• Le noir est ma couleur, tome 1 : Le pari (Olivier Gay)

     

    Le noir est ma couleur, tome 1 : Le pari (Olivier Gay)

    Disponible sur Amazon

    Ash et Vanille, tome 1 : les guerriers du lézard (Sosthène Desanges)


    Auteur :

    320 pages numérique (pdf)

    Thème :  Jeunesse fantastique

      *******

    Fait partie de la série

    Le noir est ma couleur

    Résumé :

    « Pour gagner un pari, Alexandre, bad boy séducteur et boxeur, invite Manon, la meilleure élève de leur seconde, à boire un pot. Dans une ruelle, il la voit attaquée par une créature étrange. N’écoutant que son sens de l’honneur, il intervient… et s'aperçoit que Manon a des pouvoirs hors du commun  ! »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Une seconde de trop (Linda Green)

    17/20

     

    La couverture est très belle, elle m'a tapée dans l'oeil. C'est pourquoi j'ai voulu le découvrir par le site de Netgalley. Je les remercie ainsi que la maison d'édition Rageot qui m'a accordé cette lecture.

     

    Manon est une jeune fille a qui tout réussi. Hum, pardon, elle est la première en tout à l'école, par contre niveau garçon, non. En même temps, on ne peut pas tout avoir et cela ne l'ennuie absolument pas. Elle a un frère Lucas et une soeur Jade, des parents aimants et un don pour la magie, comme toute sa famille. Rien de plus normal en somme. Alexandre est un jeune homme qui ressemble plus à un homme niveau carrure, mais passons. Il est tout le contraire de Manon, à savoir nul à l'école, mais de bonnes relations et plus si affinités avec les filles. Boxeur amateur, il a une volonté de fer. Mais lorsque par un concours de circonstances il est dans l'obligation de s'asseoir à côté de Manon lors d'un devoir et que cette dernière ne lui donne pas les réponses, il va chercher à l'amadouer. Afin de la virer par la suite une fois qu'elle se sera... décoincée ! Une histoire qui semble Siiiiiiiii banale et pourtant, la magie de Manon va tout chambouler.

     

    " Beau, évidemment, avec un corps musclé-mais- pas-trop, un soudes yeux bleus, des traits réguliers, peut-être une barbe mal taillée qui lui donnerait un air rebelle. Il aimerait la musique, la littérature russe, les promenades au clair de lune, et il choisirait le vin au restaurant.

    À la place, je me trouvais en face d’un garçon de seize ans bagarreur et dragueur, aux cheveux luisants de gel, sous le regard inquisiteur de ma mère. Bonjour la soirée...

    Cela dit, il avait quand même les yeux bleus et le sourire craquant, c’était déjà pas mal. Et puis ça restait mon premier rendez-vous.

    Comment avait-il osé critiquer ma robe? Je m’étais changée exprès pour lui. La prochaine fois, je mettrais un jean tout simple, ça lui apprendrait. Lorsque j’avais fait les magasins avec Éloïse, j’en avais acheté un formidable, un peu taille basse et très moulant. J’étais curieuse de savoir comment il réagirait en me voyant avec."

     

    Sans la magie et tout ce qui va avec, je n'aurai pas autcié ma lecture. Mais avec ce petit truc en plus, ce livre jeunesse est bien plus intéressant. La magie de la famille de Manon est forte, colorée. Les parents sont de puissants mages, d'ailleurs j'aime beaucoup le fait que ce soit la mère la plus forte, mais passons ce détail. Visualiser les spectres de couleurs et l'utiliser afin d'obtenir cette magie (lié à l'esprit, à la vision, à la force, etc...) est très sympathique. Nul humain ne doit savoir qu'il existe des personnes comme eux. Hors le jour où Alexandre pense vouloir sauver la vie de Manon, il va tomber des nues. Et découvrir son secret. Après avoir fait joujou avec son cerveau, elle va tenter de le repousser et lui faire oublier, mais la couleur violette n'est pas sa préférée. Avec les péripéties avant cet événement et ceux qui vont suivre, Alexandre n'est pas au bout de ses peines. Un mage noir et ses ombres trainent dans les parages, menaçant la vie de Manon, ou plutôt son état de mage blanc. (enfin coloré, mais la magie est blanche celle qu'elle utilise, pas noir). Bien des ennuis vont leur tomber dessus. Les ombres sont douées pour tendre des pièges et parvenir à leur fin.

     

    " Concentre-toi, Manon.

    Lorsque j’étais gamine, il me fallait parfois plusieurs minutes p le Spectre. Ces derniers temps, j’y arrivais en quelques secondes. Mon père m’avait expliqué que mes pouvoirs se renforceraient à l’adolescence et, comme toujours, il avait eu raison. À quinze ans, je commençais enfin à toucher du doigt la vraie magie. Le Spectre était là, devant moi, formé des sept couleurs. Le Rouge, l’Orange, le Jaune, le Vert, le Bleu, l’Indigo et le Violet. Comme d’habitude, je me sentais partagée entre l’urgence et l’admiration. Je n’étais qu’un fétu de paille balayé par un vent invisible, et seule ma volonté m’empêchait de plonger dans le néant. Je m’approchai de l’Orange et fusionnai avec lui. Le feu, la chaleur, le soleil. Grâce à l’Orange, on pouvait faire gronder des incendies, créer des torrents de lave, réveiller des volcans. "

     

    J'ai trouvé l'histoire originale avec toute la partie magique. Des règles qui existent, des actions obligatoires qui ne doivent pas être entravées par le coeur. La raison doit être la plus forte. Utiliser les spectres de couleur, cela m'a fait penser à l'utilisation d'un infrarouge en beaucoup plus important. Les émotions sont liées à la façon dont Manon et sa famille use de leur pouvoir. Le fait de pouvoir chauffer l'eau froide d'une douche pour justement avoir de l'eau chaude afin de se rincer semble très personnel, pourtant il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de l'utiliser. Bien entendu, il y a des contreparties, telle la fatigue. Mais l'utilisation de la magie peu être personnel sans que cela n'affecte la personne.

     

    Concernant les personnages, j'en ai déjà parlé un peu plus haut succinctement. Manon est la première dans toutes les matières, elle en oublie de vivre, au vu de ce qu'elle fait chez elle. Sa sœur semble futile en comparaison et son grand frère est capable de beaucoup, lorsqu'il se donne la peine. Leurs parents m'ont paru assez étrange. Lorsque leurs enfants sont en dangers, ils arrivent avec un peu de retard tout de même. Je ne les sens pas en fait ! Vint ensuite Alexandre, le bad boy junior de service. (Oui, il a 16 ans, donc junior) qui est très, mais alors très énervant du départ. Môssieur est beau, fort, ramasse les filles à la pelle, se fiche de tout... SAuf que plus on creuse, plus on avance, plus on apprend qu'il montre cette facette pour ne pas perdre la face devant ses potes. Son père est un ancien boxeur qui lui arrive régulièrement de montrer d'une bonne claque à son fils qu'il n'est pas digne de lui... L'apparence est souvent trompeuse. La meilleure amie de Manon, Eloïse, est la fille la plus impopulaire, mais elle a un coeur énorme.

     

    La première fois que Manon et Alexandre se parlent c'est lors d'un contrôle. Il veut les réponses et elle les lui cache. Cela aurait pu s'arrêter ainsi, mais il ne l'entend pas de cette oreille. Il va faire le pari de la décoincer. Plus il tente de s'approcher, plus elle se braque jusqu'à ce que sa vie soit en danger. J'ai beaucoup aimé le fait qu'à chaque fois qu'ils se rapprochent il se passe un événement : une migraine, une envie subite de fuir, de vomir, une peur impossible à supprimer... Leur relation est chaotique. Les scènes sont bien décrites, mais un peu rapides. Il y a beaucoup de petits pics entre les deux, une joute verbale qui fait sourire.

     

    " J’ouvre la bouche pour répliquer, mais elle est déjà partie pour rejoindre son amie-porte-manteau qui lui fait des grands signes. Je reste seul, la rage au cœur, à dissimuler mon agacement sous un sourire de façade.

    Sans vouloir te vexer, je ne pense pas qu’on ait grand-chose en commun. Ouais, ben sans vouloir te vexer, t’es vraiment une connasse.

    Comment peut-elle se permettre de me juger comme ça, d’un seul coup d’ qu’est-ce qu’elle veut dire par là ? Que je ne suis pas assez bien pour elle? Pas assez cultivé? Pas assez bon élève? Pas assez riche?

    C’est la première fois qu’une fille m’envoie promener, et je me sens soudain conscient du regard des autres. "

     

    En conclusion, même si Alexandre est plutôt caricatural au départ, son caractère se modifie. enfin jusqu'au point final, parce qu'après, je n'ose imaginer ce qui va se passer. J'ai l'imagination fertile et déjà plein d'idée sur ce qui pourrait se passer. De bonnes explications, de l'humour, en bref un premier tome qui fait passer un bon moment de lecture. Vivement la suite !

     

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    #LeNoirEstMaCouleur-LePari #NetGalleyFrance

     

    « Le noir est ma couleur, série (Olivier Gay)Rageot Editions »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    12
    lheuredelire
    Vendredi 6 Juillet à 17:10

    J'ai envie de le lire depuis un moment, il faudrait que je me lance :)

      • Vendredi 6 Juillet à 21:24

        On a toujours un livre qui arrive entre deux, je sais ce que c'est :)

        Courage et bonne future lecture !

    11
    Vampilou
    Vendredi 6 Juillet à 16:42
    J'aime beaucoup la couverture et l'univers me plaît énormément, alors pourquoi pas !
    10
    Vendredi 6 Juillet à 10:31

    ce 'est pas pour moi ca... mais ca m'a l'air sympa!

      • Vendredi 6 Juillet à 21:20

        C'est drôle pourtant il y a pas mal de bas dans le livre xD

    9
    Jeudi 5 Juillet à 21:31

    Ce n'est pas un livre pour moi mais ravie que tu aies apprécié ta lecture !

    8
    Books story
    Jeudi 5 Juillet à 20:46
    C'est vrai que la couverture donne envie
      • Vendredi 6 Juillet à 21:17

        J'ai vu celle du tome 2, même style, plus douce niveau couleur, mais je sais que je continuerais la lecture :)

    7
    Jeudi 5 Juillet à 20:06

    Oilivier Gay est un auteur que j'ai très envie de découvrir.

      • Vendredi 6 Juillet à 21:16

        Je ne connaissais pas du tout avant cette proposition de lecture :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :