•  

    Nahash: Épisode 1 : Dans la tombe (Savannah Wolf)

    Disponible ici


     

    Haig le secret des Monts Rouges (Thierry Poncet)

    Auteur : Savannah Wolf

    222 pages numérique

    Thèmes : Pirate/ Thriller

      *******

    Fait partie de la série

    Nahash

     

    Accord parental souhaitable !

     

    Résumé :

    « Eden, jeune Anglais en fuite, muet et rejeté de tous, pensait qu'il avait déjà tout vécu, que rien de pire ne pouvait lui arriver. Lorsque, à demi mort, il voit se balancer sous ses yeux un médaillon frappé d'une torche renversée, il comprend que le cauchemar ne fait que commencer...

    Diego Ángel, capitaine pirate Espagnol dont la cruauté n'est plus à démontrer, n'a ramassé sur ce navire marchand qu'un chien d'Anglais crasseux et loqueteux. Il le tuera dans la journée, à moins qu'il ne l'offre à ses hommes avant le soir.

    Mais il suffit du seul mensonge d'un jeune mousse pour enrayer la bonne marche des événements. Et l'impitoyable capitaine Ángel va rapidement apprendre à ses dépends qu'un misérable muet décharné peut devenir la plus terrible des menaces...

    Accord parental souhaitable. »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Nahash: Épisode 1 : Dans la tombe (Savannah Wolf)

    18/20

    Je remercie l'auteur, Savannah Wolf pour m'avoir envoyé ce premier épisode de sa série sur des Pirates, enfin surtout un ! J'adore le symbole sur la couverture. D'ailleurs cette dernière en contrepartie est plutôt sobre, une fois la lecture terminée.

     

    Pirate !!!!!! Hum, je m'égare et non je ne suis pas affublée d'une coiffe bretonne en disant cela :p Bref,Diego Angel (oui oui tout à fait) est le plus terrible pirate de tous les temps. et surtout pour ce 17ème siècle. rien que son nom fait trembler le peuple en entier (enfin presque non je n'exagère qu'un tout petit peu) Cet homme (ou diable, malfaisant, bref choisissez le pseudo qui vous tente) s'amuse avec les bateaux qui croisent sa route (malheur à eux!) La mort n'est qu'une issue de secours pour tous ceux qui voient son regard ! Hum, pardon mon petit doigt me dit que ce n'est pas tout à fait vrai. (oui c'est lui qui tourne les pages numériques) Un jeune homme, Eden, muet de surcroit va se retrouver entre ses griffes (ses couteaux, ses armes, ses dents aussi). entre les deux va s'ensuivre un combat acharné à celui qui détruira l'autre mentalement le plus vite. Bon, nous sommes entre un Pirate sanguinaire et un prisonnier... Nous imaginons déjà la suite et fin rien qu'avec ces deux-là ! Eden va chercher la confrontation régulièrement, mais il va aussi se rendre compte de plusieurs chose (non je n'en dirais pas plus !)

     

    « L'âpreté du liquide lui râpa la gorge. Il voulut recracher mais le pirate, un sourire torve sur les traits, le força à s'allonger.
    – Du calme, allons, du calme, psalmodia Diego en passant sa main sur le front du captif.
    Ce dernier, qui traversait des affres de terreur, sentait son corps se détendre malgré lui, ses paupières se faisaient lourdes et son esprit s'embrumait petit à petit. Même sa respiration, qui aurait dû accélérer au delà du raisonnable, se calmait comme s'il se préparait à dormir. Il ne pouvait plus lutter.
    – Tu n'as rien à craindre, ronronna le capitaine qui s'amusait des éclats de terreur qui apparaissaient encore par moment dans les yeux de sa victime. Rien à craindre... Je vais prendre grand soin de toi...
    La dernière chose qu'Eden entendit fut le rire du capitaine. Ce fameux rire si irritant, qui vous faisait sentir à quel point vous étiez dans une situation désastreuse et à quel point la personne qui avait le pouvoir de vous en tirer allait en profiter le plus possible à vos dépends... »

     

    Je m'excuse d'avance pour mon avis qui risque d'être... étrangement écrit, mais trop de sérieux risque de tuer ici.

     

    Un premier épisode qui montre la cruauté (pas décrit jusqu'au bout non plus) des pirates, à croire que l'auteur y a vécu. Explications, descriptions, sauvagerie, mutinerie, coquinerie (euh non pas ça), Savannah nous explore la vie de pirates dans toute sa splendeur. La Tormenta, ce bateau où nous suivons les aventures, les mésaventures, les déboires, espoirs, désespoir, combat en tout genre, etc, etc est navigué d'une main de maître. Entre des espagnols qui déteste les anglais (mais pourquoi ????) nous avons tout ce qu'il nous faut pour avoir une histoire solide. Ajoutez cela des caractères de chien (pardon pour eux, mais ça grogne, ça couine, ça mord comme eux hein) des passés difficiles, des passés à oublier, des passés qui rattrapent doucement mais sûrement le présent... L'avenir reste incertain. Comment survivre lorsque l'on est prisonnier d'un tel équipage ? (la planche ? la torture ? Au final rien de tout cela)



    « 1662

    Santa Cruz n'avait pas assisté à ce combat aux premières loges, mais il était de notoriété commune que Goschwin Nickel avait littéralement fait rempart de son corps afin de défendre Friedrich Spee, un autre membre de la Société qui avait rédigé un ouvrage s'élevant contre les méthodes barbares de l'Inquisition. La quasi-totalité du Clergé s'était soulevée afin que Spee soit radié de la Societas Iesu, mais Nickel n'avait pas cédé d'un pouce dans l'âpre bataille intellectuelle qui avait suivi.
    –  Oui, je le sais bien, vous...
    –  Il avait réfléchi par lui-même et s'était aperçu que les tortures que l'on inflige aux malheureux qui tombent sous le coup d'une accusation de sorcellerie étaient inhumaines et révélaient bien plus le diable dans le cœur des bourreaux que dans celui des questionnés... Nous avons tous deux lutté contre de plus grands que nous, Rafaél. Et pourquoi avons-nous... Jésus !
    Le Supérieur se crispa brusquement, tendant le bras vers sa jambe gauche, comme si par ce geste il avait pu retenir l'effroyable douleur »

     

    Le capitaine Angel (mdr, désolée mais cela m'amuse un ange démon, c'est tout à fait cela) Pirate démoniaque de tous les temps est un personnage très intéressant. Courageux, impulsif, sauvage, sadique à souhait. D'accord, il adore voir le sang couler sur les ponts ennemis (donc tous les ponts qui ne sont pas les siens). Il aime faire souffrir (et nous en avons un panel plus ou moins expliqué) physiquement, psychologiquement. Mais il est très intelligent. Ce n'est pas parce qu'il a besoin d'avoir une raison pour tuer (massacrer, piller...) qu'il ne réfléchit pas. Son esprit est tortueux (j'adore cela !) mais cartésien. Son jeu est difficilement compréhensible de ses hommes (mais on s'en fiche d'eux :p) mais il y a toujours une raison cachée derrière tout ce qu'il entreprend.

     

    Eden semble avoir un passé LOURDDDDDDD (grrr et on ne sait pas encore ce que c'est, même si nous avons des pistes) Difficile de connaître son âge pour le moment, mais il est jeune et à déjà vécu l'horreur. Le fait qu'il soit muet ne l'a pas aidé non plus à chaque fois qu'il se soit retrouvé sur un bateau contre son gré. Il est fougueux, malade, téméraire et idiot à la fois. Muet mais pas depuis sa naissance. Qu'a-t-il bien pu vivre pour en perdre la parole ? Mourir ou ne pas mourir ? cette décision ne lui appartient pas, devenant le chiot de ce Pirate. Oups pardon, devenant l'animal de compagnie de Amets.

     

    « Eden se renfrogna. Malgré tout, la pensée que le forban faisait partie de cette frange de gens qui prenaient le temps d'observer avec attention ses gestes, puis qui étaient aptes à les traduire, rasséréna le prisonnier. Pour lui, cela signifiait que le capitaine, au delà de son épouvantable caractère et sa cruauté, était un être intelligent, doté d'une certaine sensibilité. En trois mots : cela surprit Eden. »

     

    Entre les deux c'est une relation trèèèèèèèèèèèèèèèèès particulière qui va s'instaurer. La peur est la pièce maitresse, mais il y a aussi la curiosité qui est très présente. Pourquoi ce jeune Eden est encore en vie ? Pourquoi semble-t-il être protégé par ce pirate coupeur de têtes toutes confondues ? Ne serait-ce pas plutôt un simple amusement ? Car une fois que ce Diego en aura fait le tour, la mort va se profiler non ?

     

    Vient ensuite tous les autres. Je pense d'abord à l'équipage qui compose la Tormenta. Des bons (enfin autant qu'ils le peuvent en étant pirate) des mauvais, des très mauvais (de véritables petites teignes). Des yeux de fouines, une mouette non volante, des personnages qui veulent la peau du capitaine et d'autres celle du prisonnier. Santa Cruz, Miguel, Juan, Amets, Guillermo... Et puis il y a ceux que l'on suit quelques années auparavant. ceux qui semble liés à l'un ou l'autre des personnages, voire un peu plus. La cruauté n'est pas forcément là où on pourrait le croire.

     

    En conclusion, un premier épisode qui m'a énormément plu. Des pirates à la hauteur de leur réputation. Un historique léger, mais qui semble bien intégré et surtout qui donne des éléments sur ce qui a bien pu se passer. L'auteur ne s'amuse pas non plus à mettre de la débauche, du sang des massacres à chaque page. C'est dosé entre ces quelques scènes et la recherche de ce qui lie ou va lier les personnages entre eux. Un monde que j'ai aimé découvrir grâce à sa plume. J'ai trouvé les mots justes, avec quelques notes de "nous" ce qui rend le récit un peu plus particulier. Je le recommande !

     

     
    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    Challenge 50 romans en 2017

     

    #défi2017 #challenge2017 #challenge50romansen2017

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique