• Dans ma boite il y a... # 44

     

    IMM # 21

     

    Bonjour mes mordus !

     

    En ce beau dimanche pluvieux, voici mes réceptions de la semaine, à savoir une partie de ma commande de livres (évidemment de quoi d'autres :p ) chez les Editions du Riez. D'ailleurs, merci pour les petits cadeaux, ils vont rejoindre ma boite (qu'il va falloir que j'agrandisse)

     

    Dans ma boite il y a... # 44

     

    Par le sang du démon, Délivre-nous du mal et l'héritage du serpent sont les tomes d'une même trilogie :

    Dans sa sombre masure, au cœur du Moyen-Âge, une jeune fille attire les convoitises par sa sublime beauté. Amoureuse en secret de son frère adoptif, amie d’un étrange occultiste vivant à l’écart du village, elle semble prête à tout pour sortir de sa misérable condition de paysanne.
    Le destin lui offre l’occasion de croiser le fils du puissant seigneur Sorsele, mais cette rencontre ne se déroule pas sous les meilleurs auspices : violentée, battue, elle se retrouve prisonnière dans les geôles du château. C’est alors qu’un être mystérieux apparaît et lui offre sa revanche… Mais le prix à payer l’emmènera bien au-delà de la mort, sur les terres d’une souffrance inconnue et implacable.

    Entre anges déchus et démons maléfiques, Virginia Schilli nous offre ici une version inédite sur le thème du vampire. Un premier roman à savourer sans modération.

     

    Quant à Runes du feu, voici sa 4ème de couverture :

    Septembre 1938. États-Unis. Un tueur en série que la presse a surnommé « L’Inquisiteur de la Nouvelle-Angleterre » fait peser un climat de terreur sur New York. Le cadavre d’une jeune fille de seize ans, horriblement mutilé, vient d’être découvert. C’est déjà la troisième victime et son corps est gravé de runes mystérieuses. En charge de l’enquête, deux agents du FBI, Jack Byrne et Scott Summers, reçoivent l’aide d’éminents archéologues de l’université Columbia. Parmi eux, la belle et aventureuse Coraline Starlin. Au fil de leurs investigations, alors que les morts s’accumulent et qu’un ouragan s’approche, le coupable demeure insaisissable. Plus inquiétant encore, L’Inquisiteur semble transgresser les lois de la nature pour atteindre et frapper ses proies…

     

    Bonne fin de soirée ! 

     

    « Mon agresseur s'appelle Stockholm (Rachel Ryder)Gwendoline arrête de fumer ! (Martine Roffinella) »

  • Commentaires

    2
    Dimanche 24 Avril 2016 à 21:21
    Je ne connais pas tes acquisitions mais je te souhaite une semaine pleine de découvertes !
      • Lundi 25 Avril 2016 à 18:06

        Merci beaucoup, à toi aussi, bonnes lectures :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :