• Les nouvelles du groupe 2 (JDA)

     

     

    Disponible sur Amazon

     

    Les maîtres du crépuscule, tome 1 : La marque de Caïn (Lina Déranor)

    Auteur : JDA

    72 pages numérique (epub)

    Thème : Nouvelles policières

    *******

     

     

    Résumé :

    « Premier opus d'un recueil de nouvelles policières, il vous plonge en immersion au sein d'un groupe de quatre policiers qui officient dans un Service Régional de Police Judiciaire. Dirigés par le capitaine Tom Mareval, les lieutenants Chloé Fadelo, Emilien Marchewski et Jimmy Miraux forment une équipe soudée qui va être amenée à enquêter sur plusieurs affaires. Vous suivrez les pas de ces flics passionnés par leur métier, prêts à tout pour venir à bout de l'enquête. Le tout est surveillé de près par l'oeil bienveillant du commissaire Vancha, leur patron.1. Ton entrepôt m'a tué: Le groupe 2 est saisi suite au cambriolage d'un entrepôt de marchandises dans une zone industrielle. Les investigations débutent et les premières hypothèses sont levées. Quelques jours plus tard, un second cambriolage a lieu dans un autre entrepôt de la ville. Cette fois-ci un agent de sécurité est retrouvé mort à l'arrivée des policiers. La situation s'envenime et les enquêteurs doivent redoubler d'effort pour se mettre à la recherche des auteurs. 2. L'argent a un prix: Tom reçoit un appel téléphonique d'un de ses indics qui lui annonce le braquage imminent d'un distributeur automatique de billets. Le groupe se met en alors en chasse pour tenter d'interpeller les individus en flagrant délit. Surveillances, filatures, écoutes, l'arsenal complet est déployé. Le soir venu une fusillade éclate. 3. Dans l'impasse: Un cadavre est découvert dans une benne à ordures ménagères lors de la collecte des déchets. Les Hommes du capitaine Mareval se rendent sur place. La situation est complexe car peu d'éléments sont recueillis sur les lieux. Il va falloir faire preuve de persévérance pour retrouver le coupable. 4. Vendetta: Un appel provient d'un SRPJ du sud , le groupe 2 est invité à participer au démantèlement d'un trafic de drogue. Un lien a été établi entre ce trafic et une affaire que le groupe 2 avait en charge. Les policiers se rendent sur place et vont épauler leurs collègues dans leur traque. »  

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    16/20

     

    Par le biais du site simplement, je remercie l'auteur pour sa proposition de lecture. J'aime beaucoup les policiers, les thrillers c'est donc avec plaisir que j'ai accepté de le découvrir.

     

    Ici nous avons 4 nouvelles policières du même auteur donc. Ce qui change des recueils de nouvelles que je lis régulièrement où il y a plusieurs auteurs pour un même thème. Nous suivons le groupe 2 de la SRPJ. Le capitaine Tom Mareval et les lieutenants Chloé Fadelo, Emilien Marchewski et Jimmy Miraux. 4 enquêtes qui se suivent assez étrangement : un cambriolage dans un entrepôt, un braquage d'un distributeur, un cadavre découvert et le démantèlement d'un trafic de drogue. Le groupe 2 a de quoi faire, ils ne chôment pas et vont devoir mettre les bouchées doubles. Tom est apparemment heureux en ménage, même si du départ avec Laura on sent une légère fatigue d'un côté. Avec tout ce qui lui tombe dessus, le SRPJ ne va pas pouvoir prendre de repos. Nous débutons donc avec le cambriolage d'un entrepôt. La manière dont cela a été fait reste plus que suspect. Malgré l'alarme ils ont réussi à voler beaucoup de marchandises. Des questions se posent sur cette affaire qui ne tourne pas rond.

     

    « Les documents récupérés, Tom fit un dernier tour du hall avec son équipe puis ils reprirent la direction de l’hôtel de police. Il tentait de mettre les premiers éléments en ordre chronologique afin de reconstituer les faits et partager sa réflexion avec Jimmy.

    — Des individus pénètrent dans l’enceinte durant la nuit, découpent une porte, entrent sans que l’alarme ne fonctionne, subtilisent l’équivalent d’une semi-remorque de marchandises, et repartent... Culottés, mais efficaces ces gars-là ! »

     

    C'est sans compter sur les fameuses journées "sans" entre Tom et sa femme Laura. Son boulot est prenant, comptable dans un cabinet en ville, elle est plus du genre à travailler tard en oubliant de manger que de préparer une soirée pour eux. L'enquête est longue dans le bon sens du terme, elle n'a pas été bâclée et nous avons déjà le sentiment d'être aux côtés des personnages. Il n'y a pas que l'enquête, il y a déjà des instants de vie, des moments de confidences propices ou non. La dernière scène est digne des films policiers et les derniers mots apportent un moment de tristesse à notre "héros" Tom.

     

    Puis « L’argent a un prix » est tout aussi fluide que la précédente. Chloé est la première cette fois dans cette nouvelle. La relation avec Tom est amicale, même si on ressent un petit plus malgré tout. L’inquiétude du final de la précédente ne laisse pas Chloé indifférente. Après des vacances bien méritées, pour se ressourcer, Tom revient donc et une nouvelle affaire leur tombe sur les bras. Une fin assez froide et nous nous demandons si l'espoir est vraiment si infime que cela. Tout cela pour tomber « Dans l’impasse » et laisser un peu de côté les enquêtes. Enfin c'est un bien grand mot, nous avons la découverte d'un cadavre tout à fait... ragoûtant ! J'adore les descriptions !

     

    « La scène qui s’offrait à eux n’était pas belle à voir. Malgré le peu de lumière fournie par l’éclairage public, l’ombre visible s’apparentait facilement à un être humain. Le corps se trouvait là, à moitié enseveli par des immondices en début de décomposition. Face vers le ciel, les yeux grands ouverts, Chloé n’avait pu éviter ce regard vide, dénué d’émotion, absent. Les mains présentaient des griffures profondes, de la chair manquait. Il s’agissait certainement du fruit de quelques animaux fouinant les détritus. Répugnant. La cause du décès n’était pas identifiable en l’état. L’autopsie éclaircirait tout ceci d’ici quelques jours. L’identité judiciaire se faisait attendre. Il fallait immortaliser la découverte pour pouvoir enlever le corps. Le fond du conteneur cachait peut-être un élément important. Mareval en doutait mais la vérification était indispensable. »

     

    J'ai beaucoup aimé le moment avec le légiste, lorsque Tom en frissonne de voir le scalpel passer sur le corps de la victime. J'ai trouvé que ces sensations étaient bien décrites. Il y a toujours ces histoires de vidéo-surveillance dans ces enquêtes, le même rythme est imposé. La recherche de preuves, les questions aux éventuels témoins. Ici il s'agit d'un jeune qui a encore ses parents, et nous apprenons ses déboires. Lorsque je disais qu'il y avait un peu moins d'enquête c'est tout simplement parce que nous sommes un peu plus dans l'univers privé des personnages. Ainsi nous suivons Chloé dans une compétition sur tatami, continuant sur une soirée arrosée dans un bon restaurant. Le mélange de l'affaire avec la propre vie de Tom et Chloé est facile à suivre. Par contre, j'avoue que je n'avais pas vu la fin de cette histoire de cette façon. J'ai été surprise (pas agréablement, surtout lorsque l'on sait vraiment la souffrance endurée) par cette lettre.

     

    Pour terminer, quoi de mieux qu'une « Vendetta , faisant suite à une affaire passée. Elle est peut-être un peu plus courte que les autres, mais en même temps il y a déjà des éléments donnés précédemment. Nous avons le fin mot de l'histoire sur le meurtre de l'un de leurs collègues. Dire qu'il a fallu deux ans, mais au moins ils ont leur réponse.

     

    L'évolution des personnages est importante depuis le début de leur aventure que nous avons découvert. Les liens entre eux se sont renforcés. L'auteur appuie plus sur Chloé et Tom, beaucoup moins sur Emilien par exemple. Ce sont des nouvelles courtes, descriptives avec de bons éléments. J'aurai vu un petit peu plus sur l'avant-dernière, mais finalement cela passe plutôt bien. Ce sont des tranches de vie, des moments, des enquêtes qui font avancer les personnages dans leurs environnements. Les scènes d'actions sont virulentes pour certaines, par moment j'ai eu l'impression d'être dans un film de ce thème. Un autre personnage est récurrent, il s'agit du commissaire Vancha. Un homme de poigne qui n'hésite pas à pousser les limites de la légalité afin d'obtenir ce qu'il faut en indices. C'est un personnage qui lie ces hommes sous son commandement, attachant à sa manière même s'il fait parfois plus bougon qu'autre chose.

     

    En conclusion, j'ai passé un bon moment de lecture et je n'hésiterai pas à lire d'autres histoires sur le groupe 2, car je suis certaine qu'il reste encore plein de choses à découvrir sur les personnages !

     

     

    https://simplement.pro/asc/public/upload/posts/3590/cover-3168.jpg?rev=1559973963



    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    « Nisha EditionsDéfi fb #69 (Juillet 2019) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :