• Les Ombres Brumeuses, Livre 1 (Céline Mancellon)

     

     

    Auteur : 

    : novembre 2012

    406 pages papier

    Thème : fantastique

      *******

    Fait partie de la série

    Les ombres Brumeuses

    (Céline Mancellon)

    Résumé :

     

    « "Les Ombres Brumeuses" est un clan très ancien de vampires dont Liam MacDowen est le guerrier. Sa mission ?
    Amener Anae à son père, leur chef, car la jeune femme serait une élue. Elément capital pour une descendance puissante.
    Un soir, il décide d’agir sous sa forme canine alors qu’elle prend des photos dans une rue déserte.
    Cette rencontre marquera un tournant décisif dans leurs vies.
    Un vampire tombera amoureux pour la toute première fois.
    Une jeune femme découvrira un univers qui côtoie celui des humains depuis la naissance du monde.

    Et ce n’est que le début… »  

    Du bleu à l'âme, épisode 1 (L.S. Ange)

    Les Ombres Brumeuses, Livre 1 (Céline Mancellon)

     

    J’ai acheté les trois livres en même temps, à force d’en entendre parler, je m’étais dit qu’il fallait qu’ils viennent jusqu’à moi. Ce qui est chose faite ! (Sinon je ne serais pas là à donner mon avis sur ce premier tome :p ) De la bit-lit française, nous en manquons cruellement et c’est tout naturellement que je me suis dit, de quoi l’auteure va-t-elle nous parler ? Il faut savoir que je suis, pas de trop près non plus, pas envie de récupérer un coup de fouet par inadvertance, ces écrits et même en sachant qu’il y en avait d’autres, autant commencer par ce que j’aime lire.

    « Les ombres Brumeuses »

    La couverture est magnifique, sobre, sombre et attractive au passage. L’histoire d’une manière générale est celle d’une jeune femme, une élue pour vampire, qui va être récupéré par un guerrier du clan vampire des « Ombres Brumeuses ». Ce vampire, se nomme Liam, fils du chef qui veut faire d’elle sa future poulinière, autant dire les mots comme il faut. Mais tout ne va pas se passer comme il faudrait, entre le fait qu’Anae n’est pas ce que tout le monde croit et d’ailleurs, je me demande encore ce qu’elle est vraiment, même à la fin de ce premier tome et le fait que Liam va s’attacher à elle d’une manière qu’il n’a jamais connu va remettre en question bon nombre d’événements au sein de leur clan.

    Ce premier tome est décliné en deux parties. La première concerne la rencontre entre Liam et Anae, ou plutôt devrais-je dire les rencontres entre ces deux personnages là. Anae est une jeune femme talentueuse, mais se cherche encore. Elle peint pour une galerie, alors qu’elle y ait encore stagiaire. Liam est donc ce guerrier, venu l’étudier et vérifier que les dires de leur Oracle sont bien vrai, qu’elle est cette élue. L’attirance se fera très rapidement et je dirais même trop vite. Anae ne semble pas percuter qui il est vraiment, pourtant il lui révèle sa nature très très rapidement. Aucune peur, aucune excitation, aucune surprise ou même un début de se dire que cet homme est fou, je n’ai rien ressenti du coté de la jeune femme. En fait c’est ce qui m’a posé problème, surtout que notre élue ne connait rien du monde autre qu’humain, surtout qu'elle ne sait pas ce qu'elle est. Ce qui leur arrive au tout début du livre, c’est comme si des étapes étaient passées à la trappe. Anae dit amen à la nature vampirique de Liam sans avoir une quelconque émotion. Quand à lui, il est un guerrier, fort, puissant, meurtrier et l’amour le rend doux comme un agneau… Je comprends que ce sentiment puisse soulever des montagnes, mais transformer à ce point un tueur… j’ai eut du mal, surtout lorsque l’on lit ce que l’élue est capable de lui donner comme envie et qu’il résiste, résiste et résiste encore. Bref, tout cela pour affirmer que le début de leur relation m’a laissé avec un gros manque. Mais par la suite, l’approfondissement à été plus lent et j’ai beaucoup apprécié les moments où nous pouvions ressentir l’amour de l’un pour l’autre. Liam est fou, fou d’amour pour l’élue et elle le lui rend bien.

    La jeune femme va découvrir ce monde différent du sien en toute innocence et saura faire faire à certains des événements. J’ai vu cette jeune femme, amoureuse mais faible, physiquement, elle ne cesse de devenir inconsciente dès qu’une émotion est trop forte et qu’elle ne semble pas vouloir ou pouvoir gérer. Nous allons rencontrer une partie de la famille du guerrier, tel le père, Emmery, qui m’a fait sourire à chacune de ces répliques. Il me fait penser à ses hommes qui cherchent l’approbation de leurs enfants sans en avoir l’air, tout en gardant une main mise sur leur vie, décidant de tout pour eux. Par la même occasion, c’est un chef de clan, il ne peut pas montrer la moindre émotion qui permettrait à d’éventuels ennemis de le mettre à terre et va donc montrer son coté glacial sauf en présence d’une personne en particulier. L’Oracle à un rôle très important et malgré ce qui va lui arriver, je n’ai pas eut pitié d’elle. C’est une femme qui en veut, mais qui use de moyens illégaux et cela lui retombera dessus d’une manière pas assez sadique à mon gout, mdr ! J’en viens à Keir, cet homme dont tout le monde connait l’existence mais la nie. Il à un coté petit garçon très attendrissant et ses pensées sont magnifiquement à sa hauteur. Sérieux, je me suis éclaté à le lire, oui, parce que c’est peu commun de lire ce que l’auteure lui met entre les mains ! C’est innovant, c’est frais, beaucoup de pétillant et de vivacité ! Entre ces deux hommes il me serait difficile de choisir, parce qu’ils ont tous les deux quelque chose que l’autre n’a pas et ils se complètent très bien ! Un protagoniste passera en coup de vent, Eric, il me plait bien celui-ci, même s’il est différent de ce clan ? Je le trouve plus serein, plus mature également.

    «  Il sourit de toutes ses dents, découvrant ainsi des canines qui dépassaient d’une rangée de dents parfaites, sans que cela soit très choquant.
    - Et, que je sache, nous n’avons pas eu non plus ce genre de contact.
    - Oh.
    - Disons que… Hum, quel que soit le contact et votre niveau de… rapprochement – son sourire s’élargit à ses mots – Liam doit être déjà handicapé par un désir exacerbé, beaucoup plus profond que celui de mon père ou… le mien à ton égard. Ca doit être assez violent pour provoquer une soif proportionnelle. L’amour, le désir… la soif, le tout étant étroitement lié… Tu es surement SON élue… Ce qui expliquerait aussi… Le pauvre… ricana Keir.
    J’étais éblouie par la nouvelle. Donc, Liam me désirait intensément. Malgré moi, un sourire rêveur étira mes lèvres.
    - Tu veux peut-être comparer ? »

    Concernant la seconde partie, elle est plus sombre dû à ce qui c’est produit auparavant. De nouveaux personnages vont faire leur apparition, tel Luc qui arrive comme un cheveu sur la soupe pour assouvir une vengeance et Anae va en payer les pots cassés. Luc à besoin de cette vengeance pour survivre à la mort prématuré de son frère et il tient les vampires pour responsables. Il est têtu et sournois, mais il sait se montrer charmeur, enjôleur, une vraie peluche vivante. Entre tous ces personnages, c’est lui mon préféré : il se bat pour ce qu’il croit être juste, en utilisant des moyens plus que douteux (qui ne l’a jamais fait :p), ne laisse pas ses sentiments l’aveugler, mais il sait les laisser parler lorsqu’il en ressent le besoin. Il est plus complexe et plus travaillé que les autres je trouve et pourtant ils ont tous de sacrés éléments de descriptions. Il à énormément souffert et va réussir à respirer de nouveau. Je dois le dire, miss Céline, je vous hais pour la souffrance que vous lui inculquez, mdr ! Non, mais pourquoi il à le droit à ce traitement de faveur ? Enfin, vous l’aurez compris, ce personnage va souffrir encore et c’est mon chouchou, voila, c’est dit !

    J’ai A-DO-RE la Chamane, je l’imaginais très bien dans son capharnaüm avec toutes ses potions, herbes et autres accessoires. Jérôme également m’a fait de l’impression dans le genre je surveille ce qui se passe, je me moque de vous tous, mais je veille au grain sur les miens. J’aimerais vous parler de toux ceux qui en valent la peine, mais tous les personnages sont importants. Cette deuxième partie est plus dure émotionnellement aussi, beaucoup plus, la tristesse envahie énormément de monde et pas que le lecteur.

    Keir va montrer plus de sensibilité qu’il ne l’a fait dans le début et Liam va redevenir ce vampire sanguinaire dénué de sentiments, enfin ! D’accord, les circonstances sont ce qu’elles sont et c’est dur, j’en ai versé ma petite larme (en fait, elles étaient toutes petites, mais nombreuses, bande de traitresses !), mais il lui fallait ça pour redevenir celui qu’il était au début et pouvoir avoir une chance de reprendre sa place. La fin est diabolique : les rêves de l’élue deviennent réalité et l’auteure nous laisse avec beaucoup de questions à la fin de ce tome un. Existe-t-il d’autre monde que celui que nous avons sous les yeux ? Et ces rêves, étaient-ils de simples rêves ? Des prémonitions ? Ou tout simplement un monde dont nous ne pouvons pas imaginer l’existence ? Un peu de tout cela et même bien plus encore, qui sera à découvrir dans la suite ! Il est vrai que par moment c’est un peu tiré par les cheveux, mais c’est si drôle et épique à la fois, qu’il est impossible d’en vouloir à Céline Mancellon de vouloir mettre un peu de fantaisie et de magie dans ce monde vampiresque ! (Oui, j’invente des mots, j’ai posé un brevet pour celui-là :p)

    « D’une part, je tentais de garder ma pudeur sauve en maintenant la couette contre moi, et de l’autre, j’essayais de mettre de l’ordre dans mes cheveux très emmêlés.
    - Tu t’attends vraiment à ce que mon dos te réponde ? plaisantai-je d’une voix aigüe sans oser le regarder.
    - Wouaaaahh… tes cheveux ! On dirait un nid d’oiseaux !
    Je me tournais brusquement vers lui, prête à me battre. Oui, valait mieux se disputer plutôt que subir la gêne de « l’après »
    - Dis donc tu t’es regardé ? On dirait une perruche !
    Puis je lui donnais un méchant coup d’oreiller sur la figure.
    Une surprise comique s’afficha sur son visage. »

    D’une manière générale, j’ai apprécié beaucoup d’éléments dans le livre. Le fait que la narration se fasse sur plusieurs personnages et pas un seul et unique, même si parfois ils duraient moins d’une page, c’était intéressant de voir les réactions et d’être dans leurs têtes ! Bien que c’était un vrai fouillis pour certains, pire que dans la mienne, mdr ! L’histoire se laisse lire rapidement, très rapidement, j’ai mis une journée à le dévorer malgré les petites choses que je n’ai pas aimées. Je vais parler des choses désagréables dans l’immédiat, histoire de les enterrer par la suite. Le début, je ne reviendrais pas dessus, vu que j’en ai parlé dans la première partie de mon avis… Vient ensuite le fait qu’Anaé aime fortement Liam, mais va passer à l’acte avec un autre. Elle va le regretter et ses réactions vont être trop disparates. Aimer, pas aimer, copain, pas copain, amant, pas amant, mourir, se laisser mourir et se raccrocher à celui qui veut bien de vous. En fait l’héroïne m’a semblé mure au début du livre, puis son caractère est parti dans tous les sens au final. Plus j’avançais dans la lecture et plus elle ne me faisait plus rien ressentir. Alors que Gloria, ou Yui, deux autres personnages que l’on voit peu, m’ont plu énormément : beaucoup d’émotions ressenti au travers de ces personnages secondaires, alors qu’avec Anae j’ai eut plus de mal.

    Malgré ces détails, tout le reste est magnifiquement inspiré. L’auteure nous apporte beaucoup d’éléments sur le vampire en lui-même et le je porte du noir parce que… (Non, mais je ne vais pas vous donner la solution et puis quoi encore ? mdr) Les personnages ont tous une manière d’appréhender les événements et le contraste entre Liam, Luc et Keir est saisissant et surtout géniallissime ! Entre un monsieur taciturne, un monsieur je-vais-bien-tout-va-bien-même-si-c’est-pas-vrai, et un dernier c’est-moi-le-meilleur-et-le-plus-triste, je caricature bien entendu, mais ils ont tous leur petit quelque chose qui fait que l’on ne peut pas les confondre ! Que dire de plus ? J’aime les légendes, le folklore, tout ce coté magique, sorcier et autres phénomènes, j’ai été gâtée sauf sur un point : oser dire que Vlad Tepes n’était qu’un fou sanguinaire, NOOOOOOOOOOOON mais oh, pas MON mythe à la poubelle (mdr). Il est vrai que j’aime beaucoup l’histoire de Vlad, devenu comte Draculae et que cela m’a mis un petit coup, snif, mais Céline Mancellon se rattrape bien avec ses propres explications, même si on ne touche pas à Vlad ! (message juste pour l’auteur, si tu portes ton tutu samedi, alors peut-être que tu n’auras pas le fouet :p)

    Passez cet intermède, les loups-garous ont un nom bien particulier : des "thérianthropes", avec l’explication du pourquoi le lycanthrope n’est pas utilisé ! Ah oui, pas de sexe détaillé en long en large et en diagonale YOUPI ! Juste quelques passages sensuels, quelques petites notes qui vont laisser le lecteur imaginer ce qui se passe et c’est bien mieux que de tout détailler pour en faire un vulgaire livre porno. Merci pour ces moments de passions mêlées de douceur!

    Si le lecteur à des doutes sur certaines scènes, ou même certains caractères des personnages, l’auteure nous offre un supplément à la fin pour s’expliquer, ou pas d’ailleurs :p.

    J’adore sa plume, légère, frivole par endroit, solennelle et triste à d’autre ! Un mélange détonnant qui donne de la dynamique à l’histoire. Pouvoir rebondir sur les personnages sans alourdir le texte, être pétillante sans être vulgaire ou cru, j’adhère totalement à son style d’écriture et j’ai hâte de pouvoir la voir au salon du livre !

    Je termine par ces quelques mots (et si vous avez tout lu, chapeau, je vous offrirais bien un petit quelque chose) : il y à quelques points négatifs pour ma part, mais et je dis bien MAIS, il y à tellement de points positifs qu’ils éclipsent tout le reste ! Malgré le final, je me dis que peut-être un de mes personnages préférés continuera l’aventure sous une autre forme, une idée, un pressentiment. Je me trompe peut-être, mais j’ai appris une chose en lisant ce tome : c’est qu’il vaut mieux ne s’attendre à rien, car la surprise sera de taille ! Reste à savoir laquelle. Je vous souhaite une bonne lecture pour ceux qui vont se pencher sur le cas des Ombres Brumeuses !

    « Je ne rêvais pas. Je n’étais pas en train de dormir.
    Alors que faisaient-ils là, ces deux démons ? 
    Fin du premier livre, rendez-vous dans le Livre II, également en deux parties. »

    Logo Livraddict

    babelio

     

     

     

     

     

    défis

    « ROCHER Editions Les Ombres Brumeuses (Céline Mancellon) »

  • Commentaires

    7
    Lundi 24 Mars 2014 à 22:24

    Et l'auteure est géniale !

    6
    Les Mots de Letizia
    Samedi 22 Mars 2014 à 15:24

    Tiens, je ne connaissais pas :) Pourquoi pas !

    5
    Vendredi 14 Mars 2014 à 21:34

    Alors Pimhaz, pour le moment, le 1er est meilleur que le 2 wink2

    Et Ilyza, merci du compliment, je me suis régalée à le lire, autant me régaler à écrire l'avis tongue et hum, le 3 est dans ma PAL, soit je le mange ce weekend, soit, soit je ne sais pas mdr!

    4
    Vendredi 14 Mars 2014 à 20:49
    llyza

    Elle est excellente ta chronique !!! Je rejoins pas mal de chose de ce que tu as dis… il y a beau avoir quelques trucs négatifs mais le roman et sa plume sont tellement addictif que c'est dur de ne pas se laisser happer. Et ça fait ça à chaque fois avec ses romans xD 

    Le meilleur tome c'est le 3, il est à un niveau au dessus des autres, peut-être parce que j'adore le super vilain :) hâte de voir arriver le 4.

    3
    Jeudi 13 Mars 2014 à 22:57
    En fait ton but c'est de m'influencer j'en suis sûre x) du coup le deux vaut le 1, est mieux que le un, ou moins bien? :O
    2
    Jeudi 13 Mars 2014 à 22:47

    Merci pour la couverture winktongue et contente d'embarquer une autre personne dans ce monde!

    J'ai presque fini le Livre 2, il est différent, mais il est pas mal dans son genre également happy

    1
    Jeudi 13 Mars 2014 à 22:44
    Je ne connaissais pas, je te rejoins pour ton avis sur la couverture :) merci pour cette chronique et donc découverte moi :D j'vais le noter sur ma liste :P
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :