•  

    En vente sur Amazon

    Emulsion, au-delà du visible (Vanaly Nomain)


    Auteur :

    377 pages numérique

    Thème : New Adult

      *******

    Fait partie de la série

    Sinners of Saint

    Résumé :

    «  Trent Rexroth. Insensible, froid et calculateur. Et c’est l’homme qui va me briser le cœur. Il a trente-trois ans. Moi, dix-huit. Autant dire qu’à ses yeux je ne suis qu’une gamine. Pire, l’enfant gâtée de son ennemi juré, celui qu’il rêve de faire tomber. Je ne me fais donc aucune illusion : si aujourd’hui Trent s’intéresse à moi, c’est uniquement pour parvenir à ses fins. Alors oui, si j’étais raisonnable, si je voulais éviter un scandale à ma famille, je garderais mes distances. Mais ce n’est pas le cas. Malheureusement pour moi, l’interdit ne m’a jamais semblé aussi irrésistible. »

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Emulsion, au-delà du visible (Vanaly Nomain)

    17/20

     

    Je remercie la maison d'édition Harlequin, ainsi que le site NetGalley pour cette nouvelle lecture de cette série.

     

    Entre Trent et  Edie c'est impossible. La différence d'age, le fait que le père d'Edie travaille avec Trent et qu'ils semblent se pourrir mutuellement la vie. Le fait que Trent a une petite fille et adore baiser  sans engagement. Le fait que Edie ne veut pas d'une vie de riche et qu'elle se bat quotidiennement pour avoir son indépendance. Tout semble si compliqué et cela l'est, que le chemin qu'ils vont parcourir ne sera pas de tout repos.

     

    « Elle posa la tête sur mon épaule pour pleurer, et je la laissai faire. Même quand elle s’endormit contre moi, je ne bougeai pas. J’attendis qu’elle dorme profondément, puis je la portai jusqu’à la chambre de sa mère. Je la bordai sur le canapé près du lit. La lumière était encore allumée, mais Edie était tellement épuisée que ça ne la réveilla pas. Mon regard passa de l’une à l’autre. Elles étaient si semblables et si différentes à la fois.
    Cette nuit-là, je regardai Edie beaucoup trop longtemps. Cette nuit-là, je changeai.
    Cette nuit-là, je ne lui pris rien. Pour la première fois depuis des années, je donnais quelque chose de moi. Quelque chose que je ne serais jamais en mesure de récupérer.
    C’était à elle.
    Pour toujours. »

     

    Ce tome apporte beaucoup de raisons pour qu'il soit lu : la différence d'âge, Trent qui est métis, l'argent et le pouvoir. Des sujets qui fâchent, dont on ne parle pas forcément. La tolérance est un sujet délicat, que beaucoup devrait essayer de mettre en place. L'auteur nous fait oublier tout cela. Les personnages ont des responsabilités, à 33 ou 18 ans ils ont beaucoup d'obligations. Le métissage de Trent ? Edie ne le voit pas de cette façon, sa peau couleur caramel, sa fille qui est une merveille, il n'y a rien qui pourrait la repousser si ce n'est son caractère bien sur. Quant à l'argent c'est un problème récurrent car Edie en a besoin mais déteste en avoir besoin.

     

    Lorsque Edie décide de voler, une fois de plus, une personne qui semble avoir de l'argent, elle tombe sur la mère de Trent. Ce dernier a réussi à la rattraper. Des retrouvailles qui sont mouvementées dans le mauvais sens du terme. Il se souvient très bien d'elle et compte utiliser ce qu'elle a fait à son avantage. Elle pensait ne plus le revoir, mais lorsque son père décide qu'elle doit montrer l'exemple et bosser pour lui, les ennuis ne font que commencer. Alors qu'elle travaille pour que tous la dégage de la société où son cher papa veut absolument qu'elle bosse, ils vont suivre Trent. Un pour tous et tous pour un.

     

    La vie de Trent était compliquée. Dans les précédents tomes nous avions appris qu'il a eu une petite fille avec une prostituée qui s'est tirée dès qu'elle l'a pu. Depuis, il vit avec Luna, sa petite fille qui vient d'avoir 4 ans. Cette petite est adorable, mignonne avec juste un tout petit problème : elle ne veut plu parler. Ces cordes vocales n'ont rien, c'est psychologique. Le pourquoi reste encore un mystère. Trent fait tout pour gagner de l'argent afin de lui payer la meilleure psy mais aussi pour rechercher sa mère. Trent est l'un des associés des fameux four hot heroes, avec Vicious, Dean et Jaime. Le cinquième étant le père de Edie.

     

     « Il se leva, ramassa les papiers sur la table basse et les empila.
    —… Le but, c’était de vous exterminer.
    Le moment de l’illumination me donna l’impression d’être comme Samson, quand Dieu lui octroie suffisamment de force pour écarter les colonnes du palais et le faire s’effondrer. Samson y laisse la vie au passage, mais il élimine les Philistins. Je savais que j’en ferais autant s’il le fallait. »

     

    Quant à Edie, son père est un pourri (pas de spoiler vu qu'on le sait du départ que c'est un queutard qui se fout de tout), sa mère est dépressive et un secret plonge la famille dans de nombreux problèmes qu'il faudrait ne pas voir en plein jour, ou à la une du journal. Si Edie tente de ne pas vivre aux crochets de son père, elle n'a pas vraiment le choix. Le secret l'oblige à travailler dur. Sa passion pour le surf est est besoin, elle a besoin d'être sur l'eau pour se sentir libre, vivante, sans personne pour lui dire quoi faire. 18 ans et déjà des épaules lourdes du poids de sa famille. J'en reviens à son père qui est un sacré manipulateur. Il voit loin et sa haine envers Trent ne date pas d'hier. C'est un homme patient pour en arriver là où il est. Je suis contente de ce qui lui arrive !

     

    « Il glissa le pouce entre son cou et le col de sa chemise.
    — Tu vois, c’est là que tu te trompes, Edie. Je n’ai jamais dit que j’étais d’accord pour ne pas m’entendre avec toi. Simplement, je choisis mes combats. Ça s’appelle être parent, et j’essaie de m’acquitter de ce rôle du mieux que je peux.
    C’était un caméléon, interchangeable et adaptable à l’envi. Il dissimulait sa cruauté sous un masque de fausse inquiétude, et ses manières de bulldozer sous un masque d’enthousiasme, de fort caractère et d’ambition. À mes yeux, ses actes avaient fait de lui le monstre qu’il était à présent. Mais, aux yeux du commun des mortels, il demeurait un citoyen respectable parmi tant d’autres. Un pauvre garçon néerlandais, venu aux États-Unis avec ses parents, qui avait réalisé le rêve américain et était devenu millionnaire tout seul, à force de travail et d’intelligence.
    Il avait l’air inquiet, et peut-être qu’il l’était, mais pas pour mon bien-être.
    J’essuyai mon visage mouillé avec mon avant-bras.
    — Père… »

     

    Luna est une enfant qui a une part importante dans l'histoire. Tout tourne autour d'elle. Une petite puce qui cache énormément de choses en elle. Pourquoi ne dit-elle plus rien ? Pourquoi est-ce qu'elle ne montre plus ses émotions avec son père ? Entre elle et Edie il se passe quelque chose de miraculeux. Non Luna ne va pas parler en la voyant, mais elle va réagir. Lorsque l'on connaît le secret d'Edie on comprend pourquoi cela fonctionne. L'une qui parle, l'autre qui écoute, c'est une habitude pour elle. Même si entre Trent et Edie on se rend bien compte que tout les oppose, il ne peut s'empêcher de la vouloir pour sa fille. Un sujet comme un autre pour masquer le fait qu'il est accro à cette fille qu'il prend pour une adolescente. Mais ce n'en est pas une, elle est bien plus mature que la plupart des femmes.

     

    J'ai beaucoup aimé le personnage de Bane. Il montre beaucoup de côtés qui sont vraiment différents. Voir qui est sa mère et tenter de les comprendre est très intéressant. Si j'ai bien compris, le prochain tome est sur lui. J'avoue avoir hâte de le découvrir pour en apprendre plus sur lui.

     

    Chantages à profusion pour Edie qui ne sait plus où donner de la tête, c'est une véritable guerre qui éclate entre les adultes. Tiraillée entre ses sentiments et ses devoirs, Edie va devoir faire des choix qui la brise un peu plus. L'auteur a une belle plume qui laisse la lecture fluide et addictive. En conclusion, une histoire qui m'a plu par tout ce mélange de tolérance et de suspense.

     

     

    Défis sur Fb  Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    #Scandalous #NetGalleyFrance

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique