• Dette de sang (Kevin Wignall)

     

    Dette de sang (Kevin Wignall)

    Disponible sur Amazon

    Dette de sang (Kevin Wignall)

     

    Auteur : Kevin Wignall

    267 pages numérique (pdf)

    Thème : Thriller, policier

    *******

     

     

    Résumé :

    « Assise à une terrasse de café ensoleillée d’une petite ville de Toscane, en compagnie de son petit ami, Ella Hatto profite du calme estival et de la beauté des lieux. Son plaisir sera de courte durée, et l’inconnu qui l’observe de loin le sait très bien. Entraînée brusquement dans une spirale infernale qui vient d’emporter ses parents et son frère, Ella doit tirer un trait sur ses projets et ses rêves d’une vie normale. Si elle veut survivre, il lui faudra se montrer forte et impitoyable face à cet ennemi invisible. Avec l’aide de Lucas, un tueur à gages au passé trouble, pourra-t-elle assouvir sa soif de vengeance ? »  

     

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    15/20

     

    Je remercie NetGalley pour cette découverte. Je ne connaissais ni l'auteur ni même la maison d'éditions. Un coup double pour un policier, thriller. 

     

    Ben, 17 ans, est dans sa chambre à écouter de la musique très forte dans son casque. Il pense à celle qui fait battre son coeur. Arrivera-t-il à se déclarer, ou bien va-t-il préférer faire croire que ce n'est qu'une amie ? Pour lui, le choix est vite fait, un homme entre dans sa chambre. Ben n'a pas le temps de prononcer le moindre mot : il est abattu. Personne ne bouge pour tenter de le sauver, son père et sa mère son déjà mort. Le meurtrier disparait sans laisser de traces. Seule rescapée de ce carnage ? Ella, la fille ainée, se trouvant en Italie, ignorant ce qui c'est produit. Jusqu'à ce qu'un homme tue devant elle deux autres et l'embarque elle et son petit ami dans les ruelles de la ville. Une menace place au-dessus de sa tête. Recommencer à vivre dans ces conditions n'est pas simple. Et si le seul moyen était de se laisser aller à la vengeance ?

     

    « - Je suis désolé pour le coup de fil.

    - C'est ma faute ; je n'ai pas été assez clair. Ce travail, ce n'est pas ce que je fais habituellement.

    - Je ne comprends pas. Qu'est-ce que vous faites en temps normal ?

    - Je tue des gens.

    Chris le fixa pour s'assurer qu'il ne plaisantait pas ; puis il sortit. Lucas ferma la porte à clé derrière lui avant d'aller s'asseoir dans le fauteuil. Il y a une chose qu'il savait maintenant ; tuer des gens était plus facile que de les protéger, de s'occuper d'eux, de créer un lien avec eux.  »

     

    Le livre est découpé en trois parties. La première, la chute est dure, la perte de sa famille, le fait de devoir suivre un inconnu, d'être à la merci de cet homme sans vraiment savoir de quoi sera fait son avenir. La seconde, la séparation, l'apprentissage de réussir à vivre avec tous ces éléments, de voir ce qui peut être fait. La troisième, la vengeance, le moment où plus rien ne pourra lui faire faire demi-tour.

     

    Une intrigue qui laisse pas mal de monde sur le carreau. Qui peut bien en vouloir à cette famille qui semble parfaitement "normale" si ce mot existe vraiment. Une famille meurt, une seule survivante parce qu'elle était en vacances avec son petit ami. Un garde du corps qui la suit pour la protéger. Un homme qui semble être tout sauf ça. Pourquoi son père a envoyé ce Lucas à ses côtés ? Se savait-il en danger ? Beaucoup de questions tout au long du récit, beaucoup de suppositions également. On a des doutes, on imagine, on n'imagine pas et puis on tombe des nues. L'argent est vraiment un moteur pourri. C'est l'escalade, autant dans les enchaînements qui tuent des personnages, que dans les émotions de Ella, notre "héroïne". Un suivi psychologique aurait été pas mal, plus approfondi dans son cas, après j'avoue que les médicaments n'est peut-être pas la solution. La perte d'un être cher est douloureuse, celle d'une famille complète devient destructrice. L'auteur a montré un personnage qui perd tout, ou presque tout et l'envoie dans une spirale auto-destructrice. Il n'y a plus que la vengeance en bouche. Et ce plat est terriblement glacé.

     

    J'ai beaucoup aimé le rôle de Ben, car même s'il est court, nous le retrouvons dans les pensées de sa soeur. Que serait-il devenu s'il avait pu vivre ? Ella a un comportement de soeur éplorée et en même temps elle ne cesse de se poser des questions sur lui, sur elle, sur eux deux. Est-ce qu'ils étaient proches ? Se connaissaient-ils vraiment ? Et l'éternel pourquoi ? Ella a une évolution phénoménale. De jeune femme aimante envers Chris, nous la voyons passer par plusieurs étapes. L'obligation d'apprendre à se méfier de tout le monde, de suivre son instinct, de prendre les choses en main, de décider, de perdre sa capacité à aimer. Ce n'est pas une évolution classique, la colère, la tristesse, la dépression, tout y passe et bien plus encore. Des plans se forment, des poursuites, des recherches ne cessent de lui tourner autour. Je suis restée sur ma faim dans le sens où j'aurai aimé lire un peu plus de descriptions au niveau du changement d'Ella. Sa vision des éléments est perturbée, elle change radicalement de caractère. La vengeance est un bon moteur, par contre j'aurai aimé plus de subtilités et de descriptions de ce côté.

     

    « On pouvait le lire dans son regard : la douleur du deuil avait cédé la place à une détermination aveugle. Ce basculement, il l'avait vu s'opérer trop souvent au cours de sa carrière, et il ne voulait pas être là pour voir le résultat chez elle. Il devait partir maintenant, pendant qu'il avait encore des raisons de le faire. Il prit un taxi et se rendit chez Dan à l'autre bout de la ville. Il le trouva en train de cuisiner quelque chose de compliqué, son arme à portée de main, près de la planche à découper. Cela le fit sourire de voir Dan... »

     

    Lucas est un personnage important. En dehors de ces meurtres, il y a également une partie de sa vie qui se dévoile. La fatigue qu'il peut ressentir, le fait de vouloir se mettre à la retraite. Et puis son nom, CE nom qui fait trembler les plus anciens. Il n'est pas grade du corps, pas de la façon dont il achève ses victimes, ses ennemis. C'est un tueur, reconverti, par choix ? Par obligation ? Par lassitude ? Toujours est-il que nous en apprenons plus sur lui, sur son passé, sur cette promesse faite qui le ronge. Il y a également Dan qui m'a surprise en un sens. Au niveau de la fin, c'est vraiment la surprise, il faut savoir décrypter ce qui s'est produit. Est-ce qu'il fallait vraiment en terminer ainsi ? Peut-être, peut-être pas, n'empêche, je ne m'y attendais pas du tout et c'est une bonne surprise. Nous suivons également des personnages secondaires qui prennent de plus en plus de place. Il reste l'oncle de Ella qui est marié, deux enfants, l'inspectrice qui la suit comme une ombre, ceux qui sont de près ou de loin des acteurs des meurtres de sa famille. Un petit mot sur Chris : je comprends tout à fait ses réactions : il n'est pas concerné comme il le désirerait, s'en veux. Il est jeune et entraîné dans une histoire pareille... Qui arriverait à suivre vraiment le mouvement ?

     

    En conclusion, une enquête doublée d'une vie d'un ancien tueur qui ne fait pas dans le détail. Pas de gore, juste de l'efficacité. L'histoire est rapide, franche, directe avec quelques flottements au niveau de la fin surtout, un peu plus de détails auraient été apprécié. J'ai aimé suivre Ella dans ce parcours atypique et Lucas dans une reconversion qui aboutira peut-être à une suite heureuse.


     


     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

     #ChallengeNetGalleyFR

     

    « Des mots sur vos lèvres # 100Amazon Publishing Editions »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    6
    Mardi 21 Mai à 11:46

    Il a l'air sympa ! merci de la découverte !

    5
    Vampilou
    Samedi 18 Mai à 17:36
    Voilà une belle découverte qui me paraît bien intéressante !
      • Lundi 20 Mai à 18:15
        Super, encore un livre qui devrait augmenter ta pal xD
    4
    Vendredi 17 Mai à 21:51

    Ça a l'air pas mal du tout ça ! Mici

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :