• Incandescente, Tome 1 : Révélation Incendiaire (K. Aisling)

     

    Incandescente, Tome 1 : Révélation Incendiaire (K. Aisling)

    Lien pour se procurer le livre (Sharon Kena)

    Yem, tome 1 : le grand rift (Gilles Milo-Vacéri)

    Auteur : K. Aisling

    Illustré par : Feather Wenlock


    617 pages numérique

    Thème : Bit-Lit

    *******

    Fait partie de la série

    "Incandescente"

     

    Résumé :

    « Partir.
    Tout quitter. Mes racines. Ma famille. Mes amis. Et tenter de me reconstruire et guérir de mes blessures.
    Je devais reprendre ma vie en main avec pour simples bagages, une valise et mes souvenirs ! Pourtant, rien n’aurait pu me préparer à ce que j’allais affronter. Je pensais être un monstre, néanmoins je n’étais rien comparé à certains.
    Ma vie allait prendre un nouveau tournant, surprenant et bien loin de ce que j’avais imaginé. Mais je ne serais pas seule face à mon destin. Une rencontre précieuse. Gabriel.
    Je m’appelle Cathye… mais pour eux, je suis le Phénix !  »

    Yem, tome 1 : le grand rift (Gilles Milo-Vacéri)

    Incandescente, Tome 1 : Révélation Incendiaire (K. Aisling)

    15/20

     

    Je remercie les éditions Sharon Kena pour l'envoi de ce service presse dans le cadre de notre partenariat.

     

    Dès le départ, nous suivons les pas de Cathye, une jeune femme de 20 ans qui débarque au Canada. Un grave accident la contraint à s'exiler chez son cousin Chris et sa femme Sissi. Nouvelle vie, nouveau pays et donc nouvelle université. Kelly une peste va la prendre en grippe. L'équipe de gros bras des hockeyeurs pour la plupart des joueurs sans cervelle... Je dois avouer que j'ai eut peur en voyant débarquer Lina et sa famille dont Gabriel qui ne peut pas sentir Cathye et ses amis. Enfin plus particulièrement la jeune femme. Un air de déjà vu en somme, j'ai eut l'impression de tomber dans un téléfilm d'après-midi que je fuis. Mais ce n'est qu'un air, pas la chanson.

     

    « je vis Raphaël sourire. Gabriel était toujours renfermé mais une petite lueur illumina subitement ses yeux. Le message était passé. Reposant ma tête devenue lourde contre son épaule, je m’aperçus avec tristesse à quel point il m’avait manqué. Je tentai désespérément d’échapper à ce sentiment mais je ne pouvais l’ignorer. Il m’était agréable de retrouver le contact de ses bras et l’odeur de sa peau.
    – Tu n’es qu’un horrible monstre, marmonnai-je. »

     

    Un mot a été supprimé volontairement de ma part dans cet extrait.

     

    Concernant l'histoire, il y a du déjà-vu – oui, dit précédemment – comme le retour d'un personnage du début du livre, et de l'originalité, comme la fusion d'un homme avec un animal pour former un « animal » particulier. Je ne donne qu'un exemple pour chacun. J'ai apprécié le fait de ne pas tomber dans le mélodramatique. L'accident qu'a vécu Cathye n'est pas banal et son esprit a été mis à mal à force d'être suivie par des psy qui ne voyait en elle qu'une folle. Elle est au cœur d'une intrigue, celle qu'il faut soit abattre, soit protéger, soit enlever. Cathye fait partie d'une « prophétie » - je cherche le mot exact, mais impossible de le trouver au moment où j'écris cet avis. Il n'y a pas que le passé de la jeune femme qui est en cause ou ce qu'elle pense avoir vu, son corps aussi lui rappelle qu'elle est différente.

     

    « On était le premier février, voilà plus d’un mois que la vérité s’était révélée à moi et tant de choses étaient survenues. »

     

    La rencontre avec ces nouveaux camarades va la modifier peu à peu. Elle qui ne veut pas s'attacher, de peur de souffrir de nouveau, va se rendre compte que la cuirasse se fendille. Mike, Anne et Sophie, surnommées les Jum's – pour les filles – vont réussir à lui tirer des sourires, la taquiner et devenir ses meilleurs amis. Cela ne se fera pas sans mal, surtout lorsque des pestes comme Kelly, qui joue à un jeu très dangereux, vient la chercher régulièrement. Je ne parlerai pas des autres, pourtant il y en aurait à dire, mais mon avis se perdrait en longueur.

     

    Quelques petits bémols à mes yeux bien entendu. J'ai eut du mal avec les mots et expressions canadiennes ou bien en Ilnu/Nehlueun. Allez voir à la fin du livre pour avoir les explications me faisait perdre ma lecture à chaque fois. Le fait qu'il y ait un grand nombre de personnages, principaux ou secondaires a été difficile à un moment donné de savoir qui était qui. Au final, je m'y suis retrouvée.

     

    Ce que j'ai aimé, c'est la façon dont l'auteur arrive à rendre Cathye fragile et forte à la fois. La reconstruction ne se fait pas en une journée et ici nous pouvons suivre cette évolution sans nous dire que cela n'est pas réaliste. J'ai beaucoup aimé le côté nature, protection de celle-ci. La magie qui est importante et proche de la terre. L'humour est présent dans certaines scènes amenant des joutes verbales acides qui donnent juste ce qu'il faut pour pimenter le récit. Les Immortels m'ont fait penser à Highlander fortement – il ne devra en rester qu'un, hum pardon je m'égare – les katanas et décapitations sont impressionnants, criants de vérités.

     

    «  Cette fille est fascinante et prometteuse », pensa le prédateur en l’observant au loin.
    – Excusez-moi.
    – J’ai horreur qu’on m’interrompe dans mes pensées !
    – Monsieur, je suis navré, mais je dois insister.
    – Assez ! hurla le prédateur avec colère.

    Mais…
    – Silence !
    Prenant le pauvre homme par le cou, il sentit les cervicales se briser sous la pression de ses doigts. Le cadavre pendait lamentablement au bout de son bras. Un quart de seconde avait suffi à mettre un terme à cette vie.
    « Pff… si fragiles ces mortels !  »»

     

    Au niveau de l'écriture, nous suivons Cathye à la première personne. Nous avons donc ses émotions, ses sentiments, ses doutes, ses espoirs en direct. Puis, à la fin de chacun des chapitres, nous tombons dans la peau d'un autre personnage. Cela peut-être un de ces compagnons ou de ces ennemis, mais le peu que nous avons nous plonge directement dans la folie ou les questions. Cela dépend pour qui le « il » est utilisé. Les phrases découlent librement.

     

    Amis, ennemis, tout sera présent pour que les obstacles puissent être surmontés un minimum. Des pertes lourdes dans chacun des camps, pas de pitié ou de répit pour l'héroïne. Les personnages ne sont pas de sales gosses qui ont la vingtaine. Pour la plupart ils sont matures et savent ce que le mot responsabilité signifie. Les traditions, les Anciens, La Magie, les Dons, il s'agit d'un bel ensemble pour ma part. L'aventure est au rendez-vous et j'avoue avoir hâte de savoir ce qui va se passer par la suite, car la fin est prometteuse d'une belle suite. Derniers mots sur le final, il est un peu trop rapide mais il montre un combat dur, sans pitié où le carnage fait loi. Des questions sans réponses demeurent d'où mon envie de connaître la suite !!!!

     

     

     Logo Livraddictbabelio

    Défis sur Fb 

    http://2.bp.blogspot.com/-mvhno11ISwg/VnA8BII8tUI/AAAAAAAAAqo/Fvq24wkEb5U/s1600/Banni%25C3%25A8re%2B2.png

     

    « Incandescente - série (K. Aisling)Françoise Gosselin - Interview »

  • Commentaires

    6
    Mercredi 23 Mars 2016 à 17:18

    J'ai trouvé l'univers intéressant mais j'ai ressenti des longueurs .

      • Mercredi 23 Mars 2016 à 17:35

        C'est le premier tome donc je me dis que c'est normal car c'est la mise en place, mais oui, j'en ai eut un peu, mais pas de quoi le noter :)

    5
    Vampilou
    Mercredi 23 Mars 2016 à 14:58
    Pour ma part, ce roman a été un vrai coup de coeur ! Et concernant les définitions, en cliquant sur le numéro sur ma liseuse, la définition s'affichait, pas besoin d'aller à la fin ;-)
      • Mercredi 23 Mars 2016 à 15:34

        tu as eut de la chance pour les définitions xD

    4
    Mardi 22 Mars 2016 à 08:03

    Merci beaucoup pour ce très bel avis qui a illuminé le début de ma journée ;)

    Il est vrai que si on n'a pas les traductions des expressions et langage innu, ça peut être compliqué. Sur le format papier, elles sont en bas de page, mais sur le numérique, elles doivent être à la fin... 

    Au plaisir de pouvoir peut-être un jour se rencontrer et papoter. .°

    Encore merci

      • Mercredi 23 Mars 2016 à 14:54

        c'est bon à savoir (pour la version papier) et oui j'espère bien pouvoir te rencontrer un jour :p

        Merci à toi d'être venue mettre un mot sous mon avis.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :