• Kath, Renaissance, Tome 1 (Kristoff Valla)

    Kath, Renaissance (Kristoff Valla)

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Auteur : Kristoff Valla


    392 pages ebook

    Thèmes : Vampire, Bit Lit

    *****

    Fait partie de la série

    Kath

    de Lorelei James 

    4ème de couverture :

    « Les vampires : une espèce plus ancienne que l'humanité.
    Kath fut leur reine après avoir mené la rébellion contre son père, le premier d'entre eux. Aujourd'hui, elle sort d'un long sommeil et découvre un monde changé. Une grande partie de sa mémoire a disparu durant son enfermement. De la Sibérie aux États-Unis, en compagnie de son vassal, elle traque les indices qui l'aideront à reconstituer le fil de son histoire qui se confond avec celle de l'humanité. Lorsque l'historien Jess Andrews croise sa route, il cherche à en savoir plus sur la mystérieuse inconnue et lève peu à peu le voile sur un univers étrange...  »

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Kath, Renaissance, Tome 1 (Kristoff Valla)

    Je remercie les éditions du Petit Caveau et le forum Have a break, have a book, pour m’avoir permis de lire ce premier tome. J’adore la couverture, les couleurs, la femme, le monde à ses pieds.

    J’ai beaucoup aimé le début. Nous partons en expédition "archéologique" avec le médecin O’Leary, légiste de surcroit. Suite à un appel téléphonique d’un de ces collègues, il part pour la Russie, découvrant ainsi le corps d’une femme dans la glace, parfaitement conservée. Une mise en scène ? Ou tout simplement une tentative de faire disparaitre le corps de cette femme ? Beaucoup de questions, beaucoup de réponses, mais toutes ne vont pas dans le même sens. La prisonnière se réveille, un véritable carnage se produit, une terreur sans nom sur son visage et un homme apparait. Anthon Soldek. Il est celui qui va l’aider à reprendre ses esprits, son passé et sa vengeance envers ceux qui l’ont mis dans cet état. Le chemin sera long pour récupérer ce qui lui appartient.

    J’ai aimé la façon dont Katharina Damenkova (appelée également Kathy Damen, ou tout simplement Kath, la jeune femme de la glace) retrouve par moment des instants de son passé. La différence dans l’écriture – je parle bien du format d’écriture – a fait que je me suis très bien retrouvée dans les moments du présent et antérieur. Elle avance dans notre temps et parfois en voyant un objet, en étant dans une situation particulière, ses souvenirs reviennent à la surface. J’ai beaucoup aimé les enchainements ainsi faits.

    Kath est une jeune vampire qui a beaucoup de particularités. Elle sait être une véritable peste, mais que « telle est la loi » est une règle qu’elle ne déroge jamais ! Son corps est une véritable arme, ses connaissances sont immenses, même si tous ses souvenirs se sont pas encore rétablis. Ses sentiments sont froids, tout comme ses gestes. C’est une reine de corps et d’esprit, le fait d’être hautaine n’est pas une façade, elle est ainsi, vivant parmi les humains depuis des millénaires, se sentant invincible. Le fait qu’elle soit une Primarque, l’une des premières catégories de vampires, est un fait très important. La hiérarchie est sérieuse à ses yeux, ceux qui sont de deuxième catégorie ne sont là que pour la servir.

    « — Assez !

    Kath avait à peine haussé le ton, mais les nuances autoritaires et menaçantes dans sa voix suffirent à couper court à la conversation.

    — Tu me conduis chez Jess Andrews parce que je te l’ordonne. Point !

    La première-née s’installa plus confortablement dans son fauteuil recouvert de tissu duveteux. Elle restait fascinée devant le spectacle incroyable des rues de la grande ville américaine défilant devant elle. Soldek, recroquevillé à sa place, grimaçait. Un mélange de crainte et de frustration, un peu de colère également. Il essayait de se concentrer sur la conduite, mais il jetait fréquemment des regards vers la pendule du tableau de bord. Ils avaient encore du temps, mais l’aube se rapprochait inexorablement. Et il n’aimait pas du tout cette période de la journée.

    Kath remonta un peu le chauffage et s’étira d’aise. Ses traits détendus témoignaient d’un certain amusement. À voix basse, juste pour être sûre d’être entendue, elle murmura :

    — N’oublie jamais quelle est ta place, Anthon. Ni qui je suis ! »

    En parlant de seconde catégorie, nous en rencontrons quelques uns. Déjà pour commencer nous avons Anthon Soldek. Ce vampire est ce qui se rapproche le plus d’un bras droit. C’est un guerrier qui se doit de respecter jusqu’au sol foulé par la Primarque. J’ai pu ressentir beaucoup de confusion en lui. L’aimerait-il ? Voudrait-il se retourner contre elle ? Il a de multiples facettes : fidèle, droit, et bien d'autres, mais également déçu sur certains points. La relation entre les deux pourrait paraitre ambigüe par moment, mais en fait elle est très claire et nette. J’aime beaucoup ce personnage, il est sombre, froid, méthodique.

    Nous avons un autre personnage important de seconde génération. Il s’agit de Peter Donovan. Ce Vampire, connu par ce nom d’emprunt a un rôle important ici et maintenant, mais surtout hier. Son passé commun avec les deux premiers protagonistes n’est pas des plus idylliques, mais l’avenir que chacun d’entre eux entrevoit ne le sera pas. Tous les mystères entourant ce trio se divulguera au fur et à mesure, passant d'un épais brouillard à une parcelle de réponses.

    « Tour à tour, les deux vampires disparaissaient dans une nuée d'ombres évanescente pour se matérialiser un peu plus loin. Ils se suivaient pas à pas dans ce ballet macabre, dansé à la vitesse d'un cyclone. À chacune de leur réapparition, le choc du métal faisait trembler les parois séculaires.

    Les rampes de néons illuminant la salle s'éteignirent brusquement, la plongeant dans une semi obscurité que seuls les éclairages de sécurité venaient très légèrement tempérer. Les recoins s'effacèrent dans les ténèbres. La mêlée furieuse cessa presque aussitôt.

    Au centre de la pièce, Donovan cherchait Kath. Cette fois, elle avait vraiment disparu.

    Il ne la voyait pas, mais continuait à sentir sa présence... quelque part. Tous ses sens en éveil, il tentait de percevoir un souffle, un battement de cœur, quelque chose pour repérer la position de son adversaire. Rien.

    Il ferma les yeux, se concentra. L'obscurité qui l'entourait lui parut peu à peu plus dense, presque palpable. Il se remémora alors cette vieille légende : dans un cantique ancien, un chroniqueur à l'âme de poète avait mis en scène un premier-né capable de se fondre dans les ombres. Il n'avait jamais vu Kath réaliser un tel prodige. Pourtant, à cet instant, il se demandait à quel point tout cela relevait seulement du mythe des vampires. »

    Il y a bien entendu d’autres personnages, comme Crosswood et Hellywell, deux flics qui sont embarqués différemment dans l’intrigue. Ou encore Jess Andrews, cet humain, expert en antiquités et autres objets. Il a des liens avec Kath sans le savoir, mais également avec Peter Donovan. Travaillant pour ce dernier, étant dans l’obligation d’acheter une collection privée, il fera la connaissance du monde vampirique, la peur au ventre. Un humain qui a des réactions tout à fait normal dans ce cadre, cela fait du bien. Il a beau être effrayé par ce qu’il apprend, sa curiosité le fera aller au devant d’ennuis, un « petit » héro qui ne manque pas de cran face à la mort jumelée :p. Je ne continuerais pas plus, Kayne est indéniablement un vampire de première catégorie, mais trop succintement décrit. Un mystère de plus, tout comme le sujet Morigian.

    Quelques bémols de mon point de vue. Le premier serait que certaines situations vont un peu trop vite. Je prends l’exemple du tout début, avec les archéologues et en moins de temps qu’il n’en faut, elle est dans une chambre d’hôtel miteuse. Je n’aurais pas été contre le fait de voir un peu plus de détails sur la façon dont elle y arrive. Peut-être est-ce juste à cause de sa mémoire que l’auteur nous fait avancer différemment ?

    Le second serait que j’ai trouvé dommage de ne pas avoir un suivi plus approfondi sur Jess, voir comment il va s’en sortir vraiment… Ou encore les moments avec Morigian trop rapide à mon gout. Mais je me dis que ce n’est qu’un premier tome, il doit forcément y avoir des manques, si l’auteur nous donne tous les détails ici, cela n’aurait plus aucun intérêt de continuer la série.

    Le dernier bémol, pour ma part bien entendu, intervient au niveau des annexes. Je pense qu'elles sont très importantes, je dirais même un peu trop, nous en savons plus sur certains personnages qu’au travers de l’histoire.

    Dans tous les cas, la lecture est fluide, même si la complexité de certaines phrases pourrait amener à se poser des questions. Mais les événements, les attentes, les combats, la quête inachevée, tout cela rend la lecture palpitante. J’attends juste la suite pour avoir plus de détails et plus de qui est derrière toute cette folie, qui est derrière ces pions avançant sur un échiquier de plus en plus précaire. Le cavalier et le fou sont déjà hors-jeu, mais la reine compte bien tous les avoir à ses pieds, autrement, ils deviendront tous poussières. Un épilogue qui nous laisse encore sur notre faim, la suite devant être très intéressante !

    Logo Livraddict

    babelio

     Défis sur Fb

    « Kath, série (Kristoff Valla)Edition du Petit Caveau »

  • Commentaires

    2
    Mercredi 12 Novembre 2014 à 10:37

    Très heureuse de savoir que d'autres énigmes seront explorées. Hâte de savoir ce qui va se passer par la suite pour les restants et les nouveaux arrivants de la fin du livre wink2

    Bonne journée!

    1
    Kristoff Valla
    Mercredi 12 Novembre 2014 à 10:26

    Demat et merci pour cette très intéressante chronique. heureux que l'univers de Kath ait pu vous plaire et oui, je l'avoue, je compte bien explorer certaines énigmes laissées en suspens par la suite, et mettre encore en scène tous ces personnages, leur passé mais aussi leur évolution. ;)

     

    merci encore

    kenavo kristoff 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :