• Destins Divins, tome 1 : La prophétie d'Apollon (Agathe Roulot)

     

    Destins Divins, tome 1 : La prophétie d'Apollon (Agathe Roulot)

    Lien pour se procurer le livre sur Amazon

    Laisse parler les morts (Andrea Ellison)

     

    Auteur : Agathe Roulot

    468 pages papier

    Thèmes : Fantastique / Mythologie

      *******

     

    Fait partie de la trilogie

    Destins Divins

     

    Résumé :

    « Je m'appelle Hélène, j'ai 19 ans et hormis quelques détails, je suis une fille tout à fait banale. Ma vie ennuyante va prendre une autre tournure. Je ne voulais pas y croire. Je refusais de l'admettre. Je réfutais ce que mon imagination a toujours toléré. Ils existent.

    Ils, ce sont les dieux: les Olympiens.

    Une guerre sanglante les oppose depuis trois mille ans aux Ases.

    A cause de moi. Moi, la soi-disante "Elue" de la prophétie du dieu Apollon, fils de Zeus.

    Mon existence cause des troubles dans l'ordre des dieux et des mondes. Certains veulent me séduire pour accomplir la prophétie, d'autres veulent me détruire, d'autres encore pensent que j'amènerai le "Ragnarök". Les dieux se déchirent entre eux quant à mon sort. Seule une poignée d'entres eux vont s'unir pour me protéger.

    Mais je ne suis pas sans défenses. Je ne suis pas une fragile Mortelle.

    Et ça, ils l'apprendront à leurs frais. »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

     

    17/20

     

    Je remercie L'auteur, Agathe Roullot pour m'avoir envoyé son livre en service presse. Il s'agit du premier tome de la trilogie Destins Divins et je dois avouer que j'aime beaucoup cette couverture.

     

    Adorant tout ce qui se rapporte à la mythologie (et vu le nombre de livres que je peux avoir sur la mythologie grecque à la maison, sans oublier la nordique) j'ai forcément été tenté par la lecture de ce premier volume.

     

    Hélène et son frère Stéphane, adoptés par un couple très catholique, vivent une vie de lycéens à 19 et 20 ans. Tous les deux dans la même terminale, ayant eu des souci pour passer leur bac, ils effectuent cette dernière année d'études avec ennuis. Lorsqu'une nouvelle débarque du prénom de Sophie, qu'un homme tente de violer Hélène et que des dieux tombent du ciel pour une prophétie... La vie de ces deux-là va devenir chaotique.

     

    Une histoire basée sur le réel qui dévie peu à peu dans la mythologie. Les Dieux grecs ne sont pas les seuls dans cette histoire, mais les plus présents. Une famille qui semble être régentée par le père, décidant pour tout et tout le monde. qui doit s'habiller ainsi, qui doit manger à telle heure. Pas de sorties, tout est CONTRÔLÉ, impossible de décider même son futur époux. Forcément, lorsque Poséidon passe par là, tentant d'obtenir les faveurs d'Hélène par la force... Qu'il se fasse débouté par une lycéenne... Et qu’Hadès fait son apparition sous la forme d'un mortel... Sans oublier Zeus, Apollon, Aphrodite, Arès, Hermès et bien d'autres.

     

    Pour les deux jeunes gens c'est une totale contradiction, opposition qu'ils vont découvrir. Entre les parents adoptifs qui sont tellement pris dans la religion qu'ils ne laissent pas leurs sentiments ou émotions s'exprimer et la prophétie qui va mener Hélène droit sur le chemin qui mène à la dépravation. Mais c'est sans compter sur la jeune femme qui ne compte pas se laisser faire et son frère qui est ultra protecteur envers elle.

     

    Concernant le côté mythologique, j'ai été plus que ravie de lire l'imagination de l'auteur de cette manière. Créer une prophétie et tourner autour afin de démontrer que les bons ne sont pas si bons que cela et les méchants pas si mauvais. Les Dieux ne sont pas forcément les meilleurs ou les pires, ils ont des réactions plus disproportionnés qu'un être humain qui a une seule vie. Eux en ont tellement vu et sont immortels qu'ils ne se rendent pas compte que leurs actes sont bien trop... musclés.

     

    Concernant les personnages je dois dire que j'ai eu beaucoup de mal avec les parents. Seraient-ils de retour dans le moyen-âge pour décider jusqu'au futurs époux de leurs enfants ? Je me dis qu'ils cachent quelque chose et au final je n'en sais pas plus pour le moment. Ce qui se passe avec le père me laisse sceptique. Je me pose pas mal de questions sur lui et sa façon qu'il a de mentir, ou plutôt d'omettre la vérité. Ces deux-là sont vraiment trop en décalé par rapport au récit sans oublier le grand-père.

     

    « Je me mordis la lèvre, angoissée. Il avait raison de soulever ce point- là. En effet, à ce moment précis, notre charmant Grand-père tourna les yeux vers nous. Il nous dévisagea d'un air froid et hautain avant de lâcher :

    - Toujours là, vous deux ? Pas de travail ? Pas d'études ? A quoi servez-vous, dans cette maison ? N'imaginez pas que mon fils vous hébergera toute votre vie ! Un jour, vous devrez porter votre contribution ! Ce que le Seigneur vous a si charitablement donné sera rendu !

    Cette dernière phrase me fit lever les yeux au ciel. Hélas, Grand-père le remarqua.

    - Toujours aussi insolente, cette petite peste ! Je croyais que vous l'aviez dressée de façon correcte, Brigitte ? Elle se comporte davantage en sauvageonne qu'en dame.»

     

    Hélène est dans ce que je considère comme une véritable galère, tout comme son frère. Tous les deux ont du mal avec leurs études, pourtant les parents sont toujours derrière eux. Ils n'ont pas de liberté, un passé qui semble flou sur leur véritable parent. Des questions se posent et des ennuis sont bien là. Hélène serait l'Elue d'une prophétie, celle d'Apollon. Savoir que la plupart des Dieux n'en veulent qu'à son ventre pour que l'enfant que celui qui aura quoi la chance ? d'avoir avec elle serait celui ou celle par qui la puissance, blablabla, tous les mêmes ! Qu'ils soient Dieu ou non, ils veulent décider de ce que la jeune femme devra choisir. Elle va devoir montrer ce qu'elle veut. Son frère va avoir un drôle de rôle sans le savoir. Ce qui va lui arriver n'est pas simple à gérer. Tous les deux sont fusionnels . J'ai aimé ce qui arrive à Stéphane mais en même temps, il s'agit presque d'une malédiction. Les rêves d'Hélène m'ont plu et me donne envie d'en savoir plus.

     

    Il y a également le personnage de Sophie qui restait un mystère jusqu'à ce que l'auteur dévoile qui elle est vraiment. Je ne m'attendais pas à cela. Une très belle surprise.

     

    Beaucoup d'humour pour soutenir le moral des troupes, un saut dans le temps qui apporte plus de questions que de réponses sur certains personnages. Je pense à Hadès. Ce Dieu des Enfers qui est à double tranchant. Perdu dans son propre monde, seul, d'ailleurs sa propre histoire parle d'elle-même. Est-ce que Hélène va devenir une nouvelle Perséphone ? Ce personnage est différent de ce que j'aurai pensé. Je le voyais plus sombre, plus taciturne, cherchant à combattre ces deux côtés. Entre ses besoins, ses désirs et ce qu'il ressent. Le Dieu des Enfers qui laisse couler des larmes, cela m'a paru étrange. Un côté du personnage qui m'a touché.

     

    « Nous étions assis l'un à côté de l'autre, dans l'herbe, près de l'eau, et parlions de sa vie aux Enfers. Il avait accepté de l'évoquer et j'avais eu le droit à une petite visite mentale... merci Athéna de lui avoir permis de retrouver un peu de ses pouvoirs. Un flot de souvenirs s'était alors déversé en loi et je fus fort en peine de tout assimiler.

    - Au fait, tu t'es améliorée, pour défendre tes pensées ? me demanda-t-il au bout d'un moment. La dernière fois c'était une catastrophe.

    Je plantais mes yeux dans les siens, comme par défi.

    - Essaye.

    Il émit un rire bref et dirigea sa conscience vers la mienne.»

     

    La plume de l'auteur est douce, avec des mots plus soutenus que la plupart des livres fantastiques, mais cela convient parfaitement avec la mythologie. Le récit n'est pas dans la violence, même lorsqu'il y a des combats. entre les guerriers les coups ne sont pas tendres. Les tensions restent et le but diffère de quel côté l'on se trouve.

     

    La fin est surprenante. J'ai bien vu venir un gros point du livre, mais pas ce final. Être convoitée de cette manière n'est pas de tout repos. Savoir se servir d'une arme pour tuer est un point difficile.

     

    En conclusion, un très bon premier tome qui même si deux ou trois choses m'ont fait tiquer est à découvrir. Étant une adepte de la mythologie grec, j'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur a su jouer avec les divinités. J'ai également pris plaisir à découvrir un peu plus sur les nordiques que je n'avais fait que toucher du doigt. J'ai hâte de lire la suite !

      

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    Challenge 50 romans en 2017

     

    #challenge50romansen2017

     

    « Défi du mois d'Avril 2017La Plume et le Parchemin Editions »

  • Commentaires

    6
    Jeudi 13 Avril à 14:01

    J'adore les livres qui parlent de ce thème !

    A lire tout simplement !!

    5
    Lundi 10 Avril à 07:14

    C'est un univers que j'aime beaucoup. Je me le note  ! ^^

    4
    Vampilou
    Dimanche 9 Avril à 18:12
    C'est un univers dont je suis fan, alors je note !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :