• Go to hell, tome 1 (Oxanna Hope)

    Go to helle, tome 1 (Oxanna Hope)

    Lecture Commune avec

     Immortel, tome 1 (Claire Wallaert)

    Auteur : Oxanna Hope

    319 pages papier

    Thème : Bit-lit, Magie

      *******

    Fait partie de la série

    Go to Hell

    de Oxanna Hope

    Résumé de l'éditeur :

    « Une nouvelle ville, de nouvelles têtes, bref un nouveau départ. En théorie, ça paraît simple, mais en réalité, c’est un peu plus compliqué que ça. Je m’étais promis de ne pas faire de vagues et de me fondre dans la masse, mais c’était sans compter sur mon caractère et ma… particularité. Je ne demande pas grand-chose, pourtant : juste un endroit où me poser. Je dois bien reconnaître que Fairfield me tente de plus en plus. Peut-être que Damian, ce professeur de philo aussi mystérieux que charmeur n’est pas étranger à mon choix… Allez savoir. Il ne lui a pas fallu longtemps pour se rendre compte que je n’étais pas comme tout le monde. Et mon petit doigt me dit que ce sixième sens chez lui n’a rien de naturel.»

    Liens de Sang Tome 1 (Callie J. Deroy)

    Go to helle, tome 1 (Oxanna Hope)

    Le jour où je suis allée aux Halliènales, oui il y a 15 jours, je suis tombée sur ma Francesca, euh non, c’était pas ce que je voulais dire :p, je me suis faite alpaguer par une très belle couverture sobre de Fleurine Rétoré qui me disait : « viens me voir ». Ce qui fut fait quelques instants plus tard. En discutant avec l’auteur de ce qu’il y avait à l’intérieur, elle a su me parler : démons, fille, vilains, monde à part, etc etc, je le lui ai pris. Et si j’ai bien compris, il y a en tout 5 volumes, ce qui m’a décidé également à l’acheter. J’aime bien où je met les pieds surtout :p En tout cas, merci pour la dédicace :)

    Cassie est une jeune femme de 18 ans assez particulière. Elle semble fuir quelqu’un et se retrouve étudiante dans la « belle ville » de Fairfield. Elle désire ne pas faire de vague, être une jeune fille comme toutes les autres, mais son caractère emporté ne l’aide en rien. Bien au contraire, elle se retrouve souvent dans des situations qui ne sont pas discrète. Sa rencontre avec un professeur de philosophie, d’une dizaine d’années plus vieux, va mettre du piment dans sa vie, mais jusqu’où pourra-t-elle aller avec lui, sachant qu’elle n’est pas vraiment humaine ?

    Le personnage de Cassie est très ambigu. Elle ne cesse de penser qu’elle se doit d’être d’une discrétion absolue, ne pas se faire remarquer, tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler… C’est bien beau, mais elle n’arrive pas à se contrôler. Mauvaises paroles, gestes brusques, force quelque peu surhumaine – un superman au féminin :p – sans compter une manie de fumer toutes les cinq minutes. Parfois elle m’énervait tant que je n’avais qu’une envie, c’était de la claquer. Parfois elle arrivait à laisser passer ses faiblesses, ses manques et je la trouvait presque adorable :p Les héroïnes de ce genre commencent enfin à sortir du placard. Elles ne sont pas parfaites, loin de là, ne sont pas toujours propre sur elle, un caractère exécrable, aimant se battre comme un homme et rarement totalement humaine. Je suis contente de ce fait, Cassie est une de ces héroïnes qui me plait, malgré certains points qui m’ont paru pas ou peu logique, comme le fait que son esprit veut qu’elle se la ferme, mais ne cesse de se montrer. D’ailleurs, qui est-elle véritablement ? Alors avec ma copinaute Francesca, nous avons cherché durant un bon moment et arrivé à la fin, nous savons juste qu’elle n’est pas d’ici, en quelque sorte, mais… rien de plus, FRUSTRANT !

    « Assise sur le sol, le dos collé contre le panneau de bois et la tête enfouie entre ses mains tremblantes, elle avait dû rester dans cette position une bonne partie de la nuit à ressasser chaque geste qu’elle avait effectuer pour se sortir de cette situation, puis de sa cavalcade, pieds nus, à travers les rues de Fairfield. Elle avait passé des heures prostrées ainsi jusqu’à ne plus pouvoir supporter sa propre odeur, mélange de sueur et de peur. Finalement, elle s’était forcée à aller sous la douche dans l’espoir de se débarrasser de tout ça et du sang qui maculait ses vêtements. Une fois dans son lit, comme elle s’était recroquevillée sous les couvertures et s’était fait le serment de ne plus jamais se trouver désarmée et vulnérable. Elle ne voulait plus penser à cette nuit… »

    Sa vie avant d’arriver dans cette petite ville n’est pas la plus glorieuse, mais elle a de l’argent pour subvenir à ses besoins, donc, étudier lui permettrait de mieux se fondre dans la masse. Sauf que le premier à tenter une approche, histoire de mieux la connaitre se fait rembarrer. Le pauvre Brian va essayer à plusieurs reprises de la comprendre, d’être un ami à défaut d’autre chose vu la façon dont elle le voit. Mais il va en payer les frais, dommage collatéraux, en quelque sorte. Bien entendu, sa bonne humeur, va se transformer en crainte, une peur de la jeune femme en face de lui. Brian est un jeune homme comme tous les autres, cherchant juste à passer un bon moment en compagnie de ses amis et amies. Il ne cherche pas la bagarre, il n’est pas non plus le plus doué en cours et la jalousie sera l’un de ses moteurs principaux.

    Deux jeunes femmes, Emy et Eve tentent également une approche envers Cassie. Je dirais en vain, ou presque. Je ne les sens pas du tout. Je me suis même dit que l’une d’entre elle devait être cette femme qui s’amuse à jouer avec les ténèbres. Cela reste à voir pour plus tard, mais le mystère qui les entoure, leur façon d’être, les regards échangés et les paroles à double sens… Je me fais peut-être un film, j’en saurais plus dans les prochains tomes !

    Il me reste trois personnages qui me tiennent à cœur. Le premier est Ephraïm. Que dire de ce truc, homme, chose ? Nous n’en savons pas beaucoup, juste qu’il est très fort, sournois, combattant exceptionnel, doué en magie noire ? C’est un peu l’une des questions que je me suis posé sur lui. J’ai eut l’impression qu’il cherchait à vouloir protéger Cassie malgré tout, mais ce n’est peut-être qu’une impression totalement fausse. Le second est Seven. Cet homme m’a bien fait rire. Enervant dans certain de ses propos, il protège son grand frère de tout ce qui peut le détourner de leur mission. Il cherche à comprendre qui est qui, qui fait quoi, qui vient d’où, quel est le meilleur moyen d’éradiquer de la surface de la terre tout ce qui n’est pas humain. Le dernier est donc Damian, le professeur de philosophie, le grand frère de Seven. Cet homme à un passé lourd qui ouf, nous est dévoilé dans ce premier tome. J’avoue qu’être frustrée à cause de Cassie, l’héroïne, j’aurais râlé si de son côté nous n’avions rien eut. Merci à l’auteur pour ces bons moments sur son passé, enfin bons, façon de parler/d’écrire. Il est lourd, dur à digérer et même maintenant, après toutes ces années Damian n’arrive pas encore à faire surface.

    « Damian fit tourner la clé dans la serrure et pénétra dans l’appartement de Cassie, suivi de Seven et d’une femme. Il flottait, dans le studio, une douce senteur ; un parfum provenant de la salle de bains dont la porte était restée entrebâillée. Seven poussa le battant de bois et inspecta la minuscule pièce. Un miroir ovale était accroché au mur et un tas de vêtements jonchaient le sol carrelé.
    - ça manque de fioritures pour la piaule d’une jeune fille de dix-huit ans… Elle n’a que le minimum, lança-t-il en tirant le rideau de la douche.
    Le pommeau reposait au fond de la bonde et continuait de baver un filet d’eau qui s’écoulait lentement dans le receveur. Seven ressortit de la pièce et observa son frère qui farfouillait dans les tiroirs du chiffonnier.
    - Et tu dis que tu as entendu des rires ? »

    Je pourrais continuer encore, mais non, enfin si un petit peu, histoire de donner une vraie conclusion à cet avis. Autant vous dire que ce premier tome est très mystérieux, que toutes les réponses auxquelles vous pouvez penser ne trouveront pas réponses entre ses pages. Malgré une héroïne exaspérante, j’ai su l’apprécier dans les instants où elle montrait son vrai visage, et pas lorsqu’elle portait cette carapace de dure à cuire. Un brin de magie, beaucoup de combats et d’armes en tout genre, des monstres qui m’ont fait penser à un épisode de Buffy (même si ce ne sont absolument pas les mêmes). Beaucoup de noirceur, que se soit au niveau des ruelles de la ville, mais surtout dans les personnages, le contexte d’une manière générale. Et une fin suffocante ! Pourquoi avoir terminé sur cette scène ? J’ai l’angoisse d’imaginer la suite, d’ailleurs, elle sort quand ? Des secrets restent à être dévoilés, une intrigue dérangeante, bien amenée, parfaitement ténébreuse… Je pense que le prochain devrait être encore meilleur, hâte de lire la suite !

    Extrait de la chronique de ma partenaire :

    Au final, nous avons un livre, dont la plume coule de source, avec une intrigue intéressante, mais pas assez développé en ce qui me concerne. Il manque énormément d'informations, de descriptions et quand on finit l'ouvrage, on se retrouve avec encore plus de questions. Je tiens à souligner au passage que le dernier chapitre et l'avant dernier aussi, sont de toute beauté. Ça fighte de partout et on assiste à un gros retournement de situation qui donne vraiment envie de lire la suite. J'espère qu'elle ne tardera pas trop à arriver aux Editions J'ai Lu.

    Pour la lire entièrement, vous pouvez cliquer ici :)

    Logo Livraddict

    babelio

     Défis sur Fb

     

    « Go to Hell saga (Oxanna Hope)Luna Manannan, tome 2 : Les anneaux de la destinée (Dyane) »

  • Commentaires

    5
    Dimanche 26 Octobre 2014 à 21:37

    toujours mdr 

    4
    Dimanche 26 Octobre 2014 à 21:34

    Oui on oublie toujours un truc sarcastic

    3
    Dimanche 26 Octobre 2014 à 21:25

    mdr !! ça a du bon parfois les lectures communes :) yes

    2
    Dimanche 26 Octobre 2014 à 21:22

    Oui et toi tu as parlé des grosses bêbetes, on ne sait aps plein de choses, bref, ils iront lire ces passages là par chez toi :p

    1
    Dimanche 26 Octobre 2014 à 21:16

    On est assez d'accord sur pleins de choses finalement. J'ai omis de parler de Seven et des filles, mais tu résumes bien les choses donc je t'enverrai les lecteurs :) :) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :