• Les Royaumes de Lune, Tome 2 - La princesse nue (Stéphane Tarrade)

     

     

    Profondeurs, tome 1 (Stéphanie Lagalle)

    Auteur :

    594 pages numérique

    Thème : Fantasy, fantastique

      *******

     Fait partie de la saga 

    Les royaumes de lune

    4ème de couverture :

    « Laeta, la belle et jeune esclave de Rodar, exerce ses talents de courtisane à la Lune dans l’eau, une taverne mal famée de la cité lacustre d’Escargae. Elle sait jouer de sa magie et de ses charmes pour aider son maître et amant dans ses affaires plus que douteuses…  

    Vendue à Jalbert Gralard, un grand bourgeois de la ville, afin de mieux repérer les lieux pour préparer un cambriolage, elle découvre une maison étrange, aux domestiques terrorisés, pleine de statues effrayantes.

    Ne serait-ce pas ici que son amie Cami a disparu ? Quel terrible secret cache la sombre demeure d’une des plus vieilles familles de la cité ? À quel jeu trouble se livre le maître des lieux avec Sylria, la compagne de Rodar ? Cette femme, pétrie de jalousie à l’égard de Laeta, n’en aurait-elle pas profité pour se débarrasser d’elle de la plus sordide des manières ? »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Les Royaumes de Lune, Tome 2 - La princesse nue (Stéphane Tarrade)

    Je remercie les éditions Sharon Kena pour l'envoi de ce service presse numérique dans le cadre de notre partenariat. Autant le dire de suite, j'ai adoré ce second tome. J'avais apprécié le premier, mais celui-ci je le trouve plus sombre, plus accompli encore que « l'ombre des loups » qui pourtant n'a pas eut une mauvaise note, mdr.

     

    Au niveau de la couverture, je la trouve très belle, représentant très bien cette fameuse princesse nue qui prend tout son sens au fil de la lecture.

     

    Côté histoire, nous retrouvons, pour mon plus grand plaisir, Laeta, cette jeune esclave particulière qui est toujours une « courtisane » au sein de « la lune dans l'eau ». Dès le départ, Cami n'est plus dans son paysage, ce qui fait grincer les dents de certains. Laeta va être vendue par Sylria, la mégère non apprivoisée, matrone de « La lune dans l'eau » mais toujours au service de Breaga ? Pas si sur... Laeta va se retrouver au cœur d’événements terribles et effrayants où la magie noire et quelques démons intérieurs vont faire la fête.

     

    « — T’as vu ça, D’kart ? demanda S’nell.

    — Ouais, Beurk !

    — C’est moche !

    — Salement moche !

    — Et très vulgaire en plus, SiO2, de la silice, quel manque de classe ! poursuivit S’nel.

    — C’est pas tant que ce soit de la silice, c’est qu’c’est fichu n’importe comment ! Regarde-moi ça ! Des assemblages hexagonaux compacts, du monoclinique et du trigonal mélangé ! Et puis c’est même pas fini, regarde comment i’s’ont salopé le travail, ils en ont rajouté plein n’importe comment !

    — Ben oui, un état métastable, du verre quoi ! Ils ont même pas pris le temps de faire de l’onyx correctement !

    — Du travail de démon ! continua D’kart. »

     

    J'ai adoré l'histoire, je ne l'ai pas vu passer. Notre héroïne est mise à mal par moment, mais elle arrive plus ou moins à s'en sortir. Rechercher son amie Cami est un point très important, car dans ce monde de luxure où les femmes ne sont pas considérées comme telles, la solidarité entre elles est primordiale. Pourtant le personnage de Jalène est à l'opposé des esclaves. Elle l'est ou ne l'est pas ? C'est une question que je me suis posée durant un long moment, mais au final, nous avons la réponse. Les aventures de Laeta sont nombreuses, il n'y a pas de temps mort dans le récit. L'auteur nous offre du mouvement, de l'action à plus ou moins grandes échelle par moment pour nous divertir. Personnellement, grâce aux descriptions j'ai pu voyager sans avoir mal aux pieds ou des écorchures, voire pire.

     

    La magie est sournoise, difficile à contrôler sauf lorsque l'on est maitre d'elle. J'ai adoré les personnages du diamant. Ces petits « bonhommes » apportent de la légèreté dans les situations les plus dramatiques. Ils sont également compliqués à comprendre, mais font ce qu'il faut pour que Laeta s'en sorte au mieux. Des forces obscures et anciennes sont en place depuis si longtemps qu'il était urgent de tenter de la supprimer d'une manière ou d'une autre. Les pactes engagés se doivent d'être respectés et les signatures font foi. Ce qui se passe chez Gralard dès le départ du livre va avoir des répercussions tout au long du récit. L'esclavagisme ne devrait plus exister, pourtant des contrats subsistent. Tout un tas de petites choses qui font que des soupçons vont pointer du doigt, mais est-ce que cela sera dans la bonne direction ?

     

    « — C’est mon esclave !

    — Connais pas ce mot-là ! poursuivit le garde en posant son épée large sur son épaule.

    La situation semblait s’être subitement tendue. Tous les nouveaux arrivants avaient leurs armes sorties. Ils n’étaient pas du quartier, mais nombreux et armés jusqu’aux dents. Laeta releva la tête et se tourna vers eux, elle avait reconnu la voix du garde. C’était Hadrick. Il la voyait maintenant, ils étaient à quelques mètres. Un pas devant elle, il y avait le perron de cette maudite maison.

    — Qu’est-ce que ça veut dire ! s’emporta Gralard. Toi, pousse-la dedans !

    — Personne ne pousse personne, répondit calmement le chef de la seconde patrouille en se dévoilant.

    Laeta sentit son cœur battre comme il n’avait pas battu depuis longtemps. Elle échangea avec lui un regard intense qui sembla durer une éternité.

    — Sergent Kurst, fouine d’Escargae, et cette fille vient avec moi. »

     

    Côté personnages, nous retrouvons les anciens tels Rodar, Kurst et Sacha. D'ailleurs, je comprends très bien son indécision, les trois tiennent à Laeta et l'inverse est également vrai. J'ai maudis jusqu'à la fin l'auteur concernant l'un de ces hommes, espérant, espérant, espérant... bref, en lisant vous comprendrez ce que je veux dire. Sylria est toujours aussi mauvaise, non je mens, elle est encore pire que dans le premier. Sans elle, la vie des courtisanes serait meilleure. Avec elle, cela devient un calvaire sans nom. De nouveaux font plus qu'une apparition : Gralard, Xiara que j'ai beaucoup aimé suivre les pas de cette... femme. La sorcière, la gargouille, je pourrais continuer à donner d'autres noms, d'autres titres, mais il faut découvrir par soi-même ce qu'il se passe réellement.

     

    J'ai adoré la bataille finale contre les nains, les mingols, le peuple, tout se mélange. Tous vont se battre contre un ennemi commun ? Peut-être, peut-être pas, toujours est-il que la pluie efface les mauvais moments. Et qu'un raz-de-marée doit pouvoir effacer beaucoup plus que de tels événements. Des combats, de l'action, de la magie, de l'amour, des trahisons et complots... tout est lié à un passé qui entoure cette fameuse princesse qui cache sur ses lèvres les mots qui les sauveront tous... enfin presque tous. Vivement la suite !!!!!!

     

    « — T’es pas fou ? Tu vois le genre de pervers que ça doit être ? »

     

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

     http://2.bp.blogspot.com/-mvhno11ISwg/VnA8BII8tUI/AAAAAAAAAqo/Fvq24wkEb5U/s1600/Banni%25C3%25A8re%2B2.png

    « Christophe Collins - InterviewTime to read - 19 au 21/02/2016 »

  • Commentaires

    10
    Mercredi 24 Février 2016 à 15:34

    Pas du tout mon style de lecture mais ta chronique me donne très envie tout de même!

      • Mercredi 24 Février 2016 à 19:09

        Merci et peut-être que tu découvrira cette saga :)

    9
    Mardi 23 Février 2016 à 19:33

    J'aime bien ta chronique même si ce n'est pas mon style de base.

    En tout cas, j'ai pris plaisir à te lire. Merci pour la découverte.

    8
    Les Livres en Folies
    Lundi 22 Février 2016 à 17:20

    Je n'ai pas enocre acheté le deuxième tome, je devrais y penser :D

      • Lundi 22 Février 2016 à 18:20

        pense-en xD (petite pensée à publicité pour adultes :p)

    7
    Vampilou
    Vendredi 19 Février 2016 à 16:10
    C'est une série qui me tentait déjà pas mal ! Mais je dois dire qu'après ton avis enthousiaste, je vais très vite me lancer :-D
      • Vendredi 19 Février 2016 à 17:05

        Contente de voir que celui-ci t'attires :p

    6
    Vendredi 19 Février 2016 à 14:38

    Ton enthousiaste fait plaisir à lire. Ce n'est pas trop mon genre  à cause du côté fantasy , tu me rends tout de même curieuse .

      • Vendredi 19 Février 2016 à 17:05

        J'ai eut un peu plus de mal avec le premier, je l'avoue, même s'il était bon, mais celui-ci, tu ne peux pas t'empêcher d'avoir le souffle coupé tellement tu te demandes si Laeta va s'en sortir ou pas !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :