• Dent pour Dent, Maeve Regan, T2

     

    Auteur : Marika Gallman

    480 pages papier

    Thème : Bit Lit

      *******

    Fait partie de la série

    Maeve Regan

    de Marika Gallman

    Résumé de l'éditeur :

    « Avant, ma vie était facile. Mais ça, c’était avant.

    J’ai fui tous ceux que j’aimais pour les protéger et, depuis, j’ai l’impression de tourner en rond. Pour retrouver une vie normale, il va falloir que je mette la main sur mon père et sur mon frère, ces vampires psychopathes qui cherchent à me faire la peau. Jusque-là, j’ai fait chou blanc, ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé.

    Bien sûr, les pouvoirs exceptionnels que je possède devraient m’être utiles pour mener à bien ma mission.

    Il y a juste un tout petit problème : je ne sais toujours pas m’en servir. Heureusement, je vais trouver de l’aide là où je n’en attendais pas.

    Si seulement les emmerdes pouvaient se tenir à distance, cette fois… »

    Les Soeurs Charbrey, Tome 1 - Sans orgueil, ni préjugé (Cassandra O'Donnell)

    Dent pour Dent, Maeve Regan, T2

    Autant le premier ressemblait pas mal aux exemplaires de Cat et Bones, autant dès ce tome 2, les univers sont bien différents. Maeve est partie, loin de tous afin de les protéger, laissant une mort qui n’en est pas une dans leur esprit afin qu’ils ne la recherchent pas. Bonne ou mauvaise solution, toujours est-il qu’elle ne fait pas forcément des choix judicieux, qui vont l’amener à décider pour les autres, ce qui va lui être reprochés, il faudrait être insensible pour rester de marbre devant notre héroïne et lui dire amen à tout ce qu’elle fait. Mais ce n’est pas là que le bas blesse, non, mentir, tromper n’est là que la surface, un mal plus profond LA ronge et la peur de se perdre est bien présente.

    Au bout de huit mois d’absences, Maeve est beaucoup moins insouciante, elle sait ce qu’elle est vraiment, elle connait ses origines, d’où lui vient ses pouvoirs et dons et à un but, même si le plan n’est pas réellement écrit. En fait de plan, il s’agit plus de traquer, retrouver, tuer… Vengeance ! Un seul mot résonne en elle, dans son esprit, dans tout son corps, dans chacun de ses gestes. Seule, bien entendu, une mission suicide en somme, serait-ce afin d’éviter qu’une prophétie ne se révèle vraiment ? Déjà, il faudrait qu’elle apprenne à contrôler ses dons, ce qui pourrait lui être un plus, surtout contre une armée de… Le hic, c’est que personne n’est parvenu à s’en sortir, donc l’armée en question est faite de quoi ? Encore une question sans réponse, mais une chose est sure, si cette armée existe vraiment, le monde est bien mal. Par contre, elle reste elle-même, pleine d’énergie, un peu trop par moment qui font qu’elle ne réfléchit pas à temps. Son caractère est toujours aussi fort, ne se laissant pas marcher sur les pieds et le langage fidèle depuis le début et ses pensées toujours aussi directes !

    « Il avait raison. Je n'avais pas pris mon pied depuis très, trop longtemps et ca commençais à frôler la limite du supportable »

    Plusieurs personnages secondaires arrivent dans ce tome, dont le fameux Barney que j’aime beaucoup. Il va réussir à la toucher d’une manière différente de tout ce qu’elle aura pu connaitre et son aide précieuse ainsi que son amitié va l’aider à ne plus se sentir seule, même si miss forte-tête ne voudrait pas le reconnaitre et préférerait se servir de lui plutôt que de le mettre égal à elle-même. Mais également Rob, le barman, Cormack et Rosita qui forme un duo d’enfer surtout dans les combats tout aussi expressif que lala, Benoxh qui, je me demande encore comment il fait pour supporter le tempérament de Maeve vu son caractère doux et calme, probablement parce que ce n’est qu’une façade, me dit une petite voix, 3K aussi est particulièrement intéressant, mais je n’en dévoilerais pas plus, il faut savoir garder du mystère !

    «- Les Suédoises sont beaucoup plus délurées, ont beaucoup moins de tabous. Mais les Allemandes sont bien plus souples. Et tellement plus obéissantes.
    Il fit traîner la fin de sa phrase, comme si ça lui donnait plus de chances d'arriver jusqu'à mon cerveau. Je n'allais pas lui faire ce plaisir.
    - C'est ce que je disais. Tes standards ne sont pas très élevés. »

    Quand aux méchants, ils sont toujours bien présent, des noms qui ne deviennent plus que des cibles à abattre, tels que Slater, dont tous auraient envie de lui faire sa fête et qui me donne envie de savoir le pourquoi, Marc, lui n’en parlons pas plus, il était déjà présent dans le un, juste qu’il est toujours aussi imbu de lui-même, si ce n’est pas plus, Victor, Connor et compagnie. Il ne faut pas s’attendre à imaginer connaitre la suite du livre, au contraire, plus j’avançais dans les pages et plus je me plantais royalement sur ce qu’elle allait faire ou non. IMPREVISIBLE, si je devais résumer en un seul mot le tome, ce serait ce mot là ! De l’action, oui, il y en à plus que dans le précédent, mais le premier tome est la plupart du temps celui qui pose le thème, les personnages, la vie de chacun, le début des secrets, là, l’auteur peut nous mettre dans le bain directement et c’est tout simplement parfait ! Des révélations, encore et toujours et je suis sur qu’il y en à encore sous le manteau de l’auteur vu comment la déclinaison de certaines phrases se font. J’ai hâte d’en savoir plus, sur le passé des personnages essentiellement, c’est là qu’il y à matière à travailler et les informations sont distillé au compte goutte, mais juste comme il faut et juste assez pour se dire, mais où est la suite ? A chaque page tourné, un événement, une annonce, un secret dévoilé, une surprise, bonne ou mauvaise et des râlements de ma part. Je crois que toute la maison à vécue sous ce deuxième tome vu comment je racontais certains passages, pestant contre tel ou tel personnage.

    Maeve est très différente des autres héroïnes, dans le sens où les excuses ne sont pas du tout sont fort, elle fait des erreurs, les unes après les autres, apprenant un peu trop tardivement de ses méprises, mais elle réussit à évoluer dans un monde qui ne lui était pas connu un an auparavant. Seule sa rage, sa colère la maintien debout, mais pour combien de temps ? Voila une autre question que je me suis posée, pour dans combien de temps va-t-elle s’écrouler ? Avec tout ce que Marika Gallman lui fait subir, la maltraitant sans relâche, sans aucune pitié, elle en fait de même avec nous, pauvres petits lecteurs qui sommes contraint de subir également les tourments de Maeve. Comment rester indifférent à ce qui lui arrive ? Comment démêler le vrai du faux, la réalité d’avec l’illusion ou plutôt devrais-je dire les illusions ? Qui croire ? Que penser de tout cela ? Comment discerner dans ce monde d’égarements si la fin de ce tome est bien réelle ?

    « Je voulais lui hurler qu'il était inconscient, que jamais ils ne reviendraient jamais vivants et qu'il n'avait pas le droit de me faire ça, mais j'avais trop sommeil. Mes paupières essayaient résolument de se fermer contre ma volonté.
    Il se redressa et me regarda dans les yeux avec un petit sourire contrit.
    - Tehai.
    Il eut un rire bref et posa ses lèvres contre les miennes.
    - Moi aussi, tehai.
    Puis il passa délicatement ma tête contre mon épaule, et ce fut le noir complet. »

    Les pages se tournent d’elles-mêmes, sans pouvoir s’arrêter, que par la fatigue du travail de la journée, arrivant enfin à l’acte final et là… Déception ? Tristesse ? Incompréhension ? POURQUOI CA ? Je suis restée assise, me disant que j’avais dû rater quelque chose qui aurait fait que non, pas ça ! Je ne suis pas d’accord et pourtant, pourtant je peine à croire que c’est bien réel. Pourquoi le final du deux est pire que le premier ? Je n’ose imaginer celui du suivant, qui est déjà entre mes mains. Dans un sens, je suis contente de n’avoir pas découvert cette petite merveille de série, tout simplement parce que je n’ai pas eut à attendre la suite, je l’ai déjà commencé et cela me met plus d’un doute dans mon sac. Maeve est détruite, physiquement, émotionnellement et là j’ai compris que la vengeance sera son seul moteur, mais que lui arrivera t-il lorsque ce sentiment ne sera plus présent ? Si elle y arrive un jour bien sur. Il faut retenir une chose : il y à un traitre parmi nous flotte dans cet air devenu malsain, comment va-t-elle tourner dans ce cas ?

    « J'étais toujours incapable de parler. De toute manière. Qu'est-ce que je lui aurais dit? Salut Victor, merci d'être passé. Tu n'aurais pas un couteau? Faudrait que je te plante rapidos, j'ai encore des trucs à faite avant d'aller me coucher. »

    Tout ce que je dirais, c’est que ce deuxième tome est bien meilleur que le premier, qui pourtant était très bon. La barre est haute et déjà les premières lignes du troisième en main me donne qu’une seule envie : le dévorer afin de connaitre la suite des événements et d’avoir au moins quelques réponses à mes questions qui sont de plus en plus nombreuses ! Un dernier extrait pour la route qui, dans ce monde d’illusions, m’a fait rire et bouder à la fois. J’ai volontairement ôté un ou deux morceaux afin de garder quelques… secrets ?

    « Je pourrais te prendre, là, contre ce mur…, commença-t-il en attrapant les bords de ma jupe en jean, sous lesquels il glissa ses doigts.
    Je crus défaillir. Plus de mission. Plus de Slater. Plus de Victor et autres Connor…
    - Ça arrangerait sûrement beaucoup de choses entre nous.
    Une main frôla mon épaule, m’arrachant des frissons, et fit lentement tomber la bretelle de mon top, puis celle de mon soutien-gorge. Ses lèvres vinrent les remplacer, puis remontèrent délicatement le long de ma nuque, pour échouer sur mon visage. À quelques millimètres de ma bouche, il s’arrêta. J’ouvris les yeux, dans l’expectative. Et je compris avant qu’il ne parle.
    - Mais je n’en ai aucune envie, conclut-il durement tout en reculant.
    Je retombai violemment sur le sol et faillis ne pas atterrir sur mes jambes. Son visage était totalement fermé, bien que ses traits fussent tendus et pleins d’une froide satisfaction. Je me sentis soudain très mal. Honteuse. Trahie. Rejetée. Et surtout, en colère.
    - Je te déteste, dis-je entre mes dents.
    Il rit. Ce goujat eut le culot de rire, et sans se forcer.
    - Qu’est-ce qui te retient de te barrer une fois de plus, dans ce cas ? »

    Logo Livraddict

    babelio

    « L'Alliance de Minuit - tome 3 (Lara Adrian)Maeve Regan (Marika Gallman) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :