• La vengeance du Highlander (Anna Lyra)

     

     

    La vengeance du Highlander (Anna Lyra)

    Lien sur Amazon

     Le monde secret de Sombreterre, tome 1 : Le clan perdu (Cassandra O'Donnell)


    Auteur : Anna Lyra


    193 pages numérique

    Thème : Romance historique

    *******

     


     

       

    Résumé :

    « Sous la menace d’un mariage forcé, Moira fuit loin du château de son frère, le chef du clan MacDonald. Si elle parvient à rejoindre sa mère sur l’île de Skye, peut-être pourra-t-elle échapper au sinistre destin qu’on a tracé pour elle. Mais ses espoirs d’atteindre l’île seraient peu de chose sans l’aide de Kieran, un mystérieux Highlander rencontré en chemin. Au côté de ce guide fort et débrouillard, Moira ne redoute plus les dangers de la route. Du moins, tant qu’elle ne révèle pas sa véritable identité… Car elle découvre ? trop tard ? que Kieran est un MacLeod, un ennemi juré de son clan. Et qu’il n’a qu’une idée en tête : se venger des MacDonald, qui ont assassiné les siens… »
     

    Yem, tome 1 : le grand rift (Gilles Milo-Vacéri)

    La vengeance du Highlander (Anna Lyra)

    Je remercie les éditions Harlequin pour m'avoir envoyé ce livre numérique dans le cadre du partenariat avec netgalley. La couverture représente bien le personnage principal de Moira et j'aime bien la lumière qui est sur le côté se reflétant dans ses cheveux.

     

    Passons au résumé. Au 16ème siècle, alors que Marie est reine d'Ecosse, son demi-frère James fait tout pour prendre sa place, sans qu'elle ne le sache. Intrigues à la cour comme dans toute cour qui se respecte. Le décor est planté, mais ne reste pas là. Nous allons suivre Moira, la sœur du Laird du clan des MacDonald de Sleat dans un mariage qu'elle doit accepter. Entre temps, nous suivons les traces de Kieran, un voleur essentiellement, détrousseur de morts aussi, joueur invétéré qui vient de se prendre une trempe pour avoir joué à des jeux d'argents et surtout pour avoir gagné. Deux destins qui vont se trouver sur le même chemin : l'ile de Sky.

     

    "Il sentit un rire incoercible naître dans son ventre en quelques soubresauts espiègles, puis enfler, ébranler ses côtes meurtries, s’étirer vers sa gorge… En quelques heures, il avait totalement perdu le contrôle de la situation, abaissé sa garde pour la première fois depuis de longues années. Qu’est-ce qui lui avait pris, de boire ainsi, de parader en compagnie de ses partenaires de jeu, aussi peu recommandables que lui ? De se laisser engourdir par les caresses et les mots doux de Nora, une simple serveuse de taverne, se prostituant de temps à autre pour arrondir sa paie ? La première leçon qu’il avait apprise en arrivant à Édimbourg, jeune orphelin parti sur les routes, c’était justement de ne se fier à personne, de demeurer constamment en alerte et maître de soi. Cet excès de confiance aurait pu lui être fatal. Il avait été trompé, battu, volé… Était-il possible de tomber plus bas ? Brusquement, un souvenir d’enfance lui revint. Le visage de sa mère, paisible et souriant. Il avait pris un tel soin à occulter son ancienne vie, bâtissant jour après jour un solide rempart autour de ses premières années…"

     

    L'histoire est sympathique : en pleine intrigue royale, des camps s'affrontent sans le savoir. Des traîtres veulent faire main-basse sur des terres et ainsi asseoir leurs pouvoirs et donc par la même occasion asseoir celui du demi-frère de la reine. Protestants, catholiques, tout est bon pour écraser les autres au passage.

     

    Ayant déjà lu une autre romance historique des éditions harlequin (Le seigneur de lochraven) qui se passe à la même époque avec le même type d'intrigue de la cour, le contexte est donc le même du départ. A savoir : la future chute de la reine Marie. Par contre l'histoire des personnages est bien différente, car ils sont bien à l'écart de ce qui s'y passe, enfin dans la majeure partie.

     

    Côté personnages, j'ai bien aimé Moira et son frère Alistair. Leur relation est intense, même si elle a l'impression que depuis qu'il est marié et père cela a changé. Tous les deux ont un caractère qui en impose et ne savent pas se taire. Agir, réfléchir, si elle pouvait démarrer dans l'autre sens, cela lui éviterait probablement des ennuis. Mais à son âge, elle veut découvrir et connaître ce que son frère connait depuis son mariage. Malgré tout elle choisi tout de même son clan avant son bonheur et son futur mariage avec le seigneur d'à côté arrive à grands pas. Kieran est amusant. Il est le contraire de celui qui devrait l'approcher. Voleur, potentiellement un tueur, il est dans le secteur pour assouvir une vengeance (oui sinon le titre ne servirait à rien – rires). Il a attendu 18 ans pour revenir sur ces terres et ne repartira pas tant qu'il n'aura pas eu ce qu'il désire. Leurs destins vont se croiser à plusieurs reprises.

     

    " Alistair s’approcha de lui jusqu’à le frôler. Kieran ne voulut pas reculer devant lui, aussi tous deux se firent-ils face presque nez à nez, aucun ne voulant céder devant l’autre. La tension augmenta d’un cran. On n’entendit plus que leurs souffles rauques entremêlés.

    – C’est toi, l’infâme figure de chien qui a déshonoré ma petite sœur ? gronda Alistair.

    – C’est toi, le cornichon trop mariné qui l’a mariée à un homme qui veut ta mort ? Cette fois, leurs nez se touchèrent. Les poings serrés, ils semblaient tous deux attendre un mystérieux signal pour se jeter l’un sur l’autre. Ils n’étaient plus le laird et le vagabond d’Édimbourg, mais deux hommes rivaux dans l’affection de Moira. Une mâchoire craqua de façon sinistre : sans doute celle d’Alistair, qui serrait les dents à les faire exploser.

    – Il suffit ! s’écria finalement l’épouse du laird. Vous n’avez pas honte de vous conduire ainsi, tous les deux ? Vous êtes ridicules ! Elle les sépara d’une main légère sur leur torse. "

     

    Ce que j'ai apprécié également c'est que la lecture est fluide et que les événements s'enchaînent dans une suite logique. Par contre j'ai trouvé le rapprochement de Moira et Kieran trop rapide surtout qu'il se voyait arriver. Quelques rebondissements qui ne m'ont pas surprises malheureusement, mais la lecture est bonne. Ce livre permet de s'évader entre deux lectures plus soutenues. Une belle écriture pour une romance historique agréable à lire.

     

     Logo Livraddictbabelio

    Défis sur Fb 

    http://2.bp.blogspot.com/-mvhno11ISwg/VnA8BII8tUI/AAAAAAAAAqo/Fvq24wkEb5U/s1600/Banni%25C3%25A8re%2B2.png

     http://iluze.eu/wp-content/uploads/2015/12/ungenreparmoispetit.jpg

    « Mes nuits dans ses ténèbres - duologie (Lola T.)Mes nuits dans ses ténèbres, tome 1 : le commencement (Lola T.) »

  • Commentaires

    14
    Lundi 23 Mai 2016 à 07:58

    Je n'aime pas les " Arlequin ", mais ce livre-là me tente bien. En plus la couverture est superbe ! Merci pour la découverte. 

      • Lundi 23 Mai 2016 à 09:12

        Je ne suis pas très harlequin non plus, mais l'historique passe bien contrairement à la romance traditionnel tongue

    13
    Dimanche 22 Mai 2016 à 23:19

    J'aime bien la couverture. L'histoire a l'air sympa, alors pourquoi pas :)

      • Lundi 23 Mai 2016 à 09:11

        Pourquoi pas oui, c'est un bon principe :p

    12
    Dimanche 22 Mai 2016 à 22:56

    Très jolie couverture! L'aspect historique me freine un peu mais après tout pourquoi pas franchir le pas.

      • Lundi 23 Mai 2016 à 09:11

        C'est le côté historique qui me plaît dans leurs livres ^^

    11
    Dimanche 22 Mai 2016 à 19:47

    Oui, une belle écriture. C'est vrai que la romance est rapide, elle est plus un prétexte pour le reste du récit , je trouve.

      • Dimanche 22 Mai 2016 à 19:50

        Je ne l'avais pas vu ainsi, mais maintenant que tu le dis, oui je juis d'accord :)

    10
    Dimanche 22 Mai 2016 à 19:02
    Ce livre a l'air génial ! J'espère avoir l'occasion de le découvrir !
      • Dimanche 22 Mai 2016 à 19:36

        Disons qu'entre les personnages c'est piquant :p donc cela aide xd

    9
    Vampilou
    Dimanche 22 Mai 2016 à 18:30
    Déjà, je trouve la couverture vraiment magnifique !
    8
    Dimanche 22 Mai 2016 à 18:15

    Merci pour la découverte, pas forcement séduite mais une splendide couverture, bisous !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :