•  

    Il y a quelques jours, un film d'animation sortait sur nos écrans. D'accord, plus d'une semaine. Un de ceux de mon enfance qui reviens dans un format plutôt sympathique aux premiers abords.

     



    Résumé :

    A partir de 3 ans

    Snoopy, Charlie Brown, Lucy, Linus et le reste du gang bien aimé des « Peanuts » font leurs débuts sur grand écran, comme vous ne les avez jamais vus auparavant, en 3D ! Charlie Brown, le loser le plus adorable qui soit, se lance dans une aventure héroïque, tandis que son plus fidèle compagnon, Snoopy, s’élance dans les airs à la poursuite de son ennemi juré le Baron Rouge.

    D’après l’imagination de Charles M. Schulz et par les créateurs de L’Age de Glace, SNOOPY ET LES PEANUTS LE FILM démontrera que tout loser connaîtra également son heure de gloire.



    Notre avis :

    Cela faisait très, mais alors très longtemps que je n'avais pas vu un snoopy, donc les prénoms étaient un peu beaucoup oublié pour ma part. Snoopy et Charlie Brown, aucun soucis, les autres beaucoup plus. Mais parlons d'abord de ce qu'en a pensé mon petit bout.

    Pour mon fils de 9 ans, il s'agit d'une première et il a beaucoup aimé les personnages. Les mimiques de Snoopy, sa façon de parler sans parler. Ce qui lui a fait étrange/bizarre, ce sont les adultes qu'ont ne comprend pas. Mais avec les expressions des enfants cela allait très vite à comprendre. Il a préféré le côté avec Snoopy, le chien savant en quelque sorte. S'amusant à voler avec sa niche, à imaginer des scènes de plus en plus terribles. L'imagination de ce personnage n'a pas de limites et je pense que c'est ce qui a fonctionné avec lui.

     

     

    Pour ma part, j'ai trouvé quelques passages longs, heureusement le décor était vraiment très sympa. Beaucoup d'humour dans les scènes, de la tristesse aussi, surtout pour Charlie Brown qui n'arrive pas à réussir ce qu'il veut.

    Lorsqu'il découvre qu'une voisine d'en face arrive dans sa classe, c'est la panique. Une rousse, qu'il trouve très belle et dont il tombe amoureux. Les émois d'un petit garçon sont mignons. Et le voir se poser des questions sur ce qu'elle pourrait penser est ce qui se passe réellement dans la tête de tous ceux qui sont dans le même état que lui.

    Ce que j'ai aimé, c'est le fait que le visage de la petite fille n'est montré qu'à la fin, lorsqu'elle dévoile ce qu'elle pense pour lui. Les deux liés font poser des questions, telles le pourquoi il ne va jamais lui parler ? L'angoisse de savoir probablement. Et au moment où enfin il appuie sur le bouton de cette sonnette, seul... Ou encore pourquoi on ne la voit pas ? Comment les créateurs de cette petite fille l'ont vu pour attirer Charlie Brown ?

     

     

    J'oubliais, il y a un narrateur qui nous embarque dans les péripéties de Snoopy et la voix passe très bien.

    En parlant de ce chien et de son maître, il y a d'autres personnages qui sont aussi importants. Sa petite soeur qui est adorable, ses amis qui se moquent de lui, mais qui reviennent toujours pour jouer. Un enfant n'est pas forcément rancunier - le mien ne l'est pas du tout - et il sait s'amuser.

    Faire des découvertes, apprendre de ces erreurs, c'est une bonne manière de montrer comment cela fonctionne.

    Lucy, Linus le meilleur ami de Charlie, tous ont ce petit quelque chose qui donne envie de les voir tous ensemble. Pour la plupart ils sont attachants, pour d'autres c'est différent. Disons que certains représentent vraiment l'enfant qui ne cesse de trouver des poux, mais qui au final va s'attendrir. Ils sont très amusants également.

     

     

     

    En bref, il s'agit d'un film d'animation qui est mignon comme tout. Beaucoup de sentiments, d'expressions qui agissent parfaitement sur les enfants - et les grands, mais chut - et des images encore mieux que dans mes souvenirs. Pas mal de morales également dans le lot qui pourrait mettre un peu de plomb dans l'esprit de certains. Un très bon divertissement à voir et à revoir !

     


    votre commentaire
  •  

    Hier sortait le second volet d'hotel Transylvania et forcément, nous sommes allés le voir, mon fils et moi. Bien obligé, surtout après avoir adoré le premier !

     


     

    Résumé :

    A partir de 6 ans

    Dracula et sa bande de monstres déjantés sont de retour ! À l’hôtel Transylvanie, beaucoup de choses ont évolué : Dracula a enfin accepté de dégeler son cœur et d’ouvrir la porte aux humains. Mais il se fait du souci pour son petit-fils, Dennis : mi-humain mi-monstre, ce gamin est bien trop adorable à son goût, et il risque de faire un piètre vampire ! Alors, quand les parents du petit, Mavis et Johnny, s’absentent, Drac fait appel à ses amis Frank, Murray, Wayne et Griffin pour apprendre à Dennis à devenir un monstre, un vrai. Personne ne s’attendait à ce que Vlad, le père de Drac – un vampire très grincheux et très vieille école – choisisse ce moment pour débarquer à l’hôtel. Et quand il découvre que son arrière-petit-fils a du sang humain, rien ne va plus…

     

    Notre avis :

    Trop bien ! Du point de vue des personnages, ils sont tous de retour, avec quelques uns en plus : le fameux bébé Dennis qui est le fils de Mavis et Johnny. Mi-vampire, mi-humain ? Vampire ou Humain ? Difficile de le savoir du départ et jusqu'au bout nous avons toujours eut des doutes sur ce qu'il est vraiment ou non. L'histoire tourne autour de lui, de la façon dont son grand-père Dracula va réussir à le découvrir. 1001 astuces pour déterminer s'il sera vampire ou non. D'ailleurs il ne peut pas en être autrement, pas vrai ? A ses yeux, il serait impensable que Dennis soit uniquement humain. Quelle honte cela jetterais sur sa famille et si le père de Drac venait à le savoir, que se passerait-il ?

    #25 Une nuit à "l'hôtel transylvania 2"

    Des décors toujours aussi beaux à regarder, le fameux hôtel bien entendu, mais d'autres lieux comme un certain camp de vacances pour faire devenir un bébé vampire en... vampire accompli ! Du tant où Drac était enfant, ce camp était parfait pour faire ressortir la fameuse bête en eux, mais les années ont changés tout cela et c'est devenu un joyeux camp pour enfants, tout simplement. Ô bien entendu, il y a pas mal de surprises dont la fameuse scène qui se trouve dans la bande annonce.

    #25 Une nuit à "l'hôtel transylvania 2"

    Ou comment lui faire apprendre à voler. Drac va aller jusqu'au bout afin de le voir devenir ce que lui désire. Mais cela sera-t-il suffisant? Difficile à savoir.

    Nous avons donc pu retrouver tous les amis de Drac : momie, loup-garou, franck, sans oublier Blob la gélatine. Ce dernier nous a beaucoup fait rire. Par contre le grand-père, pardon l'arrière grand-père de Dennis est très vieux, oui, mais les bestioles qui l'entourent sont vraiment affreuses et ont fait sursauter mon fils. Passé le premier instant de peur, il faut bien le dire, nous n'avions qu'une envie, les supprimer de l'équation.

    #25 Une nuit à "l'hôtel transylvania 2"

    Beaucoup de blagues en tout genre, surtout pour le pauvre Blob qui veut absolument faire partie de l'équipe et qui ne va de se retrouver dans les ennuis. Dennis est un enfant qui veut s'amuser et apprendre, Drac veut absolument faire en sorte que ce dernier soit un vampire, pour l'honneur de la famille, mais surtout pour que sa fille reste à l'hôtel. Car elle a décidé de partir pour offrir une vie meilleure, sans être entouré de monstres en tout genre.

    #25 Une nuit à "l'hôtel transylvania 2"

    Un film qui apporte beaucoup sur la différence entre les gens, les liens qui existent entre eux, que se soit amitié, amour, famille. La famille est très importante d'une manière ou d'une autre; et la peur de décevoir est importante. En bref, nous avons passés un super moment en leur compagnie et la fin montrerait probablement une petite suite ? Affaire à suivre !

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique