• Hexworld, tome 1 : le Briseur de Maléfice (Jordan L. Hawk)

     

     

    Hexworld, tome 1 : le Briseur de Maléfice (Jordan L. Hawk)

    Disponible sur MxM Bookmark et Amazon

    Violence à l'origine (Martin Michaud)

    Auteur :


    421 pages numérique (epub)

    Thème : Romance fantastique

    *******

    fait partie de la saga

    Hexworld


     

     Résumé :

    « La nouvelle Le 13e maléfice sert de préquelle à la toute nouvelle série de Jordan L. Hawk, Hexworld. Si vous aimez les shifters, la magie et la romance, vous ne pourrez qu’adorer son monde de sorciers-policiers et de familiers auxquels ils sont liés.

    Le flic de New York, Tom Halloran, est un homme au lourd passé. Si quelqu’un apprend qu’il a un jour traîné avec le tristement célèbre gang O’Connell, il passera le reste de sa vie à en baver derrière les barreaux. Mais le secret de Tom est menacé lorsqu’un horrible meurtre sur son secteur semble avoir été causé par la même magie ancestrale qui a tué son gang.

    Cicero, le chat garou est déterminé à enquêter sur la disparition d’un ami et la mort d’un autre, même si personne ne pense que les affaires sont liées. Lorsque ses recherches l’amènent à croiser la route de Tom, le très bohémien Cicero reconnait instinctivement que cet officier de police irlandais et inculte est son sorcier. Même s’ils sont complètement incompatibles, Cicero n’a d’autre choix que de travailler avec Tom… tout en luttant contre la passion naissante.

    Pourtant, alors que la chaleur monte entre eux, l’envie de Tom pour cet autre homme menace de surpasser tous les arguments rationaux qui lui diraient de ne pas s’engager. Lorsque l’enquête leur fait découvrir une conspiration menaçant tout New York, Tom doit prendre la décision la plus compliquée de sa vie : vivre dans le mensonge et exaucer les vœux de son cœur ou confesser la vérité et tout sacrifier ? 
    Inclus également la nouvelle, Le treizième maléfice (0.5) à l’origine de la série Hexworld.»   

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Hexworld, tome 1 : le Briseur de Maléfice (Jordan L. Hawk)

    18/20

     

    Par le biais de netgalley, je remercie les éditions MxM Bookmark pour cette lecture. Déjà j'adore la couverture, elle est mystérieuse, magique et magnifique !

     

    New York, fin 19ème siècle, ville de magie, peuplé de sorciers, familiers et autres personnages humains. Cicero est un familier, capable de se transformer en chat. Travaillant pour la Police Sorcière Métropolitaine (la PSM) il se trouve qu'il n'a pas de sorcier attitré. Cela ne le gêne en rien, il adore sa vie telle qu'elle est, si ce n'est que son chef compte bien lui dire bientôt d'en trouver un, auquel cas il risque de se faire dégager. Il a quelques amis dont un, Isaac qui lui a donné rendez-vous. Malheureusement, ce dernier ne vient jamais. Inquiet, il va chercher à le retrouver, surtout qu'un mort arrive direct de son appartement. D'un autre côté, Tom Halloran, un policier tout ce qu'il y a de plus humain, se retrouve dans une sale affaire de meurtre. Il a réussi à sauver une femme des griffes d'un homme qui semblait être fou. Des sorts qui auraient le malheur de modifier le caractère de celui qui l'utilise. Deux meurtres, deux victimes de personnages qui ont perdu la tête. Quel est le point commun entre les deux ?

     


    « Peut-être que ça n’aurait pas fait si mal si Cicero n’avait pas été si… Tom chercha le mot adéquat, mais fut incapable de le trouver. Il ne pouvait pas s’empêcher de regarder Cicero, peu importait le nombre de personnes présentes dans la pièce. Et pas seulement à cause de sa manière de s’habiller ou de ses magnifiques yeux couleur de pierre précieuse, même si, Sainte Marie en soit témoin, ça n’arrangeait rien.
    Et puis, il avait été plutôt bon lors de l’interrogatoire d’Esposito. Mieux que ce à quoi Tom s’attendait.
    Peut-être que Cicero n’était pas le seul à avoir eu des préjugés, finalement.
    Ils descendirent du quai et Tom les guida jusqu’au magasin de Barshtein. Ce n’était qu’à quelques pâtés de maisons, mais rapidement, Tom sentit ses épaules se détendre. Il était de retour en terrain connu, et loin de quiconque pouvant reconnaître Liam O’Connell.
    — Où z’étiez passé, Tom ? demanda Mme Zywicki depuis les marches de son immeuble.
    — J’ai été réaffecté, répondit-il. Mais c’est temporaire. »

     

    Une histoire originale de magie où les personnages cachent de bien lourds secrets. Modifier une ville existante en plusieurs quartiers où la magie règne. La plupart semble vivre correctement, sans a priori, enfin il faut le dire vite. Chacun doit rester à sa place et les préjugés vont bon train. Une enquête sur des meurtres dont les assassins n'en avaient même pas le nom. Tout le monde leur aurait donné le bon dieu sans confessions. Pourtant il se trame quelque chose avec ces sorts. Des personnes qui les fabriquent, comme tant d'autres, pour obtenir un peu plus d'ivresse par exemple, ou pour ne pas avoir mal au ventre comme autre exemple.

     

    Le fait que Isaac, un familier chien n'apparaisse pas au rendez-vous qu'il a donné à Cicero rend ce dernier fébrile. Il sent qu'il se passe quelque chose. Mais quoi ? Sa disparition complique les événements. Son colocataire est mort. Cicero va mener son enquête pour le retrouver, croisant ses pattes de chat pour qu'il soit vivant. Cicero est un personnage qui peut choquer au premier abord, il adore donner du "mon chou" à tout le monde, est efféminé, se maquille les yeux probablement mieux que moi (grrr). C'est un artiste, il aime les belles choses et rêve de vivre passionnément avec celui qui deviendra SON sorcier pour la vie. C'est un personnage qui a beaucoup de sensibilité, une gentillesse infinie et un humour à toute épreuve, adorant donner dans le préjugé lorsqu'il rencontre Tom.

     

    Tom est un Irlandais... Disons qu'il cache beaucoup d'éléments sur sa personne, tout comme sa véritable identité. (C'est un détail que nous apprenons très très vite) Il n'a pas eu une vie facile et je garde le reste pour moi niveau secrets. C'est un homme grand, costaud dans la version muscle, capable de faire attention tel un éléphant dans un magasin de verre, mais complètement mal à l'aise. Depuis 8 années il s'occupe de son quartier et les habitants le lui rendent bien. Ce qui change des autres policier, car il ne prend pas de pot-de-vins, ne frappe personne pour avoir des aveux. Il est réglo. C'est tout cela qui va modifier la perception de Cicero, surtout que ce dernier ressent une terreur en sachant au plus profond de lui qui est Tom pour lui. Tous les deux vont devoir apprendre à travailler avec un "différent". Au final, Tom est bien plus affectueux et étonnement doux dans certains de ses propos. 

     

    « Tout arrivait si vite. Depuis qu’il était devenu Tom Halloran, il n’avait pas remis les pieds au sud de la Quarante-deuxième rue. Trop de risques d’être reconnu par quelqu’un de son passé. Et maintenant, non seulement il retournait dans la partie sud de Manhattan, mais il se dirigeait droit vers les bureaux de la PSM, où une photo de lui plus jeune traînait dans les avis de recherche. Ça faisait huit ans. Après tout ce temps, il était probable que personne ne le reconnaisse – même en admettant que ceux qui le puissent soient encore vivants, ou toujours à Manhattan.  »

     

    Cette double enquête les rassemble pour leur plus grand déplaisir, jusqu'à ce que les barrières tombent. Même si certains points se voient venir à des kilomètres, la façon dont l'auteur les amène est très agréable. Le mystère qui entoure les sorts est complexe. Il y a bon nombre de chemins à prendre afin de découvrir qui est vraiment derrière tout cela. Je me suis bien faite avoir de ce côté, car je m'attendais à bien des choses, mais pas cela ! Les rebondissements ne manquent pas.

     

    Concernant les personnages, nous en découvrons un certain nombre. Il y a les collègues de travail, des sorciers, des familiers, des humains, des bons et des bien méchants comme j'aime. Ce que j'ai beaucoup apprécié également, c'est la façon dont l'auteur apporte les éléments sur la magie, les liens qui existent entre un sorcier et son familier. Une prise de pouvoir peut également être de mise. tout est clair, net et précis. De plus, il y a de nombreux obstacles qui mettent les protagonistes dans une mauvaise situation, à se demander comment ils vont réussir à s'en sortir.

     

    Le livre se termine sur un tome 0.5, avec la rencontre entre Rook et Dominic, deux personnages que j'ai beaucoup apprécié dans ce dernier. J'ai beaucoup aimé voir comment ils se sont découvert, sur quelle enquête ils ont réussi à s'entendre. C'est court et il manque quelques sensations comme dans le tome 1, mais avec les deux récits, nous avons largement de quoi comprendre qu'ils sont très liés.

     

    L'auteur met beaucoup d'émotions douces dans certains de ces gestes, de la tendresse, de l'émotion. Cela allège considérablement le livre. D'ailleurs, il y a beaucoup d'humour de tout type dans le texte. Comme de l'action, de la jalousie, des regards. Cicero a un rôle à jouer qui ne plaît pas forcément (en fait pas du tout) à Tom, mais les affaires sont les affaires, pas vrai ? Entre eux deux, c'est passionnel et mignon, dans le sens où Tom ne se sent pas à la hauteur. Le chat est vraiment adorable dans son rôle de "démonstrateur".

    En conclusion, une très bonne histoire à découvrir. Les personnages sont attachants, le contexte facile à comprendre. Un récit magique qui a su me captiver.

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    #PumpkinAutumnChallenge

    #PumpkinAutumnChallenge2018

     #Challenge contre l’Homophobie Edition 2018

    « Hexworld, saga (Jordan L. Hawk)Défi fb #62 (Décembre 2018) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    6
    lheuredelire
    Mardi 4 Décembre à 11:01

    Ca a l'air très sympa en plus j'adore la couv

      • Mardi 4 Décembre à 13:03

        Oui, la couverture est très sympa ! Merci :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Sabrina Desremp
    Mardi 4 Décembre à 06:19

    Oh j’aime vraiment le spitch de départ, tu m´intrigues :)

     

      • Mardi 4 Décembre à 06:59

        Super, j'espère que tu pourras le lire :)

    4
    Vampilou
    Vendredi 30 Novembre à 18:32
    Comme toujours, une couverture que j'adore et un univers qui me fait très envie !
      • Samedi 1er Décembre à 08:05

        Je suis contente de te faire découvrir un livre, c'est rare ;p

        Merci :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :