• Le cycle des morts (Catherine Bolle)

     

     

    Disponible sur Rise éditions et Amazon

      

    Le masque du silence - Livre 2 (Charlène Gros-Piron)


     

    Auteur :   

    339 pages numériques (epub)

    Thème : Romance fantastique

      *******

    Résumé :

    « Dévastée par le décès d’Antonin, Alison retourne sur les lieux du drame, au camping qu’ils aimaient tant. Alors, un concours de circonstances permet aux deux amants de se retrouver dans l’enceinte d’un fort qui sert de passage vers l’au-delà. Elle découvre ainsi qu’une revenante du Moyen Âge cache un terrible secret auquel Antonin est lié malgré lui. Dès lors, Alison, de plus en plus attirée par la mort, se voit confrontée à un double danger : la jalousie maladive de cette femme prête à tout pour garder Antonin à ses côtés et les menaces d’un mystérieux individu déterminé à l’empêcher de faire son deuil. »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Le masque du silence - Livre 2.5 (Charlène Gros-Piron)

    18/20

     

    Je remercie Cléo ainsi que la maison d'édition Rise pour la lecture de ce livre. La couverture m'a tapé dans l'oeil, avec ce "château", ou fortification, sans compter le titre. Comme quoi, c'est toujours important pour moi ces deux points. Puis vient le résumé et là, je me suis dit qu'il était pour moi. Bingo !

     

    Antonin aime Alison de tout son coeur. Le jour où il décide de prévenir son meilleur ami, qui l'aime également, qu'ils sont ensemble, les choses ne vont pas se passer comme prévu. Après l'altercation entre les deux sans porter plus à conséquences que cela, la moto d'Antonin fait une embardée. Il meurt dans l'accident. Un an plus tard, Alison revient sur les lieux de leur dernières vacances, là où tout s'est terminé tragiquement. Elle a besoin de faire ce deuil. Mais cette année n'a juste réussi qu'à lui faire prendre courage de venir. Son cœur reste à lui, malgré le fait qu'elle sort avec Séraphin, le fameux meilleur ami d'Antonin. Elle est en vit, lui est mort depuis un an, mais ils arrivent à se retrouver. Un fossé les sépare et pourtant ils s'aiment toujours autant et veulent se retrouver. Les obstacles ne manquent pas et leur retrouvaille n'est pas au gout de tout le monde.

     

    « Les kilomètres défilent sous les roues de ma V-Max. La vitesse m’entraîne comme si j’étais étranger à la scène. Rien ne capte mon attention, ni les rayons du soleil sur le lac à ma droite ni mon bonheur tout neuf avec Alison. La dispute a tout gâché. C’est dingue comme la vie peut basculer en quelques heures ! Ce que vous attendiez depuis des mois arrive enfin et sans le voir venir, vous vous prenez le retour du boomerang en pleine tronche. Impossible pour le moment de faire le tri dans mes pensées, mais une chose est sûre : nul ne se mettra en travers de mon amour pour Alison. Je ralentis à l’entrée du sous-bois qui longe Port Titi, ce n’est pas le moment de percuter la petite famille qui attend sagement pour traverser la route. Personne n’arrive en face. Je m’apprête à laisser un écart suffisamment large pour ne courir aucun risque, lorsque je suis éjecté de ma bécane. »

     

    Le résumé en dit déjà bien long. L'auteur a su mêler le fantastique à une romance, tout en y mettant des haies à sauter et vite. Le fait que les personnages principaux soient l'un mort et l'autre vivant est déjà un gros problème, non ? Mais si à cela, l'auteur rajoute une âme bloquée entre les deux mondes qui est limite psychopathe, un nouveau petit ami (Séra) qui a du mal à comprendre Al, des petits mots tout doux, tout gentils (ironiquement bien entendu) parfois écrit avec du sang, parfois non sur ce qui s'est produit l'année passée... Forcément cela donne un stress quasi permanent, sans vraiment savoir où cela va s'arrêter. Ni même où les personnages vont pouvoir aller. Tellement de questions tout au long du récit avec des idées toutes aussi farfelues les unes que les autres. J'ai eu des doutes sur qui était derrière tout cela, je parle des menaces, je me suis juste trompée de peu (lien du sang oblige).

     

    Concernant les personnages, Alison est vraiment au fin fond du gouffre. Les mois ont passé depuis la mort de son grand amour et rien ne semble lui redonner la joie de vivre. Ce retour au sources est ce qui pourrait l'aider, au contraire, elle dépérit de plus en plus. Ses passages vers Antonin la refroidisse de plus en plus. Qu'importe tant qu'elle est à ses côtés. Antonin, lorsque l'on connaît leur histoire à lui, à elle et à son meilleur ami, je me suis dit que c'était un beau gâchis. Sa mort est brutale.


    « D’une main tremblante, je porte la gourde à mes lèvres pour chasser les sanglots bloqués au fond de ma gorge. J’y suis arrivée ! Mes jambes ont failli me lâcher et j’ai cru que mon cœur allait cesser de battre lorsque j’ai traversé la route, juste à l’endroit où Anto est mort l’an dernier. Le souffle saccadé, je me laisse aller contre les lattes en bois. C’est la première fois depuis l’accident que je reviens sur les lieux maudits. Je m’y étais préparée, pourtant. Malgré tout, samedi, Séra a dû faire le tour complet du lac pour que nous accédions au camping. Impossible de prendre la route directe, je n’en avais pas la force.
    Un an déjà.
    — Comme c’est dur sans toi.
    Ma voix déraille et je m’écroule en avant, la tête entre les mains, incapable de retenir mes larmes plus longtemps. Les pleurs contenus depuis notre arrivée au bord du lac me déchirent la poitrine. »

     

    Peut-être est-ce pour cela qu'il reste bloqué ? à moins que ce ne soit cette femme aux longs cheveux blancs qui le retient ? La relation qu'il a avec cette Mahaut n'est pas des plus plaisante ? Ce personnage féminin a un passé douloureux. L'auteur a su montrer des détails pour chacun des personnages avec des retours dans le passé. Des mises en bouche qui nous font comprendre les relations qui existaient. Quant à Séra... C'est devenu un homme qui est toujours aussi amoureux d'Al. Il n'a pas fait complètement son deuil de son meilleur ami. Son amour pour la jeune femme est un exutoire, une façon de pouvoir avancer.

     

    J'en reviens à Mahaut qui m'a surprise à plus d'un titre. Son passé, sa façon de penser, ses idées fixes, son but ultime, la façon dont elle a décidé de garder Antonin et tout ce qui entoure ce phénomène. Elle est fourbe, soyons honnête, fourbe et vindicative, forte aussi et complètement détraquée. Une personne avec qui rester enfermé serait un supplice. Il faut dire aussi que depuis le temps qu'elle est bloquée dans ce fort est compréhensible, mais ce qu'elle a fait est condamnable.

     

    Il y a d'autres protagonistes qui m'ont fait penser à certains campeurs que j'ai pu voir lors de certaines de mes vacances. Même si Louise est assez particulière dans son propre style, elle est adorable, perdant un peu la tête par moment. Peut-être qu'elle aussi arrive à voir les morts ? Sans oublier ses prémonitions qui font froid dans le dos, tout autant que les gentils mots "crève" trainant un peu partout autour d'Alison. Les personnages secondaires sont intéressants, tout autant que Louise. Le père qui boit venu en vacances avec ces deux gosses, dont l'un est en fauteuil, la meilleure amie de Louise qui se transforme en donzelle pour appâter un homme.

     

    Qui aurait pu prévoir que la mort n'est pas ce que nous croyons ? Les lieux sont tout autant magnifiques que terrifiants. Le fait d'imaginer quelque chose vous proposer un deal est toujours aussi flippant. Les Sans-nom, les limbes, les décharnés, rien que de belles visions et les cris de ceux qui traversent. Franchement cela ne donne pas vraiment envie. J'ai beaucoup aimé la façon dont les pactes se doivent d'être gardés et si par malheur l'un des deux tente d'y échapper, malheur à ce dernier !

     

    « Approchez, âmes errantes. Venez à moi, je suis la vie.
    La voix métallique résonne dans ma tête. Elle provient de la lumière qui fuse au loin. Des corps me dépassent en me bousculant. Ils se dirigent tous vers elle. Je les suis sans réfléchir. Le vide étrange qui enfle en moi à chaque brasse rejette toujours plus loin des bribes de souvenirs. Ils s’accrochent malgré tout, notamment un. Celui d’une femme. Son nom m’échappe, mais ses yeux me hantent.
    Entrez dans la spirale de la vie. Elle vous appelle. »

     

    Je ne savais pas comment allait se terminer le livre, je n'avais pas d'idée pour être plus précise. Et je suis ni excitée, ni déçue. Pas étonnée de la fin sur Alison au vu de ce qui s'est produit avant, même si je n'ai pas tout trouvé logique. Par contre pour les autres, je n'arrive pas à savoir si je suis content ou non pour eux.

     

    En conclusion, j'ai beaucoup aimé suivre les personnages qui sont réalistes de part leurs émotions, leurs réflexions. J'ai adoré le côté fantastique de l'histoire sans vraiment me poser de question, c'est arrivé de cette façon, rien à redire dessus. Même si je n'imaginais pas ce final, l'auteur a su tout de même apporter une part de "magie".

     
    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    #challengealphabétique2018

     

    « Le masque du silence - Livre 2.5 (Charlène Gros-Piron)Secrets masqués (Lola T.) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    2
    Vampilou
    Vendredi 2 Mars à 17:01
    Ah, un roman qui fut un très beau coup de coeur pour moi !
      • Vendredi 2 Mars à 17:31

        Ce n'était pas loin pour moi, la fin m'a posé quelques "soucis" :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :