• Gustave le Pirate (Margaux Allard)

    Gustave le Pirate (Margaux Allard)

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Auteur :  

    48 pages papier

    Thème : Jeunesse

      *******

    Service presse de l'auteur

     

    Résumé de l'éditeur :

     « Embarque Moussaillon à bord du Calamar Affamé!
    Rejoins Gustave le pirate et pars à la recherche des meilleures recettes des Caraïbes!
    Une aventure pleine de saveurs pour les pirates qui n'ont pas froid aux yeux »
    Ce livre contient une histoire et des recettes simples au bon goût de piraterie que les enfants peuvent facilement faire à la maison.
    Ils peuvent ainsi devenir comme Gustave, un grand chef pirate ! »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Lisbeth-la-Rouge (Gilles Milo-Vaceri)

     

    Je tiens à remercier le forum « have a break have a book » ainsi que la maison d’édition « La Palissade » pour le partenariat et l’envoi de ce livre. Il s’agit d’un livre jeunesse porté sur la cuisine des pirates. Gustave est un moussaillon qui part à la recherche de mets succulents afin de rapporter à son Capitaine Morfal de quoi le nourrir lui et son équipage. Et tout cela avant que le navire ne soit dévoré.

    Mon fils a sauté littéralement dessus, la couleur l’avait intrigué sans compter qu’il a lu le mot Pirate, ce qu’il a beaucoup aimé. Je lui ai lu, même s’il sait lire à son âge – il a 8 ans – le soir, avant de s’endormir, donc en plusieurs fois. Mais avant de s’endormir totalement et dès le réveil, il me parlait déjà d’Octo le poulpe. Ce qu’il a adoré ? Tout, absolument tout, les dessins qui lui ont parlé, les couleurs, le fait que se soit un petit garçon qui soit déjà un « presque pirate ». Dès qu’il a ouvert le livre, l’intérieur de la couverture lui a plu également. La fameuse carte aux trésors et il a très vite comprit que c’était pour rechercher ce qu’il y avait de meilleur à manger.

    Ce livre contient également des recettes et il y en a une particulièrement qui lui a fait de l’œil : les petits chocos fondants et crème de banane. Il a réfléchi et nous allons la faire. D’ailleurs, il à déjà regardé dans la cuisine et il va falloir que j’achète des bananes pour la crème. Ah oui, le Capitaine Morfal est l’un de ces personnages préférés. En premier, il s’agit bien sur du héros, puisqu’il pourrait être à sa place. D’ailleurs, j’ai déjà eut le droit à la question de savoir si, lorsqu’il aurait deux chiffres en âge, il pourrait devenir moussaillon. La réponse a été que nous verrions à ce moment-là. Donc concernant le fameux Capitaine, il aime beaucoup son nom, tout comme le fait qu’il mange tout en grosse quantité. Il à beaucoup aimé le matelot qui aime le chocolat. Tout tourne autour de cette gourmandise, je vous l’accorde volontiers.

    Pour lui, c’est un très bon livre !

    Concernant mon propre avis, il est clair que l’histoire est très attrayante, les dessins sont également très distrayants. En parlant des dessins, il y a vraiment un très beau mélange de couleur, rendant le livre attirant même pour les plus grands. Parfois la double page est sombre, mettant ainsi plus de suspense à ce que Gustave allait devoir affronter, car il s’agit d’un véritable périple. Les mots utilisés sont simples pour les enfants, quoique certains ont dû être expliqués, mais rien de bien méchants. Pour un tout petit, il vaut mieux être à ses cotés. La découverte du monde de la gourmandise au travers d’une histoire de piraterie est une très bonne idée. Les recettes semblent faciles à faire, simples et tout simplement appétissantes. De plus, entre ce qui est écrit et les dessins, nous nous y retrouvons tous. Entre des brochettes salées/sucrées, des desserts, une entrée qui met en bouche, sans oublier les crevettes… Il y a de quoi faire un vrai repas !

    J’ai pris plaisir à lui raconter l’histoire, en imaginant les voix et les réactions de chacun des personnages, ce qui doit être un plus, mais tellement plus amusant. Et puis, c’est ainsi que l’on peut apprendre et garder en mémoire ce qui avait été lu la veille et l’avant-veille. Une phrase qu’il a beaucoup aimé, surement à cause de l’intonation que j’avais mise : « Si tu veux relever le gout comme les vrais pirates, tu peux ajouter une goutte de Tabasco mais attention, une goutte parce que ça pique ! » Le « parce que ça pique » lui a vraiment plu. Le plus, car il y en a un, il s’agit des deux dernières pages, où nous pouvons trouver de petites explications concernant le pourquoi du sucré/salé dans la cuisine. Nous y trouvons encore des spécificités comme comment s’appelle un cuisinier, ou même une cambuse. Encore merci pour m’avoir permis de lire ce livre, mon fils est ravi et moi aussi.

     Logo Livraddictbabelio

     

     

    « Black Diamond - Trilogie (Sandra Paillard)La Palissade Editions »

  • Commentaires

    2
    Jeudi 2 Juillet 2015 à 22:29

    Oui, j'approuve totalement ce partage. Mon fils adore lire aussi et il me donne ses mots pour que je puisse m'en servir ici. yes

    1
    Jeudi 2 Juillet 2015 à 21:17

    J'adore ce principe de faire participer nos enfants, c'est important car ce sont eux le public visé après tout ;) et ça donne aussi une occasion de plus pour partager quelque chose avec notre enfant :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :