• La caresse de la mort (Andrea Ellison)

     

     

     

    La caresse de la mort (Andrea Ellison)

    Disponible ici

    Jeu obscur, Episode 1 (Mell de Pouhindeu)

     

    Auteur : Andrea Ellison

    364 pages numérique (ebook)

    Thèmes : Thriller/Policier

      *******

    Résumé :

    « Depuis sa confrontation avec le tueur en série qui se faisait appeler le Prétendant, le lieutenant Taylor Jackson est en état de choc. Atteinte d’une balle en pleine tête, elle s’en est sortie de peu mais reste depuis privée de l’usage de la parole. Recluse dans son silence, hantée par l’horreur qu’elle a vécue, elle est assaillie de cauchemars toujours plus terrifiants.

    Aussi, lorsque son ami Memphis Highsmythe lui propose de venir se reposer quelque temps dans son château en Ecosse, Taylor accepte, même si son fiancé Baldwin ne voit pas cette invitation d’un très bon œil. Alors que la beauté romantique de la demeure et les attentions de Memphis lui font presque oublier ses malheurs, une tempête de neige isole soudain le domaine du reste du monde, faisant à nouveau resurgir ses troubles anxieux. Très vite, le château se révèle une prison menaçante où les hallucinations prennent le pas sur la réalité. Taylor a alors la dérangeante impression qu’on lui en veut. Reste à savoir de qui, ou de quoi, il s’agit…»  

    A propos de l'auteur :


    Dans ce septième roman où l’on retrouve le lieutenant Taylor Jackson, Andrea Ellison fait une nouvelle fois preuve d’un art consommé du suspense et s’impose comme une spécialiste du thriller. Avec La caresse de la mort, elle nous offre un roman palpitant, sombre et violent, au rythme haletant et intense.

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    La caresse de la mort (Andrea Ellison)

    17/20

    Dans le cadre du partenariat avec Netgalley, j'ai eu la chance de pouvoir lire un autre roman de cet auteur : Andrea Ellison. J'avais déjà eu cette chance il y a quelques temps et j'avais apprécié ma lecture.

     

    Comme indiqué au-dessus, il s'agit du septième roman où nous pouvons retrouver Taylor Jackson, lieutenant de surcroit. Mais chacun peut être lu sans avoir lu les autres car l'auteur donne assez de détails pour que nous comprenions ce qui a bien pu se passer.

     

    Le résumé m'a attiré, mais c'est la couverture qui m'a donné cette envie de lire cette histoire. Je la trouve mystérieuse, sombre mais pas trop. Les lieux servent à l'histoire et donnent des frissons.

     

    Place au récit. Taylor a survécu des suites de sa confrontation avec un tueur en série. Une balle en pleine tête lui a fait perdre l'usage de la parole. Mais il n'y a pas que ce côté qui bloque, son mental en a pris un très grand coup. Elle n'est plus aussi courageuse et téméraire qu'avant. La peur, les doutes, la colère aussi l'enveloppe totalement. Elle va être obligée de se confronter à un psy afin de débloquer sa parole. Mais elle en a assez de tout cela. Elle va faire une séance malgré tout ce qui va l'aider un peu. Elle se sent coupable de ce qui est arrivé à son amie et ne sait pas comment faire. Elle a besoin de ne plus voir ses proches. Grâce à Memphis, elle va pouvoir s'évaporer et vivre quelques jours en Écosse, chez lui. Sauf que c'est un château, qui dit château dit hanté. Sans compter que Memphis ne lui cache pas ses sentiments depuis qu'il l'a connaît. Est-ce que son esprit ne va pas lui jouer des tours ?

    « Elle arracha la feuille et la lui tendit. Elle vit son visage passer par quatre teintes successives de rouge avant qu’il ne lâche un profond soupir. Puis il sourit et leva la tête vers elle. — Je ne peux pas te reprocher de vouloir te rapprocher de Memphis, dit-il. Je reconnais que je n’ai pas été d’un accès très facile, ces derniers temps. Il lui prit brusquement la main, renversant au passage le moulin à poivre. — Pardonne-moi, ma chérie, poursuivit-il. Je suis vraiment désolé, dans tous les sens du terme. Je ne sais pas trop ce que je dois faire pour me qu’on arrête de se faire la gueule. Mais je te supplie de me pardonner… Taylor sentit son cœur se décrisper un peu. C’était bien cela qu’elle désirait, non ? Qu’il s’excuse platement. Qu’il exprime son envie de réconciliation. Leur complicité leur était bénéfique, à tous les deux. Ensemble, rien ne leur était impossible. Séparément, ils étaient comme deux icebergs isolés, dérivant tristement, chacun de son côté, vers une inéluctable désagrégation. Elle chassa alors Memphis de son esprit... »

     

    Le début est un petit peu long. Le temps de mettre en place les éléments, de lancer Taylor dans la gueule du loup. J'ai beaucoup aimé les descriptions des lieux, mais aussi les pensées et les tourments de notre héroïne. Se retrouver une fois de plus face à un tueur en série, de voir ce qu'il a fait avant d'entrer dans les lieux, le tenir en joue et le tuer, ramasser une balle au passage. Cela laisse forcément des traces physiques et mentales. Ce début est important car il nous permet de cerner pourquoi Taylor s'enfuit, car c'est carrément une fuite en avant pour ne plus subir les regards de ses collègues, de son petit ami.

     

    "La seconde partie" amène le côté mystérieux. L'esprit de Taylor est mis en charpie par elle-même. Elle s'en veut et ne sait pas comment faire pour ne plus s'en vouloir. Mais le veut-elle vraiment ? Plus nous avançons dans le récit et plus nous la voyons se poser des questions. Memphis est adorable, un brin suspect par moment, ayant des gestes et des actes qui nous font nous poser des questions. tout comme certains personnages, je pense à Trixie par exemple qui est montré comme une "gouvernante" exemplaire mais qui semble être dépeinte au final de manière contradictoire. Je trouve juste dommage c'est la façon dont certains autres personnages sont montrés et un peu trop justement ce qui fait que je savais déjà qui était derrière tout ce qui arrive à Taylor dans ce château. Surtout le pourquoi. Par contre il y avait tout de même un protagoniste dont je n'arrivais pas à déterminer de quel côté il se trouvait.

     

    « Maudissant sa sottise et sa lâcheté, elle s’accroupit face à l’âtre et raviva les braises du feu avant d’ajouter deux bûches. Puis elle se recoucha et éteignit la lumière. Elle était allongée sur le dos, les yeux rivés au plafond, observant les ombres mouvantes que projetait le feu sur les murs de la chambre. Les meubles paraissaient vaciller autour d’elle. Elle aurait voulu que Memphis vienne la rejoindre et s’allonge à côté d’elle. Elle aurait mieux dormi, s’il s’était trouvé à côté d’elle. Cela ne lui ressemblait pas, de s’inquiéter dans des endroits qui ne lui étaient pas familiers, mais elle dut admettre qu’une présence amie l’aurait rassurée. Elle commençait tout juste à se rendormir lorsqu’elle se sentit de nouveau frôlée par quelque chose de froid, au front cette fois. Sur sa tempe. Sur la cicatrice, encore sensible, laissée par sa blessure… Elle écarquilla les yeux et tenta de bouger, de sortir du lit, d’allumer… De réagir d’une manière ou d’une autre… Mais elle était coincée, les bras figés contre ses flancs comme si elle était ligotée. Elle ne pouvait ni lever la tête ni la tourner. Elle sentait comme un poids sur sa poitrine, celui d’une chose invisible qui l’empêchait de bouger. Elle se mit à hurler, s’efforça de remuer, mais la chose passa ses bras autour de son torse et l’étreignit. Taylor alors sentit des doigts lui palper les seins et s’enfoncer dans sa chair. Elle hurla de nouveau, et son cri se répercuta dans la chambre. Et la chose se mit à rire, d’un rire sourd et moqueur. Taylor se tut, et la chose relâcha son étreinte... »

     

    J'ai adoré - c'est mon côté glauque je dirais - lorsque nous assistons à des séances de légistes. tout n'est pas détaillé, mais cela donne le côté humain à certains personnages qui au final sont des flics, mais ont des émotions. Sans oublier Baldwin qui a des faces cachées et qui met du piment.

     

    En conclusion, un thriller, plus qu'un policier qui donne de bons frissons. Une histoire qui tient la route. Des fantômes qui restent en suspend - je me dis qu'il y a tout de même quelque chose que Memphis a bien fait et qu'il a menti pour aider le mental de Taylor - des indices mis un peu partout. Une fin qui était évidente mais le chemin parcouru est intéressant. Il est à découvrir !

     

     
    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    Challenge Alphabétique 2017

    Challenge 50 romans en 2017

    Défi Lecture 2017 (n°35)

    Défis 2017 - "Le club des mordus de lecture"

     

    #défi2017 #challenge2017 #challengealphabétique2017

     #challenge50romansen2017

     #DEFILecture2017  #Leclubdesmordusdelecturedéfis2017

     

    « Des mots sur vos lèvres # 55"Le club des mordus de lecture" Défis 2017 - mois de Janvier : lecture »

  • Commentaires

    2
    Vampilou
    Dimanche 22 Janvier à 17:15
    J'avoue que je ne suis pas spécialement tentée malheureusement...
      • Dimanche 22 Janvier à 17:38

        vu le thème et ce que tu lis habituellement, j'aurai eu du mal à croire qu'il te tentait celui-ci :)

        Merci d'être passée !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :