•  

    Summer nights (Collectif d'auteurs)

     

    disponible sur Amazon

    Auteurs : Collectif d'auteurs

    466 pages

    Thème : Romances fantastique, contemporaine, etc...

     

     

    Résumé :

    « Un été peut tout changer...Cinq auteures de romance contemporaine, romance paranormale et Young Adult se sont réunies pour vous offrir cinq nouvelles inédites.
    Summer Nights :
    Marina Joy Sharp (Pour Toujours en Eté)
    Lorène Mannarini (The Truth About Leen & Tyler)
    Elisia M. Blade (Seduce & Atone)
    Sam Ashling (Illusions Romanesques)
    Erica Darcy (Once Upon A Proposal)
    La mauvaise nouvelle ? Aucun des héros n'existe.La bonne ? On vous parie que vous allez adorer ce livre !*Ce recueil de nouvelles ne contient aucune calories, juste cinq histoires originales et inédites.»   
     
     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    14/20

     

     
    Je remercie Babelio ainsi que la maison d'éditions Epta Publishing pour cette découverte. Ce livre est un bon petit pavé, une couverture souple, douce et des illustrations pour chaque nouvelle. D'ailleurs, il y a une "couverture" pour chaque histoire en noir et blanc ce qui est très sympa.
     
     
    J'ai adoré l'histoire de Elisia M. Blade. J'avais déjà eu la chance de découvrir sa plume avec un autre livre et je la retrouve dans cette nouvelle : "Seduce & Atone, leçons de séduction 1.5". Bien qu'il s'agisse d'un récit tiré d'une série, il n'y a pas de doute sur qui sont les personnages. De même que l'histoire se suffit à elle-même, bien que j'adorerais découvrir cette série, pas de doute possible. Harper est intelligente, douée, une très belle femme qui n'est pas qu'une jolie coquille. Mark sait comment mener sa barque pour l'attirer dans ses filets, pas parce qu'elle est magnifique et sexy, même si cela aide, mais pour son intelligente, sa vivacité d'esprit et son talent pour réussir. Leur histoire n'est pas la plus simple, car aucun des deux n'a réellement connu de véritable relation et la façon dont ils avancent est à la fois drôle et pathétique, car nous savons très bien comment tout cela va se terminer. Je pense également que c'est la meilleure de toutes pour la simple et bonne raison qu'elle est plus longue, plus développée. J'avoue que j'irai voir la série  prochainement.
     
     
    Ensuite, j'ai été frustrée par deux nouvelles : celle de Sam Ashling et ses "Illusions Romanesques" et celle de Marina Joy Sharp avec "Pour toujours en été". La première est comme un gros prologue à une histoire qui est capable de me plaire, mais vraiment beaucoup. Des médiums, de la magie, une fille qui sait se battre, un visionnaire, des hommes de pouvoir, bref je m'en suis mordue les doigts lorsque le point final est arrivé bien trop vite. Concernant la seconde, j'ai eu ce même sentiment dans le sens où j'avais envie de savoir si ce "rêve" d'été où l'amour est plus fort que tout même de l'argent de papa va rester aux portes de l'école où va aller plus loin.
     
     
    Vint ensuite l'histoire de Erica Darcy et son "Once upon a proposal". L'histoire d'un homme qui est attiré par la sœur de son meilleur ami depuis des années, sans savoir si c'est réciproque tout en sachant que s'il la touche, le frangin va lui casser la figure. J'ai bien aimé le fait qu'il s'agisse d'un homme qui raconte sa vision des choses. Je l'ai apprécié moyennement dans le sens où tout se déroule sans qu'il n'y ait de véritables accrocs. Les personnages sont portés par leurs sentiments. Certains passages très courts sur les parents de David qui indiquent qu'ils ne sont pas content de son choix bas de gamme, enfin surtout sa mère. Et le passage trop court des parents de Mery. Je pense que pour cette histoire un peu de rebondissements auraient été pas mal et un peu plus développée aussi.
     
     
    Enfin, la dernière histoire où je l'avoue je suis complètement passée à côté. il s'agit donc de Lorène Mannarini avec "The truth about Leen and Tyler". Une histoire de vengeance, de souvenirs d'enfant, de disparition brutale d'une famille. Je vais être honnête, je n'ai pas compris du tout où cela allait nous mener et j'en suis navrée. Trop de mystères entre ces pages, il faut avoir lu la trilogie pour comprendre le texte.
     
     
    En conclusion, bien que certaines de ces histoires soient tirées de séries déjà écrites ou en devenir, celle de Elisia est ma préférée, il suffit de voir comment j'en parle par rapport aux autres. Je sais par contre que j'irai voir de plus près cette série, mais aussi celle de Sam Ashling pour son côté fantastique. Pour les autres, même si j'ai passé un moment agréable, je ne pense pas m'attarder sur ces séries. J'irais tout de même voir les autres œuvres, je ne m'arrête pas à un avis mitigé !
     
     
     
    Extrait choisi :
     


    «— Qu'est-ce que c'est ?
    — Notre punch card, énonça-t-elle.
    — Tu veux dire comme ces cartes de fidélité que les cafés offrent ?
    —L'idée est là sans le côté fidélité. Ici tu as une face quadrillée avec huit carrés. Quatre sont pour tes rencards et quatre pour nos rendez-vous pros.
    Elle tourna la carte pour révéler le verso en question. La main de Mark effleura la sienne. Elle aurait dû reculer ses doigts, prétendre qu'elle n'avait rien senti. Au lieu de quoi, elle resta là, pétrifiée. Le pouce de Mark vint caresser timidement son index, puis son majeur. Harper prit une profonde inspiration tremblotante. Son toucher fut bref, presque éphémère.
    — C'est toi qui as dessiné ça ? s'enquit-il en attrapant la feuille cartonnée.»

     

    https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/41TSnpI+NSL._SX322_BO1,204,203,200_.jpg


     

    Partager via Gmail

    16 commentaires
  •  

    " Bienvenue dans la Guilde des Aventuriers.

    Nul ne connaît leur nombre exact. Elle est composée d’illuminés à la cervelle ensorcelée et autres créatures corrompues par les démons, tous lourdement armés.

    Voici la consigne : rester en vie jusqu’à demain matin.

    Pierrefranche est l’une des dernières cités survivant à l’assaut des monstres qui ont envahi le monde. Différentes guildes y organisent la résistance. Parmi elles, celle des Aventuriers a mauvaise réputation :

    Ses apprentis sont recrutés de force.
    Ses membres meurent jeunes.
    Zed, un demi-elfe aux pouvoirs magiques, est désigné pour rejoindre la guilde des Aventuriers. Son meilleur ami Brock décide alors de se porter volontaire pour l’accompagner. L’intrépide Liza, elle, née d’une famille de nobles, a toujours rêvé d’entrer dans la Guilde.

    Zed, Brock et Liza vont peu à peu découvrir, derrière les murailles de la ville, un monde aussi dangereux que merveilleux. Or, les Aventuriers sont la dernière ligne de protection de la ville… "

     

    La Guilde des Aventuriers - Bayard Editions

     

    Partager via Gmail

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique