• Le Prince des Ténèbres, tome 1 : La Mort dans l'âme (Jeaniene Frost)

    Le Prince des Ténèbres, tome 1 : La Mort dans l'âme

    Auteur : Jeaniene Frost

    22 février 2013 

     

    4ème page de couverture :

     

    Leila détient un pouvoir terrifiant : elle voit les secrets les plus sombres des gens qu'elle touche.

    Raison pour laquelle des créatures de la nuit l'enlèvent et la forcent à entrer en contact télépathique avec le plus célèbre vampire du monde.

    Lorsque Vlad et Leila se rencontrent, la passion menace de les consumer... Mais un vieil ennemi du vampire, rôde dans l'ombre, bien déterminé à les voir littéralement brûler.

     

    Dans l'univers de :

    Chasseuse de la Nuit !

    Fait partie de la trilogie Le Prince des Ténèbres (Jeaniene Frost)

    De fil en aiguille

    J'ai hésité un bon moment avant de le prendre dans la rangée où il était caché, pour plusieurs raisons : le fait qu'il s'agissait encore d'un livre sur "Dracula", un de plus sur les vampires, même si j'adore les lire, non, les dévorer! Mais je ne pouvais pas passer à coté d'un nouvel exemplaire de Miss Frost, ces "chasseuses de la nuit" avec Cat et Bones ont eut raison de moi. Impossible de ne pas savoir ce qui se passait pour l'un de leur ami et surtout du célèbre Vlad le vampire. tellement d'encre à couler pour cet homme qu'il me fallait savoir comment elle allait nous le présenter, même s'il apparaissait déjà dans quelques uns de ses livres précédents.

    Une chose est sûre : je n'ai pas été déçue une seule seconde!

    Pour commencer, Leila, se fait enlever, dans les premières pages et devient un instrument de de navigation pour que ces kidnappeurs trouvent le célèbre Vlad Tepes et s'occupent de son cas. Bien entendu, rien ne se passera comme ils le désirent et lorsque Vlad vient sauver Leila, le don de la jeune femmeva tour à tour l'étonner, l'intriguer, la désirer.

    Il y à beaucoup d'extraits que je pourrais mettre, tellement le livre est truffé d'anecdotes en tous genres, de bons comme de moins bons moments, mais cela n'a fait que me donner envie d'en lire plus, si bien qu'en une journée, le livre était achevé, me laissant sur ma faim avec une question : A quand la suite? Et en parlant d'extraits, en voici quelques uns pour vous donner l'envie de lire l'entier, d'en savoir plus sur la relation entre Leila et Vlad, mais aussi leurs états d'esprits. Ce que j'aime par dessus tout, c'est la façon dont les personnages principaux se cherchent, autant dans les jeux de regards, mais aussi dans leur joute verbale.

    Voici donc quelques uns de mes extraits préférés et je peux vous assurer qu'ils n'y sont pas tous, sinon j'aurais pu y mettre le livre en entier. Dans ce passage, je me suis imaginé parfaitement le look de notre ami, tout à fait ce qui me plaisait. Le prochain est beaucoup plus court, mais il en dis long sur la manière dont Vlad aime jouer.

    "Ses hautes pommettes étaient accentuées par une barbe d’un jour, qui ne le rendait non pas rustre mais sauvage et séduisant. Je n’avais pas vu d’homme à qui ce look allait aussi bien depuis Aragorn dans le Seigneur des anneaux…et ses yeux… Ouverts... des tons de cuivre encerclés par des anneaux d’émeraude. J’aurai pu penser qu’ils étaient magnifiques, mais à cet instant précis, ils semblaient regarder droit dans les miens. Ca me mit en rogne, mais je me forçai à me rappeler que ce n’était qu’une coïncidence. Personne n’a jamais su quand j’utilisai mes pouvoirs pour établir un lien. Je pouvais bien être le plus grand voyeur du monde si j’en avais envie… mais ma volonté la plus chère était d’en savoir le moins possible sur les gens et non pas le contraire.
    « Qui êtes vous ? »
    Je sursautai. Si je n’avais pas vu ses lèvres finement ciselées bouger, j’aurai cru avoir imaginé ces mots… Coïncidence, me rappelais-je. Dans quelques secondes, quelqu’un apparaitrait près de cet immense lit et je verrai à qui il était entrain de parler...
    « Je le demande une deuxième fois, dit-il de sa voix profonde avec un léger accent. Qui êtes vous, et
    comment diable êtes-vous entrée dans ma tête ? »

    "Cette fois-ci, ça m'a chatouillé. si l'électrocution est ta méthode de flirt, permet-moi de te féliciter pour ton originalité."

    Comme quoi, même les vampires peuvent être étonnés! Quelques passages choisis pour bien vous faire comprendre comment Vlad voit la vie, d'une manière générale, ces petites choses qui nous irriteraient, mais pas lui, il faudrait s'en prendre à une personne de son entourage pour qu'il s'énerve et cela ne serait pas beau à voir! 

    "Vlad était installé sur le divan, sans sa veste, les pieds sur la table basse, et il regardait, suprême ironie, un film de vampires.
    —Je n'aurais jamais cru que tu appréciais ce genre de films.
    Il désigna la télévision de la main.
    —Ça m'amuse énormément. Les vampires sont toujours décrits soit comme des eunuques assoiffés de sang, soit comme des lavettes angoissées qui se lamentent sur leur humanité perdue"


    " -Pourquoi est-ce que tu ne m'as pas avoué ce qu'impliquait le fait de boire ton sang ? Maximus a dit qu'en faisant cela, j'étais devenue, euh...
    -A moi, termina Vlad sans hésiter. Il était si sûr de lui que cela me fit voir rouge.
    -Je n'étais pas d'accord, alors tu peux faire une croix dessus.
    Il s'assit sur le rebord du lit et se pencha sur moi en posa ses mains sur mes joues.
    -Tu crois que mon sang est la seule chose qui nous lie ?
    Sa voix était basse et teintée d'une faim palpable. Elle semblait me caresser en des endroits que j'avais été seule à toucher depuis ma naissance, et un éclair de désir fit passer ma colère au second plan. Vlad était si près de moi que ses cheveux formaient un voile sombre amolli de moi, et lorsqu'il commença à me caresser le visage en un geste doux et décidé, j'eus beaucoup de mal à ne pas fermer les yeux d'extase.
    -C'est cela, notre véritable lien, murmura-t-il, et je sentis son haleine me brûler les lèvres. Tu m'es destinée, et tu seras à moi."
     
     Le prochain passage est beaucoup plus long dans le livre, beaucoup plus d'ironie et d'amusement entre Mencheres et sa femme, Cat, Bones, Leila et Vlad, bien entendu. Un véritable petit moment de détente.

    "- Leila, voici Mancheres, mon ami et mon Maître honoraire, ainsi que sa femme Kira, les présenta-t-il en me désignant l'homme aux cheveux longs et la femme blonde. Permets-moi également de te présenter mon amie Cat.
    Il s'agissait de la rousse dont, curieusement, le visage me semblait familier.
    - Quant à Bones, son mari, conclut Vlad avec un sourire froid au brun aux cheveux courts, ce n'est pas mon ami."

    Un petit dernier passage de Leila :
     
    "En douze ans, j'avais accumulé une telle expérience de la douleur que j'étais désormais capable de la classifier en plusieurs catégorie : douce, moyenne, vive, intense, atroce et libératrice. Ce dernier qualificatif pouvait paraître étrange, mais si vous avez survécu à toutes les étapes précédentes, la dernière - celle qui mène inévitablement aux délicieux néant de la mort - arrivait comme un soulagement."
     
    Mais il ne faut pas voir ce roman comme une bonne romance, que nenni, il ne faut pas oublier que l'histoire de vengeance en parallèle va les amener à se poser des questions sur eux-même, sur la confiance, l'amitié, l'amour, la passion, le courage. Il faut une bonne dose de tout cela plus un peu de piment afin de donner à ce dérivé d'une saga bien ancrée dorénavant un avant-gout de paradis. Le Charisme de Vlad et la fragilité de cette femme-enfant de Leila qui à déjà bien eut son lot de malheur. Les souffrances de cette jeune femme depuis des années ont forgé sa personnalité faisant que même si Tepes lui fiche une véritable peur, elle n'hésite pas à lui tenir tête quand le besoin s'en fait sentir que se soit en gestes ou en paroles. Mais je vous laisse découvrir tous les aspects non divulgués ici, car cela ne servirait à rien de tout dévoiler, de nombreuses surprises restent à découvrir et qui sait, peut-être bien que vous aussi vous ne pourrez pas le lâcher et serez obligé de le finir dans la journée?
     

    Logo Livraddict

    babelio

    Le baiser de Minuit - tome 1 (Lara Adrian) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :