• Les chroniques des parleurs, tome 1 : Le nouveau parleur (Franck J. Matthews)

     

     

    Les chroniques des parleurs, tome 1 : Le nouveau parleur (Franck J. Matthews)

    disponible sur Amazon

    Super-héros, tome 2 : la révolte (Maxime Gillio)

    Auteur : Franck J. Matthews

    386 pages

    Thème : Fantasy

     *******

     Fait partie de la trilogie

    Les chroniques des parleurs

     

    Résumé :

    « Degan est un voleur reconnu du Bagne d’Avir. Vaquant à de malhonnêtes occupations, il s’en prend à une vieille femme apparemment sans défense, mais sa victime s’avère être une cible moins facile que prévu. Degan se voit même convaincu par des arguments frappants de suivre la mystérieuse vieille femme au cours d’un périple dont il ignore l’objectif. Cette dernière déteste les criminels et le fait bien sentir, mais Degan porte la marque des Parleurs, ces créatures légendaires capables de ressentir les émotions des êtres vivants qui les entourent. Or, les Parleurs ont disparu des siècles auparavant et non sans raison.
    Que peut bien signifier l’apparition de la marque ? Et comment un voleur de bas étage peut-il en être le porteur ?
    »  
     
     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    16/20

     

    "- Peste et malepeste !
    BAM !
    - Hé, j'ai rien fait, pas besoin de me claquer la tête à la Gibbs !
    - Arrête de jurer et on en reparlera.
    Hmmm, hmmm, hmmm, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas jurer autant que je veux, surtout que la situation devient de plus en plus critique. Non, mais regardez-moi ça, avec une vieille peau qui décide de tout et qui ne m'explique rien. RIEN ! Bon sang, je vais finir par devenir fou. Fuir, pour aller où ? Il est difficile d'avancer un pas devant l'autre avec ses remontrances et le fait que je suis dans le flou total. Dire que je n'étais qu'un petit voleur, prêt à passer de vie à trépas. Je sens encore la corde autour de mon cou, brrrr dire que j'ai failli y passer. Et maintenant, je suis devenu... un voyageur ? "

     

    Oyez, oyez brave gens. Nous voici dans ce que nous pourrions appeler, une quête ! Celle-ci est ce que nous pouvons appeler une quête de pouvoirs pour protéger toute la population. Pour une fois qu'il ne s'agit pas d'anéantir le monde, ou de réduire tout le monde en esclavage... Mais en fait, il s'agit de combattre celui qui veut tout cela. Car bien entendu, les méchants sont de sortis ! Degan est un voleur depuis de nombreuses années. Avec son ami Berto, ils font de petits coups. Ne jamais voler les plus nécessiteux ni les faibles, pas de violence tout en douceur. Même les gardes de la ville les connaissent et les laissent tranquille, sauf s'ils ont besoin d'informations. Mais ils sont tous deux des voleurs sans grande envergure qui ne font de mal à personne. Enfin presque, car la jeune femme qui a fini dans le lit de notre Degan ne va pas bien, pas bien du tout. La bourse en moins, le collier ôté, l'argent coule un peu plus. Les deux amis décident de ne pas raconter ce coup, de continuer à vivre comme avant, sans faire de folie. Mais... un collier d'une telle valeur ne peut rester invisible. Une décision radicale et Degan s'attaque à une vieille femme. Mal lui en pris, il se retrouve sur le dos et direction le cachot !

     
    L'aventure est aux portes d'Avir et surtout au-delà. Degan ne sait plus à quels Dieux se vouer, pardon je rigole. Il ne peut compter que sur Neela, la maîtresse Neela qui est toute fripée. Une petite vieille qui ne paye pas de mine et pourtant elle est rapide comme l'éclair, agile comme un singe et colèrique par moment, surtout avec Degan. Leur rencontre est mouvementée, leur voyage ne peut donc pas se faire en toute simplicité. Il s'agit de récupérer tout ce dont ils ont besoin pour accomplir des miracles. Entre les deux ce n'est pas l'amour fou, pas même un brin d'amitié au départ. Les choses évoluent, les événements vont les  aider à mieux se comprendre et surtout à apprendre l'un de l'autre. Si Degan est heureux de ce qu'il a pu vivre, malgré la peur, la faim et les idées noires, il n'a pas eu le choix de vivre dans la rue et par conséquent à réussi à rester le plus honnête possible, le plus compatissant. Quant à Neela, elle a un très lourd et loooooooong passé qui nous fait prendre conscience que sa vie n'a pas été de tout repos.
     
     
    "- Et encore, tu n'as rien vu mon petit, je ne suis pas de passage sur cette terre, je suis là, parce que des forces puissantes sont à l’œuvre. Rien ne peut prédire ce que l'avenir nous réserve et pourtant nous avons une chance Une seule et unique chance.
    - Moi ?
    - Oui, toi. tu es le nouveau parleur et tu dois reprendre ce flambeau.
    - Et si j'échoue ?
    - Alors, nous sommes perdus..."
     
     
    Perdus, perdus, c'est bien gentil mais tout est sur son dos. Pauvre Degan, il découvre que sa marque fait de lui un être à part. Il était prédisposé à devenir ce qu'il devient dans ce premier tome. Un jeune homme qui a un poids énorme sur les épaules et qui doit continuer d'apprendre. Pour se faire, Neela fait ce qu'elle peut pour le mettre en bonne condition. Donc il faut tout de même imaginer que cet homme est un voleur depuis des années, à failli passer sous la corde, puis "kidnappé" bon gré mal gré pour tout quitter : sa vie misérable, son meilleur ami, pour devenir un autre. Ce fameux autre que nous découvrons au fur et à mesure. Cela prend du temps de devenir ce parleur. L'auteur nous indique les moyens pour y accéder, par des mots, des gestes, par une possibilité étrange, mais Ô combien nécessaire. Degan et Neela vont cheminer jusqu'à retrouver un maitre d'armes. Arkos est une véritable machine de guerre, mais pas que. Le trio devient plus équilibré par cette force de la nature. C'est mon personnage préféré dans cette histoire. Arkos est un homme qui a vécu, qui a connu de nombreux événements sans perdre son humanité. Ce n'est pas que des muscles, il a un cerveau et s'en sert quand il faut, comme il faut. Il n'est pas le leader, mais apporte énormément à leur groupe.
     
     
    Je ne m'amuserai pas à en dire plus, ce n'est que le début du chemin parcouru. Et il y en a tellement à déblayer et de personnages à récupérer. Le monde dans lequel ils vivent tous est détaillés de telle manière que nous pouvons imaginer comment est positionné chaque parcelle de terrain. Je regrette juste le fait qu'il n'y ait pas de carte en début de livre, comme nous pouvons avoir souvent dans les fantasy. J'aime beaucoup ce petit plus qui nous fait déjà voyager avant de commencer le périple. Tant pis pour ce manque. Les personnages ont un passé qui n'est pas totalement dévoilé, en même temps il s'agit du premier tome d'une trilogie, donc tout avoir d'un coup ne me donnerait pas envie de lire la suite. *se frotte les mains* Le caractère complexe de certains personnages donnent envie d'en savoir plus sur eux. Vont-ils tous être d'accord pour devenir ce qu'on attend d'eux ? Il ne faut pas de méfiance, il faut une confiance aveugle, ce qui devient de plus en plus complexe, car plus notre trio avance, plus il va devoir faire à des événements qui le dépasse. Les sentiments humains sont exploités longuement, d'où ma préférence pour Arkos.
     
     
    "- Peste et malepes... Aiiiiiie.
    - Arrête de jurer !
    - J'en ai bien le droit, tout repose sur moi.
    - Tu n'es pas seul, arrête de croire que tu seras toujours seul, nous sommes là.
    Je soupire en les regardant tous. Oui, ils sont devenus presque une famille, il ne manque plus que... ne pas y penser maintenant. Nous allons faire en sorte que les choses changent pour que l'avenir commun soit une paix absolu. Mais chacun des peuples va devoir y mettre du sien, ce qui est compliqué."
     
     
    Chaque royaume a ses propres codes, ses propres us et coutumes, ainsi que des habitants au fonctionnement différent. Les quatre "mondes" n'attendent pas qu'un jeune homme vienne pour leur dire quoi faire. Ils décident, point final et remettre en cause le fait qu'une guerre approche à grands pas, alors qu'il n'y a rien à l'horizon est tout simplement risible. Sauf lorsque les "démons" sont bien en charge de marcher sur les terres. Le récit ne manque pas d'actions et de moments de calmes.  Un peu tel le calme avant la tempête, ces instants où il faut prendre conscience de ses dons. L'histoire m'a fait penser étrangement au premier tome des Affligés, où une femme doit parcourir le monde pour retrouver ceux qui l'aideront à ôter la peur ancrée dans le coeur des hommes. Ce qui m'a fait penser à ce premier tome, c'est tout simplement le fait qu'il y a une quête, l'adaptation des dons et le savoir à s'accaparer pour réussir à gagner. Ce n'est bien entendu qu'une constatation, car les quêtes fantasy ont souvent une trame identique, mais le reste varie, ce qui est absolument le cas.
     
     
    Un point que j'aimerai par contre développer est le suivant : les répétitions. Il ne s'agit pas de termes proprement dit, il s'agit de situations qui sont souvent répétées. Je pense au fait que Degan est un voleur, a failli se faire tuer, se retrouve enlevé et embarqué dans cette quête. Je vais parler en tant que moi, lectrice : en suivant le récit, j'ai très bien compris ce qu'il a vécu. Le rappeler une fois, d'accord, mais à maintes reprises tout au long de l'histoire, c'est dommage de relire plusieurs fois la même chose. C'est juste ce bémol que je voulais pointer du doigt.
     
     
    En conclusion, ce premier tome prend le temps de présenter les personnages, les lieux et ce qui s'est passé il y a déjà quelques temps. L'augmentation des protagonistes se fait en douceur et nous laisse apprécier leur arrivée dans ce nouveau monde. Une guerre approche et il faut tout faire pour l'empêcher de tout détruire. Dire que le personnage derrière tout cela est... Enfin bref, j'ai passé un très bon moment de lecture, surtout dans le sanctuaire. Qu'il doit faire bon de s'y promener ! J'allais oublier, j'aime beaucoup la couverture, elle représente une bonne partie de leur emplacement et apporte un sentiment de paix.
     
     
    Un grand merci à l'auteur pour m'avoir fait découvrir son univers, j'ai hâte de savoir ce qui ca se passer maintenant ! (Oui, parce que bien entendu, la fin s'arrête et paf, il n'y a plus rien, cruel !!!!!)

     

    « Ses deux compagnons étaient probablement les personnes les plus importantes du monde à l'heure actuelle. Ils devaient mettre leurs différents de côté, et le plus tôt serait le mieux.

    Au fil des années, le capitaine était devenu un fin connaisseur des relations humaines. En tant qu'instructeur et meneur d'hommes, il devait rapidement comprendre les motivations et les peurs de chacune de ses recrues. Il pouvait ainsi adopter un comportement adapté à chaque soldat afin qu'ils deviennent la meilleure version possible d'eux-mêmes.

    Le colosse avait notamment appris les réactions auxquelles s'attendre en cas de conflit en fonction des types de personnalité. Il n'avait donc aucun doute que Degan essaierait de s'enfuir avant longtemps et Arkos devrait intervenir pour l'en empêcher. Le jeune homme était d'ailleurs étrangement proche des chevaux pour quelqu'un qui avait envie de marcher...  »

     

      

    « Day's Reading # 166Bilan #85 (Juillet 2020) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    14
    Lundi 10 Août à 21:57
    ça donne envie ! et la couverture est chouette :)
      • Mercredi 12 Août à 22:32

        Trop contente de te savoir enthousiaste !!!!

    13
    Lundi 10 Août à 17:07
    Ça a l'air plutôt chouette ! Alors pourquoi pas!
    12
    Lundi 10 Août à 08:56

    Je ne connaissais pas mais suis malheureusement pas tentée

      • Lundi 10 Août à 10:37

        C'est vrai que je ne vois pas de fantasy chez toi xD

    11
    Dimanche 9 Août à 15:56

    Je ne sais pas, quelques choses me retient. Peut-être un jour mais pas dans l'immédiat

      • Dimanche 9 Août à 19:27

        Il n'y a que le premier de paru attends que tout soit là ;)

    10
    Kimysmile
    Samedi 8 Août à 17:01

    Jolie chronique !

      • Samedi 8 Août à 17:07

        Merci beaucoup :) J'espère qu'il va te tenter un peu :)

    9
    Samedi 8 Août à 09:46
    Satine's books

    Il pourrait beaucoup me plaire ,celui ci, j'aime beaucoup la couverture. Je me le note, merci pour la découverte

      • Samedi 8 Août à 17:06

        Super, j'espère que tu l'apprécieras autant que moi :)

    8
    Vampilou
    Vendredi 7 Août à 17:43
    L'univers me paraît extrêmement intéressant, ça me tente bien !
      • Vendredi 7 Août à 21:45

        Il y a vraiment pas mal de détails et de bases solides :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :