• Le coup sûr (Jaci Burton) - Les Idoles du Stade - Tome 2

     

    Le coup sur (Jaci Burton) - Les Idoles du Stade - Tome 2

     

    Auteur : 

    :  18 Avril 2014

    480 pages papier

    Thèmes : Romance érotique/contemporaine

      *******

    Fait partie de la série

     Les Idoles du stade

    (Jaci Burton)

    Résumé :

     

    « Carriériste dans l'âme, l'entraîneuse Liz Darnell ne recule devant rien pour réussir.

    Lorsque le sex-symbol Gavin Riley menace de quitter l'équipe de baseball, elle est prête à tout pour le retenir.

    Voilà longtemps que le joueur n'est pas insensible au charme de son coach. Quand il apprend que Liz est prête à donner de sa personne pour le garder, Gavin accepte de reconsidérer sa décision.

    Et si l'amour s'en mêlait ? Voilà une avancée décisive dans le match qui les oppose, dont, avec un peu de chance, ils sortiront vainqueurs tous les deux. »  

    Du bleu à l'âme, épisode 1 (L.S. Ange)

    Il a été lu...

     

    Je vais être honnête du départ, j'ai eut beaucoup de mal à accrocher avec ce deuxième tome. Déjà le premier était passé tout juste, là, sincèrement, la description à l'arrière de la couverture comme quoi il s'agit d'un livre d'action, sentiments, sexy... Ils ont totalement oublié l'érotisme! Enfin non, plus le porno surtout lors de certaines scènes. Je ne suis pas prude, mais sachant que les 110 premières pages, soit 6 chapitres complets, il n'y à que le mot qui commence par BAI et qui fini par SER, des explications techniques (pour éviter de me laisser emporter par des mots crus comme dans ces pages et de voir le blog avec une alerte rouge au dessus de la tête) qui ne laisse pas de place à l’imagination. J’ai cru que je ne le finirais jamais. Mais je l’ai fait et disons que sur les 450 pages, il y à environ une centaine qui m’a plu. En d’autre terme, une centaine de pages où l’histoire à vraiment été vécu, avancé et où nous pouvons mieux apprendre à connaitre les personnages, plutôt que de les voir B-A-I-S-E-R à tout bout de champs, ce qui franchement n’apporte rien à l’intrigue. A part savoir que c’est un bon coup et donc que le titre est en parfaite adéquation avec les mouvements de reins du protagoniste homme… Ce livre m’ait resté en travers de la gorge.

    Alors soit, passé toutes ces pages qui n’apportent rien à l’histoire, juste qu’ils ont envie l’un de l’autre n’importe où, n’importe quand, bref, ne nous attardons pas sur ce sujet, l’histoire aurait pu être plus développé s’il n’y avait pas toute cette literie.

    Gavin est le petit frère de Mick, le ‘héro’ du tome précédent. Il joue au baseball, très bien même, mais il commence à vouloir autre chose. C’est un homme bien fait de sa personne, intelligent et doué dans pas mal de domaine, comme la cuisine par exemple. Il à peur de ce qu’il pourrait ressentir et le fait que son grand frère ne va pas approuver le fait qu’il reste l’un des joueurs d’Elizabeth, la femme qui avait mis à bas la fiancée de Mick. Je n’en dis pas plus pour éviter de raconter l’histoire du tome 1. Gavin est beaucoup plus direct dans ses mots, plus terre à terre également que son frère, nous en avions eut un aperçu dans le tome précédent.

    Elizabeth semble perdue dans ce tome. Elle est passée de garce potentiellement dangereuse, à une femme si vulnérable que le moindre flux de vent aurait pu la soulever de terre. Il faut dire qu’après ce qu’elle à fait précédemment, Mick lui en veut à mort et cela la perturbe plus qu’elle ne l’aurait voulu. Leur amitié à été rompue en un claquement de doigts et elle doit se débrouiller pour récupérer de nouveaux joueurs, car certains suivent le même chemin que Mick. L’attirance qu’elle éprouve pour le jeune frère me rendait sceptique, mais plus j’arrivais à avoir des détails sur ce qu’elle ressentait et sur son passé, plus je me rendais compte qu’elle n’avait pas eut la vie facile. Et finalement, ces émotions qu’elle ressent lui font peur. Comme quoi nos deux personnages sont aussi doués l’un que l’autre lorsqu’il s’agit de leur cœur.

    Un passage qui m’a fait sourire, juste entre Gavin et Liz (Elizabeth). Oui, il y à tout de même quelques morceaux pas mal :

    « Elle prit une grande inspiration et exhala un soupir théâtral.

    — Très bien. Elle referma l’ordinateur et alla mettre les plats dans l’évier. Gavin s’avachit dans son siège et termina son vin en la regardant reporter sa frustration sur les casseroles. Elle était mignonne quand elle était contrariée. Il la laissa s’énerver dans la cuisine un moment, puis apporta son assiette et l’aida à finir la vaisselle. Elle ne lui adressa pas un mot ni un regard, ce qui signifiait soit qu’elle était fâchée contre lui, soit qu’elle se préparait à enchainer sur le deuxième round.

    — Qu’est-ce que tu fais en dehors de la saison ? Deuxième round.

    — Je viens ici pour pêcher et me reposer. Je vais voir mes parents. J’assiste aux matchs de Mick. Je me détends. Elle s’essuya les mains sur un torchon à vaisselle.

    — Tu cuisines ? Il esquissa un sourire.

    — Oui. Je cuisine.

    — Seul ou avec ta mère ? Il eut un petit rire.

    — Je n’ai plus besoin de ma mère pour cuisiner, Elizabeth. Je suis un grand garçon, maintenant, et je suis capable de me servir du four tout seul.

    — Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire. Est-ce que tu essaies de nouvelles recettes en compagnie de ta mère ? Est-ce qu’elle t’aide ou est-ce que tu inventes des plats tout seul ?

    — Je passe pas mal de temps tout seul en dehors de la saison. Donc oui, je cuisine pour moi seul. Pourquoi ? Elle plia le torchon et le suspendit à son support.

    — Pour rien.

    Pour rien ? Mon cul ! Mais il ne l’interrogea pas d’avantage, car il ne voulait pas l’encourager à poursuivre son idée ridicule de lui, cuisinant et faisant sa promotion par ce biais.»

    Nous avons pu avoir de nouveau la famille de Gavin, et par conséquent savoir ce que pensait Tara de tout ce qui c’était produit, mais aussi tenter de mieux comprendre Mick sur ses réactions. J’ai trouvé dommage la façon dont l’auteure nous à montré cette seconde facette de notre quaterback et je n’ai pas compris pourquoi elle à été si loin avec lui, niveau méchanceté. Les parents de Gavin and Co, ont également eut leur part dans la place et c’est ce qui m’a fait dire que je devais continuer de le lire. Les épreuves que la famille auraient dû resserrer les liens existants, mais pourtant certaines rancœurs semblent un peu trop tenaces pour être réelles. Etant déjà passés par là, lorsqu’il arrive un tel problème, nous mettons de coté pour aider ceux qui en ont besoin et nous voyons plus tard pour poser à plat ce qui va ou non. Là, les ressentiments sont tenaces, un peu trop je trouve. Par contre j’ai aimé la complicité entre les femmes Riley, mère, sœur, belle-sœur ce qui allège la tension qu’il peut y avoir entre les hommes de la même famille.

    Quelques scènes des matchs de Gavin nous sont décrits et je trouve cela très sympa, surtout avec les quelques explications qui aident les personnes qui n’y connaissent rien (et j’en fais partie). Mais le peu que j’ai pu apprécier dans ce livre ne m’a pas convaincue que l’auteure ne cherchait pas plutôt à mettre tout son vocabulaire sexuel dans ce tome. Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils ont une vie sexuelle active, mais de là à mettre tout en détail pour chaque scène, je reste sur mon idée que cela n’apporte rien au livre.

    Nous avons le droit à la fin de ce tome, le début du prochain, avec Jenna, la petite sœur Riley. Jenna se trouvait dans certains passages et le fait qu’elle ne veut pas sortir avec un sportif à cause de son travail, depuis le tout début des histoires de cette famille ne peut nous faire comprendre qu’une seule chose : Elle va forcément refuser catégoriquement toutes demandes d’un sportif, un joueur de hockey peut-être ? Mais ce dernier va surement tenter de forcer la main. Et oh miracle, peut-être que nous échapperons à un cours complet du Kamasutra dans celui-ci ? Oserais-je y croire ? Pour le moment, je reste sceptique et je ne sais pas si je vais m’aventurer plus loin que ce tome deux.

    Logo Livraddict

    babelio

    « Les Idoles du Stade (Jaci Burton)Inside Out Trilogy (Lisa Renee Jones) »

  • Commentaires

    6
    Jeudi 1er Mai 2014 à 13:05

    J'ai tenté et euh... voilà quoi he

    5
    Les Mots de Letizia
    Jeudi 1er Mai 2014 à 12:58

    Cette saga ne me tente pas ^^

    4
    Jeudi 1er Mai 2014 à 12:19

    Pour ce qui es de les lire à la suite, disons qu'il vaut mieux commencer par le premier tome, puisqu'il y à une suite logique entre ce qui se passe dans le 1er et le second. Après, il y à tout de même des explications données, au compte goutte, donc cela pourrais être lus le 2 avant, mais pour le 3, il faut lire les deux autres avant pour mieux comprendre le début avec Jenna.

    Pour la première scène du tome 3 apparemment, il n'y en à pas, juste une attirance et il se séparent (indiqué dans l'extrait) mais je sais pas, je feuilletterais probablement avant de me laisser tenter ou non.

    3
    Jeudi 1er Mai 2014 à 02:43

    Te fais pas trop d'espoir, si ça se trouve, dans le prochain tome, cette Jenna va direct tomber dans ses bras. Espérons pas. Bon, faut déjà que je lise le Tome 1 qui me tentait plutôt bien contrairement à celui-ci. C'est genre obliger de lire le Tome 2 pour passer au 3? Je veux dire, les histoires se suivent? Enfin, tu vois.

    Bref la chronique reste superbe.

     

    * Be

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mercredi 30 Avril 2014 à 21:06
    Apparemment il a de bonnes critiques, pas partout certes. C'est une question de goût mais là pour moi, trop de sexe qui ne sert qu'à remplir les pages...
    1
    Mercredi 30 Avril 2014 à 20:42

    Merdouille..... j'étais tentée !! Je le suis nettement moins...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :