• Dévoile-moi (Sylvia Day) - Tome 1 de la série Crossfire

    Dévoile-moi (Sylvia Day)

    Auteur:

    4ème page de couverture :

    Lorsqu’il est entré dans ma vie, je ne savais rien de Gideon Cross sinon qu’il exerçait sur moi une attraction violente, si intense que j’en fus ébranlée.

    J’ignorais encore tout de sa force et de ses failles, de ce besoin qu’il avait de posséder et de dominer, de l’abîme au bord duquel il oscillait.

    Je n’imaginais pas que chacun de nous deviendrait le miroir de l’autre – un miroir dans lequel se refléteraient les blessures intimes et les désirs vertigineux qui nous habitaient.

    Je ne mesurais pas encore la profondeur de l’amour qui allait nous unir.

    Fait partie de la série Crossfire (Sylvia Day)

    )Dévoile-moi (Sylvia Day) - Tome 1 de la série Crossfire

    Après en avoir entendu des tonnes et des tonnes sur Fifty comme sur Crossfire, je devais me faire ma propre idée de cette série, et non trilogie comme indiqué sur les trois premiers tomes de cette histoire. Il y à ceux qui disent que la trilogie Fifty est meilleure que la série Crossfire, pour ma part elles sont différentes. Comme je l’avais mis pour Fifty, j’avais beaucoup aimé le premier tome, après non, pour des raisons que j’ai exposé sur chacun des romans. A part le fait que se soit tous les deux des romances érotiques, la ressemblance s’arrête là. 

    Pour Dévoile-moi de Crossfire, c’est différent. Déjà la lecture est plus fluide, moins de répétitions, beaucoup plus agréable à lire. Ensuite les personnages principaux. Je dirais qu’ils sont au nombre de trois et non deux. Il y à d’abord Eva, une jeune femme pleine de vie dont le lourd passé, dont je tairais ici, la poursuit par de mauvais rêves, des séances de psychanalyse régulière et un besoin de pouvoir contrôler sa vie elle-même et se sentir aimé. Les obsessions dont elle doit faire face, le simple fait d’avoir besoin de se raccrocher à quelqu’un ou quelque chose lui fait peur également, mais elle est incapable d’avancer sans essayer de décortiquer le pourquoi du comment et surtout avoir les réponses.

    « Le simple fait de dresser le portrait de M. Noir Danger me faisait mouiller. Son visage surgit dans mon esprit avec une netteté affolante. Il devrait y avoir une loi interdisant a un homme d'avoir un physique pareil, songeai-je. La vision de celui-ci m'avait valu un court-circuit cérébral dont je ne m’étais toujours pas remise. » 

    Ensuite, il y à Cary, un jeune homme complexe, qui même au premier abord pourrait être juste là pour faire potiche dans l’histoire, alors que pas du tout. Il est le réconfort d’Eva, ayant subi également des atrocités dans son passé. C’est d’ailleurs lors d’une séance de groupe qu’ils se sont rencontrés et depuis sont comme des frères et sœurs siamois, n’arrivant pas à vivre l’un sans l’autre. C’est un personnage que je trouve admirable, il y à beaucoup de questions qui plane sur sa têt : Son enfance malheureuse, le fait qu’il n’arrive pas à tenir une relation stable, alors qu’il en à envie, mais arrive toujours à tout mettre en l’air. Cary à un manque de confiance en lui qui est immense, il cherche toujours dans le sexe des réponses qu’il ne pourra pas trouver. Et enfin Gidéon, un homme d’affaire qui à bâti un empire, mais lui également à un passé non dévoilé dans ce premier tome qui m’a miné. Très peu de choses le concernant, son père c’est suicidé alors qu’il avait 5 ans, il déteste la maison familiale, il ne c’est jamais senti aimé, mais c’est tout, rien qui ne puisse dire où cela va mener. Ne pas savoir m’énervait, comment Eva allait-elle pouvoir l’aider, si cela était dans son domaine du possible, si elle ne connait pas ses douleurs passées ? 

    Lorsque Gidéon rencontre Eva, c’est tout un monde pour l’un comme pour l’autre qui va s’effriter. Ils ont tous les deux des convictions et faire des concessions sera du domaine quasi de l’impossible, pourtant cela va se faire non pas naturellement, mais avec du temps, de la patience, de la possessivité, du sexe, beaucoup et de la jalousie aussi. Leur première rencontre à fait quelque chose dans l’un comme dans l’autre, c’est rageant de ne pas savoir ce qu’il à pensé à ce moment précis, enfin on ne le sait pas au début. L’argent, le sexe, les moments de doutes, tout est lié. Gidéon Cross à besoin de posséder sa partenaire, de contrôler son monde d’une main ferme et définitive, mais Eva à beau être jeune, elle à déjà vécu et ne compte pas se laisser faire. Il ne s’agit pas d’un rapport de force entre eux, mais plus l’envie de montrer à l’autre qu’il existe à part entière. L’histoire est prenante, tant par les décisions que les aboutissements, Gidéon est cru dans ses paroles, alors qu’il ne la connait même pas, voudrait-il pouvoir la choquer ? Pari réussi, mais pas totalement, Eva n’est pas une vierge effarouchée et l’approche directe de Cross est impensable dans la réalité, mais après tout pourquoi pas ?

    « -Un instant, Eva, m'arrêta Cross en m'attrapant par le coude. Elle vous rejoint tout de suite, ajouta-t-il à l'intention de Mark tandis que les portes de l'ascenseur se refermaient sur le visage ahuri de mon patron. Cross demeura silencieux le temps que l'ascenseur amorce sa descente.
    -Tu couches avec quelqu'un ? demanda-t-il en pressant de nouveau le bouton d'appel.
    ...
    -En quoi cela vous regarde-t-il ?
    ...
    -Cela me regarde parce que j'ai envie de coucher avec toi, Eva. J’ai besoin de savoir quels obstacles se dressent entre toi et moi, si tant est qu'il y en ait. »

     

    « -Vous plaisantez? M’exclamai-je en fronçant les sourcils. Ecoutez-vous! Pourquoi parler d'attirance sexuelle? Soyez cohérent, appelez plutôt cela une émission séminale dans un orifice agréé! » 

    Alors bien sur, s’ils ne se retrouvaient pas ensemble avant la fin du livre, cela serait dommage, mais il y à une dimension dans leurs personnages qui fait douter assez facilement, vont-ils rester ensemble ? Vont-ils parvenir à être véritablement un couple ? Des questions dont les réponses ne seront que dans la suite, maintenant c’est certain. Quand aux personnages secondaires, entre la mère d’Eva que je qualifierais d’étouffante à souhait, de son mari Stanton qui lui fait tout ce qu’elle désire (je parle toujours de la mère d’Eva), Marks le patron d’Eva dont on apprend beaucoup de sa vie privée, l’auteure parle peu des parents de Gidéon, un peu de son chauffeur, il est là, présent, mais après ? Il y à beaucoup de personnages secondaires, je pourrais nommer Trey, Tatiana également…

    « -Je sens que quelque chose te tracasse, reprit-il.
    Tu veux en parler?
    J'attrapai ma fourchette et décidai de ne faire aucun commentaire sur la nourriture.
    -Je crois bien avoir croise aujourd'hui le plus bel homme du monde, lâchai-je.
    -Ah bon? Je croyais que c'était moi. Raconte. »
     

    Ce que je trouve dommage, c’est la fin de ce tome, en fait, ce n’est pas une fin de livre, mais juste un chapitre qui se clos et… Et c’est tout, il manque cruellement de la suite. Ayant déjà lu le suivant, il s’agit juste de la suite, sans rien de plus, dommage. J’espère que la suite nous dévoilera bien plus sur cet homme beau, ténébreux, mystérieux et doué sexuellement, car c’est un gros manque dans ce premier tome. 

    Un extrait qui reflète beaucoup à mes yeux :  

    « "Quelle profondeur une relation sentimentale pouvait-elle atteindre si l'on n'avait pas accès aux recoins les plus sombre de l'âme de son partenaire?" » 

     Logo Livraddictbabelio

    « Crossfire (Sylvia Day)Regarde-moi (Sylvia Day) - Tome 2 de la série Crossfire »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :