• Creuse la mort (Paul Clément)

     

    Creuse la mort

    Lien sur Amazon

     

     

    Auteur :  Paul Clément   

    297 pages numérique (epub)

    Thème : Horreur Thriller Post-apo

      *******

     

    4ème de couverture :

    « Que feriez-vous si chaque nuit une fosse était creusée dans votre jardin ? Vous la rebouchez ; une nouvelle vous y attend le lendemain. Vous interrogez les autorités ; nul ne vous répond. C'est la situation à laquelle Frédéric, un banquier de province, est confronté lorsqu'il découvre un beau matin une mystérieuse fosse en plein milieu de sa pelouse. Décidé à en découvrir l’origine, il est loin de se douter de l'ampleur que les événements vont bientôt prendre. Et s'il creusait sa propre tombe ? Celles de sa famille et de ses proches ?

    Enfoncez-vous dans l'horreur avec Creuse la Mort. »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Neon Dreams, tome 1 : Leaving Amarillo (Caisey Quinn)

    17/20

     

    Je remercie l'auteur, Paul Clément,  pour la lecture de l'un de ses livres.

     

    J'avoue qu'au départ la couverture ne me plaisait pas. Je ne dirais pas que j'en raffole, mais plus je lisais le texte (oui logique direz-vous) plus je comprenais pourquoi ce type de couverture qui au final passe très bien. De plus elle est originale, tout comme l'histoire.

     

    « Vous, vous restez là. Je vais aller aider Laurent et Arnaud. Ils ont besoin de moi, dit Éric qui essaie de garder son calme.
    J’ai l’impression que Margaud est sur le point de craquer et de s’en prendre à lui à cause de son héroïsme à plusieurs vitesses, mais elle acquiesce. La femme était-elle vraiment condamnée ?
    — On fait quoi ? lui demande-t-elle.
    — Verrouillez la porte, barricadez-vous et restez discrets, lui répond Éric. »

     

    Et en parlant de l'histoire, nous débutons sur un couple avec une petite fille qui découvre un trou dans son jardin. Étrange, bizarre même ce trou unique dans un recoin du jardin. Le père de famille, Fred va en faire une fixation. Qu'il soit au travail ou chez lui, il ne cessera de penser à ce trou qui ressemble comme deux gouttes d'eau à une tombe. Décidant de recouvrir le trou avec la terre qui est restée à ses côtés, il pense que cela va s'arrêter là. Mais tout est bien différent. Ce trou unique va se transformer en trois autres. Dans son jardin. Mais également apparaître un peu partout. Comme dans le jardin d'une fillette qui est amie avec sa propre fille. Mais aussi un peu plus loin dans la campagne. Et puis d'un coup c'est l'horreur qui débarque sans prévenir. Au début ce ne sont que des trous, mais que se cache-t-il réellement derrière tout cela ?

     

    « — Allez Fred, allez, ressaisis-toi.
    Je parviens enfin à reprendre le contrôle de moi-même et redémarre en vérifiant de manière exagérée qu’aucun véhicule ne vient dans les deux sens. Ce petit accident fera partie de mes secrets. Pas besoin d’inquiéter Renée pour si peu. C’est le week-end demain, tout devrait s’arranger. »

     

    Je ne connaissais pas le monde de l'auteur et je dois dire que j'aime beaucoup. Ce récit est léger au départ pour au final prendre plus d'ampleur, aller chercher un peu plus ce qui va faire monter en stresse le personnage principal, mais aussi le lecteur. Qui peut bien s'amuser à creuser ainsi dans les jardins la nuit ? Nous pensons à un mauvais plaisantin, à quelqu'un qui en veux à notre héros. Mais au final c'est tout autre. Car il y en a partout. L'angoisse de ne pas savoir qui fait cela, qui s'amuse avec les nerfs du personnage, le rendant plus susceptible, plus soupçonneux. Mais que fait la police ? Justement, elle voit bien ce qui se passe, mais ne semble pas plus intéressée que cela. Et puis la limite, le point de rupture est dépassé. La catastrophe imminente qui est en marche va devenir plus réelle que jamais et plonger les personnages dans un monde où la noirceur fait la loi.

     

    Fred est complexe sans l'être. Il n'est qu'un père de famille banal au départ qui va ressentir l'angoisse monter en lui. Son travail va en pâtir, tout comme ses relations avec sa famille. Concernant sa femme, je pense que je réagirais comme elle. Je dirais même que je traiterais mon mari de fou au vu des élucubrations qu'il va lui sortir. Comment croire ce qu'il dit ? Comment imaginer que ce qu'il pense puisse être vrai ? tout cela sort d'une imagination débordante mais folle, à la limite de le faire entrer dans un asile. Lorsque le monde bascule, Fred va montrer des capacités normales. Il ne sera pas un super-héros, il sera juste un père et un mari aimant qui fera tout pour sauver sa famille. J'ai beaucoup apprécié le rôle de Eric, mais aussi celui d'Emma.

     


    « Je n’ai pas eu à simuler l’insomnie pour convaincre Renée de me laisser seul au salon. Elle a d’abord tenu à rester avec moi, plongée dans un roman, tandis que je zappais d’une chaîne à une autre sans m’intéresser à aucun programme. Puis, aux alentours de deux heures du matin, harassée par la fatigue, elle a fini par craquer. Elle a brièvement insisté pour que je l’accompagne, ne serait-ce que pour pouvoir se blottir contre moi, avant de capituler devant mon évidente incapacité à dormir et mon besoin de rester seul. Dans un soupir de résignation, elle m’a alors abandonné avec mes pensées et ce stupide écran lumineux. Pas une seconde, le sommeil n’a tenté de s’attaquer à moi. »

     

    Les descriptions, aussi bien des émotions qui sont amplifiées - le moindre bruit pourrait faire sauter Fred de sa chaise - que sur les trous et ce qui se passe autour, sont bonnes. J'ai pu imaginer et ressentir tout au long du récit. Même si j'ai trouvé Fred un peu trop sur les nerfs du départ, je me suis dit qu'il y avait une raison quelque part.

     

    En conclusion, un récit mystérieux sortant des sentiers battus qui se lit facilement. Il n'y a pas ou vraiment très peu de sang - promis juré ! - le suspense reste entier jusqu'à la moitié du livre. Bien entendu nous avons des doutes, mais c'est le but de la lecture. Se poser des questions pour savoir si nous sommes capables de deviner ou non. L'angoisse est bien présente, quelques petites touches d'humour qui allègent le récit. J'oubliais, une belle plume qui nous prend allégrement dans ses filets. Une très bonne lecture pour ma part !

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    Challenge 50 romans en 2017

     

    #challenge50romansen2017

     

    « Top Ten Tuesday # 03Bad Décision (Lilly Sweet) »

  • Commentaires

    6
    Mercredi 29 Mars à 10:11

    Merci beaucoup pour cette chronique, content que le roman t'ait plu ! À bientôt alors :D

    5
    Mercredi 29 Mars à 07:35

    Un roman et un auteur que je ne connaissais pas. Merci pour la découverte !

    4
    Vampilou
    Mardi 28 Mars à 21:57
    Ah, je pense que celui-ci devrait beaucoup plaire à ma copinaute !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :