• Défis entre amies, l'intégrale (Pierrette Lavallée)

     

     

    Lien pour l'acheter sur Sharon Kena

     

    D2fis entre amies, l'intégrale (Pierrette Lavallée)


     

    Auteur :


    494 pages numériques

    Thème : Erotique

    *******

    Attention + 18 ans


     

    Résumé :

    « Au cours d'une soirée un peu arrosée, Joy, Gillian, Tahys, Loélia et Éléa se lancent un challenge. Cinq défis pour pimenter leur vie privée, pour combler leur manque aussi bien sensuel qu'intellectuel. Cinq paris pour s'amuser entre filles. Mais si l'amour s'en mêle, mettront-elles en jeu leurs sentiments... au risque de tout perdre ? Contient un bonus inédit ! »
     

     

    Yem, tome 1 : le grand rift (Gilles Milo-Vacéri)

     

     

    Je remercie les éditions Sharon Kena pour l'envoi de ce service presse numérique dans le cadre du partenariat avec mon blog.

     

    Cinq femmes, cinq défis. Le titre et le résumé donne juste assez pour imaginer ce qui pourrait se passer. Il y a Joy, Gillian, Tahys, Loélia et Eléa. Toutes les cinq ont plusieurs points communs, mais un seul va être vraiment mis en avant : besoin d'un homme. Alors que les verres tombent les uns après les autres, le plus grand défi entre elle va se mettre en place. Un tirage au sort des prénoms de leur fantasme masculin, et une fois en place, chacune aura 15 jours pour réussir son défi fou. Car c'est tout à fait cela, de la folie.

     

    Elles ont toutes une histoire à raconter, un passé à nous faire découvrir. L'une est plus jeune de deux ans et toutes ont moins de 30 ans. Cinq histoires différentes basées sur le sexe au départ, puis dérivant sur les sentiments amoureux. Certaines sont plus douces, d'autres plus crues. Toutes ne m'ont pas plu je dois bien l'avouer, mais l'humour est présent très souvent et certaines scènes sont intéressantes côté psychologie des personnages. J'ai adoré Gillian, Tahys et Eléa, surtout pour leur histoire qui semble plus "crédible" que les autres. Parlons un peu des filles et de leur fantasme.

     

    "- Les filles, poursuivit Éléa, levons nos verres à cinq trentenaires en manque total d’affection sexuelle.
    - Ce qu’il nous faudrait, c’est un défi, rebondit Loélia en avalant cul sec son cocktail. Quelque chose qui puisse nous inciter à… à…
    - À baiser quoi ! s’esclaffa Éléa, vite rejointe par nous toutes.
    - Ce n’est pas une mauvaise idée ! s’exclama Gillian avec une étincelle particulière dans le regard. Nous sommes des femmes modernes, canons, épanouies sexuellement, alors pourquoi n’avons-nous pas de mec pour nous contenter ? Parce qu’on s’encroûte, les filles !
    - J’ai peut-être une solution, chantonna Loélia avant de continuer. Nous avons toutes dans nos relations LE mec, celui sur lequel on fantasme en secret, celui qui nous fait mouiller notre petite culotte. Notre défi sera de le faire craquer, de l’emmener au lit et d’en ramener une preuve aux copines sous forme de selfie…
    - C’est une blague ? m’écriai-je.
    - Allez, Joy, ne dis pas que dans ton travail personne ne te fait craquer ? Qu’il n’y a pas un bel homme en uniforme dont tu rêves d’utiliser la matraque ? dit Tahys en se léchant les lèvres d’un air gourmand."

     

     

    Joy est flic et son rêve ? Omerry son collègue de travail. Un problème de taille : il semble la détester depuis qu'elle a mis un pied dans son commissariat. Le fait qu'elle soit trop belle, trop top model lui porte sur les nerfs, la voyant telle une bimbo sans cervelle, incapable de travailler correctement. Elle va lui prouver le contraire. Ce que j'ai aimé c'est que ce n'est pas uniquement basé sur eux, une enquête est en cours. Par contre le bonus m'a déplu et fait détester Joy et Dorian. J'ai cru voir des gamins jouer dans la cour des grands. Dommage je les aimais bien dans la première partie.

     

    Gillian a reprit l'entreprise familiale et adore tout maîtriser, tout contrôler. Par contre c'est tout le contraire lorsqu'elle se retrouve face à un homme. Et celui qu'elle veut s'appelle Aubin. Grand, baraqué, trouver quelque chose qui le fera plier semble compliqué jusqu'à ce qu'elle trouve LA solution. Il faut du courage pour faire ce qu'elle a fait et de l'audace. Chapeau ! D'où le fait qu'elle soit dans mon top 3.

     

    Loélia est professeur, timide et ne sait pas dire la vérité. Au lieu de mettre son fantasme, elle a mis un autre homme qui travaille également avec elle – comme les deux autres qui travaillent également avec leur fantasme sur pattes. Ludovic son directeur semble trop bien pour être honnête. Quant à Noé il ne s'agit peut-être que d'un simple homme à tout faire, pourtant c'est son nom qui a été inscrit. Je n'ai pas trouvé réaliste tout ce qui s'y passe, un peu trop poussé à mes yeux. Une histoire qui ne m'a fait ni chaud ni froid.

     

    Tahys est bibliothécaire et pas de bol pour elle, deux hommes sont dans son coeur. Elle a dû en choisir un seul. Entre celui qui semble provenir du passé et celui qui ressemble au bad boy, elle a choisi la sécurité et non celui qui court après les fifilles ! J'ai adoré le passage avec Amadeus – oui, oui c'est bien son prénom – au fameux "château des lumières". L'échange verbal entre les deux personnages semblent remettre du plomb dans la tête de cet homme.

     

    Enfin Eléa qui tient le bar où elles se retrouvent toutes "au bonheur des dames". Juste un bémol sur le nom du bar car entre lui et le fait qu'il s'agisse un bar comme les autres et non un salon de thé, j'ai trouvé étrange, rien de bien méchant. Revenons à la petite dernière qui est amoureuse d'Alexian depuis 12 ans ! Et elle s'est réservé pour lui. Autant dire qu'elle se voit vieille fille sans avoir gouté aux charmes d'un homme et mourir vierge vu la façon dont il la traite. Pas méchamment, il ne la voit que comme une gamine, mais est-ce vraiment le cas? Tout comme son meilleur ami Keylan, qui d'ailleurs est le frère d'Eléa, bien des secrets sont révélés. Je sentais bien un truc pour les deux et j'avais raison – non je n'ai pas trouvé, par contre il y a bien quelque chose à savoir.

     

    "L’attention de Keylan se déporta sur moi et il fronça les sourcils. Il avait compris que c’était de lui dont je parlais car une légère rougeur vint colorer ses pommettes. Je dardai sur lui un regard menaçant lorsque je surpris les mots d’Alexian.
    - Attends, tu laisses ta gamine de sœur te parler sur ce ton, moi à ta place…
    Je me retournai, le sourire aux lèvres, ignorant mon cœur qui tentait de s’échapper de ma poitrine.
    - Eh, Alex, l’interpellai-je en soulevant mon pull au-dessus de mes seins, tu crois que ce sont les nibards d’une gamine ? Je crois que tu as besoin d’aller consulter un oculiste !
    Un grand silence s’était fait dans la salle. Même mes amies étaient sous le choc. Mais le plus impayable était la tête d’Alexian qui était resté la  bouche ouverte.
    - Bon sang Ely, fais-moi le plaisir de remballer ton… ta…
    - Tiens, c’est marrant ça, le coupa Tahys, se postant à mes côtés, l’un des plus grands séducteurs de cette ville qui n’ose pas prononcer le mot sein… nibard…poitrine… nichons… À moins qu’il ne te faille une motivation supplémentaire ?
     

    Sur ces mots, elle souleva elle aussi son joli mohair et afficha clairement une poitrine avantageuse, mise en valeur par un soutien-gorge en dentelle sombre.
    - C’est bon, les filles ! s’exclama Fred en nous poussant vers la sortie. Vous avez gagné la manche par K.O. Filez à présent sinon, je vais devoir passer la serpillière sous la table…
    Tahys et moi rabaissâmes nos pulls avant de quitter le bar. Nous avions à peine fait un pas à l’extérieur qu’une crise de fou rire me saisit. Les filles s’esclaffèrent à leur tour, essuyant même quelques larmes."

     

    Le concept est particulier, ce n'est pas ma tasse de thé je l'admet. Ce qui m'a plu c'est l'humour que l'auteur a placé dans le récit. Certains points sont visibles du départ, d'autres pas du tout. Les défis sont recherchés et variés. Celle qui propose le défi à l'autre montre sa vraie nature : sadique ou compréhensive en fonction de comment est la seconde. Plus les tensions sont tendues et plus les nerfs peuvent lâcher, des mots pouvant en entraîner des mesquins. Un peu trop de scènes de sexes dans certaines histoires m'ont fait sauter certains passages car ce qui m'intéresse c'est plus la manière dont les filles vont réussir ou non leur défis. D'une manière générale, j'ai eu le sourire sur une bonne partie de ma lecture. À découvrir.

     

     

     Logo Livraddictbabelio

    Défis sur Fb 

     

    « Les Liens, les affres du passé (Christine Béchar)Inconscience, l'intégrale (Sébastien Tissandier) »

  • Commentaires

    6
    pierrette lavallée
    Lundi 11 Juillet 2016 à 17:16

    Un grand merci pour ta chronique et désolée pour les scènes de sexe winktongue, mais heureuse que le reste t'ait plu

      • Lundi 11 Juillet 2016 à 21:11

        Exactement cela mdr, merci d'être venue mettre un petit mot par ici, je crois qu'en plus c'est le premier livre que je lis que tu as écris - sans compter les comités de lectures ^^.

    5
    Vampilou
    Dimanche 10 Juillet 2016 à 17:47
    Ah, moi je les lis en épisode, j'en suis au troisième et je suis totalement fan !
      • Dimanche 10 Juillet 2016 à 20:06

        Ah non pas en épisodes, je supporte plus ce système xD

    4
    Dimanche 10 Juillet 2016 à 15:19

    J'ai beaucoup apprécié, ce roman est très varié.

      • Dimanche 10 Juillet 2016 à 15:23

        Je suis d'accord sur le varié, ce n'est jamais pareil.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :