• Le cauchemar de Cassandre (J.B. Leblanc)

     

    Le cauchemar de Cassandre (J.B. Leblanc)

    Lien pour se procurer le livre (l'ivre-book)

    Laisse parler les morts (Andrea Ellison)

     

    Auteur : J.B. Leblanc

    1227 pages ebook

    Thèmes : thriller/Fantastique

      *******

     

    Fait partie de la trilogie

    Nathaniel Dresde

     

    Résumé :

    « Cassandre est la cible de Kolber, un tueur de légende, infaillible, insoupçonnable, invisible.

    Aidée par de mystérieuses créatures, la jeune femme parvient à le mettre en échec et à s’enfuir. L’assassin doit la retrouver à tout prix et honorer son contrat avant qu’elle ne dévoile son identité. Car à présent, elle connaît son secret.

    Ce revers inattendu de Kolber, permet aux hommes de la Police Judiciaire de se rapprocher de l’assassin. Cependant, ils ne sont plus seuls sur les traces des deux fuyards. Un flic, aussi ambitieux qu’inexpérimenté, et un prêtre exorciste envoyé par le Vatican, se lancent également à leur poursuite.

    Une cavale sauvage et cruelle où chasseurs et gibiers se confondent. Des personnages en proie à leur destin, ébranlés au plus profond de leurs convictions.

    Tous au cœur d’un complot millénaire…»  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Lu en Mars, oublié de valider l'article pour le mettre en ligne...

     

    Je remercie Lilian des éditions L'ivre-book pour m'avoir permis de lire cet ouvrage.

     

    J'adore la couverture. Je dois dire qu'en débutant cet ouvrage je me suis demandé où l'auteur allait nous emmener. J'avoue ne pas avoir lu tout le résumé et savoir qui est Kolber du départ m'a perturbé, juste sur quelques lignes d'une page, car il s'agit de Cassandre à la base.

     

    Cette jeune femme, mannequin de surcroit, est dans la ligne de tir du fameux assassin Kolber. Elle a malheureusement été attrapé pour trafic de stupéfiant. Ne disant pas qui était le commanditaire, elle garde le secret, mais ce secret la ronge et sa carrière en pâtit. Afin de pouvoir s'en sortir, elle va vouloir faire chanter celui qui la mise dans ce pétrin et c'est là que Kolber intervient. L'histoire pourrait s'arrêter là si et seulement si la religion et le fantastique ne se mêlait pas à cette intrigue.

     

    « Elle resta ainsi figée, debout à côté de son canapé, la main tendue. Elle réalisait qu’elle s’était fait réellement tirer dessus. Elle n’avait rien imaginé. Cet homme armé, ces femmes surgies de nulle part qui ne s’en prenaient qu’à lui, ces ombres étranges. Lui était venu pour elle. Pourquoi ? Elles étaient venues pour lui. Pourquoi ? Qu’est-ce que ça signifiait ? Tout paraissait si surréaliste, si invraisemblable. Cassandre ne savait que faire, comment réagir. Appeler la police ? Les secours ? Aller à l’hôpital ? Mais comment expliquer tout cela ? Elle en était incapable. Elle ne connaissait aucune de ces personnes. Comment étaient-elles rentrées chez elle ? Elle n’avait rien entendu. Peut-être n’avait-elle rien à voir dans cette histoire, qu’il s’agissait d’une lutte qui avait commencé ailleurs et s’était achevée chez elle. Mais pourquoi ici ? Le fruit du hasard ? Une foultitude de questions dansait dans sa tête, refoulant les effets de l’alcool et des médicaments.
    Soudain, elle sursauta et se crispa. Elle sentait une présence à ses côtés, sur sa gauche.  »

     

    J'ai adoré ce mélange : thriller, policier, fantastique, religieux. Tout est important. Les histoires de chacun des personnages avancent lentement mais surement. Impossible de savoir ce qui va réellement se produire au final. Nous espérons, peut-être pas de trop non plus car la façon dont Cassandre est malmenée donne des indices qui se font broyer en un clin d'oeil nous perdant rapidement. Ce Kolber est un tueur à gage très très professionnel. Rien ne lui échappe, jamais. Sauf cette unique fois où il rate sa cible. A partir de ce moment, la vie de Nathaniel devient un grand n'importe quoi. Se cacher, continuer à avancer pour réussir à terminer le travail sans se faire prendre. Rencontrer ce prêtre qui n'y ressemble pas et se lier avec, non pas d'amitié, mais ils ont un même but : Arriver avant la fin d'un processus, que Cassandre reste en vie jusque là, après... Advienne qui pourra.

     

    Les personnages sont nombreux et sont aussi importants les uns que les autres. Qu'ils soient policiers ou religieux, proies, victimes ou traqueurs, chacun à sa place. Les ambitions des uns sont souvent en concurrence de ce que les autres désirent. Leur caractère les amène à des lieux et des tournants de leur vie qui les feront basculer ou non dans la folie. Car il s'agit bien d'une frénésie qui prend la plupart dans son sein et leur font comprendre que le monde n'est pas tel qu'il est visible. J'ai aimé le fait de voir chacun des protagonistes en action. L'auteur prend le temps de la double, voire triple enquête pour mener à bien ses hommes. Nous pouvons les suivre séparément et tenter de comprendre pourquoi tel ou tel personnage effectue ce geste, pense ces mots.

     

    « Cette enquête l’agaçait au plus haut point. Trop de pistes qui partaient dans tous les sens sans pour cela aboutir véritablement quelque part. Ses hommes éparpillés aux quatre coins du département sans résultat. Rien ne bougeait. Mais tout se compliquait.
    Claton n’avait rien de plus à lui fournir pour le moment.
    Son téléphone sonna à nouveau. Le commandant le considéra d’un œil mauvais. Il hésitait à décrocher. »

     

    Il y a néanmoins quelques passages que j'ai trouvé longs – surtout au niveau de certains faits religieux – et des redondances de certaines informations. Malgré tout, j'ai apprécié cette lecture à sa juste valeur. Du vocabulaire fourni, des recherches énormes dans les domaines de la religion et du policier. Être dans la tête du tueur est un plus, car le vide sidéral de sentiments nous fait prendre conscience que sans émotions, nous ne sommes rien.

     

    Le côté fantastique exorciste est bien amené. Les démons n'ont pas l'apparence que nous pouvons croire. La délivrance n'est pas forcément celle que nous croyons. L'histoire est soutenue, démoniaque, diabolique à souhait avec un brin gore, sadique, recherchée, faisant froid dans le dos si cela arrive réellement un jour. Le culte satanisme n'est rien comparé à cet enfer que subit Cassandre. La fin est surprenante pour certains personnages, pour d'autres l'inévitable ne pouvait que survenir. Le répit ? Personne n'en connait et les pages défilent très très vite malgré le nombre. Une très bonne lecture que je recommande vivement, par contre à ne pas mettre entre les mains des plus jeunes.

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

     http://2.bp.blogspot.com/-mvhno11ISwg/VnA8BII8tUI/AAAAAAAAAqo/Fvq24wkEb5U/s1600/Banni%25C3%25A8re%2B2.png

    « Chroniques des "Autobiographie" (Année 2016)Mon agresseur s'appelle Stockholm (Rachel Ryder) »

  • Commentaires

    6
    Vampilou
    Dimanche 24 Avril 2016 à 17:29
    Je suis totalement fan de cet auteur et ce roman me fait envie depuis très longtemps ! Alors autant dire que ton avis est une vraie torture lol
      • Dimanche 24 Avril 2016 à 17:30

        Oui c'est vrai il y a beaucoup de tortures mentales et physiques entre autre xD

    5
    Samedi 23 Avril 2016 à 21:24

    Ta chronique me donne bien envie , j'ai un peu peur du côté fantastique qui parfois ne passe pas . Là il me semble assez paranormal donc il devrait pouvoir me plaire.

      • Samedi 23 Avril 2016 à 21:39

        Il y a un côté du film l'exorciste en plus soft. Il est vrai que l'on indique fantastique, mais c'est plus du paranormal, surtout lorsque l'on parle de porte :p

         

    4
    Samedi 23 Avril 2016 à 18:22

    Il a l'air intéressant mais je sais pas si j'aimerais, je suis une fragile alors voilà.. mais il donne envie et ta chronique est vraiment bien faite ! 

      • Samedi 23 Avril 2016 à 19:59

        Merci pour l'avis :) Pour la lecture, disons que c'est plus sur la fin le côté plus dure, après le reste est plus psychologique et froideur au niveau des crimes, mais j'avoue que j'aime ce style donc je suis peu objective là :p

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :