•  

    Mercredi dernier, Ce troisième opus est sorti et nous avons été le voir ce dimanche. Le fameux troisième volet de Kung fu panda. avec celui-ci nous avions quelques doutes, car le second était sympathique, mais pas le meilleur non plus.


     

     


    Résumé :

    A partir de 3 ans

    Po avait toujours cru son père panda disparu, mais le voilà qui réapparaît ! Enfin réunis, père et fils vont voyager jusqu’au village secret des pandas. Ils y feront la connaissance de certains de leurs semblables, tous plus déjantés les uns que les autres. Mais lorsque le maléfique Kaï décide de s’attaquer aux plus grands maîtres du kung-fu à travers toute la Chine, Po va devoir réussir l’impossible : transformer une horde de pandas maladroits et rigolards en experts des arts martiaux, les redoutables Kung Fu Pandas !



    Notre avis :

    D'abord celui de mon fils de 9 ans comme toujours.

    Po est de retour, il est devenu le célèbre dragon, adore le kung fu ce qui ne change pas. Mon fils a aimé les dessins qui sont pareils que les premiers. ainsi que la façon dont le fils et le père se retrouve. Surtout le passage que l'on voit dans les bandes annonces où l'un cherche son père, l'autre son fils et ils s'en vont dans le sens opposé jusqu'à ce qu'ils se rendent compte enfin de qui ils sont.

    Il a adoré les combats, le passage représenté par la photo en dessous. Par contre j'ai eu le droit à beaucoup de questions tout au long du film " et pourquoi il fait ça et ça ? Mais il a pas le droit ! " Bref il a aimé mais en même temps il se posait trop de questions par rapport à d'habitude.

     

    #28 Au royaume de "Zootopie"

     

    Voici mon avis.

     

    #28 Au royaume de "Zootopie"

     

    J'adore cette photo, elle montre toute la tendresse de ces "peluches" vivantes. bien entendu, les pandas sont des êtres vivants, mais qui n'a pas envie de les garder dans ses bras pour un câlin ?

     

    Bien, passons à mon avis.

     

    Po a une vie plutôt bien sympathique jusqu'à ce que gros vilain arrive pour prendre le monde entre ses mains. Entre tout cela, il retrouve son père et décide d'aller apprendre chez lui le fameux pouvoirs des pandas. Mais est-ce que ce pouvoir va réussir à sauver toute l'humanité ?

     

    #28 Au royaume de "Zootopie"

     

    Kaï, c'est le petit nom de ce méchant, revient d'entre les morts afin de satisfaire une vengeance vieille de plusieurs décennies. Il va tout faire pour détruire et écraser ceux qui voudront se mettre en travers de son chemin. Il ne lui manque pas grand chose, juste la vie des derniers pandas qui survivent encore dans un lieu tenu secret.

     

    #28 Au royaume de "Zootopie"

     

    L'histoire est mignonne. On retrouve le père adoptif et le "vrai" père qui se rencontre. De la nostalgie, des ressentiments, de la jalousie aussi entre les deux. Des émotions qui sont ce qu'il y a de plus véridiques lorsque l'on se retrouve dans cette situation. La peur de perdre son fils adoptif est fort pour Ping. Les nouilles c'est toute sa vie, mais Po reste son fils. Il l'a élevé avec tout l'amour qu'il a en lui. C'est l'enfant qu'il n'a pas pu avoir. Le lien entre les deux est fort et Po ne compte pas le laisser de côté malgré ses origines.

     

    Nous revoyons également les scènes de combats avec les cinq. J'ai aimé voir que tigresse se lâchait un peu côté émotions et sentiments. elle reste toujours la plus dure, mais elle montre aussi son côté plus "tendre". Les combats sont toujours plus spectaculaires et c'est magique. J'ai eu l'impression de me retrouver au coeur des événements.

     

    Ce n'est pas le film d'animation du siècle, mais nous avons passés un bon moment. beaucoup de tendresse, d'émotions, d'humour et d'actions.

     

    #28 Au royaume de "Zootopie"

     


    votre commentaire
  •  

    Il y a quelques jours, nous avons été voir un nouveau film d'animation. Il s'agit de Zootopie. La bande annonce nous promettait bon nombre d'humour et de suspense, donc mon fils voulait aller le voir et j'avoue que moi aussi.

     




    Résumé :

    A partir de 6 ans

    Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia !
    Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque …



    Notre avis :

    D'abord celui de mon fils de 9 ans. Il a ADORE ! Il n'y a pas d'autres mots. La musique, l'histoire, les animaux qui parlent, l'intrigue, les dessins, Judy et Nick et Flash un gentil paresseux ! Ce qu'il a aimé c'est la façon dont ils se parlent. Pour Flash c'est surtout parce qu'il est trèèèèèèèèèèèèèèès lent et cela le fait rire.

    #27 Au royaume de "Zootopie"

    Bien entendu il a aussi apprécié le passage avec les animaux qui sont "en paix"  (non pas morts, mais ils sont dans un lieu qui les laisse tels qu'ils sont.)

     

    #27 Au royaume de "Zootopie"

     

    Voici mon avis.

     

    Nous débutons avec une petite Judy qui, dans un spectacle de son école, démontre par A+B que tous les animaux peuvent devenir ce qu'ils veulent. Et par la même occasion, elle annonce qu'elle veut devenir policière à Zootopia ! Bien entendu, elle devra aller dans cette école, montrer qu'elle est capable de devenir comme ces autres animaux qui sont tous plus grands, plus forts, bref plus quelque chose qu'elle. Et puis vient le jour où elle devient finalement cette policière qu'elle désirait si fort. Son départ pour Zootopia ne se fait pas sans pleurs de sa famille si nombreuse (ne pas oublier qu'il s'agit d'une famille de lapins et donc le cliché qui va avec sur la surpopulation de ces petites bêtes) A partir de ce moment débute un périple pour notre petit lapin qui va aller de déconvenue en déconvenue. Les mauvaises surprises s'accumulent auprès du Chef Bogo.

     

    #27 Au royaume de "Zootopie"

     

    Pourtant tout avait bien commencé avec cet adorable chaton (ok il est bien plus gros qu'un chaton, mais c'est de la même famille) l'Officier Clawhauser. Il m'a fait penser à un chat en manque de câlins.

     

    #27 Au royaume de "Zootopie"

     

    Mais comme dans toutes les histoires, il y a forcément des gentils, des méchants, des touts petits animaux qui sont des proies et qui ne savent pas se défendre. Parfois c'est l'inverse. En qui Judy doit pouvoir faire confiance ? Miss Bellwether est un tout petit bout de... femme qui court partout. La pauvre, la secrétaire du Maire. Elle doit être partout à la fois sans avoir de réelles considérations.

     

    #27 Au royaume de "Zootopie"

     

    il y a beaucoup de personnages qui sont travaillés, d'autres un peu moins, mais quelques morales ressortent. Comme par exemple le fait que l'habit ne fait pas le moine, il faut savoir bien regarder pour mieux comprendre les enjeux et intérêts de celui ou celle qui veut que les "sauvages" restent enfermés.

    La musique est entraînante du début à la fin.

    Les expressions sur leurs visages ressortent bien, surtout sur les deux principaux.

    Le fait d'avoir mis le lapin et le renard en collaboration étroite forcée alors qu'ils sont considérés comme des "ennemis" dans la réalité démontre qu'il faut savoir faire des concessions, autrement il faut sortir de sa poche une arnaque parfaite :p

    En bref, nous savons qu'il sera revu à la maison dès qu'il sortira.

     

    #27 Au royaume de "Zootopie"

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique