• L'Amant Révélé, Tome 4 (J.R. Ward)

     

     

    La Confrérie de la Dague Noire, Tome 4 : L'Amant Révélé

     

    Auteur : 

    02 décembre 2010

    640 pages papier

    Thèmes : Fantastique/Bit lit

      *******

    Fait partie de la série

    La Confrérie de la Dague Noire

    (J.R. Ward)

    Résumé :

     

    « Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.

    Bagarreur de nature, ex-flic à la criminelle, Butch O Neal n'a pas eu la vie facile.

    Il est également le seul être humain admis dans le cercle fermé de la Confrérie de la dague noire.

    En se sacrifiant pour sauver un vampire civil de la mort, Butch devient la proie de la force la plus sombre de cette guerre.

    Laissé pour mort, il est retrouvé par miracle, et la Confrérie fait appel à Marissa, l'amour de sa vie, pour le ramener.

     »  

    Du bleu à l'âme, épisode 1 (L.S. Ange)

    L'Amant Furieux, Tome 3 (J.R. Ward)

     

    Ce quatrième tome est tout simplement excellent, pas autant que les deus autres d’avant, mais il est presque parfait ! On en apprend plus sur leur mode de vie, le fait qu’ils ne soient pas des vampires morts-vivants, mais bien une race à part dont le cœur bat, mais également sur le fait qu’il y à une sorte de hiérarchie entre les guerriers, les civils, les aristocrates…

    Attention SPOILERS !

    Butch, un humain, enfin, c’est ce que tout le monde croyait lorsqu’il à débarqué dans la confrérie dès le premier tome, souvenez-vous, il était flic, ayant un penchant pour Beth et l’alcool, il se reprend en main depuis qu’il à un but. Son meilleur ami Viszs, un guerrier de la Confrérie et en fait un frère. Mais pas n’importe lequel, un frère de sang, Butch aurait du sang de Kohler, le roi, il serait l’un des descendant de la lignée du roi ! Butch apprend plus tard qu’il est devenu le destructeur des ténèbres, capable de reconnaitre et de détruire les éradiqueurs en les inhalant, mais il est modéré par la lumière de Viszs. Il est obsédé par Marissa, une femelle magnifique à ses yeux et si douce et pure.

    Marissa, nous l’avions déjà vu en arrière plan dans les tomes précédents, va s’occuper d’un refuge pour les femelles en difficulté et devenir le Shellane de Butch, non sans problème d’ailleurs. Au début, il ne se sent pas digne d’elle, comment un simple humain pourrait être avec elle, une noble de surcroit vampire ? Mais le fait que sa vraie nature se dévoile, lorsqu’il se fait enlever par des éradiqueurs et va subir des atrocités. Laissés pour mort, il sera retrouvé à temps et va pouvoir prendre pleinement conscience de tout ce qu’il est.

    Leur histoire est émouvante, pas autant que celle de Rhage et Mary, par exemple, mais elle se pose bien là, finement écrite, finement amour et passion entre les deux personnages. Toute une partie du tome sur le fait de leur différence, deux mondes différents, deux personnalités différentes : Elle douce, vulnérable, vierge et lui, bagarreur, fort, usant des femmes sans trop regarder d’où elles peuvent venir. Ce qui va les rapprocher sera le fait qu’ils veulent se protéger l’un l’autre sans cesse, l’un fait un pas, l’autre le suit, c’est aussi simple que cela.

    Il est aussi parlé de John, rappelez-vous, ce jeune freluquet, ne parlant que par signe, prit en charge par la confrérie. Après la mort de Welsie, sa mère adoptive, il va se renfermer encore plus, jusqu’à ce qu’il découvre deux de ses camarades de classe, Blay et Vhif et va se laissez à leur parler à sa manière. L’histoire sur cet adolescent va prendre un peu plus forme, comme dans les précédents, un peu plus à chaque fois. Et puis il ne faut pas oublier Vhengeance, le frère de Bella et Xhex, à moitié sympathes, je vous laisse lire afin que vous puissiez comprendre ce que c’est exactement.

    Ce que j’ai adoré dans ce tome, ce n’est pas vraiment la relation entre Marissa et Butch, même si elle est bien écrite, non, c’est celle entre Butch et Viszs, d’ailleurs, j’ai choisi quelques extraits qui sont tout à fait dans le ton donnés par l’auteur et puis, que dire sur ces héros des temps modernes qui ne sont pas propre sur eux, non, au contraire, ils ont leurs parts de démons, ils ont ce qui fait qu’ils peuvent ressembler à n’importe qui dans le monde, sauf l’aspect non humains.

    « Viszs s’approcha et posa la main sur l’épaule de Butch, avant de la glisser jusqu’à sa nuque.
    -Ta chair, dit-il dans un souffle.
    Puis il s’arrêta comme s’il attendait quelque chose.
    Sans même réfléchir Butch leva le menton, conscient qu’il s’offrait en quelque sorte et que…et puis merde ! Il arrêta de penser, complètement perdu dans le courant d’énergie qui vibrait entre eux…venu de Dieu sait où. D’un mouvement lent, la tête sombre de Viszs se pencha et Butch sentit contre sa gorge le contact soyeux de sa barbe. Avec une parfaite précision, les canines de V se plantèrent dans la veine, perçant inexorablement la peau du cou de Butch. Leurs poitrines se touchèrent. Butch ferma les yeux et absorba le contact, la chaleur de leurs corps ainsi rapprochés, la façon dont les cheveux de V glissaient contre sa mâchoire, le poids du bras lourd autour de sa taille. De leur propre accord, ses mains lâchèrent les poignées auxquelles elles s’agrippaient pour se poser sur la taille de V, serrant la chair dure et les amenant l’un contre l’autre de la tête aux pieds. Il y eut un frémissement. Ou peut être…il est possible qu’ils tremblèrent tous deux en même temps.
    Et ce fut accompli. Terminé. A jamais. Aucun des deux ne regarda l’autre. Lorsque Viszs s’écarta…. la séparation devint en quelque sorte irrévocable. Un chemin que jamais ils ne parcouraient en semble. »

    V et Butch : « Unis par leurs deux mains liés, ils devinrent à nouveau les deux moitiés d’un tout, la lumière et l’ombre. Le Destroyer et le Sauveur. Une entité. »

    « Butch regarda son coloc…Et fut si content de revoir cet enfoiré que sa vision en devint brouillée. Merde. Mais le visage du Frère, cette barbe noire taillée en pointe autour de sa bouche, ces tatouages sur la tempe, ces yeux brillants de diamant…Tout était pareil. Identique. Familier, si familier. A la fois sa famille et son foyer. Tout ce qui comptait dans sa vie dans un emballage de vampire ».

    Butch à V : « -Tu as une idée de ce qu’ils m’ont fait ?
    Quand Vishous secoua négativement la tête, Butch se mit à jurer. Le vampire était Google à lui tout seul, alors qu’il puisse ignorer quelque chose était mauvais signe. »

    « Vishous était encore dans le couloir quand il entendit Butch crier. Il virevolta et revint en courant jusqu’à la salle de bain où il surgit en trombe.
    - Quoi ? Qu’est-ce que….
    - Je perds mes tifs !
    Vishous ouvrit la douche et fronça les sourcils.
    - Mais qu’est-ce que tu racontes ? Tu as encore tes cheveux….
    - Pas sur la tête, sombre crétin. Regarde mon corps, je perds mes poils ! »

    La Vierge Scribe à Butch : « Le Destroyer est arrivé. Et c’est ce que tu es. La guerre va entrer dans une nouvelle ère ».

    « La prophétie du Destroyer (Butch) :
    Viendra un jour celui qui causera la perte du maître,
    Un guerrier des temps modernes trouvé au septième de vingt-et-un,
    Il sera reconnu par les chiffres qu’il porte en lui :
    Cinq sens il percevra sur une boussole,
    Quatre points il aura pour marquer sa droite,
    Trois stades de vie il connaîtra,
    Deux marques sur son avant il affichera,
    Un œil noir il montrera,
    Et dans les puits il trouvera la naissance et la mort. »

    Que dire de plus? Juste lisez les et vous vous ferez votre propre opinion, mais sachez que vous n'en ressortirez pas indemne, parce qu'elle vous transperce de part en part, ce n'est pas une simple question de fantastique, mais un beau mélange des épreuves que chacun d'entre nous peuvent avoir à subir d'une manière générale.

     

    Logo Livraddict

    babelio

    « L'Amant Furieux, Tome 3 (J.R. Ward)L'Amant Délivré, Tome 5 (J.R. Ward) »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Avril 2014 à 10:59

    Je suis un peu perdu vu que je ne les ai pas lu mais je dois dire que l'auteur a l'air d'avoir un beau style d'écriture et de bonnes idées.

    * Be

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :