• La machine à brouillard (Tito Desforges)

     

     

    Disponible sur le site de l'éditeur

    Auteur : Tito Desforges

    224 pages papier

    Thème : Thriller

    *******

     

     

    Résumé :

    « Mac Murphy est un soldat d'élite. Mac Murphy est fort. Mac Murphy est dur. Mac Murphy est fou. Mac Murphy trimbale dans sa tête une épouvantable machine à brouillard qui engloutit ses souvenirs, sa raison et l'essentiel de son âme, morceau après morceau.
    Quand les habitants de Grosvenore-Mine, ce village perdu dans les profondeurs de l'Australie, se hasardent à enlever la fille de Mac Murphy, ils ne savent pas à quel point c'est une mauvaise idée.
    Une époustouflante plongée dans l'amour d'un père pour sa fille et dans les tréfonds de la démence d'un homme. Inlâchable. Attention : cauchemar.
    »
     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    18/20

     

    Joël sait m'appâter et une fois de plus je ne peux que lui dire MERCI pour cette lecture ! Merci également à la maison d'éditions Taurnada, je ne l'oublie pas ce tourbillon, que dis-je, cette tornade qui déclenche en moi de très bons moments de lecture ! Ils vont devenir ma drogue si cela continue. Et justement en parlant de drogue, nous suivons Mac Murphy, un soldat qui n'a plus toute sa tête et qui ule de piluse,

    upe de lulile,

    use de pilule, oui c'est bien cela pour essayer de dégarder,

    arf, de dégager ce fichu brouillard qui lui coupe son esprit de la réalité. Ou plutôt dire de la maladie d’Alzheimer qui le guette, à moins que ce ne soit autre chose, qui sait !

     

    Résultat de recherche d'images pour "gif brouillard"

     

    Patient : Tito Desforges

    Docteur référent : Viszs

    Test 01. impossibilitédelâcherlelivre 2h : injection par intraveineuse 0.07 mg

    07/03/2020

     

    Quand on commence le livre...

    Non.

    Non ce n'est pas assez ça.

    Pas assez, il faut recommencer, allez !

    Lorsque la lecture débute, la plongée au coeur de l'esprit humain, celui de Mac Murphy, c'est tout un pan de sa vie qui se dévoile, qui dérive, qui nous entraîne dans ses décisions, ses idées fixes, dans ce qu'il croit dur comme fer. Son arrivée à trifouillilesoies, ou Grosvenore-Mine, sa vie bascule. Il arrive avec sa fille de 13 ans, Louise dans ce bled paumé.

    Paumé.

    Totalement perdu entre une grande route et des kangourous.

    Des Kangourous qui sont amusés, craints, perdus et...

    Passons.

    Mac Murphy et sa fille arrive dans ce patelin, désirant manger un cheesbruger, cheeseBURGER ! Coca, bière, tranquille, sans personne pour leur parler, les regarder, les évaluer. Ce soldat a les yeux partout. SAuf qu'avant d'aller manger, il doit se nettoyer : une visite dans les fourmillières, termitières, bref une bagarre en terre rouge, il se fait remarquer par la poudre rouge qui le recouvre. Il sort, laissant Louise... Louise, cette jeune fille de 13 ans qui aurait eu envie d'aller au supermarché. PAs demonculouais, mais ce n'est pas loin. Elle ne serait pas partie de cette façon. Elle serait restée sur cette chaise qu'il lui a désigné comme la petite fille gentille douce et agréable qu'elle est.

     

    La mémoire de Mac Murphy se perd, s'étiole, disâraît. Disparait. Par moment, l'auteur le rend inutilisable. Il se réveille, ouvre les yeux et se demande ce qu'il fait là. Que fait-il là ? Que faisait-il ? Le suspense est à son comble. Le comble pour un soldat ? Ne pas regarder derrière lui et ainsi ne pas éviter le danger. Le passé, le danger, les lipules, les pilules qui lui donne ce sentiment de douce et amère... Quoi, déjà ?

     

     

     

     

    Patient : Taurnada, Marvel, Avengers

    Docteur référent : Viszs

    Test 02. commentnepasdevenirfou 2h : injection par frottement 0.05 mg

    07/03/2020

     

    Pourquoi ? Pourquoi ? POURQUOI ?????? Mac Murphy est enfermé dans un centre, obligé d'écrire ce qui s'est produit à trifouillilesoies, petit village de caractère où tous les individus ont un secret à cacher. Cacher. Protéger. Secourir. Alerter. Voir. Déboire. Il note, grattouille, frotte, décilen, débnl, DECLINE tout ce qui lui passe par la tête. Son arrivée, l'enlèvement de sa fille, sa quête. Sa fille qui a déjà vécu des ennuis. Son père qui l'a protégé comme il faut.

    Quête.

    Quête.

    QUÊTE !

    C'est une quête, celle d'un homme qui n'a plus que sa fille au monde. Renvoyé gentiment chez lui pour bons et loyaux services alors qu'il s'est planté dans une mission... Sa fille est sa prunelle de ses yeux. Prunelle, comme les pruneaux, c'est bon les pruneaux. L'Australie est un beau pays. Et la machine a brouillard est déjà là, depuis un moment, prenant de plus en plus de place. Le médecin et son assistant sont là pour aider Mac Murphy à se souvenir de ce qui s'est passé. Réellement. Sans faux-semblant. Avec juste ce qu'il faut de médicamentation (waouh, je l'ai écrit d'une traite ce mot) pour qu'il garde les idées claires. Claire comme de l'eau de roche. Comme cette eau qu'il aurait dû boire et non ce whisky qui lui trouble les sens. Ne sentant pas la brulure de l'arme, ou la déchirure de la peau.

    Soldat Desforges au rapport !

    Taurnada vous a envoyé au casse-pire en laissant Mac Murphy faire ce dont il est capable : tuer.

    Tuer... Tuer.... TUER !

    C'est un soldat qui est doué dans son domaine, l'esprit encore vif, la peau dure. Sa fille enlevée fait de lui un assassin sans pitié, un monstre que tous craint. Un homme désespéré. Et puis l'oubli. Celui qui... oui, celui-là, celui qui bloque les mots, les pensées, les idées, le pourquoi nous sommes là, à lire cette chronique sans queue ni tête. D'ailleurs je suis une femme, donc l'expression est plutôt à moitié correcte.

     

    Docteur référent est prête à dévoiler le vrai du vrai : Mac Murphy est un esprit complexe. Les mots sont écrits comme il pense, comme il écrit, comme son cerveau fonctionne. Terriblement bien, terriblement mal. Rien n'arrêtera un homme tel que lui afin de découvrir la vérité. Une vérité... CETTE VÉRITÉ bien trop douloureuse qui le renvoie dans cette foutue machine à brouillard. Cette vérité qui se sait à demi-mot après quelques pages. Cette vérité qui fait mal et pourtant la lecture continue. Parce qu'on est fêlé. Parce qu'on veut savoir. Parce qu'on croit que l'on peut se tromper. Parce que tout simplement la lecture est addictive. ON VEUT SAVOIR ! On le lit. On le sait. On en devient troublé. On en frémit du thriller que l'on tient entre les mains. Parce qu'il fait froid dans le dos. Parce que tout simplement il est bon. Tito est bon dans son domaine. Il déstabilise, il provoque, il foudroie sur place.

     

    Conclusion... Conclusion, CONCLUSION ? REster sain après cette lecture n'est pas gagné, mais... il est à découvrir !

     

    « Je m'étais raclé la gorge, histoire d'en expulser une amertume qui ne devait pas tout à la cigarette.

    "Ma petite fille, mon trésor. Que Dieu te préserve du danger ou bien, je le jure, je tuerai Dieu lui-même. Et Jésus par la même occasion. Parole, même la Vierge Marie aurait à se méfier de moi !"

    La famille Kangourou avait finalement décidé que l'extraterrestre en rose fluo qui s'approchait d'eux d'une démarche dansante de petite fille pouvait représenter une menace. Ils avaient repris leur route vers qui savait où, dans un bel élan collectif. »  

     

     

    « Actus #12 - Parution du 19 Mars 2020 (Editions Taurnada)Dans ma boite il y a... #204 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    10
    Mercredi 18 Mars à 11:17

    Oh purée qu'est ce que j'ai envie de le lire maintenant !!!

      • Mercredi 18 Mars à 11:37

        Aaaaaaaah trop bien ! Un seul mot dans ce cas : FONCE !

    9
    claire chronique
    Mardi 10 Mars à 09:31

    Je l'ai lu ils y a quelques jours et j'ai adorer! je vais même publier ma chronique bientôt! 

    Taurnada est vraiment une très bonne maison d'éditions ;) 

    8
    Lundi 9 Mars à 19:24

    Argh, là ça donne vraiment envie <3 

    7
    Norma
    Dimanche 8 Mars à 10:03

    Alors là ! entre les deux mon coeur balance ! j'hésite un peu car ce n'est pas ma tasse d'habitude ... mais le petit côté félé et addictif me tente ... merci pour ton avis !

      • Dimanche 8 Mars à 15:16

        De rien, contente que cela te tente même si ce n'est pas trop ce que tu aimes :)

    6
    Vampilou
    Samedi 7 Mars à 22:02
    Je ne suis pas certaine d'être le bon public, mais ton avis est prenant !
      • Dimanche 8 Mars à 15:14

        Merci beaucoup, après c'est à toi de décider :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :