• Il suffit d'une nuit, tome 2 (Frédérique Arnould)

     

    Il suffit d'une nuit, tome 2 (Frédérique Arnould)

    En vente sur L'Ivre-Book

    La trilogie du voile, tome 1 : Souvenirs volés (Selina Fenech)

     

    Auteur : Frédérique Arnould

    127 pages numérique (Epub)

    Thème : Romance

      *******

    Fait partie de

    Il suffit d'une nuit (série)

     

    Résumé :

    « Théa, Julien et Bastien forment désormais une belle famille. La jeune femme a tout pour être heureuse, mais le destin en a décidé autrement. La maladie la tourmente et rien ne se passe comme elle l’aurait aimé. Théa jongle entre bonheur et déchirement jusqu’à ce que l’un des deux s’impose en évinçant l’autre. Mais lequel ? »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Il suffit d'une nuit, tome 1 (Frédérique Arnould)

    14/20

     

    Je remercie Lilian des éditions L'ivre-book pour l'envoi de ce service presse dans le cadre de notre partenariat. Je mis les récits de Frédérique Arnould depuis un bon moment je ne me voyais pas m'arrêter en si bon chemin.

     

    La couverture ressemble à celle du premier volume - la seconde couverture du premier tome - il n'y a que la couleur qui change et qui est plus clair. Peut-être pour un peu plus d'espoir ?

     

    Nous retrouvons Théa et Julien dans les suites de leur histoire. entre les deux, la maladie de la jeune femme est toujours présente, mais les sourires sont plus nombreux. Le chemin qu'ils suivent semblent semé d'embûches, la maladie n'épargne pas Théa et encore moins sa féminité. entre les deux, leurs visions de l'avenir est bien différent, tant et si bien qu'ils n'auront peut-être plus les mêmes décisions à prendre. Est-ce que cela ne va pas tout "casser" entre eux ?

     

    Théa 36 ans, Julien 24 ans. Il n'y a que 12 ans de différence et pourtant cette différence va poser problème. Que ce soit pour eux ou pour ceux qui les entoure, le regard des autres va être un des obstacles à franchir. Comment faire pour passer au-dessus d'une personne qui prend votre amant pour votre fils, ou votre amante pour votre mère ? La chute est difficile. ce n'est qu'un obstacle parmi tant d'autre. L'auteur donne/impose des choix à ses personnages et les réactions suivent en fonction de leur caractère. L'histoire suit son chemin en quelque sorte. J'ai aimé le fait que tout ne soit pas tout cuit, pas tout rose dans leur vie. Souffrir fait grandir et apprendre.

     

    « Le bateau accosta en fin de matinée. Main dans la main, ils quittèrent le navire avec un large sourire. Tout paraissait tellement parfait. Toutefois, Théa ne put s’empêcher d’avoir une boule dans la gorge en remarquant la tête du capitaine qui les observait. Il était resté muet, mais elle avait bien vu que leur différence d’âge l’avait gêné, voire peut-être même dégoûté. Théa ne comprenait pas pourquoi cela était si problématique. Ils ne disaient pourtant rien quand un homme sortait avec une femme plus jeune que lui.
    — Quelque chose ne va pas ? demanda Julien, anxieux.
    — Ce n’est rien.
    Julien s’arrêta, il prit le visage de sa maîtresse entre ses mains et la fixa droit dans les yeux, attendant qu’elle lui dévoile ce qui la perturbait. Théa porta un regard autour d’elle pour voir si on les observait et Julien comprit immédiatement son malaise.
    — On a dit que plus rien ne se mettrait entre nous.
    — Je sais. Mais as-tu remarqué comment le capitaine du bateau nous dévisageait ? »

     

    Côté personnages, c'est là que j'ai eu plus de mal. Autant dans le premier tome je les comprenais - leurs réactions, leurs angoisses... - autant dans ce second tome j'ai trouvé une Théa égoïste sur certains points ne voulant pas écouter le point de vue de Julien et inversement. Un dialogue de sourd s'impose et je me suis demandé comment cela allait bien ou mal finir. Chacun sait ce qu'il veut, pas de souci, le défaut c'est le manque de communication. Entre les deux tomes j'ai eu cette impression que la communication entre les personnages a disparue par moment. Des décisions pareilles ne peuvent se prendre qu'à deux, enfin si l'on se considère en couple. J'ai vécu avec une personne qui était dans ce cas, je pense que chacun gère de manière différente ces problèmes.

     

    Nous retrouvons les sentiments qui sont explosifs par moment, calme à d'autre. C'est le point fort de l'auteur, être capable de mettre en avant les émotions de ses personnages et les rendre réels. Nous pouvons se transposer en eux et se poser les mêmes questions qu'eux. Comment pourrions-nous réagir d'ailleurs ? Une autre question se pose par endroit : est-ce que l'amour peut suffire ?

    « Elle aurait aimé qu’il lui parle, qu’il lui dise ce qu’il avait sur le cœur, mais elle respecta son silence.
    Au bout de longues minutes, Julien sécha ses larmes. Pleurer lui avait fait du bien, cela l’avait en partie libéré. Il démarra la voiture et rentra vers Commercy. L’atmosphère était pesante et Théa ne la supportait plus. Elle avait besoin d’entendre le son de la voix de son compagnon, besoin de savoir ce qu’il avait sur le cœur. »

     

    En conclusion, j'ai retrouvé les émotions du premier tome en plus fort. Des réactions de personnages qui m'ont paru par moment excessives. Des épreuves à surmonter, sans oublier que la suite risque de ne pas être rose au vu des décisions de la jeune femme. Une bonne lecture dans l'ensemble. 

     
    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    Challenge Alphabétique 2017

    Challenge 50 romans en 2017

    Défi Lecture 2017 n°7

     

    #défi2017 #challenge2017 #challengealphabétique2017

    #challenge2017 #challenge50romansen2017

    #défi2017 #challenge2017 #DEFILecture2017

    « Bilan de l'année 2016DEFI Lecture 2017 n° 7 (1er livre) »

  • Commentaires

    8
    Lundi 9 Janvier à 17:10

    OH, oh j'espère que je ne vais pas avoir le même souci que toi avec les persos.

      • Mardi 10 Janvier à 17:39

        J'ai vu que tu l'avais à lire aussi ^^ On verra bien ce que tu en penses, après je pense qu'on a notre propre vécu et donc pas forcément la même vision :)

    7
    Vampilou
    Lundi 9 Janvier à 16:08
    Ah, je dois dire que ça me tente toujours autant !
    6
    Dimanche 8 Janvier à 18:47

    Il ne me tente pas vraiment... mais bonne chronique :)

      • Dimanche 8 Janvier à 20:55

        Pour le coup, c'est l'inverse ici c'est elle la plus vieille ^^

      • Dimanche 8 Janvier à 20:08

        J'aime bien lire ce genre de temps en temps mais vu que mon copain a neuf ans en plus que moi, les histoires qui nous ressemblent ça me saoule à lire en fait x))

      • Dimanche 8 Janvier à 19:48

        MERCI  pour la chronique  :)

        Il est vrai que ce n'est pas vraiment ce que tu lis :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :