• L'organisation des talents (Suzanne Williams)

     

     

    Disponible sur Amazon

    L'organisation des talents (Suzanne Williams)

    Auteur : Suzanne Williams

    483 pages numérique (epub)

    Thème : Romance fantastique

      *******

     Résumé :

    « La femme d’affaires qui ne vit que pour son travail, incapable de trouver une vraie place dans la société...Voilà une parfaite description de ce que j’étais avant de devenir membre de l’Organisation ! Ce jour-là, ma vie a basculé. J’ai découvert que je n’étais pas comme tout le monde. Je me suis construit une nouvelle existence au milieu de gens très particuliers, capables de choses que le commun des mortels n’envisage que dans ses rêves les plus fous. À cette époque, je ne maniais pas mon talent de visionnaire comme aujourd’hui. Si ça avait été le cas, j’aurais pu mieux anticiper la menace qui planait au-dessus de nos têtes. »   

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    L'arracheur d'ombres (François Avisse)

    16/20

     

    Je remercie la maison d'édition Sharon Kena, pour la lecture de ce titre. C'est la sublime couverture qui m'a attiré et je dois avouer que je n'ai pas lu le résumé, une fois de plus.


    « La destinée toute tracée, c’est de la foutaise ! Nous choisissons chaque jour qui nous voulons être pour mieux orienter notre futur. »

     

    L'histoire se passe en France. Sophie a besoin de changement, elle veut changer de métier. Un entretien et en quelques minutes elle sait déjà qu'elle a le poste et que par dessus tout elle doit tout quitter dans une semaine. Et tout quitter, signifie lâcher son travail qu'elle a depuis dix ans, partir de Paris et laisser son petit ami et meilleur ami. Rien n'est vraiment un problème, sauf peut-être pour son meilleur ami Edouard et son futur ex patron Charlie. Une semaine et tout recommence. Une nouvelle vie, de nouveaux amis et des pouvoirs à découvrir. Oui, oui, des pouvoirs. Chaque personne qui vient entre ses murs a une particularité et ils le savent. Sauf Sophie qui n'en avait pas la moindre idée. Dans quoi s'est-elle embarquée ?



    « Aaron affiche son air inébranlable face au rassemblement pourtant impressionnant qui l’ovationne.
    — La pétillante Rebecca Tremblay, à sa gauche, rejoint les manipulateurs grâce à sa télépathie.
    La Canadienne salue la foule de la main, avec un immense sourire. Je peux l’entendre jubiler malgré le vacarme des applaudissements.
    — Et, pour finir, poursuit-il en calant ses doigts au centre de mon dos, voici Sophie Dubois, une nouvelle remarquable qui nous apportera beaucoup avec son talent de visionnaire.
    J’ignore ce qui me gêne le plus : les gens enthousiastes qui m’acclament alors que je suis un imposteur ou la chaleur de sa main à travers le tissu de ma robe. »

     

    Le début va très vite, en même temps, nous comprenons très bien que le personnage de Sophie a besoin de changement, qu'elle en a marre de sa vie actuelle. Et surtout que seules deux personnes vont lui manquer. Une fois arrivée entre les murs de l'organisation, tout est chamboulé. Elle apprend qu'elle est visionnaire, autrement dit qu'elle est capable de marcher sur le fil du temps (voir le futur et...). Bien entendu, lorsque l'on entend que nos compagnons dans la voiture sont capable d'entendre vos pensées, de jouer avec nos émotions, ou encore d'être extrêmement fort, il y a de quoi se demande si nous ne sommes pas tombé dans un asile.

     

    L'auteur nous emmène naturellement dans un léger fantastique, avec un petit goût des X-mens. (désolée, je suis une grande fan de cette saga, donc forcément, je ne peux pas ne pas en parler). Les règles édictées, le fait d'être dans une aire où il y a de quoi se loger, se nourrir, travailler, apprendre fait un peu penser à l'institut de Charles Xavier. Cela s'arrête là. Ici, nous avons un livre découpé en trois parties avec une focalisation sur l'héroïne. Le texte est à la première personne, ce qui nous embarque directement dans ses pensées, tels les télépathes. Avec Sophie, nous la suivons sceptique envers ce qu'ils lui disent tous : c'est une grande visionnaire. Le doute, le questionnement et puis enfin l'acceptation font partie du premier tiers du livre. Elle va apprendre à se connaître, à connaitre les autres qui l'entoure. L'amitié est forte, les liens entre les habitants de cette mini-ville sont forts. L'intégration des nouveaux arrivants dont Sophie est impressionnant. Tout est fait pour que tout le monde se sente bien. Avec quelques détails près, car certaines règles semblent compliquer la tâche de certains. Comme le fait de ne plus avoir de contact avec le monde extérieur qui est surprenant, même si nous comprenons qu'il faut vivre caché pour être heureux.

     

    « Je parviens, non sans soulagement, à la fin de ma deuxième semaine dans l’Organisation. Elle a été totalement différente de la première. Je n’ai pas eu de révélation aussi importante que celle de mon talent, mais j’ai appris à mieux comprendre ce dernier et à l’utiliser avec plus d’aisance. J’ai tellement tiré sur la corde de mon nouveau jouet sorti du fond du placard que j’ai l’impression de m’être vidée de mon énergie. »

     

    Vint la seconde partie, une fois l'acceptation et la compréhension de ses dons, pour amener des ennuis. Sinon cela ne serait pas drôle. Des grains de sables crissent dans le rouage qui semblaient pourtant bien huilés. L'intrigue continue jusqu'au final. Une romance se dessine à l'horizon, tandis que le futur devient incertain. Les méchants n'ont qu'à bien se tenir. Avec tout cela, les scènes d'actions deviennent plus fréquentes et le mal commence à ronger un peu plus les personnages. Des descriptions sur les lieux, les ressentis (là pour le coup je dois dire qu'il y a un gros travail derrière), les gestes, et bien entendu les protagonistes.

     

    En parlant d'eux, autant dire d'avance qu'il y en a vraiment beaucoup. Déjà Sophie, notre héroïne qui va se découvrir. Puis il y a son meilleur ami Edouard, son ancien patron Charlie, son nouveau patron Renzo, son nouveau meilleur ami Fédérico, Rebecca sa nouvelle meilleure amie, Orlando le play-boy de service, Jaro, Aaron, Cyril, Stefano, et bien d'autres. Les personnages ont une grande importance. J'ai eu peur de me mélanger les pinceaux, mais en fait pas du tout. Ils ont leur personnalité, leur caractère qui va en fonction de leur don ou sans don. Je n'ai pas de réelles préférences, car tous ont ce petit plus qui fait qu'on s'y attache. Malheureusement, les traîtres sont dans les rangs et faire confiance devient un réel problème. La manipulation devient habituelle. De nombreuses questions se posent.

     

    « Mon flot verbal s’interrompt sous ce contact qui se veut réconfortant.
    Je serai là pour toi, me promet-il directement dans mes pensées. Je ne te laisserai jamais tomber, quoi qu’il arrive.
    Sa promesse m’apaise et efface le tourbillon de noirceur de mon esprit. Je l’observe tandis qu’il se concentre sur la route. »

     

    J'avoue qu'avec Edouard j'avais beaucoup de doute en tout genre sur lui. Tout comme Charlie, Cyril et même Fédérico. autant vous dire que je voyais des trucs bizarre partout. Il y en a bon nombre, mais pas forcément avec ceux que je viens de citer. Il y a de la douceur entre les personnages, ce besoin de protéger qui est important. Pouvoir se cacher aux yeux des autres, est-ce vraiment ce qu'il faut faire ?

     

    Petits bémols, il m'a manqué un petit quelque chose dans l'histoire. Les méchants disent qu'ils le sont et ont des actes en conséquences, mais j'ai trouvé que c'était trop léger. L'acte final est bien amené, par contre le final est assez perturbant dans le sens où cela va très vite.

     

    En conclusion, une histoire qui est bien construite, avec beaucoup de personnages attachants. Les émotions sont importantes et leur description est plus que plaisante. Quelques rebondissements qui relance le récit avec entrain. Un peu plus de noirceur aurait été sympa. Après cela dépend du public qui est concerné.

     

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    « Top Ten Tuesday # 82Le marais de la vengeance (Christelle Rousseau) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    4
    lheuredelire
    Vendredi 26 Octobre à 11:24

    Quelle belle couverture ! merci de la découverte :)

    3
    Vampilou
    Jeudi 25 Octobre à 17:16
    Ah, un roman que j'ai adoré de mon côté !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :