•  

    L'Architecte du Temps (Chris Red)

    Disponible sur Amazon

    L'Architecte du Temps (Chris Red)

    ******* 

    Auteur : Chris Red


    426 pages numériques (epub)

    Thèmes : Steampunk, science-fiction

      *******

     

     

    Résumé :

    «  Londres. 1851.
    Edgar Stone est un inventeur aussi renommé que décrié. Une humiliation publique lui a valu d’être la risée des journalistes, et notamment de Charles McCartigan, l’employeur de Rose Cunningham, sa compagne. Déterminé à laver son nom souillé et à prouver sa valeur, il a défié les lois du temps pour présenter ses futures créations lors de la première Exposition Universelle de l’ère moderne.
    Devant la reine Victoria, la souveraine de l’Empire britannique, et accompagné de son fidèle assistant, Richard Morris, il compte prouver à tous son talent et son ingéniosité. Mais surtout, il rêve de rendre le monde meilleur et d’accélérer la croissance industrielle de sa nation.
    Tout semble se dérouler à merveille…
    … Jusqu’à l’apparition de l’inspecteur Samuel Grant, haut gradé au sein de la division temporelle de Scotland Yard qui va le conduire en 1999 dans un Londres futuriste où l’attend son procès.
    Inclus : La nouvelle Voyage hors du Temps qui a donné vie au personnage de L'Architecte.
    »  

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Live to love, saison 1 : la puissance des secrets (Shana Keers)

     

    Je remercie l'auteur pour m'avoir proposé de découvrir un nouveau récit de ses petits doigts (ou grands ^^) Ayant déjà eu l'occasion de lire une autre de ses œuvres : Les fils du Destin je n'ai pas hésité à lui dire oui une seconde fois. En plus j'adore la couverture, même si ce personnage je ne le voyais pas forcément de cette façon.

     

    Edgar Stone est un inventeur. Il fait tout pour oublier la cruelle déception de sa dernière invention, que les gens n'ont pas oublié, eux et arrive à l'exposition de sa majesté en dirigeable ! Sans comprendre ce qui lui arrive, un certain Samuel Grant, inspecteur de Scotland Yard, vient le chercher lui, et son ami Richard, pour avoir modifié l'espace temps et ainsi mettre en péril le monde tel qu'ils le connaissent tous. Ce n'est pas sans compter la future femme de cet Edgar, Rose, qui va devoir y mettre du sien pour retrouver son amoureux et le sauver de ce qui pourrait lui arriver. Une rencontre entre Edgar, Richard et l'Architecte du temps qui risque de donner bien des soucis à la jeune femme.

     

    J'ai eu beaucoup de mal à lâcher l'histoire, en fait, je n'ai pas pu. Une fois commencée, je devais savoir ce qui allait se passer et comment tout cela allait se terminer. Le mélange Steampunk et science fiction est plutôt bien réussi. Le voyage dans le temps mêlé à des expérimentations et des droïdes est très sympathique. Un mélange d'un peu tout ce que l'on peut connaître, sans vraiment s'identifier à une lecture que j'aurai pu avoir.  Edgar veut de nouveau voir son nom sur toutes les lèvres comme étant le meilleur inventeur et non plus celui qui a réussi à mettre le feu dans une partie de la ville. Il a réussi à trouver comment voyager dans le temps grâce à une montre. Et en utilisant cette montre, il a décidé de s'octroyer certaines des inventions du futur, pour lui, mais surtout pour faire évoluer ses semblables plus rapidement dans le temps. Le temps, c'est ce qui pose problème, car une évolution pour les êtres humains ne devraient pas au contraire prendre son "temps" et ne pas se précipiter comme il a décidé de le faire ? Par malchance, il va se retrouver au cœur d'un étrange phénomène et va devoir faire des choix.

     

    « Des poils mêlés de roux et de blanc tissaient une étrange fourrure alors qu’une queue située au bas de son dos se baladait dans l’air, rappelant celle d’un félin. Pourtant, il se tenait sur deux jambes et deux pieds, comme n’importe quel humain. Ses bras étaient croisés et masquaient ses mains mais Edgar ne doutait pas que s’il avait des pieds, il avait des mains.
    — Qui… Que… Qu’est-ce que vous êtes ?
    — Il faut me demander qui je suis, Edgar, répondit-il.
    Le silence retomba comme un couperet et la brise tumultueuse cessa de jouer avec ses nerfs, comme si elle était commandée par la volonté du Saint-Esprit.
    — Qui… Qui êtes-vous ? demanda Edgar.
    — L’Architecte… Je suis l’Architecte, Edgar. L’Alpha et l’Oméga. Le Créateur. On me donne bien des noms. Il est difficile d’en choisir un. Mais celui que je préfère et qui me convient le mieux, c’est l’Architecte.
    — L’Architecte ? »

     

    L'architecte du temps est un personnage qui apparait dès le prologue. Dans un rêve qui va prendre au dépourvu Edgar. Va-t-il y croire ? C'est une bonne question, celle qui va lui faire comprendre qu'il n'a pas fait les bons choix avant, qu'il aurait dû s'arrêter. Un inventeur, s'arrêter ? Cela prête à rire, car il est impossible pour eux de mettre leur cerveau en veille. L'architecte est un personnage qui reste énigmatique jusqu'à un certain point. On le découvre, on comprend vite ce qu'il fait, mais le pourquoi ? Pourquoi emmène-t-il Edgar et son ami dans ces lieux pour voir ce qui ne s'est pas encore produit ?

     

    Au début je me suis demandée où l'auteur nous emmenais. Un tribunal en dehors du temps, une juge qui a un regard malicieux et puis on arrive au plus grave : la condamnation ! Il faut que les personnages se reprennent et reviennent sur des choix qu'ils ont faits. Nous découvrons un Richard avec un passé dont il ne connait pas grand chose. J'aurais aimé en savoir un peu plus sur lui. Concernant Rose, elle est vive, intelligente, en avance sur son temps. Journaliste, elle aime écrire, elle aime Edgar et sa passion qui l'entoure. Elle croit en lui et n'hésite pas à venir à son secours. Edgar s'en veut terriblement et fait tout pour que sa dulcinée s'en sorte indemne. Nous rencontrons beaucoup de personnages au gré des changements temporels des uns et des autres. Le monde se modifie à chacun des sauts dans le temps de Rose. J'ai beaucoup aimé Samantha Zandora qui a une manière de penser très particulière. Rendue amer par la vie, elle est dure, froide, une femme d'action.

     

    « L’aiguille était sur le point de perforer la première couche de la peau qui recouvrait le corps du docteur renommé lorsque la directrice, intriguée, retint son geste.
    — Avouez maintenant. Après, il sera trop tard.
    — Je n’ai pas le béguin pour cette femme. C’est vous que j’aime, Madame Zandora. Vous êtes la seule dame qui hante mes pensées. Je n’ai d’yeux que pour vous et ce depuis le premier jour où je vous ai vu. Je…
    Le professeur s’interrompit lorsqu’il constata que la directrice éloignait la seringue de son cou. L’idée que ses mots aient pu toucher le cœur de Samantha Zandora lui effleura l’esprit. Naïf, l’amoureux transi fut rapidement remis à sa place.
    — Tiens donc, je n’avais pas idée que je vous plaisais.
    — Je n’en dors pas la nuit, Samantha.
    — Ne m’appelez pas par mon prénom, Professeur, gronda-t-elle. Vous ne saisissez pas que vous tenez là votre chance, n’est-ce pas ? »

     

    Il y a de nombreux événements qui surviennent. Impossible de vraiment savoir à l'avance comment cette histoire va finir, car des personnages font leur apparition pour mettre des bâtons dans les roues de notre cher Architecte, qui n'est pas si invincible que cela. Les rebondissements ne manquent pas, tout comme le stress permanent qui s'installe. Le monde ainsi crée est original. Je me suis vite attachée au couple Rose/Edgar qui, malgré le temps et le fait qu'ils sont séparés, feront tout pour rétablir l'ordre des choses sans s'oublier. Le livre se termine par une nouvelle qui a inventé ce fameux Architecte. Je suis contente de l'avoir lu et aussi que l'auteur a écrit une histoire plus complète sur lui même s'il n'est pas LE personnage principal. La nouvelle intitulé Voyage hors du temps montre un "maître" du temps qui s'amuse avec ses "victimes" de manière constructive. Il est là pour montrer la voie dans laquelle il vaut mieux mettre les pieds.

     

    En bref, une lecture entraînante sur un sujet qui n'est pas simple à travailler vu qu'il existe déjà sous forme de science-fiction. Le côté steampunk donne cette pointe d'originalité qui donne le sourire et de bonnes explications sur certains points qui pourraient être perdus dans un contexte plus restreint.

     

    L'Architecte du Temps (Chris Red)


     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  •  

    Live to love, saison 1 : la puissance des secrets (Shana Keers)

    Disponible sur Amazon

    ******* 

    Auteur : Shana Keers


    695 pages papier

    Thème : Romance érotique

      *******

    fait partie de la duologie

    Live to love

     

     

    Résumé :

    «  Élisa De Sacco est étudiante en dernière année de licence de psychologie. Très introvertie, presque asociale, elle partage sa vie entre ses cours, son chat et sa meilleure amie, Justine.
    Cette dernière use depuis longtemps de nombreux stratagèmes pour la sortir de son état de mélancolie permanente, mais rien ne semble fonctionner.
    Jusqu'au jour où Thomas Johannson fait irruption dans la vie d'Élisa. Beau, arrogant, joueur et dragueur invétéré, il est l'archétype de tout ce qu'elle déteste chez un homme, de tout ce qu'elle fuit depuis plusieurs années.
    Car des peurs, elle en a des tonnes. Pourquoi ? Depuis quand ? À cause de qui ? De quoi ?
    Personne ne sait et c'est bien le cadet des soucis de Thomas qui ne souhaite qu'une seule chose : la mettre dans son lit coûte que coûte.
    Toutefois, les apparences sont souvent trompeuses. Son passé est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît et rien ne va se dérouler comme il l'espérait.
    Qui est-il réellement ? Pourquoi cache-t-il son identité ?
    Quand deux âmes torturées se rencontrent, l'attirance et les sentiments peuvent-ils être plus forts que la puissance de tous leurs secrets ?
    »  

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Live to love, saison 1 : la puissance des secrets (Shana Keers)

     

    J'avais eu l'occasion de découvrir la plume de Shana, lors d'un service presse avec Immoralité que j'avais apprécié. C'est lors du salon de Rosny que j'ai eu la chance de la voir en vrai (elle était en face de mon stand !) et que nous avons eu l'occasion de discuter de ses livres. Je me suis laissée tenter par cette première saison, l'intégrale de surcroit, en nouvelle édition.

     

    Elisa est une jeune femme d'une vingtaine d'années, en dernière année de fac. Elle adore rester dans l'ombre, même si sa meilleure amie  Justine est tout le contraire. Un jour, alors qu'elles vont manger au McDo, elle tombe littéralement contre Thomas, un jeune homme de 29 ans. Il est prof d'anglais dans la même fac où elle suit les cours, mais par "chance" elle ne l'a pas comme prof. Alors qu'il va tout faire pour l'attirer dans son lit, à la suite d'un pari, il va se rendre compte qu'elle n'est pas frigide comme il l'aurait pu le penser au départ, mais qu'elle a un passé très compliqué qui lui gâche la vie. Lui non plus n'est pas en reste, car sa vie est un mensonge, même pour ses meilleurs amis. Le poids des secrets n'a jamais été aussi bien trouvé ici. Deux personnages que tout oppose, si ce n'est cette inévitable attraction qui va leur rendre la vie comme qui dirait impossible.

     

    Deux êtres totalement perdus dans leur mensonge ou omission. Deux passés compliqués avec deux personnages qui ont décidés de vivre de ma manière différente. Elle a décidé de faire une croix sur les hommes. Sa douleur est profonde, son envie de disparaître dans les murs l'est tout autant. Elisa est une jeune femme qui n'aime pas se mettre en valeur, se montrer et encore moins se faire draguer. Thomas est le type même du tombeur de ses dames. Macho à souhait, il change de filles comme de chemises. Pari ou non, aucune ne peut lui résister. c'est lorsque Elisa ne réagit pas à son sourire "colgate" qu'il décide de l'avoir. Sept jours pour y parvenir. Sept jours où il prend la décision de tout faire pour la connaître dans tous les sens du terme et surtout physiquement. Ce qui ne plaît aps à tout le monde.

     

    « - Thomas a dégoté la fille la plus austère qui puisse exister, commence-t-elle en levant les yeux au ciel. Et pour je ne sais quelle raison, il a décidé de se la taper.

    Nicolas jette son mégot par-dessus le balcon. Puis, alors qu'elle se colle contre mon torse, il s'avance vers moi en ricanant encore.

    - Un challenge intéressant, déclare-t-il apparemment impatient d'en savoir plus.

    Il remplit les verres et nous les distribue sans se préoccuper de Tina qui se renfrogne à nouveau. Puis, le sourire aux lèvres, il s'assoit sur le fauteuil à côté. Je lève mon verre dans sa direction. Il veut jouer avec la susceptibilité de Tina ? Pas de conspiration en vue ? J'adore ça ! »

     

    La "magie" opère jusqu'à un certain point. Il est accro au sexe et elle découvre ce que c'est que d'avoir un orgasme. Il ment comme il respire, elle voudrait plus de romantisme. Entre les deux c'est déjà compliqué sans avoir besoin que d'autres personnages mettent leur grain de sel. Oui, mais voilà, il y a la meilleure amie de Thomas, Tina qui n'est pas de cet avis. Justine qui met les pieds dans le plat, Antoine qui ne dit pas grand-chose, mais lorsqu'il l'ouvre c'est sensé, réfléchi. Chloé, une étudiante qui a décidé d'attraper son prof si séduisant. Jorge et son regard critique sur le monde, tentant d'aider Thomas comme il le peut. Et puis il y a les ennuis : le cher père, Grégoire, l'alcool, les jeux, la violence, les filles de passage, les sentiments qui n'en font qu'à leur tête...

     

    Du départ nous savons que Thomas ment comme il respire, qu'il cache un gros secret qui pourrait changer le regard des autres sur lui. Mais quoi ? L'auteur laisse des petits bouts et plus nous avançons, plus nous en apprenons sur lui. Il est clair que dans sa position, rien n'est facile et savoir en qui avoir confiance devient difficile si la vérité avait éclaté plus tôt.Le choix qu'il a fait devient de plus en plus dur à tenir. Les mensonges s'accumulent, les absences aussi. Il a un objectif à atteindre depuis si longtemps que rien ne se mettra en travers de sa route. Sauf qu'un petit bout de femme est passée par là et qu'il se pourrait que cela change la donne.

     

    Elisa a une peur en elle si profondément ancrée qu'il est extrêmement compliquée pour elle de se laisser aller. Surtout que cet homme est justement tout ce qui lui fait peur à la puissance dix. Bloquée depuis trois ans dans un manque affectif, elle tremble sans cesse pour un oui ou un non. D'ailleurs, elle a beaucoup de mal à avoir une relation saine avec quiconque. Il suffit de voir comment elle réagit aux propos de sa meilleure amie Justine qui se fait envoyer bouler régulièrement, mais pourtant reste. Peut-être qu'instinctivement elle ressent quelque chose qui l'amènerait à la pousser en avant. Justine est le contraire de Elisa. Elle est vive, sait se rendre belle, conquérante envers les hommes, elle n'hésite pas à parler sexe n'importe où et n'importe quand. Même si la relation entre les deux femmes est étrange par moment, le récit de cette saison montre l'attachement l'une envers l'autre. C'est grâce à la pêche de Justine que Elisa arrive à garder la tête hors de l'eau.

     

    « Dégoutée, je jette la carte sur la table et me traîne jusqu'à la salle de bain. Devant le miroir, je regarde mon reflet avec dépit, tirant sur mes joues du bout des doigts, remontant le coin de mes yeux, puis de mes lèvres pour forcer un sourire. J'ai une mine de déterrée. Mes yeux sont rouges et gonflés. Mes traits sont épais et mon teint est terne. Sans parler de ma chevelure, qui a décidé de se rebeller alors que depuis mon relooking, elle me fichait la paix.

    J'ai pris dix ans dans la nuit.

    Je tire la langue à mon image maudite avant de me débarrasser de mon legging noir et mon tee-shirt décoloré, puis je me glisse sous la douche.»

     

    J'avoue qu'au début, j'ai eu un peur peur de retomber dans un cliché du prof et de l'élève, mais comme j'avais déjà discuté avec Shana de son histoire avant de l'acheter, je savais déjà qu'il y avait des points qui allaient me plaire. Il ne s'agit pas d'une traditionnelle histoire dans une fac, elle est bien plus profonde que cela. Surtout qu'il n'est pas son prof, enfin particulier, mais ça, c'est en dehors. Il se trouve que les personnages évoluent de manière significative? Si Elisa arrive à se sortir en partie de son cocon protecteur en tentant d'oublier son passé et ainsi de permettre à gagner en confiance, concernant Thomas c'est complexe. Le mensonge l'entraîne dans des côtés bons ET mauvais. Jusqu'à ce que tout lui éclate à la figure !

     

    Miss Godiche, Sexy-man, Discrétion Zéro, des surnoms qui vont parfaitement bien avec le personnage dédié. D'ailleurs j'aime beaucoup Justine qui cache en elle une fragilité que l'on ne soupçonne pas au premier regard. Tina également a ses raisons, qui même si cela fait mal de l'admettre, me semble sur le fil du rasoir.

     

    L'auteur m'avait parlé d'un certain nombre de personnages et oui, il y en a beaucoup. Ils arrivent les uns après les autres, laissant la place aux premiers afin que l'on puisse les suivre sans problème. Ce n'est qu'une fois refermé ce premier tome que je me suis dit, waouh, il y avait bien tout ça et je ne m'en suis même pas rendu compte. La plume de Shana est fluide et nous entraîne dans cette histoire sans le voir. Je dois admettre que je devais lire la saison deux plus tard, ayant des livres déjà prévus, mais je l'ai déjà commencé. Comme quoi l'auteur a su faire en sorte d'avoir envie de connaître la suite et fin des aventures de Thomas et Elisa. Surtout lorsque l'on sait déjà les secrets bien cachés et les ennuis à venir. Bref, à bientôt pour la suite !
     

     


     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    Partager via Gmail

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique