• L'origine, tome 1 : la folie de béhémoth (Mikaël Archambault)

     

    En vente sur Amazon

    Timothy Blake : la mort en héritage (Bridget Page)

     

    Auteur : Mikaël Archambault

    586 pages numérique (epub)

    Thèmes : Science-fiction, fantasy, fantastique

      *******

    Fait partie de la trilogie

    L'origine

    Résumé :

    « Une histoire pleine de péripéties, de rencontres, de créatures de légendes, dans un futur lointain... Êtes-vous prêt pour un voyage qui vous emmènera jusqu'au secret du cœur de la galaxie ? La Voie Lactée, année 2511 terrestre. L'humanité a envoyé dans l'espace le Titan-T.S., un paquebot gigantesque, pour un voyage inaugural. À son bord, Matthéo Leoni, un simple employé, réalise enfin son rêve d’exploration spatiale - comme beaucoup de voyageurs. Mais quand tout tourne au désastre suite à l’attaque d’une flotte inconnue et qu’il se retrouve seul à flotter dans le vide intersidéral, où la mort se profile… peut-il imaginer vivre la plus grande histoire de sa vie ? Parviendra-t-il à retrouver le chemin de la planète Terre, épaulé par un jeune dragon et un mystérieux être de lumière, tandis qu'une ombre menace l’existence même de la galaxie ? Dans une aventure à couper le souffle et animé par l’exploration d’autres mondes, la découverte d’extraterrestres, la survie en milieux hostiles, la recherche de survivants, la menace d’un Empire galactique belliqueux et un secret enfoui dans le cœur de la galaxie… saura-t-il garder la tête froide ? Entre Science-Fiction, Fantasy et Fantastique : L’Origine - La folie de Béhémoth est la première partie d’une saga comprenant trois tomes. Un roman qui pose les bases d’une réflexion sur le pouvoir de notre imagination et nos origines !  »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Noël et un jour (Sébastien Fillion)

    14/20

     

    Par le biais du site simplement, j'ai eu l'occasion de découvrir ce premier tome d'une trilogie par la proposition de l'auteur, Mikaël Archambault. Je le remercie pour sa confiance. Ma chronique concerne donc ce premier tome qui, après avoir échangé avec l'auteur, sera remanié.


    La couverture donne déjà un sentiment de science-fiction dans l'air. Dans les années 2500 (et des poussières), le récit débute sur une traque. Un dragon nommé Nah'Taar (en espèrant que j'ai bien écrit son nom) se fait pourchasser par des êtres vils. Il vient de perdre toute sa famille, morts  ou enlevés et il est le dernier à être encore libre. Après quelques péripéties il se retrouve confronté à un choix crucial, l'obligeant à traverser l'espace afin d'aller porter secours à sa famille. Durant ce temps, Matt (Matthéo) est sur le vaisseau de "plaisance" Titan T.S. en tant qu'employé. Il rencontre Lisa, pilote de chasse de l'espace. Cela s'apparente à un coup de foudre. Malheureusement les ennuis ne sont pas loin sous plusieurs formes, dont la principale : la flotte ennemie qui a réussi à envoyer un virus sur le vaisseau. Le bloquer de cette manière et l'envahir. Tout ne se passe pas comme prévu, Matt sort afin de remettre en place leurs sécurité, les pilotes de chasse tombent les uns après les autres. Et enfin le vaisseau arrive aux mains des ennemis. Matt devient un simple corps inconscient dans l'espace. La rencontre entre Nah'Taar et Matt semble inéluctable. Chacun va devoir prendre son mal en patience et trouver un moyen de communication. sans oublier qu'il y a des vies à sauver quelque part dans la galaxie.

     

    « Dans les cachots et en dehors An 2511, peut-être le 22 mars...
    (sans mon journal à bord du vaisseau, difficile de dater)

    Lisa se réveilla avec un horrible mal de tête et, en s’asseyant sur la vieille couchette miteuse où elle se trouvait, elle tenta de remettre toutes ses idées en place. Retrouvant peu à peu ses esprits, elle découvrit autour d’elle des barreaux finement ouvragés qui l’entouraient sur trois côtés, dans un métal qui lui était inconnu. À terre, il y avait une petite écuelle avec quelques nourritures prises d’assaut par des petits insectes. Et, coincée contre un mur délabré, mais suffisamment solide, elle retrouva Norah qui s’était recroquevillée sur elle- même, près de la seule et unique couchette de la geôle, avec une expression de tristesse visible sur son visage. Lisa chercha aussi Matt, mais il n’était ni dans sa cellule ni dans celles d’à côté.

    — Norah ! Norah, où est Matt ? Où est-il ?
    — Les gardes l’ont emmené tôt ce matin !... Lisa. Norah a très peur ! »

     

    Une histoire qui a un aperçu de pas mal de livres/films de science-fiction, tel Star Wars, Doctor Who, ou encore Stargate. Le mélange est surprenant et cela donne un livre complexe. Deux personnages qui doivent se lier pour sauver des proches. Deux personnalités qui ne se comprennent pas, aux premiers abords et pourtant ils vont réussir par bien des manières à dialoguer. Les aventures de ces deux-là seront sans fin. Entourés de nombreux personnages qui vont et viennent, nous découvrons un monde où il vaut mieux savoir se défendre et être du bon côté. Les méchants ont la tête de l'emploi physiquement et mentalement. Les peuples sont bien différenciés tout comme les planètes où ils posent tous leur pied.

     

    Un récit vraiment complet en tout point. Et même un peu trop. Les descriptions sont nombreuses et je me suis perdue par moment. Pour ma part, j'aurais plus vu ce premier tome coupé en deux voire en trois car il apporte beaucoup d'éléments et beaucoup de rebondissements. De plus il est vraiment très gros et dans un monde crée de cette manière, cela aurait été plus léger, plus facile d'accès. Il y a des éléments qui semblent n'avoir aucun point commun, mais lorsque nous avançons d'un bout à l'autre, on voit enfin ce qui les rapproche.

     

    Les personnages sont donc nombreux. Il y a donc Matthéo qui va vivre une aventure incroyable, autant avec Lisa qu'avec mister dragon. Je ne sais pas si c'est plus facile pour lui de se défendre contre ses amis ou ses ennemis. L'histoire d'"Aliens" les films, sont sous-entendus par endroit. Les bestioles sont vraiment de sacrées sangsues. Hiki a un rôle important et son histoire avec sa soeur est bouleversant. Il existe un certain nombre de communauté, de résistants, de combattants, de monstres en tout genre. Des Dieux font leur apparition, des Dragons qui sont du côté du bien ou du mal prenant position, des Moths particuliers. Les cachots, oubliettes, cages et autres accessoires font partis du décor. Lisa ainsi que ses amis, compagnons et autres créatures vont les découvrir et connaître ce que c'est que de perdre toute liberté. Un peu d'humour entre Kumiko et Lisa rafraîchit agréablement le texte, rendant les situations un peu moins lourdes.

     

    « Kumiko lui fit la bise et s’installa sur le rebord du lit, où elle testa le matelas par quelques rebonds tout en regardant Lisa avec amusement.

    — Ne me dis pas que tu es venu exprès pour...

    — Tu croyais quand même pas que tu allais garder tes petits secrets pour toi toute seule, non ? Raconte, c’était comment ? Je veux tout savoir ! Dis-moi tout, et dans les moindres détails !

    — Kumiko ! Non !!! Je t’ai déjà dit que pourquoi tu t’es enfermée ? Non, laisse-moi deviner, voyons...

    — Bon, d’accord ! Mais c’est pas pour ça que je vais te dire que...

    — C’était un bon coup ? J’en étais sûre ! Il n’y a qu’à voir comment tu es... toujours secrète quand il s’agit de tes relations amoureuses ! »

     

    L'écriture est différente de ce que j'ai déjà pu lire. Écrit à la troisième personne, cela nous mets un peu en retrait mais pas tant que cela. La façon dont les personnages se parlent nous attirent forcément. Le familier prend le pas sur un langage soutenu est c'est beaucoup plus accessible de cette façon. je n'ose pas imaginer un texte pompeux pour ce type de livre, surtout qu'il y a forcément des mots inventés à découvrir. C'est une aventure qui n'est pas de tout repos, où malheureusement certains vont trépasser.

     

    En conclusion, une histoire qui est un beau mélange de ce qui se fait déjà et d'originalité. L'auteur a une manière bien à lui niveau écriture. Les personnages sont bien travaillés et des descriptions un peu trop nombreuses qui font stagner les actions. Par contre je reste sur ma position comme quoi un découpage en deux ou trois plus petits livres serait bénéfiques pour l'auteur et pour son oeuvre.

     

     

     
    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    « L'origine, trilogie (Mikaël Archambault)Bilan #54 (Janvier 2018) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    4
    Hamisoitil
    Jeudi 8 Février à 19:07

    Je passe mon tour mais merci pour la découverte !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Vampilou
    Jeudi 8 Février à 16:47
    Ah, je dois dire que l'univers me tente beaucoup !
      • Vendredi 9 Février à 10:07

        C'est super, surement une prochaine découverte alors :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :