• L'Alliance de Minuit - tome 3 (Lara Adrian)

     

    Minuit

     

    Auteur : Lara Adrian

    : 20 Mai 2011

    480 pages papier

    Thème : fantastique/Bit Lit

      *******

    Fait partie de la série

    Minuit

    (Lara Adrian)

    Résumé :

     "La lignée est parmi nous depuis toujours : de puissants guerriers vampires mènent une guerre secrète contre les Renégats pervertis par la Soif sanguinaire.

    Élise Chase a perdu son mari et son fils et cherche à se venger des responsables : les rebelles.

    Tegan, l'un des plus anciens guerriers de la Lignée, a également perdu sa femme.

    Lorsqu’Élise est agressée par les rebelles eux-mêmes, Tegan la sauve. Malgré leurs tempéraments opposés, Élise et Tegan doivent œuvrer ensemble contre les mêmes ennemis. Leur lutte les entraîne à Berlin où les attendent de terribles dangers…"

     

    Du bleu à l'âme, épisode 1 (L.S. Ange)

    Minuit Ecarlate - tome 2 (Lara Adrian)


    Comme la quatrième de couverture l’indique, il s’agit de Tegan, le guerrier Gen-1, solitaire, tueur au sang froid, impitoyable et pourtant, il va se découvrir de nouvelles facettes aux cotés d’Elise, une jeune veuve du Havrobscur, qui veux se venger lui faisant courir des dangers dont elle n’aurait même pas idée.

    Elise est une compagne de sang, mais il y à 5 ans, elle à perdu son compagnon et à perdu son fils de la plus terrible manière qui soit pour eux : il est devenu un renégat (assoiffé de sang, il ne saura jamais s’arrêter) Elle à fait une promesse et ne veut pas que son fils soit mort pour rien. Son don, bénédiction ou malédiction ? Ce dernier lui fait entendre les pensées négatives des humains, mais aussi des laquais. Cela à beau l’affaiblir, elle ne va pas pour autant arrêter de se mettre en danger pour éliminer ceux dont elle pense qu’ils sont coupables. C’est une femme qui est forte, mentalement et à un bon caractère qui fait qu’elle ne laisse pas les guerriers prendre sa place. 

    Tegan ne voit pas d’un très bon œil, tout comme les autres guerriers de la lignée le fait qu’une compagne de sang ne reste pas chez elle à l’abri. Un peu macho sur les bords messieurs ? Oui, oui, et re oui, ils sont protecteurs certes, mais un peu homme de Cro-Magnon tout de même, enfin pour le moment, c’est ce que je constate. Qu’ils aient peur de ne pas pouvoir continuer à ‘engendrer’, bon sang, ce ne sont pas non plus des pouliches ! mais à part ce trait de caractère récurrent chez tous les mâles, ils ont heureusement des qualités, qui sont difficile à trouver chez Tegan au premier abord. 

    « - T'es un vrai con, tu sais ça?
    - Ah ouais? (Tegan haussa les épaules.) Autant que je sache, je ne suis pas inscrit à un concours d'amabilité. »

     Il semble si froid, si imperturbable, violent également et mystérieux. Ce vampire à un lourd passé, il semble autodestructeur, et surtout semble hermétique à tout ce qui s’approche de près ou de loin à l’amour. 

    « Ils se lancèrent dans une course effrénée, et traversèrent le parking comme des dératés alors que le grondement se muait en rugissement. Il y eut une détonation puissante - une violente explosion au cœur du vieux bâtiment. Les vitres de l'étage supérieur furent soufflées, lançant des flammes et une épaisse fumée noire dans leur sillage.
    Comme tous trois regardaient la scène avec une crainte mêlée d'admiration, la porte principale de l'endroit s'ouvrit d'un coup, proprement arrachée de ses gonds. Pas par la force de l'explosion, mais par la volonté d'un seul individu.
    Le feu orangé mouvant derrière lui découpait sa silhouette, éclairant à contre-jour les larges épaules du guerrier et ses longues enjambées nonchalantes. Tandis qu'il s'éloignait sans se presser de cet enfer, les pans de son ample manteau noir flottaient derrière lui, telle une cape qui aurait convenu au prince des ténèbres en personne.
    - Oh, putain, murmura Brock. Tegan. »
     

    Leur rencontre va faire qu’ils ne tomberont pas dans les bras l’un de l’autre, au contraire, l’un comme l’autre va tout faire pour s’extirper de ce qui les attire tel deux aimants complémentaires. Ils sont tous les deux des têtes de mules écorchées vives. L’histoire est sympa, je ne dirais pas mignonne parce qu’il y à des passages qui ne sont pas mignon du tout, mais on sait déjà qu’ils finiront ensemble, comme pour la Confrérie ou Minuit, on voit l’approche des deux personnages et c’est cette approche qui devrait être mieux explicite plutôt que le couple formé. 

    « - Je suis à la maison quand je suis avec toi, dit-il, la voix rauque d'émotion quand il la serra contre lui. C'est la seule maison dont j'aurai jamais besoin. » 

    Le méchant de l’histoire me fait rire, reste à savoir si la suite me fera le même effet ou non. J’aime bien, mais je trouve que cela ressemble tout de même un peu trop à J.R. Ward, ce qui est dommage, plus de nouveautés et d’effet unique serait mieux.

    Logo Livraddict

    babelio

    « Rage de Dents, Maeve ReganDent pour Dent, Maeve Regan, T2 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :