• Les Soeurs de la Lune, T1 : Witchling (Yasmine Galenorn)

    Les Soeurs de la Lune, T1 : Witchling

     

    Auteur : Yasmine Galenorn

    352 pages papier

    Thèmes : Bit Lit

      *******

    Fait partie de la série

    Les sœurs de la lune

    de Yasmine Galenorn

     

    4ème de couverture :

    « Nous sommes les sœurs D'Artigo : mi-humaines, mi-fées, agents de la CIA d'Outremonde. Etre une fée dans votre monde confère bien des avantages : nous sommes plutôt bien perçues, contrairement à nos congénères un peu moins, disons... sexy.

    Malheureusement, notre ascendance nous joue parfois des tours. Quand elle panique, ma sœur Delilah se transforme en chat. Menolly, elle, est un vampire qui tente de s'adapter à sa condition. Quant à moi ? Je suis Camille... une sorcière. Sauf que ma magie est aussi imprévisible que la météo, et ça, mes ennemis vont l'apprendre à leurs dépens ! »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Les soeurs de la lune, T3 Darkling (Yasmine Galenorn)

     Premier tome et mise en place du décor ou presque. Les sœurs d’Artigo, comme la quatrième de couverture l’indique, elles sont mi-humaine, mi-fées et vivent toutes les trois dans notre monde. Mais notre monde des humains n’est pas réellement content de voir débarquer des faes de toutes sortes par des portails sur terre et préféreraient les voir rester chez eux. Quand à l’Outremonde, les habitants de ce monde semblent ne pas supporter le fait que des faes frayent avec des humains et le pire dans tout cela : avoir des enfants. Camille, Delilah et Menolly ne sont pas à leur place ni chez nous, ni chez eux et pourtant elles vont devoir faire avec. Toutes les trois sont agents de l’OIA, la CIA d’Outremonde et s’occupent par conséquent des créatures qui oseraient entrer sur terre afin de faire le Mal. D’ailleurs en parlant de créatures, il y en à quelques unes : vampires, homme-dragons, homme-renard, sorcière, gargouille, esprit, fées, ensaurceleur, démons, Talon-Haltija (esprit de maison Finlandais)… Alors qui est qui ? Qui fait quoi ? Qui va… Bref, un peu trop d’un coup, sans réellement savoir qui fait partie de quel camp. Dès le début, une de leur connaissance est retrouvée morte, assassinée et le fait que la personne qui l’aurait tuée serait une créature bien plus terrifiante et maléfique que tout ce qui peut exister dans les deux mondes.

    « … en général les humains qui s'associent avec des démons ne vivent pas assez longtemps pour qu'on s'en préoccupe. Ils ont trop lu de contes de fées. Ils croient qu'en échange de leur âme, le diable leur donnera tout ce qu'ils désirent. Ils ne se rendent pas compte que ces règles n'existent que dans leur monde. Les démons utilisent les autres à leur avantage et, quand ils en ont fini avec eux, ils se débarrassent des restes, c'est aussi simple que ça. » 

    Le fait que se soit trois sœurs qui sont différentes des habitants de la terre et qui ont toutes les trois des pouvoirs différents ne vous dit rien ? Ma première idée fut Charmed, trois sœurs sorcières qui luttent contre le Mal en puissance et qui vont au fur et à mesure aller jusqu’à se battre contre La Source, le Mal en personne. A part cela, le reste est original, dans le sens où l’une est sorcière, oups, la deuxième un chat garou et la troisième un vampire. Ce qui est vraiment dommage c’est le fait que l’on sait qu’il y à une menace, elle est là, pesante et bien présente, mais c’est un fantôme, il ne parle jamais, il n’est pas vu, bref, il n’existe que parce que les autres en parlent et c’est dommage, dans un premier tome, j’aurais bien vu les bases ancrées profondément dans le sol, histoire de pouvoir vers qui et où l’on va par la suite.

    « Qui suis-je ? Je m'appelle Camille D'Artigo et je suis une sorcière, mi-fée, mi-humaine. Je suppose qu'une présentation plus détaillée est de rigueur. Aînée de trois enfants, je suis née en Outremonde. Bien sûr, nous possédons notre propre nom pour notre monde, mais c'est plus facile de l'appeler ainsi sur Terre. »

    « Delilah, l'enfant d'or, serait toujours plus proche des humains que moi. Le coeur tendre, elle était persuadée qu'il y avait du bon en chacun de nous. Parfois, je m'inquiétais pour elle. Quant à notre soeur, Menolly, personne ne savait à qui elle ressemblait. Les cheveux roux étaient un trait récessif dans le lignage de chacun de nos parents, mais nous ne savions pas de quel côté elle le tenait. Sa transformation en vampire n'avait fait que compliquer les choses. » 

    Concernant les sœurs, d’une manière générale, je pense que l’auteure à voulu les montrer comme débrouillarde, mais franchement pas douées dans les combats, hors, elles réussissent à chaque fois à se démêler de chacun des faux pas. Il y à beaucoup trop de chance et dans peu de temps, des léprechauns vont apparaitre… Je suis dépitée de voir comment avec Camille qui se sert de sa magie comme d’un manche, Delilah qui à peur et se transforme en la bête terrifiante d’un chat, seule Menolly tirerait son épingle du jeu, comment elles arrivent toujours à s’en sortir, un véritable mystère, surtout vu les ennemis qui sont puissants, savent attaquer et ne pas se laisser démonter. J’espère juste que c’est juste pour éviter de les faire mourir dans le premier tome, mais un repli rapide pourrait porter plus de stratégies aux sœurs. 

    Ce tome est écrit avec le point de vue de Camille et même si les trois sont sensées êtres liées et soudées, du point de vue de l’ainée, cela ressort vraiment peu, j’ai eut l’impression qu’elle se décrivait sans cesse, elle aime les jolies choses, aller aux combats en talons aussi… Bon, peut-être que le talon pointu, pardon aiguille est une arme fatale, mais il faudrait pouvoir s’approcher de l’ennemi pour cela. De plus, tous les hommes n’ont qu’une envie en la voyant : se la faire ! D’accord, cela donne le parfait stéréotype de la fille qui ne fonctionne qu’avec le sexe et avec Camille, pour ceux qui aiment, il y en à, à revendre, du sexe. Bref, comme vous l’aurez compris, je n’aime pas Camille, trop superficielle à mon gout, c’est peut-être voulu par l’auteure, je ne sais pas, et j’espère que les prochains tomes seront meilleurs, en même temps, vu que les points de vue changent, je le souhaite ! 

    Plusieurs personnages sont amenés et quelques uns sortent du lot, faisant remonter le niveau de l’intrigue d’une manière générale, parce que l’écriture en elle-même est facile à suivre, pas ou peu de lourdeur dans les mots choisis, un enchainement simple, qui suit son bonhomme de chemin. Iris Kuusi, Chase, Trillian, Morio, l’homme dragon. Dommage qu’aucun de ces quatre n’est vraiment été exploité correctement, parce que les détails viennent de Camille et rien que la façon dont elle décrit Chase m’a fait continuer à dire qu’elle est en chaleur perpétuel !

    « Habillé en Armani de la tête aux pieds, cheveux bruns ondulés, nez aquilin, Chase mesurait un mètre quatre-vingt-dix. Il avait cette beauté nonchalante, propre aux hommes suaves... Plus humain que lui, tu meurs. Pour couronner le tout, c'était un bon détective. » 

    Je pense que vous l’aurez compris, si tous les tomes avaient été écrits du point de vue de Camille, j’aurais eut du mal à continuer, il y à de bonnes choses, mais pas mal de moins bonnes choses, mais sachant qu’il n’y en à qu’un sur trois, je me dis que cela ira et avec le temps elle va murir au fil des pages. En tout cas, j’ai hâte d’arriver à ceux de Menolly, parce que sa condition de vampire est intéressante, surtout vu comment elle est arrivée à ce point. Donc même si ce premier tome n’est pas un coup de cœur, je pense que la suite sera bien meilleure, en tout cas, je vous en dirais plus bientôt !

    Logo Livraddict

    babelio

    « Les Soeurs de la Lune (Yasmine Galenorn)Le Lien du sang, T2 Espoir et Désillusion »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :