• Clash, tome 1 : passion brûlante (Jay Crownover)

     

     

    Disponible sur Harlequin

      

    Le masque du silence - Livre 1 (Charlène Gros-Piron)


     

    Auteur :  

    371 pages numériques (epub)

    Thème : New Adult

      *******

    Fait partie de la série

    Clash

    Résumé :

    « Seul le feu peut faire fondre la glace - Clash Tome 1
    Zeb pensait avoir pris la plus grosse claque de sa vie huit ans plus tôt, le jour où un juge l’a envoyé en prison pour trente interminables mois. Mais c’était compter sans la nouvelle qui vient de bouleverser son univers : il a un fils de cinq ans… qui n’a plus personne d’autre au monde et risque de passer son enfance en foyer d’accueil. Avec son passé, Zeb sait qu’obtenir la garde de son fils ne sera pas facile. Seule Sayer, l’avocate au visage d’ange et à la sophistication froide qui détonne tellement dans leur groupe d’amis tatoués et hauts en couleur, peut l’aider.
    Et si ça veut dire qu’il n’aura jamais sa chance avec la belle avocate qui lui retourne la tête – et le sang – depuis des mois… tant pis ! A moins que cette collaboration forcée ne brise au contraire la barrière que la princesse des glaces s’acharne à ériger entre eux… »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    L'honneur d'une viking (Anna Lyra)

    16/20

     

    Ayant déjà commencé à lire la série Bad du même auteur, j'avais envie de la découvrir dans cette nouvelle série. Je remercie NetGalley ainsi que la maison d'édition Harlequin pour m'avoir permis de lire ce premier volume.

     

    Il est une sorte de, non c'est comme un spin off de la série Marked, qui m'attend sagement dans ma bibliothèque. Ce premier tome parle de Sayer et de Zeb (Zebulon).

     

    Le résumé parle largement de Zeb. Il a fait de la prison pour avoir frappé l'ex de sa soeur (qui accessoirement la battait). Il apprend qu'il a un fils. La chute monumentale, surtout vu la façon dont il l'apprend. Entre deux, il a une furieuse envie de retrousser les jupes strictes de Sayer, avocate de surcroit. Mais miss glaçon, bien que ses yeux soient tout feu tout flamme, son corps n'arrive pas à la laisser prendre son pied. Comment peut-elle se laisser aller alors que son propre passé l'a contenu dans un manque d'émotions si grand ? Entre les deux, les barrières sont monstrueusement hautes. Zeb veut pourtant tout : son fils et elle. Mais est-ce que cela sera possible ?

     

    Deux âmes écorchées vives, mais l'une des deux a souffert encore plus que l'autre. Il n'y a pas que le physique qui peut faire souffrir. Les blessures physiques se referment bien plus facilement que les mentales. Car ces dernières restent toujours présentes malgré les années qui passent. Il aura fallu la rénovation d'une maison durant de longs mois pour perturber les esprits.

     

    Zeb est un homme honnête, droit et un monstrueux nounours. De haute stature, il a un tempérament fougueux et il faut dire qu'entre son passé et ses tatouages, forcément cela lui donne une réputation sulfureuse. Mais il ne cache pas ce qu'il a fait ni le pourquoi. Il préfère garder ses proches en sécurité, quitte à prendre des coups. Il est devenu son propre patron, travailleur manuel, se donnant tout autant que ses ouvriers, il donne une seconde chance à ceux qui en ont besoin.

     

    « Mon métier, c’était de construire et de rénover. Et cette femme, je l’avais dans la peau, j’avais décidé de l’avoir, d’en faire la poutre maîtresse de mon existence, et rien ni personne ne m’empêcherait de bâtir avec elle une relation absolument indestructible. Même si pour ça il fallait que je me retrousse les manches, que j’abatte des murs et que je retape l’existant. Oui, Sayer Cole était un projet auquel j’avais terriblement hâte de m’attaquer. »

     

    Sayer est une jeune femme qui est difficilement accessible, sauf si on lui parle travail. Je ne parlerais pas ici de qui elle est par rapport à certains autres personnages, car cela doit faire partie de la série Marked (mais cela ne me dérange pas de la savoir qu'ici). Elle est très douée lorsqu'elle plaide, mais niveau vie sentimentale, c'est le calme plat. De toute manière, elle ne se voit pas comme une femme passionnée, mais frigide. Pour elle c'est comme un devoir qu'elle doit subir et depuis qu'elle est seule, cela l'arrange bien.

     

    « Alors que dans ma vie j’étais une véritable obsédée du contrôle, Zeb Fuller me donnait envie de lâcher prise, même lorsqu’il dormait tranquillement chez lui, à l’autre bout de Denver.
    Je l’avais payé une petite fortune pour transformer ce tas de planches pourries en fière et majestueuse demeure, aussi sa présence imprégnait-elle encore les murs et pas seulement mes rêves érotiques. Depuis qu’il avait achevé les derniers travaux quinze jours plus tôt, je me languissais des coups de marteau, des bruits de perceuse et du grondement de sa voix grave. Hantée par mes fantasmes jusque dans mon sommeil, je collectionnais les matins comateux et les cernes qui ressortaient beaucoup trop sur mon teint très clair. En résumé, j’aurais eu du mal à cacher l’effet que me faisait Zébulon Fuller. En fait, mon problème était simple : j’avais ce mec dans la peau et mes sentiments me terrifiaient. »

     

    Mais entre les deux, c'est comme deux aimants qui s'attirent inexorablement. Et puis il y a Hide qui bouleverse tout. Aussi bien le coeur de Sayer que la raison de Zeb. Un petit garçon qui a tellement mal vécu en si peu de temps. Cinq années où il n'a pas connu que le meilleur. Pour le sauver des futures familles d'accueil, Zeb et Sayer vont se battre pour l'en sortir et faire en sorte qu'il puisse vivre avec son père. Hyde est adorable, il est comme le ciment qui va aider à ouvrir les yeux, ôter les œillères, supprimer les carapaces. 

     

    De lourdes étapes à venir côté professionnel et tout autant côté cœur. La relation devient difficile surtout lorsque Sayer fait 3 pas en arrière. Zeb tente le tout pour le tout, mais est-ce que cela sera suffisant pour l'aider à affronter ses propres démons ? Elle est courageuse, forte, indépendante et capable d'aider ceux qui en ont besoin. Je pense à Poppy qui a vécu de grands drames. Si frêle et si jeune, si désireuse de se cacher de tout ce qui s'approche d'un homme.

     

    D'autres personnages me donnent envie de continuer cette série, comme Quaid, qui même si je l'ai vu par morceau, je me dis qu'avec un peu de chance, il aura son propre récit.

     

    Le feu et la glace, l'auteur a bien trouvé. Les deux personnages principaux sont tellement différents et pourtant si semblables dans leur manière d'agir. Ils sont emplis de contradiction. Lui, grand, fort, bourru et un coeur énorme. Elle, grande, belle, pensant ne pas être capable d'aimer (merci papa d'avoir pourri autant la vie de sa propre famille !) et froide, terriblement glaciale.

     

    « Etre seule, c’était dur, mais ça n’était rien à côté d’être esseulée.
    La solitude était vide et caverneuse. C’était un gouffre béant, infini, une souffrance sourde et monotone.
    Etre esseulée, c’était l’inverse. L’esseulement me remplissait jusqu’à la nausée. J’en étais tellement saturée que ça aurait dû se voir. L’esseulement poussait des cris stridents dans ma tête. Ce hurlement continu et perçant était le fruit d’un horrible mélange de culpabilité, de désir, de crainte et de fureur. Il n’y avait rien de monotone dans l’esseulement. Il me poignardait sans pitié par toutes les failles de mon armure, charcutait les plaies anciennes, m’obligeait à réagir avant de me retrouver exsangue. »

     

    Le livre est écrit à deux voix, la leur. Zeb sait ce qu'il veut, il lui faut trouver le bon chemin pour amener la jeune femme a vouloir la même chose. Ultimatum, ne pas la laisser réfléchir de trop, il ne lui laisse que peu de répit. Elle réfléchit beaucoup trop et ne se laisse pas aller à ses pulsions. D'ailleurs, c'est quoi des pulsions pour elle ? Avoir les deux personnages est intéressant, car nous pouvons suivre leur manière de penser, d'agir et leur besoin. L'auteur a su décrire des sensations qui ne sont pas facile à écrire, car elles sont dures.

     

    En conclusion, une lecture qui m'a plu. Comme dit plus haut, deux âmes écorchées qui vont devoir traverser bien des épreuves avant de réussir à concrétiser peut-être un rêve de toute une vie. Je lirais la suite avec plaisir.

     

     

     
    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    « Clash - série (Jay Crownover)Clash, tome 2 : passion coupable (Jay Crownover) »

  • Commentaires

    12
    Vendredi 14 Juillet à 10:54
    surmatabledenuit

    Encore une série qui me tente !!!

    11
    Hamisoitil
    Jeudi 13 Juillet à 00:13

    Merci pour ta chronique !

    10
    Diablotine
    Mercredi 12 Juillet à 17:08

    J'ai lu ta chronique en diagonal parce que j'ai l'intention de le lire prochainement :)

    9
    Vampilou
    Mercredi 12 Juillet à 16:32
    Une série qui me tente à mort évidemment !
    8
    Mercredi 12 Juillet à 14:33
    surmatabledenuit

    Ce livre me tente bien !!!

      • Mercredi 12 Juillet à 19:05

        Il peut se lire indépendamment des autres (je parle de la série qui est sortie avant ^^) donc c'est bien car je ne l'avais pas encore lu xD

    7
    Mercredi 12 Juillet à 10:34

    J'ai beaucoup aimé ce tome avec ce contexte familial. Le second est très bon et très différent ;)

      • Mercredi 12 Juillet à 10:58

        Je viens de terminer mon avis sur le 2, c'est différent c'est vrai :)

        Merci !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :