•  

    Hier était la sortie nationale de ce film d'animation : "Les nouveaux Héros" et comme mon fils n'a pas école le mercredi après-midi, nous en avons profité pour aller le voir!

    résumé :

    Un petit génie de la robotique nommé Hiro Hamada découvre qu’un complot criminel menace de détruire la ville de San Fransokyo. Avec l’aide de son plus proche ami, Baymax le robot infirmier, et de ses compagnons qu’il va transformer en une bande de superhéros high-tech, Hiro va tout faire pour sauver la ville et sa population de l’infâme Yokai…

     

    Juste avant de voir ce film d'animation, nous avons eut le droit à un autre petit film nommé : le festin. Un drôle de petit chien qui se fait récupérer de la rue, devient le meilleur ami de l'homme et... de la femme !

    Notre avis :

    Après un début un peu long à mon gout (l'action n'arrive pas de suite et les éléments doivent se mettre en place) nous avons accès à pas mal de rebondissements. Hiro vit avec son frère et sa tante – les parents sont décédés depuis 11 ans, donc ce passage a été très succinct. Hiro est un petit génie, bac à 13 ans, il s'amuse comme il peut dans des combats clandestins de robots à 14 ans. Oh oui, nous sommes à San Fransokyo – un mélange de Sanf Francisco et de Tokyo, jusqte au cas où – dans un futur plus ou moins proche. Hiro ne sait pas quoi faire de sa vie, jusqu'à ce qu'il se rende dans le laboratoire de son frère, qui est un petit génie lui aussi et le déclic se fait. Il veut étudier dans la même université. Je vous passe les détails, mais un soir, il va démontrer ce qu'il sait faire, un accident se produit et Hiro perd son frère... Baymax est le robot crée par le grand frère (Tadashi Hamada), qui réagit au stimulis des humains, un simple "aie" le réveille et cet infirmier robot du futur va être un soutien pour Hiro d'une certaine manière.

     

    Pas besoin de tout raconter, mais à partir du moment où Hiro se retrouve seul, les actions vont aller de plus en plus vite. Plus de rebondissements, de surprises, de gags, d'émotions – car dur de ne pas ressentir la peine d'Hiro. Les amis et collègues de Tadashi sont présentés par des gag, plus ou moins drôle, mais la bone humeur est présente. Fred, Lemon, Wasabi et Gogo ont chacun un petit truc qui fait qu'on les adore. Mon fils a accroché de suite avec Fred et son histoire de slip "à l'endroit, à l'envers, je le retrourne et à l'endroit à l'envers" – pour ceux qui ront le voir, vous comprendrez très vite! J'ai adoré Lemon, elle est complètement speed, toujours en mouvement, a des idées folles que j'adore, complètement timbrée (je pense que je me suis reconnue en elle par moment xD) Ces qutre là vont devenir des nouveaux héros afin d'aider Hiro dans sa quête de vengeance. Par contre la tante est là, mais en arrière plan total. Elle a pourtant beaucoup d'énergie et le peu que l'on voit d'elle aurait pu être mit un peu plus en avant, car c'est elle qui a recueillit les deux frères et qui est encore là en cas de pépins.

    #18 Une journée... en compagnie des "nouveaux héros"

    Beaucoup de bonne humeur, de complicité, d'apprentissage sur la vengeance, sur les besoins des personnages. Des séquences émotions qui montent les larmes aux yeux surtout lorsque l'on comprend que Tadashi se sacrifie... Le méchant, car oui, s'il n'y en avait pas un, cela aurait été moins drôle, est un méchant par procuration. Il avait une vie tranquille, jusqu'à ce qu'un événement se produise et le rende aussi amer. Le déguisement est génial, selon les dires de mon fils, pour ma part, des plus petits pourraient avoir peur.

    #18 Une journée... en compagnie des "nouveaux héros"

    Les derniers mots sont pour Baymax, le fameux robot blanc, que l'on voit en armure rouge dans les extraits. Il a été construit pour sauver le monde en quelque sorte, être présent lorsque l'on en a besoin, un infirmier à domicile. Il est drôle, mais parfois les gags avec lui deviennent longs, mon fils trépignait de savoir la suite. Baymax montre l'humanité qu'il a en lui à un certain passage et c'est grâce à lui que l'histoire prend tout son sens.

    #18 Une journée... en compagnie des "nouveaux héros"

    En bref, nous nous sommes amusés, faillit chouiner (verser sa petite larme) adorés les scènes d'actions, surtout avec les micro-robots qui sont à l'origine de tout ce charivari. Un super moment de science fiction familial, à renouveler !

     

    GROS EDIT : J'ai oublié de vous dire qu'il faut rester jusqu'au bout du générique, car il y a encore une scène à la fin, qui pourrait faire penser qu'il y aurait une suite sur un autre personnage :p

     


    votre commentaire
  • #17 Une journée... ou plutôt une nuit au musée vol.3

    Dernier volet de la saga "une nuit au musée"

    Larry, le fameux gardien de musée est devenu un peu plus important, il s'occupe également de ce qui se passe la nuit, sous les yeux de public plus qu'émerveillés. Tout n'est que décors et illusions pour eux tous, mais pas pour ceux qui se réveillent toutes les nuits. La fameuse tablette liée à cette magie devient de plus en plus verte. Il faut trouver une solution et elle se trouve au musée de Londres, dans le père du pharaon Ahkmenrah. Larry va donc y emmener deux objets précieux, mais sans le savoir, ses amis seront de la partie.
     

     

     

    Il nous restait 3 tickets à manger avant le 11 février de cette année, donc, autant aller voir un film qui plaise aux 3 personnes (dur choix) mais au final celui-ci était le mieux (même si j'aurais adoré voir Maya l'abeille, mon enfance *-* quoi? Je ne suis pas si vieille que ça nanmého :p ).
     
    Nous n'avions vu que le premier volet et sans le deux, il y a quelques manques, donc si vous voulez vraiment le voir, vous pouvez, les trous se comblent d'eux-même à force.(comme le travail élargi de Larry, où les 3 anciens guides du 1er volet)
     
    Le film débute sur la découverte d'un tombeau, dans les années 1938 et la fameuse tablette qui sera retrouvée. Puis vint le spectacle d'entrée de la nuit dans le musée, magnifique! Ben Stiler est plus mure que dans le premier, il a son travail, son fils (qui veut devenir DJ), la vie de ses amis en jeu. Il ne manque pas de ressources, d'imagination. Les anciens seront toujours présents, tel le Président Roosevelt (j'avoue que cela m'as mit un coup au coeur en voyant Robin Williams si majestueux dans ce rôle), Les deux mini-moi Octavius le Romain et Jedediah, le pharaon Ahkmenrah, le petit songe (j'ai oublié son nom). De nouveaux interviennent, tel Lancelot - le combat à la matrix contre un dinosaure, mon fils en avait les yeux écarquillés, surtout qu'il était en armure ! Une gardienne du musée de Londres, prénommée Mindy (Rebel Wilson) que je ne connaissais absolument pas, et que j'ai adoré ! Elle a des mimiques, des gestes très drôles. Hum, petit point supplémentaire : laaaaaaaaaaaaaaaaaaaa. Si vous allez le voir, vous comprendrez ce que je veux dire :p

    #17 Une journée... ou plutôt une nuit au musée vol.3



    Un super moment de passé, nous avons rit, stupéfait pas certains points, un film sans prise de têtes avec de bons délires. Le thème de l'amitié qui est très fort dans ce dernier volet. Une scène que j'ai aimé (mais vous me direz normal vu qui la jouait) une surprise de taille, car un acteur que j'adore était dedans, environ 5 minutes de film, mais il jouait une pièce à l'intérieur du film. Pièce dont je tairais le nom, mais l'acteur, je peux vous le dire : Hugh Jackman ! J'étais sciée, mon fils me dit : mais c'est Logan ! (non je n'ai absolument pas conditionné mon fils, il adore wolverine, et il a bien raison) Il jouait son propre rôle et la réplique du "juge Jackman?" nous a bien amusé. Des personnages délirants, des petits coup de coeur lorsque la magie prend fin, mais ce n'est que partie remise. Un très bon divertissement familial !
     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique