• Les larmes d'Aphrodite, tome 1 : la colère de l'Olympe (Marion Perret)

     

    Les larmes d'Aphrodite, la colère de l'Olympe (Marion Perret)

     

    Disponible sur amazon

    Moitiés d'âme : Chroniques des Cinq-Trônes (Anthelme Hauchecorne)

    Auteur : Marion Perret

    296 pages numérique (epub)

    Thèmes : Fantasy, Mythologie

    *******

    fait partie de la série

    Les larmes d'Aphrodite

     

    Résumé :

    « Les Dieux sont cruels ! Et l’éternité paraît bien longue pour une immortelle qui tente de leur échapper. Abandonner les siens n'est qu'une solution temporaire...
    Après des millénaires de fuite auprès des mortels, Aphrodite est de retour sur l’Olympe. La plus belle des Déesses va devoir faire face à de nombreux défis.
    Manipulation, trahison, violence et amour… Aphrodite brave la colère de l’Olympe !
    »

     

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    18/20

     

    Déjà, merci aux éditions de Saule pour cette nouvelle proposition de lecture. Je n'ai pas pu dire non, la couverture est magnifique, le résumé plus que tentant. Imaginez qu'en plus l'auteur parle de l'Olympe, de mythologie, forcément cela a titillé mon envie de découvrir ce premier opus.

     

    Depuis deux bons milliers d'années, Aphrodite vit parmi les mortels sous le prénom de Vénus. Elle tient une agence de téléphone rose et cela lui convient. Enfin au premier abord. Elle vit sa vie comme elle l'entend depuis qu'elle a disparu des radars de l'Olympe. Sa fuite a laissé un gout amer en bouche que ce soit son Père Zeus, ou ses amis, ou encore son époux Héphaïstos. Tous l'ont cherché, tous ont dû se résoudre à ne pas la retrouver, jusqu'à ce qu'un jour, Aphrodite reçoit un appel de sa soeur : Amphitrite. Cette dernière, bien qu'elles ne se soient plus parlées depuis des millénaires lui demande une faveur, auquel cas elle donnera son adresse à tout l'Olympe afin qu'elle soit châtiée et obligée de revenir chez elle. C'est bien entendu sous ce chantage qu'Aphrodyte accepte de venir la rencontrer sous les mers et de voir ce qu'elle peut faire pour aider Calypso, l'une de leur meilleure amie. Malheureusement pour elle, cette venue sera découverte par Poséïdon, le mari d'Amphitrite, ramenant à la fois des souvenirs douloureux et un combat pour notre Déesse des plaisirs de la chair.

     

    https://gifimage.net/wp-content/uploads/2018/05/sirene-gif-6.gif

     

    Le livre est découpé en plusieurs parties. Le passé, le présent et ainsi de suite. Nous suivons donc les aventures d'Aphrodite au tout début de sa majorité, puis dans notre époque et ainsi de suite. Si le présent lui apporte du bonheur, il n'est qu’éphémère et nous le comprenons en plongeant dans son passé. Ce dernier apporte les éléments qui nous font comprendre son jugement et le fait que son coeur se soit fermé à un moment donné de sa vie. Une vie qui n'a pas que du plaisir, bien au contraire. Elle papillonne d'homme en homme sans s'attarder. Un seul a réussi là où personne n'avait pu, mais, car il y a un mais, il est à une autre. Cet amour, cette passion dévorante lui a fait prendre conscience qu'elle ne peut se laisser aller. Le combat est rude et ce n'est que le début.

     

    Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, surtout une fois l'épilogue passé. Aphrodite est une jeune femme magnifique qui attire toutes les convoitises des hommes et la haine des femmes. Plus le livre avance (et dévoré) plus nous ne pouvons pas ne pas l'aimer. Ses choix sont aussi bien sa force que sa faiblesse. Le mot égoïsme ne lui convient pas malgré tout ce que les autres peuvent penser. Elle est capable d'aimer et de protéger au péril de sa vie sans concession, si ce n'est de se raser la tête. J'ai beaucoup aimé les passages où l'auteur s'approprie la vie des Dieux et Déesses anciens. Il est clair qu'il vaut mieux ne pas connaître parfaitement la mythologie, ou du moins ne pas lui en vouloir pour des arrangements qu'elle a fait. C'est une façon de voir différemment ces Dieux anciens et j'ai beaucoup aimé. Zeus, Poséidon et Hadès, les fils des Titans ensevelis sous terre, sont comme je les imaginais. Durs, froids, impitoyables et capable de tout pour que leur cœur ne se fasse pas malmener. Leur amour est puissant, que ce soit pour leur femme, leurs enfants, même si parfois un choix devient difficile. Être obligé de choisir entre sa femme ou sa fille... je n'ose imaginer le sacrifice à faire dans de pareilles circonstances.

     

    J'ai adoré Hadès, le Dieu de la mort, celui qui est obligé de changer de vêtements pour ne pas leur faire peur. Imaginez un peu : un Dieu qui est en short, chemise hawaïenne qui vous ouvre les portes de l'enfer pour les guider. Je crois que j'ai eu du mal à continuer la lecture tellement je riais. Poséïdon (merci à Percy Jackson de m'avoir mis en tête son Poséïdon) est un Dieu quelque peu... distrait. S'il est marié à Amphitrite, la soeur d'Aphrodite, il est également leur oncle. J'avoue que j'ai laissé de côté les liens de famille, autrement je dois admettre que je me serais entortillé les neurones. Il se passe quelque chose entre lui et Aphrodite, c'est indéniable, dès le prologue nous le ressentons. Cette attirance va porter préjudice à Aphrodite par bien des façons, dont je laisse le soin aux futurs lecteurs de découvrir. Quant à Héphaïstos, ce n'est qu'un rat, non la crotte d'un rat. Il est ignoble, un monstre parmi les Dieux. Je suis très heureuse de la branlée qu'il obtient enfin !

     

    Aphrodite revient donc à la maison qui connaît quelques modifications depuis sa fuite. Elle qui a siégé au conseil avant de partir, se voit dans l'obligation de participer à trois épreuves afin de récupérer ce droit. Bien des choses ont changé, des Dieux mineurs veulent tous cette place vacante. Et elle ne le veut pas, malgré le fait qu'elle soit attachée à sa vie auprès des mortels. Elle a été blessé de toutes les manières possibles. Son caractère s'est formé grâce ou à cause de tout ce qu'elle a vécu. Une femme blessé est pire qu'une femme en colère, elle est capable de tout : d'être gentille et adorable comme d'être la pire des manipulatrices.

     

     

    Les raisons de son départ, de cette fuite sont compréhensibles. La souffrance est cachée par le jeu, c'est à la fois malsain pour elle qui sombre et un moyen de ne pas penser à tout ce qu'elle a perdu, car en partant, elle a perdu ses amis, sa famille, sa vie... Ce personnage est complet, difficile de ne pas s'attacher à elle, surtout lorsqu'on arrive vers la fin de ce tome. Tant de sacrifices, tant de temps perdus. Les larmes d'Aphrodite porte bien son nom, elle n'a pas lésiné sur ses gouttes d'eau salée. J'ai beaucoup apprécié la façon dont l'auteur a géré les personnages : avec du caractère, des obligations, des sentiments. Rien n'était facile il y a une éternité et au présent tout semble encore plus complexe.

     

    Le temps laisse des traces, certaines vengeances s'atténuent, je pense aux Gorgones par exemple. Aider n'est pas dans leur compétence mais en échange d'un lourd secret elles sont prêtes à faire un effort. Il ne faut pas non plus leur en demander de trop. J'ai adoré la partie de bataille navale grandeur nature également. Vous l'aurez compris, le livre regorge de surprises en tout genre, de rebondissements, de suspense. La plupart des Dieux et Déesses grecs sont présents. Les amitiés sont décrites, tout comme les liens négatifs. Il y a beaucoup d'amour dans le texte : fraternel, amants, amis, paternel, maternel... La plume de l'auteur est pleine de vie, d'humour, de suspense. Mélanger la mythologie à notre époque m'a beaucoup amusé. Il s'agit de Dieux et de Déesses dans cette histoire, tout est possible et c'est ce qui m'a plu également. En d'autres termes : foncez le découvrir !

     

    « — Je n’ai pas voulu t’étouffer. Tu t’es offerte à moi, explique-t-il avec sérieux.

    Offerte à lui ? Ben voyons ! 

    — Tu as bu trop d’eau salée, ne prends pas tes rêves pour des réalités ! 

    — C’est toi qui as bu la tasse, pas moi, se moque-t-il. 

    — Je t’ai juste regardé dans les yeux et puis ton foutu raz-de-marée m’a engloutie, espèce de taré ! Je suis vraiment de très mauvaise humeur à présent. 

    — C’est aussi ce que j’ai ressenti… un raz-de-marée, murmure-t-il presque pour lui-même.

     — Pourquoi as-tu fait ça ? je demande hors de moi. Ses prunelles turquoise se posent sur moi et comme je refuse de le regarder, il soulève mon menton jusqu’à ce que son visage se trouve à quelques millimètres du mien. 

    — Je n’ai rien fait. Absolument rien. Tu dois me croire, Aphrodite. 

    Son souffle me caresse et je me surprends à inhaler avidement son odeur de brise légère. 

    J’ai envie de poser mes lèvres sur les siennes pour pouvoir mieux y goûter. »  

     

     

    « Les larmes d'Aphrodite, série (Marion Perret)Romance, contemporain, Historique, etc (année 2020) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    10
    Dimanche 1er Mars à 20:17

    Je pense que c'est une série pour moi. Je te remercie pour cette découverte et je me la note.

    9
    Vendredi 28 Février à 12:57
    Satine's books

    Je l'ai tellement adoré celui ci *-* 

    Vivement la suite :D 

      • Vendredi 28 Février à 16:45

        Je suis d'accord avec toi, vivement la suite :)

    8
    Jeudi 27 Février à 22:42

    Je ne connaissais pas ce roman mais ton avis me donne envie de le découvrir :)

      • Vendredi 28 Février à 16:45

        J'adore donner envie xD bonne future lecture :)

    7
    Vampilou
    Jeudi 27 Février à 17:29
    Ah, celui-là, ça fait déjà pas mal de fois que je le vois et il me tente bien !
      • Vendredi 28 Février à 16:44

        Hiiii super, j'espère que tu te laisseras tenter :)

    6
    Jeudi 27 Février à 17:05
    Kimysmile

    ça donne envie!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :