• Les constellateurs (Tiffany Schneuwly)

     

     

    Disponible sur Amazon

    Auteur : Tiffany Schneuwly

    Éditions Ada

    376 pages numérique (epub)

    Thème : Fantastique

      *******

     Résumé :

    « Myramaz… Cité idyllique dissimulée au cœur du Triangle des Bermudes. Sur cette île, le quotidien des habitants rime avec paix, sécurité et perfection. Prunille, jeune habitante de ce pays, coule des jours heureux loin de la guerre, de la pauvreté, de la criminalité et des autres atrocités qui caractérisent l’Autre Monde. Son bonheur atteint son apothéose le jour de ses 16 ans, lorsqu’elle est appelée à rejoindre le clan des Constellateurs. Ces mages capables d’invoquer les étoiles pour effacer les malheurs pouvant naître sur l’île la fascinent, particulièrement depuis le jour où ils ont sauvé son frère malade. Mais la jeune fille était bien loin de se douter que l’accès à ce doux rêve la confronterait à l’envers d’un décor qu’elle n’était pas certaine de vouloir découvrir. Tout bascule le jour où elle rencontre Colin, cet étrange garçon qui semble avoir perdu la mémoire… »   

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Les constellateurs (Tiffany Schneuwly)

    16/20

     

    Je remercie l'auteur Tiffany pour m'avoir proposé de découvrir son nouveau livre. Un fantastique jeunesse avec une couverture sublime paru aux éditions Ada. Connaissant déjà son écriture, je ne pouvais pas refuser, car j'avais déjà eu l'occasion de la lire dans du fantastique jeunesse dans une autre maison d'éditions.

     

    Prunille est une jeune fille de 16 ans, qui vit avec ses parents et son petit frère Denys qui est très malade. Dans ce lieu de paradis, de rêve, en plein milieu du triangle des Bermudes, il y a un moyen de soigner les maladies dites incurables : appeler les constellateurs. Ces derniers savent agir grâce à la magie des étoiles et ainsi faire disparaître les maladies. Lorsque Denys est enfin en pleine santé, la mémoire de chacun d'entre eux est quelque peu remodelée, afin que le malheur qu'ils ont tous connu s'efface. Sans grande gravité. La nuit des 16 ans de Prunille, la constellation de la Colombe vient la chercher. Elle fait partie des élus qui apprennent à user de cette magie, à comprendre le fonctionnement du ciel, entre autre. Une joie immense se propage en elle. Lors d'une ballade sur la plage, elle tombe sur Colin, un jeune garçon qui a perdu la mémoire. Ce moment va bouleverser la vie bien tranquille de la jeune fille et de toute sa famille. Par-dessus tout, cette rencontre va mettre en péril tout ce en quoi elle croyait.

     

    « Colin n’insista pas davantage, comprenant soudain qu’un fossé le séparait de Prunille. Elle vivait avec la certitude que le gouvernement de son île la protégeait et qu’il ne ferait jamais rien qui puisse lui nuire. Quant à lui, le sentiment que Myramaz était un endroit dangereux le hantait depuis qu’il s’était réveillé sur la plage, sa mémoire laissée à l’abandon derrière lui. Devait-il ébranler les convictions de son amie ? Il n’était pas sûr qu’elle soit prête à accepter son point de vue pour le moment. Il préféra donc se replonger dans sa partie d’échecs et revenir à l’attaque plus tard. Au fond de lui, il conservait toutefois la certitude que quelque chose clochait et refusait de croire qu’aucun habitant de Myramaz n’avait un jour ressenti l’appel d’un monde extérieur à explorer. »

     

    J'ai beaucoup aimé le fait que tout se passe en plein triangle des Bermudes. Un lieu maudit où personne ne peut en sortir. Ici, l'auteur dépeint les lieux comme magique. Pas de famine, pas de problème d'argent, tout le monde est aux petits soins avec tout le monde. Les gens semblent heureux en toute circonstances et lorsqu'un problème intervient, les Constellateurs sont là pour aider la population. Tout le monde vit de la même manière, avec un peu plus de chance pour les logements par exemple, mais personne n'est dehors. Tous ont une vie paisible. Myramaz est un lieu idéal qui se suffit à lui-même. L'Autre Monde est autour, sans que quiconque n'ait envie d'y aller. Pourquoi aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte alors qu'ils ont tout ce qu'il faut ? Un peu trop de beauté et de perfection. Du départ, les lieux sont idéaux, mais trop de "parfait" mettrais la puce à l'oreille à certains.

     

    Lorsque Prunille tombe sur Colin, il y a de plus en plus de mystères qui va l'entourer. Qui est-il ? Comment as-t-il perdu sa mémoire ? Pourquoi ne veut-il pas aller voir les hauts dirigeants de cette ville alors qu'il ne se souvient de rien ? Bon nombre de questions qui ne s'arrêtent pas. Sa mauvaise mine et le fait qu'il ne fasse confiance à personne sont encore des points à résoudre. Malgré tout, il va faire confiance en Prunille, qui va aller jusqu'à "emprunter" de la nourriture et des vêtements pour lui. L'aider, le cacher, voila ce qu'elle compte faire, jusqu'à ce qu'il soit plus sur de lui. et que tout le monde sache qui il est.

     

    La jeune fille est douée en classe. Lorsqu'elle est appelée, c'est tout naturellement qu'elle se donne à fond dans cette nouvelle aventure. On ne peut que ressentir l'amour qu'elle porte à ses parents et son petit frère. On ressent également que la saga Harry Potter doit être dans le coeur de l'auteur. Un oncle Severus avec un mot de passe digne de cette saga m'a fait sourire. Ce petit clin d'oeil est très agréable. Severus est un oncle qui adore ses neveu et nièce. Étant le frère de leur maman, il travaille au gouvernement. Ce qui n'est pas sans donner la puce à l'oreille à Denys et lui a donné des idées.

     

    « Lorsque sa grande sœur eut ni de lui révéler son secret, Denys eut l’impression qu’on lui avait versé un seau d’eau glacé sur la tête. Il était incapable de savoir ce qui l’étonnait le plus : le fait qu’une personne puisse ainsi tomber de nulle part sans avoir le moindre sou- venir de sa vie ou le fait que Prunille se soit lancée dans cette drôle d’aventure. Le comportement de son aînée était plutôt cavalier ; cela ne lui ressemblait pas. Elle avait toujours fait preuve de discernement et de droiture; transgresser les règles ne lui aurait jamais effleuré l’esprit. Il n’en allait pas de même pour lui! Denys avait la fâcheuse tendance à tout prendre pour un jeu. Il comparait sa vie à une succession d’épreuves qu’il devait effectuer. Qu’importe le danger, le dé restait le plus attrayant. Peut-être était-ce dû à son jeune âge ? Quoi qu’il en soit, Prunille avait su qu’elle pouvait compter sur cette facette de sa personnalité pour que son secret soit conservé. Son petit frère allait se jeter tête baissée dans une nouvelle mission sans même se demander si son attitude était la bonne.  »

     

    Comme l'indique le résumé, cet idéal n'est pas sans contraintes sans que les habitants ne s'en doute. Vivre dans le mensonge, avoir des œillères, poser un bandeau sur les yeux... des morceaux de phrases, des expressions qui prennent tout leur sens au fur et à mesure de la lecture. Le ciel étoilé donne beaucoup, la magie est présente sans pour autant qu'elle soit la seule en place. (Difficile d'en dire plus sans raconter ce qui s'y passe) Prunille évolue vers l'âge adulte rapidement. D'abord avec ses nouvelles études, mais aussi avec tout ce qu'elle apprend aux côtés de Colin. Ses parents sont très protecteurs et montrent un amour fort et durable. Ils sont très compréhensifs et ne vont pas aller à l'encontre des convictions de leurs enfants, tant que leur vie n'est pas menacée.

     

    J'ai beaucoup apprécié le mentor de Prunille, Niklavs. Un homme qui est serein. Je le vois comme un sage dans une tribu, celui sur qui on peut compter à tout moment. Il a cette facilité à faire avancer ses élèves sur le bon chemin en posant des questions, mais surtout en les amenant à lui poser des questions qui les amènent plus loin. Une méthode de travail que j'apprécie. Niklavs est un personnage rassurant.

     

    Côté bémol, le final. Je l'ai trouvé trop rapide, surtout en comparaison de la façon dont l'auteur met en place l'histoire. Elle prend son temps en donnant les explications pour comprendre ce monde. La fin a été trop rapide à mon gout. Un coup d'étoile dans le ciel et la solution est là. Dommage pour cette rapidité.
     

     

    En conclusion, une histoire inattendue qui montre que lorsque tout est vraiment trop beau, il y a forcément quelque chose de sombre quelque part. Le fait de vouloir sauver les autres malgré soi est un bel acte de bravoure. Plusieurs petites morales sont disséminées un peu partout et cela vaut le détour. Un récit fantastique porté sur la dystopie avec un peu de romance (et tout plein de rebondissements). Il est à découvrir.

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    « Valjoly'Maginaire 2018Dans ma boite il y a... # 136 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    4
    Lundi 5 Novembre à 15:56

    oh bah pas pour moi ca...

    je passe mon tour!

    3
    surmatabledenuit
    Dimanche 4 Novembre à 17:47
    surmatabledenuit

    J'adore la couverture, mais je passe mon tour.

      • Dimanche 4 Novembre à 20:40

        Aucun souci :)

        Merci d'être passée par là !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :