• Ciné ? Films ? Séries ?

     

    Hé, oui, toi qui passe par ici pour savoir un peu ce qui se passe, toi qui te demande si tu n'es pas tombée sur un blog un peu ou plutôt complètement strict? Pas du tout, saches que la personne derrière est totalement est irrévocablement fêlée. Non mais c'est quoi ces phrases ? Bref, en un mot, ce coin est pour mes sorties ciné, qui se font rares et aussi des films que j'aurais pu ne pas voir au ciné, mais bien après leur sortie, si elle vaut le coup, bien entendu :p

     

     

  •  

     

    http://fr.web.img6.acsta.net/r_1920_1080/pictures/19/11/13/16/17/4238026.jpg

     

    Film français, par Mohamed Hamidi, avec Kad Merad, Alban Ivanov, Céline Sallette (1h35).

     

    Je sais que par ce temps, les événements font qu'il n'y en a pas, mais il y a peu, j'ai eu l'occasion de découvrir un film français "Une belle équipe". J'ai eu la chance de gagner des places et c'est donc tout naturellement que nous en avons profité. D'accord, le film ne doit plus être au cinéma pour plusieurs raisons dont la principal, tout est fermé ! Mais ce n'est pas grave, il sortira un jour en dvd, si cela vous intéresse.

     

    Synopsis et détails

     

    Après une bagarre, toute l'équipe de foot de Clourrières est suspendue jusqu'à la fin de la saison. Afin de sauver ce petit club du Nord qui risque de disparaître, le coach décide de former une équipe composée exclusivement de femmes pour finir le championnat. Cette situation va complètement bouleverser le quotidien des familles et changer les codes bien établis de la petite communauté...
     
     
    Une belle équipe : Photo
     

    Pour changer, cela va changer, il n'y a pas d'autres mots. Toute l'équipe est suspendue pour avoir frappé tout ce qui traînait sur le terrain lors du dernier match, mais le coach a le droit de faire jouer sa petite ville tout de même, pas avec ses joueurs bien entendu. Il faut donc en trouver. Difficile lorsque les 3/4 qui sont plutôt bien physiquement sont mis de côté par leur comportement, il ne reste plus un seul homme capable. Qu'à cela ne tienne, une idée germe dans l'esprit de la fille du coach : et si les femmes prenaient le relais ?

     

    Bien entendu, petite ville, petits esprits. "NON, c'est impensable de voir des femmes jouer à la place de leurs hommes. Elles ne sont pas douées, n'y connaissent rien. Ce sont des gonzesses, les autres vont mater leur cul, ne pas vouloir jouer contre elle de peur de leur abimer un ongle. " Un échantillon de tout ce que l'on peut entendre dans le film. La bonne vieille caricature des mâles en puissance qui ont décidé qu'il valait mieux perdre le championnat sans jouer et donc de ne plus être reconnu dans le monde du foot, plutôt que de voir des gonzesses jouer. Il faut dire aussi qu'il n'y a pas que la plupart des habitants qui est de cet avis : la commission est d'accord avec eux. PAS de femmes, point final. Même si les textes de lois ne l'indiquent pas de cette manière.

     

    C'est une course contre la montre pour décider si elles peuvent et surtout pour les entraîner. En attendant les résultats, elles font ce qu'elle peuvent. L'entrainement devient de plus en plus dur, les maris se tirent pour laisser le ménage, la bouffe et tout ce qui n'est pas pour eux (pauvres petits délicats). Bref ils se rebellent sans chercher à comprendre pourquoi elles font cela. Par hasard, tenter de garder le nom de leur bled encore en lice ? Juste comme ça, en passant, quoi.

     


     
    Passons le fait que la majorité des mecs mettent des bâtons dans les roues, nous nous doutons bien qu'à un moment donné, ils vont essayer de faire fonctionner leur cerveau dans le bon sens du terme. Les femmes sont solidaires, elles encouragent leur équipe tous les weekends de match, font un travail, s'occupent des enfants et vont devenir des héroïnes. Il leur faut de la ténacité, du courage et ne pas écouter les moqueries, sans oublier ceux qui s'amusent à bloquer le terrain par exemple, ou même à couper l'électricité.
     
     
    Il y a beaucoup d'acteurs dans ce film, qui sont plus ou moins drôle. Il faut se rappeler que c'est un comique à la base, donc il est là pour faire rire, passer un bon moment. Celui qui m'a vraiment fait rire, pas tout du long, car à force c'était lourd, il s'agit du personnage de Mimil. C'est le bon vivant, qui veut aider, tout faire et bien le faire, mais qui rate immanquablement la plupart de ses actions. Le personnage de Sandra est la touche plus sérieuse. Elle est encore sous contrôle judiciaire, veut récupérer sa fille et douée pour le foot. Il suffit de peu pour que les gens parlent, médisent et tapent du poing pour bloquer cette nouvelle équipe.
     
     
    C'est sympa à voir, une fois (je dois être abonnée au chiffre 1, désolée). Nous pouvons y retrouver des moments de plaisir, d'amusements, de réflexion aussi. Le fait que les hommes soient caverneux n'a pas trop aidé, j'avoue. Il faut dire que oui, dans certains villes et villages quelques irréductibles hommes de Cro-Magnon restent sur leur position de la femme au foyer, point final, mais nous avons évolué. Les comédies ce n'est pas trop ma tasse de thé, ni de café, ni de cappuccino, surtout en cinéma français. J'ai toujours eu du mal avec ce que nous pouvons créer niveau cinéma. Après je n'y vais pas souvent, donc je n'ai pas non plus une grande visibilité dessus.
     
     
    Mon fils lui a adoré, il était à fond dedans, surtout lorsque le match de fin est arrivé et a été pratiqué. Comme quoi, l'âge, le sexe et les gouts changent d'un être humain à un autre.
     

    Ma NOTE  

    #31 Et si on retournait en enfance avec "Sonic" ?

     
    Partager via Gmail

    16 commentaires
  •  

     

    Film américain, par Jeff Fowler, avec James Marsden, Jim Carrey, Tika Sumpter (1h39).

     

    Hello, c'est une rubrique que j'avais mis de côté, pensant la reprendre un jour rapidement et je viens de me rendre compte que c'était totalement faux ! La preuve, le dernier article date de fin 2016, soit 3 ans et demi ! C'est donc décidé, cette année, je reprends le flambeau avec ce film d'animation que j'ai été voir il y a deux semaines avec mon fils et autant vous dire que cela a été un sacré retour en enfance pour moi ! Je vais donc tenter de faire un article tous les mercredi, sur un film, une série, ou même un dvd ^^

     

    Sonic a bercé mon adolescence (ouais je suis une vieille, mais je me soigne !) avec la fameuse master system II de Sega. Forcément, lorsque j'ai vu qu'il y avait un film sur lui, que j'avais un peu de temps et les moyens, hop, nous y sommes allés.

     

    Synopsis et détails

    L'histoire du hérisson bleu le plus rapide du monde qui arrive sur Terre, sa nouvelle maison. Sonic et son nouveau meilleur ami Tom font équipe pour sauver la planète du diabolique Dr. Robotnikbien déterminé à régner sur le monde entier.
     
     
    Le film fait passer un bon moment, sans grande prétention. Nous avons bien entendu ri par moment, mais ce n'était pas ce que nous attendions. En fait, nous étions partis sur un comique, il l'est un peu, c'est certain, mais autant être honnête, mettre Jim Carrey en Dr Robotnik... Il nous fait le coup du "SPLENDIDE", est complètement déjanté. J'ai eu l'impression de le revoir dans THE MASK. Et c'est bien dommage, car le dr Robotnik est fou, mais pas dans ce sens. Je suis parti sur le gros point noir du film, sans le vouloir au début.
     
     
    Résultat de recherche d'images pour "dr robotnik dessin animé"Résultat de recherche d'images pour "dr robotnik dans sonic le film"
     
     
     
    C'est bon enfant et même si j'ai été contente de revoir mon héros préféré de mon enfance, il y a d'autres points qui m'ont fait tiquer. Le fait que Sonic habite dans une petite ville complètement paumé et que seul le fou du village l'a aperçu durant toutes ses années est à la fois risible et déprimant. Le pauvre Sonic s'est crée une vie bien à lui, obligé de fuir son véritable royaume, univers parce que des méchants voulaient son pouvoir. Ce n'est pas un hérisson comme les autres. Petits ou grands, il est rare que tous n'en ont jamais entendu parler.
     
     
    J'en reviens à mon petit personnage. Il vit seul dans la forêt à toute vitesse. Durant tout ce temps, il fait partie intégrante du village sans que les habitants ne le sachent. C'est là qu'il donne des petits noms à tout le monde et s'est pris d'affection pour  Tom Wachowski, le shérif de cette ville. En fait de shérif, il sauve les chats, aident la population à changer une roue, à porter des courses, etc... Il a envie de faire ses preuves et lorsqu'il reçoit enfin la lettre tant attendu, les ennuis débarque sous la forme d'un hérisson bleu. Le rôle de Tom, joué par James Marsden est sympa. Il est le type du bon flic, aimé de tous qui aimerait voir ailleurs s'il y était tout en se disant qu'il pourrait regretter cette vie tranquille. Il a des sous-entendu de second degré qui au début sont sympa, puis de plus en plus lourd.
     
     
     
    Le personnage de Maddie Wachowski, joué par Tika Sumpter, est plus petit que les autres, mais je l'ai trouvé réaliste en comparaison des autres. En même temps, dans un film de ce type, pour rester dans un semblant de réalité c'est complexe. Bref l'humour oui, trop de blagues pourries tuent l'humour désiré.Comme dis au début, le dr Robotnik ne m'a pas convaincu du tout. Il était à la limite de l'hystérie par moment, seuls ses jouets vont dans la suite logique du jeu et des dessins animés.
     
     
    Les ennuis, je n'en ai pas parlé, mais ils viennent tous du fameux dr. Enfin il faut dire aussi que Sonic, seul, a fait une grosse bêtise : il a disjoncté en faisant exploser tout le système électrique de la petite ville et même un peu plus. Ce Docteur veut la chose qui a fait cela, la puissance est telle qu'il la veut pour lui. Pour ses jouets, pour sa folie. D'ailleurs la fin du film est drôle. Merci la planète aux champignons. Par contre une suite serait-elle prévue ? Car vu la façon dont un personnage arrive sur cette planète, il est clair que nous devrions voir autre chose, plus tard. Ou jamais, cela dépendra probablement de ce que les spectateurs en ont pensé.
     
     
    Mon fils a beaucoup aimé, sauf ce fameux docteur qui ne l'a absolument pas fait rire. En d'autres termes, il était à voir, c'est certain, mais une seule fois.
     
     
    Ma NOTE

    #31 Et si on retournait en enfance avec "Sonic" ?

     
    Partager via Gmail

    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique