• Les secrets de Charmont (Lola T.)

     

    Les secrets de Charmont (Lola T.)

    Auteur : Lola T.

    361 pages papier

    Thèmes : Romance Fantastique et Historique 

      *******

    4ème de couverture :

    « Veuve, dépouillée de tous biens et fortune, Mathilde se serait retrouvée dans une fâcheuse posture, si le nouvel acquéreur de son manoir ne lui avait offert l'hospitalité. Cette générosité n'est pas sans intention, comme le découvrira la jeune femme. Dans ce XIXe siècle où les titres et l'argent gouvernent l'aristocratie, le duc de Saint-Cyre est-il vraiment celui qu'il laisse paraître : charmant et protecteur, ou celui que l'on craint : mystérieux et manipulateur. Quel secret dissimule-t-il avec autant de vigilance ? Mathilde s'évertuera à le découvrir. Alors qui est réellement le duc ? Et pourquoi tant d'intérêt pour Mathilde ? D'où lui vient cette inclinaison sourde ? Cette romance fantastique entraîne le lecteur dans une quête où le mystère puise sa force dans une intrigue inextricable. »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Je tiens à remercier Gilles Seegmuller des Éditions de l'Onde pour ce Service Presse. J'avais lu la quatrième de couverture, adorée la une également et tenté ma chance auprès de l'éditeur voulant connaître Lola dans un autre registre que le fantastique de notre époque. La couverture est magnifique et la photo ne lui rend pas justice. En réalité, elle est plus vive au niveau du rouge. Ce côté sombre, le brouillard dispersé, un manoir en fond et la clé menant aux secrets annoncés ?

     

    Nouveau livre, nouvelle donne, nouveaux personnages bien loin de sa trilogie « le lien du sang » - dont vous trouverez mes avis ICI – et je dois dire que j'ai une nette préférence pour celui-ci. Pourtant qu'est-ce que j'ai pu adorer la trilogie ! Ici, Lola met la barre encore plus haute.

     

    19ème siècle... Deux mondes qui vont s'ouvrir l'un à l'autre...

     

    Comme la 4ème l'explique, Mathilde Charnaye est une jeune veuve qui va se voir expulser de chez elle d'un jour à l'autre par le Duc de Saint-Cyre, prénommé Preston. Ce dernier ayant gagné la maison à un jeu d'argent, ne sait pas qu'elle est encore dans les lieux, seule – avec sa femme de chambre, Betty, qui lui est restée fidèle. Du jour où il viendra prendre possession des lieux, un intérêt particulier pour l'un comme pour l'autre va se mettre en place, mais pas dans le sens que j'aurais pu croire. De piques en phrases acides, les deux personnages principaux ne vont rien lâcher de leur position. C'est ce que j'ai adoré dans le livre, du début à la fin. Mathilde et Preston se lancent des mots régulièrement, tout dans l'art du 19ème, bien entendu. Le vouvoiement de rigueur, la tête haute, mais lorsque Preston s'amuse à la déclarer d'une certaine manière devant un auditoire, les ennuis pour l'un comme pour l'autre ne font que réellement commencer. L'univers est tel que je peux l'imaginer à cette époque. Les descriptions des robes, des carrosses et calèches, des habitations... Les rues, les boutiques, le décor, je me suis vraiment retrouvé embarqué dans l'histoire. Je dois reconnaître que l'auteur arrive à décrire le moindre détail sans perdre de temps. Quelques lignes pour sublimer une robe de bal ou de tous les jours et elle apparaît sous mes yeux. J'aime, j'aime J'AIME !!!! Car les longueurs ne sont pas pour moi dans ce genre de détails et là, c'est parfait.

     

    En parlant de longueurs, c'est bien simple, il n'y en a pas. J'ai eut beau me retrouver au siècle passé où l'action ne prédomine pas forcément, que nenni ! Dans ce tome, actions, joutes verbales et intrigues sont mis à l'honneur, sans oublier bon nombre de petites choses qui font avancer le livre, que dis-je : dévorer. Je suis allée de surprises en surprises, ne m'imaginant pas qui serait le véritable responsable de ce qui va se produire, car il y en a un, IL en faut un. Homme ou femme, ou les deux, dur à définir, seule la fin le dévoile. Le livre porte très bien son nom : LES SECRETS, oui, parce que je n'ai cessé d'en rencontrer au fil de ma lecture. Tout d'abord au niveau des personnages. Mathilde est une femme redoutable. Pour manger, elle a fait des choix qui, pour une dame de son rang, n'aurait pas dû être, mais les avait-elle réellement ?Mais également au niveau des lieux, dont je ne dirais absolument rien !

     

    « - Comment avez-vous subvenu à vos moyens sans rente, ni fortune personnelle ?

    - Vous ne pouvez imaginer ce qu'une femme est capable de faire pour survivre.

    Si justement, il ne l'imaginait que trop bien, mais n'avait pas envie de rentrer dans les détails...

    Excusez-moi madame et malgré tout le respect que je vous dois. Ou pensez-vous finir si je vous laisse partir ? Personne n'engagera une femme de votre rang comme simple serveuse ou femme de chambre. Et la perspective de finir dans une des maisons peu fréquentable de la ville, resterait alors votre seule issue... »

     

     

    Finir dans une de ses maisons n'est pas de son goût et Mathilde fera tout pour s'en sortir, quitte à devenir opportuniste, égoïste, mais elle se doit de reprendre une place qu'elle a perdu suite au décès de son époux. Enfin une place plus haute que ce qui pourrait lui être proposé. Preston est Duc, certes, mais même s'il a la prestance dût à son rang, le port altier, la tête froide, il n'en ai pas moins manipulateur pour obtenir ce qu'il cherche. Il est autoritaire et imprévisible. Les deux protagonistes dans la même pièce ne fera que des étincelles. Apprendre à se connaître sans avoir envie de s'étriper à tout bout de champ, ils ont un moral d'acier tout de même.

     

    Beaucoup de rebondissements, d'événements qui ne m'ont pas lassé une seule seconde. Ce que j'ai aimé par dessus tout, ce sont les joutes verbales entre eux deux. Une forte attirance les renvoi l'un vers l'autre mais leur fierté les empêche de voir réellement au-delà. Chacun des deux veut quelque chose de l'autre, mais y arriveront-ils ? Autour d'eux, de nombreux personnages sont présents, je pense à James et Louise, mais également à Inca, Charlotte, Julie, Saurel et Valériane. Et bien d'autres encore, je pourrais tous les citer, mais il faut pouvoir se réserver des surprises, tant bonnes que mauvaises.

     

    Ayant suivi les écrits de l'auteur, je peux dire que son écriture donne une tournure magique à l'histoire. S'améliorer ? Oui, pour moi l'auteur est monté d'un cran dans son style et, ce n'est que mon avis, mais elle est très douée pour le 19ème siècle. J'ai ressenti qu'elle connaissait sur le bout des doigts cette époque, à croire qu'elle y a vécu ! Une intrigue qui se suit sans accrocs, un fil conducteur du début à la fin, avec des wagons qui viennent s'accrocher par moment pour indiquer que non, vous ne saurez qu'à la toute dernière page le fin mot de l'histoire. Pensez historique pour le contexte, pensez un minimum romance et pensez fantastique pour ce qui va surprendre, car j'étais sciée de voir où l'imagination de l'auteur nous embarque. Ce livre est un mélange de douceur, de sensualité, de passion, de confiance, de trahison, d'abandon, de scènes explosives, de combats mais surtout de mystères, car Lola sait nous emmener dans une barque pour nous faire sauter dans une autre, car la voie toute tracée que nous pouvons imaginer est fausse ! Des personnages qui ne manque pas de caractère. Aurais-je oublié de dire que les scènes d'intimité sont bouillonnantes et bien exploitées ? Certaines sont vraiment chaudes, courtes par moment, mais il valait mieux, sinon le livre aurait prit feu ! Pour moi, c'est un succès garanti pour ce livre et la fin est une fin digne de ce nom. Laissez-vous tenter par ce monde fantastique doublée d'une romance du 19ème siècle, point de déception en vue !

     

    Un dernier petit extrait entre James et Mathilde, parce que j'adore le personnage de James : 

     

    «- Vous n'avez pas besoin de raconter ce passage si cela vous rappelle de mauvais souvenirs.

    James prit un petit gâteau entre ses doigts et le regarda tristement.

    - Je sortais de chez une marquise qui venait de convoler en juste noce quelques semaines auparavant. Elle avait imaginé sa lune de miel comme la chose la plus importante de sa vie. Mais son mari n'était pas attiré par les plaisirs de la chair. Déçue, se sentant rejetée, elle était venue à moi. Sa beauté n'avait pas d'égale avec les autres femmes que j'avais pu rencontrer par le passé. J'ai rapidement cédé à ses avances. A notre troisième rendez-vous, le mari est rentré plus tôt que prévu et... »

     

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

     

    « Exclusivité : Les gardiens des portes, tome 3 Amélie (Sonia Alain)Jeux d'ombre (anciennement Jeu obscur), série (Mell 2.2) »

  • Commentaires

    4
    Vendredi 20 Février 2015 à 11:09

    Aelynah

    Pour la maison d'édition, j'avoue que je ne la connaissais pas non plus, mais l'auteur si, de par la trilogie "le lien du sang" (tu as le lien des livres dans mon avis au dessus)

    Je sais qu'amazon n'en a plus pour l'instant, par contre à la fnac il en reste des disponibles : http://livre.fnac.com/a7870356/T-Lola-Les-secrets-de-Charmont

    En tout cas, contente qu'il semble te plaire, bonne lecture et n'hésite pas à me dire ce que tu en as pensé smile

     

    3
    Vendredi 20 Février 2015 à 01:10

    Bonsoir


    je ne connaissais ni l'auteur ni la maison d'édition. Honte à moi! 


    Mais ta chronique a changé Ca et me donne fortement envie de le lire et d le chroniquer pour mon site et si je l'aime autant que toi le faire découvrir à d'autres. Ainsi telle une chaîne il fera parler de lui :). 


    Merci encore. 


    Euh d,ailleurs où peut-on se le procurer ? Merci 


    Aelynah 


     

    2
    Jeudi 19 Février 2015 à 18:55

    Pas de souci, la prochaine fois, j'écrirais différemment, histoire de t'éviter les rougeurs winktongue

    1
    Lola T.
    Jeudi 19 Février 2015 à 15:54

    Merci beaucoup....je suis très touchée !!!oops

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :