• Laisse parler les morts (Andrea Ellison)

     

    Laisse parler les morts (Andrea Ellison)

     

    Auteur : Andrea Ellison

    375 pages ebook

    Thèmes : Thriller/Policier

      *******

    Lien pour se procurer le livre (Harlequin)

    Résumé :

    « « Si vous lisez cette lettre, c'est que je suis mort. »
    Incapable de détourner les yeux de la feuille qu’elle tient entre ses mains tremblantes, le docteur Samantha Owens peine à respirer. Ainsi, le dénommé Timothy Savage avait tout prévu : son meurtre imminent, une liste de suspects, et même de l’argent pour l’inciter elle, la médecin légiste, à résoudre le mystère de sa mort. Pourquoi ce parfait inconnu a-t-il fait appel à ses services ? D’après l’avocat qui s’occupe du testament de Savage, la mort de celui-ci a été classée comme un suicide, car il était considéré comme fou. Mais pourquoi aucune autopsie n’a-t-elle été réalisée ? Et que signifient ces étranges tatouages, qui recouvrent le corps du défunt ? Même si cette enquête menace de bouleverser le fragile équilibre de sa vie, Samantha le sait : elle ne peut prendre le risque de laisser un crime impuni. Et, lorsque l’avocat est retrouvé assassiné, elle le comprend aussitôt : elle pourrait bien être la prochaine sur la liste…»  

    A propos de l'auteur :
    Diplômée de l’université de George Washington, Andrea Ellison a fait partie de l’équipe des conseillers de la Maison-Blanche avant de poursuivre sa carrière dans le privé puis de se lancer dans l’écriture en s’installant à Nashville. Passionnée par la médecine légale et les enquêtes policières, elle a collaboré avec la police et le FBI pour rédiger son premier roman. Depuis sa série centrée sur le lieutenant Taylor Jackson, elle s’impose comme une spécialiste du thriller d’enquête noir.

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

     

    Dans le cadre du partenariat avec net galley, j'ai eu la chance de pouvoir lire ce livre de poche. Je les remercie vivement.

     

    Déjà j'aime beaucoup la couverture, la lettre au sol qui reprend le début des ennuis des personnages du livre. Le sentier sombre qui sera le parcours semé d'embûches pour nos héros. Et la lumière au bout du chemin pour l'espoir, car il en faut, assurément.

     

    Samanta Owen, anciennement légiste est devenue professeur à l'université dans son domaine de prédilection : les morts. Une lettre arrive, un avocat se présente à sa porte et les ennuis commencent. Lorsqu'un suicidé envoi une lettre demandant à ce qu'on autopsie son corps parce qu'il a été assassiné, le départ est peu commun et la suite sera tout autant complexe.

     

    «  Je suis la lumière ; elle, l'obscurité.

    Je suis le bien ; elle, le mal.

    Sang porteur de vie et de mort, nous avançons dans l'existence comme dans un brouillard, en ne faisant qu'effleurer ceux qui se trouvent autour de nous, en prodiguant sagesse ou amour, douleur ou chagrin.

    Nous venons seuls au monde, et nous mourrons seuls.

    Debout dans l'obscurité de sa chambre, je la regarde dormir. Lorsque je m'avance vers elle le couteau levé, mon souffle me râpe la gorge.

    Je sais que je fais la seule chose bonne et juste dans ce monde.

    La vengeance m'appartient.

    Puis la lame s'abat. »

     

    L'histoire est donc compliquée. Dès le départ, les personnages sont considérés comme des pions par quelques hommes et femmes qui se prennent pour ce qu'ils ne sont pas : des dieux ! L'affaire du suicidé se transforme en un meurtre maquillé, puis elle se développe telle une toile d'araignée dans diverses directions. Le chemin parcourut par Samantha ainsi que ses collègues et anciens « coéquipiers » sera semé d'embûches, d'embuscades, de doutes, de recherches, de questions qui en amèneront encore plus. En qui notre légiste peut bien faire confiance ?

     

    Le livre est écrit à la première personne, mais également à la troisième. Nous avons les pensées d'un personnage féminin et entre deux nous avons l'affaire suivie de près par Samantha. Au départ je me suis demandée qui était ce « je », et nous le trouvons rapidement. J'ai beaucoup aimé ce mélange, avoir l'opinion, ce qui se passe dans la tête de ce dernier et de voir les gestes des autres.

     

    Concernant les personnages, je me suis attachée à la plupart. Le doc en premier. Elle semble avoir un passé difficile, nous en avons quelques brides qui nous aident à comprendre ces peurs les plus profondes. Cette vie, qui est une nouvelle pour elle la découvre fragile physiquement, mais terriblement forte mentalement. Après toues les épreuves, elle vit encore dans le besoin d'aider à sa manière. Dès le départ, nous savons qu'elle refuse ce poste au sein du FBI, ce qui pourrait être un grand pas pour sa carrière. Mais elle aime ce qu'elle fait et veut changer du tout au tout.

     

    Son compagnon, Xanders est un pilier pour elle, même si l'engagement fait peur à Sam. Son passé de marine entre autre est un bon moyen pour aider dans les enquêtes les plus difficiles. J'aime le fait qu'il puisse disparaître dans la nature sans que personne ne s'en rende compte, un véritable caméléon sans pour autant être un sur-homme.

     

    Fletcher est un flic qui est sur plusieurs enquêtes, comme l'enlèvement de cette petite fille. Il est tiraillé entre ce qu'on lui demande et ce qu'il désire. Retrouver les meurtriers dans son secteur, qui a bien pu tuer ce jeune homme, comment une enfant a pu être enlevé devant tout le monde ? Tant de questions sans réponses qu'il veut pouvoir obtenir et dormir enfin un peu mieux.

     

    Quant aux « méchants » timbrés de l'histoire, ils font partis d'une sacrée organisation. Passant d'un adolescent qui a du mal à s'assumer car il est plus grand et plus fort que la plupart de ses camarades, à une vieille femme qui se pense au-dessus de la loi, nous avons un panel de personnalités, de caractères développés.

     

    « Les tirs ont cessé. Les bois retrouvent leur tranquillité habituelle. Les oiseaux regagnent la lande, leurs gargouillis emplissant l'air, les cerfs sortent de leurs fourrés. Je continue de grimper, toujours plus haut, jusqu'au seul endroit où je sais que je serai bien. Plus près du ciel. Plus près de lui.

    Je ne vois pas la branche. Quand elle s'abat sur moi, avec la force d'une batte de base-ball, je m'effondre. Le sang emplit la bouche, deux molaires du fond bougent, je me suis mordu la langue. J'ai le nez cassé, du sang coule de la blessure.

    - Tu pensais aller où comme ça ?

    La panique me saisit dans toutes les fibres de mon corps. Cette voix... La voix que j'ai fuie si longtemps, à me débattre et à hurler dans la nuit pour lui échapper, elle est là. C'est fini. Tout est fini.

    Je m'appuie sur mes mains et mes genoux, encore sous le choc, pour reculer. Mon cœur cogne si fort dans ma poitrine, qu'il dissipe la douleur du coup. Je ne peux pas parler, ma langue est gonflée et me gêne. De la salive mêlée de sang me coule sur le menton et goutte sur le sol. J'ai peur de lever la tête, sachant ce que je vais voir. »

     

    L'auteur nous amène sur des chemins tortueux, des sujets difficiles dont je tairais ici. Les indices se comptent sur les doigts de la main, les pistes sont nombreuses. Je me suis souvent posée cette question : mais où nous emmène-t-elle ? Décortiquer une partie de cette immense énigme fut facile, mais lorsque je dis une partie, je parle du dixième de ce qui est réellement sous nos yeux. L'esprit humain est si facilement manipulable pour certains et dérangés pour d'autres. Lorsque toutes les solutions sont là, sous nos yeux, le choc est rude, surtout après les témoignages. J'ai beaucoup aimé ce jeu de pistes qui est à découvrir !

     

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

     http://2.bp.blogspot.com/-mvhno11ISwg/VnA8BII8tUI/AAAAAAAAAqo/Fvq24wkEb5U/s1600/Banni%25C3%25A8re%2B2.png

    « Raven Hale, maitre de lumière, tome 2 : Lune de sang (Françoise Gosselin)Le seigneur de Lochraven (Shannon Drake) »

  • Commentaires

    14
    Samedi 7 Janvier à 19:11
    Ton avis est bien plus positif que le mien, alors, si cela ne te dérange pas, je voudrais mettre un lien vers ta chronique sur mon blog... Puis-je ?
    Bonne continuation !
      • Samedi 7 Janvier à 19:33

        bonsoir, oui il n'y a pas de souci :)

        Bonne soirée !

    13
    Mercredi 30 Mars 2016 à 20:45

    ça me tente énormément, ça a l'air d'être vraiment un très bon livre.. Et le côté psychologique m'attire toujours ! 
    merci du partage :) 

      • Jeudi 31 Mars 2016 à 15:13

        De rien, merci à toi d'être passée :)

    12
    Mercredi 30 Mars 2016 à 15:20

    bon, je pensais noter mais la... je crois que je vais passer, ca ne me tente plus...

      • Mercredi 30 Mars 2016 à 15:39

        Trop de cadavres ? mdr, je suis sûre que tu as déjà tout ce qu'il te faut dans ta biblio :)

    11
    Mardi 29 Mars 2016 à 08:51

    Je note car il a l'air intéressant :)

    10
    Vampilou
    Lundi 28 Mars 2016 à 17:54
    Ça a l'air très psychologique et c'est justement ce que j'aime, alors je note !
      • Lundi 28 Mars 2016 à 18:09

        disons qu'il faut se creuser les méninges surtout :p

    9
    Lundi 28 Mars 2016 à 14:33

    Tu me donnes envie avec les titres que tu chroniques de cette collection.

      • Lundi 28 Mars 2016 à 15:07

        J'en ai un autre sous la main que j'ai commencé et ahhh il est aussi bien que ces deux-là :p

    8
    Lundi 28 Mars 2016 à 14:08

    Je ne connaissais pas du tout mais ton avis donne envie de le découvrir! Je le note! Merci.

      • Lundi 28 Mars 2016 à 14:14

        Moi non plus, c'est Mélanie qui m'envoi les nouveautés et je pioche, je trouve pas mal de bons petits livres qui sont très abordables en plus :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :