• Les proies du temps (Sébastien Fillion)

     

    En vente sur Amazon

    Emulsion, au-delà du visible (Vanaly Nomain)


    Auteur :

    304 pages numérique (epub)

    Thème : Thriller fantastique

      *******

    Résumé :

    « Liées par une étrange prophétie, Nellie et Stella décident de tout plaquer pour partir ensemble. Une île oubliée des cartes les appelle. Là-bas peut-être ces amies de toujours parviendront-elles à donner un sens à leur existence. Mais on ne se coupe pas du temps comme on se coupe du monde. Au-dessus d’elles, une horloge étend ses ombres… »

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Emulsion, au-delà du visible (Vanaly Nomain)

    16/20

     

    Je remercie Sébastien Fillion, l'auteur, pour m'avoir proposé de découvrir son livre. Un thriller fantastique, comment résister ? J'aime beaucoup la couverture, elle représente la majeure partie du livre ainsi que le site si parfait !

     

    Lors d'une fête foraine, 4 amis tombent sur une roulotte un peu spéciale. Il s'agit de celle d'une voyante. Un seul peut entrer à la fois, une seule question possible, et surtout la réponse doit être un seul chiffre. Si Hugo demande son salaire en fin de carrière, Baptiste demande son âge véritable, pour les deux filles Nelly et Stella c'est bien différent. Sans se concerter, elles vont demander le nombre de jours qu'il leur reste à vivre. 12 jours, c'est le chiffre qui tombe pour l'une comme pur l'autre. Y croire ou ne pas y croire, telle est la question. Pour les deux femmes c'est une course contre la montre pour démontrer que la prédiction ne tient à rien d'autres que leur choix. Mais si elles ne connaissaient pas ce nombre, est-ce qu'elles allaient réellement faire ce voyage ?

     


    « Deux amies de toujours ont franchi voilà peu le cap de la trentaine, un âge où des comportements d’ado sont encore tolérés et permettent de rajeunir occasionnellement de quelques années. Elles déambulent en bonne compagnie sur la place annécienne. Le bras d’Hugo sert avec tendresse la taille de Stella, la plus petite des deux filles, brune, pensive et réservée. Nellie, elle, avance avec l’insouciance d’une gamine, une énorme peluche calée sous son coude, cadeau que son fervent Baptiste a conquis au tir à la carabine. Son pas leste fait danser sa longue chevelure blonde jusqu’à la main de son jules, agrippée à la sienne comme si la laisser filer une seconde signifiait la perdre à jamais. »

     

    Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, un polar, un thriller, un suspense ? C'est un peu tout cela à la fois. Le côté fantastique de l'histoire j'avoue ne pas l'avoir trouvé énorme, mais cela ne m'a pas du tout dérangé. C'est plus subtile. Le récit donne matière à réfléchir sur beaucoup d'éléments. Pourquoi vouloir connaître notre date de péremption ? Profiter de l'instant présent en imaginant que demain nous n'ouvrirons pas les yeux ou continuer dans une routine qui nous écrase un peu plus ? Agirions-nous de la même façon en le sachant ? Pour le cas de Nelly et Stella c'est un non catégorique. En sachant ce qui semble les attendre - la faucheuse - elles vont décider de partir. Faire leur valise pour n'importe quelle destination tant qu'elle échappe à leur destin mortel. L'aéroport, leur passeport en main, elles vont devoir accepter un voyage vers une petite ile du nom de Edenia. (Un soucis de passeport essentiellement)

     

    « Le sablier est retourné : quoi qu’elle fasse, les douze jours continueront de s’écouler et de la tenir en otage jusqu’au dernier grain. Deux scénarios se présenteront alors : celui prédit par la voyante, ou bien un autre plus heureux, dans lequel la vie suivra son cours. Dans l’hypothèse de ce sursis, rien ne l’empêcherait d’atteindre son rêve. Encore faut-il en poser les jalons. »
     

    L'ile est en pleine construction pour le tourisme. Qu'à cela ne tienne, les deux jeunes femmes ont décidé. Ou plutôt non, Nelly a les 6 premiers jours pour donner des ordres et les 6 autres sont pour Stella. Dans un hôtel luxueux, Nelly va décider de retourner à ses premiers amours : le stylisme, car elle a découvert qu'un grand couturier vit entre les murs de cet hôtel. Devenir une autre, paraître va devenir une véritable obsession. Pour Stella c'est différent, elle va s'inventer une vie de manière à ce qu'on la laisse tranquille - mariée avec un enfant. Tout semble ne pas aller pour le mieux. En choisissant de devenir une autre, les jeunes femmes vont découvrir que l'ile n'est pas forcément celle qu'elles croient.

     

    Les descriptions concernant ce lieu unique sont magnifiques. Ce bout de terre est composé d'un volcan endormi, éteint, c'est du pareil au même pour certains habitants. En parlant de ces derniers j'ai été surprise de voir qui ils étaient. Et surtout plus l'auteur lâche des éléments, plus nous nous rendons compte que l'île recèle bon nombre de secrets. Et il y en a, que ce soit sur les gens, sur les quatre points cardinaux, sur comment certains vivent sur le dos des autres...

     

    Le nombre des personnages s'étoffent au fur et à mesure que le récit avance. Les deux jeunes femmes qui arrivent dans ces lieux, Nelly et Stella (j'avoue que les prénoms ne sont pas ma tasse de thé, cela me fait plus penser à des écervelées - désolée pour celles qui ont ce prénom par ailleurs) sont à l'opposé l'une de l'autre. Nelly est frivole, passe d'homme en homme sans vouloir s'attacher. Son rêve a été meurtri, mais elle travaille malgré tout dans une boutique de vêtements. Stella est plus posée, un peu plus la voix de la conscience. Elle se méfie de ce qui les entoure en mentant régulièrement. Nous découvrons Franz, un ingénieur allemand qui travaille sur l'île. Gerber un américain complètement stéréotypé dans le sens où il est millionnaire (ou milliardaire ?) gros dépensant son argent pour un peu de bonheur sexuel ou non d'ailleurs, près à tout pour obtenir ce qu'il désire. Il Principe, ce fameux grand couturier qui a une vie dissolue. Un émir passe par là, avec tout ce qui va avec...

     

    « Mais au fond, peu importe, car Stella demeure plus que sceptique au sujet de cette prédiction. Son ouverture d’esprit lui permet d’accepter toutes sortes de phénomènes paranormaux, mais pas ceux ayant trait au contrôle du temps. Admettre l’idée que l’on puisse prophétiser l’avenir d’un individu impliquerait que l’on puisse lire celui de la population entière et ainsi connaître la marche du monde. Autrement dit, les choix de chacun ne seraient pas libres, mais programmés ou tout au moins contrôlés. »

     

    L'enquête dirigée par Stella et Franz est ce qui nous aide à comprendre ce qu'est cette fameuse île. Ce que les "gens" attendent d'elle. Ce qu'ils veulent. L'énergie est importante, sa fabrication, mais aussi ce qui en découle. Cette terre m'a fait penser à une vieille série "l'île fantastique" sans pour autant y être aussi idyllique. Ne la cherchez pas, elle n'existe sur aucune carte, d'où le côté fantastique du récit. Les événements vont aller de plus en plus vite. Il y a toujours cette date butoir qui trotte dans leurs têtes. Nous allons de rebondissements en surprises, bonnes ou mauvaises, mais nous y allons sans pouvoir oublier les frissons qui longent les bras. Plus on creuse, plus on tombe sur les 7 péchés capitaux (Colère, Avarice, Envie, Orgueil, Gourmandise, Paresse, Luxure.) et c'est là que tout s'embrouille, dans le bon sens du terme. Et la fin ! Ah j'avais un doute sur un point mais sans vraiment être certaine.

     

    « Le voyage promet d’être long.
    Où accostera-t-elle ?
    Qui rencontrera-t-elle ?
    Parviendra-t-elle à se pardonner ?
    Peu importe puisque désormais, elle se sait invincible.
    Elle survivra, quoi qu’il arrive. Jusqu’à la fin du décompte. »

     

    Petits bémols : je n'ai pas compris pourquoi lorsque qu'elles s'enfuient d'une certaine chambre, elles n'ont pas récupéré leur passeport. surtout qu'elles en parlent. Certaines réactions m'ont dépassé. Je me dis que c'est le fait de jouer un rôle qui veut tout cela.

     

    En conclusion, nous avons deux personnages qui vont faire en sorte de s'en sortir. Des rencontres probables et improbables. Un lieu magique qui se voile la face. Une "malédiction", une mort imminente, un voyage non prévu... Et si elles étaient restées chez elle ? Et si elles n'avaient pas posé cette question ? Et si... Avec autant de si, les deux femmes ne seraient peut-être pas passées par autant d'épreuves. Le libre arbitre, rester maître de son destin sans laisser quelqu'un vous dicter votre conduite. C'est ce qu'il faut garder en mémoire.

     

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :
    « Top Ten Tuesday # 39Un dernier mot avant de partir (Cédric Castagné) »

  • Commentaires

    2
    Vampilou
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 17:53
    L'univers est absolument génial, ça me tente pas mal !
      • Vendredi 29 Décembre 2017 à 18:00

        C'est surtout la façon dont c'est amené mdr

        Merci :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :