

    Concernant les personnages, nous avons Guillaume qui se morfond depuis un an. Il ne se renferme pas, mais ne s'ouvre pas aux autres. À part à son travail et son ami Antoine, il ne fait pas grand-chose. C'est "drôle" comme une "petite chose" comme Marine peut bouleverser une vie. Elle a et va affronter de terribles scènes. Son innocence prendra un coup, pour autant elle fait de son mieux. Certains détails sont durs, certains actes sont sombres, certains moments sont épuisants. Il y a toujours cette petite part de miracle qui brillent dans leurs yeux par moment, celui de la vie. C'est d'ailleurs une véritable aventure de vivre. L'auteur nous offre une année en leur présence, avec des hauts, des bas, des rencontres et l'espoir que la journée suivante sera meilleure que celle d'hier.

     

    « Tous deux regardaient le plafond, l'air hébété, les yeux grands ouverts. Il prit sa main dans la sienne. Elle se retourna sur lui, posa sa tête au creux de son épaule et ferma les yeux. Il fit de même et avant de s'endormir profondément, il sourit au plafond, à moins que ce ne fut le ciel... et remercia la vie de lui offrir des émotions aussi fortes, des journées aussi intenses où la plus belle des pulsions de l'homme, l'amour, succédait à la plus vile et la plus noire, le meurtre. »

     

    Et puis il y a Antoine, le tombeur de ses dames qui ne sait pas laquelle choisir et passe d'une femme à une autre. Min qui arrive dans leurs vies avec un passé peu commun. Virginie qui travaille avec Guillaume que l'on voit peu mais qui est un personnage secondaire important. Pascale, la patronne d'Antoine. Tous ont un petit coté attachant. J'ai bien aimé les suivre graviter autour de Guillaume et Marine. Et puis cette fin, un 22 novembre (ma date d'anniversaire !!!!!!) donnant encore un peu plus de magie et de réflexion.

     

    Je regrette juste que l'histoire soit passée aussi vite, j'aurai aimé m'attarder un peu plus avec les personnages dans certain endroit, tel Disney par exemple, ou un peu plus de détails au niveau de l'enquête, surtout que le point commun est vite trouvé sans que ce soit écrit (rires). Je me dis que pour cette partie, cela aurait vite transformé le thème de fantastique en policier et donc aurait perdu un peu de cette magie.

     

    En conclusion, un récit touchant sur ce que nous croyons. La vie, la mort, pour ma part tout est lié, mais jusqu'à quel point ? Beaucoup de tendresse, de découverte pour les personnages, de l'amour, de l'amitié, de la tristesse aussi, car il faut savoir perdre pour apprécier ce que l'on a. Une belle ode à la vie.

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    Partager via Gmail

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique