• Les soeurs de la lune, T4 Dragon Wytch (Yasmine Galenorn)

    Les soeurs de la lune, T4

     

    Auteur : Yasmine Galenorn

    416 pages papier

    Thèmes : Bit Lit

      *******

    Fait partie de la série

    Les sœurs de la lune

    de Yasmine Galenorn

     

    4ème de couverture :

    « Nous sommes les soeurs D'Artigo : mi-humaines, mi-fées, agents qualifiés - et sexy - de la CIA d'Outremonde. Ma soeur Delilah se transforme en chat. Menolly, elle, est un vampire qui tente de s'adapter à sa condition. Quant à moi ? Je suis Camille, une sorcière, qui essaie de jongler entre ses pouvoirs imprévisibles, ses différents amants et la guerre contre les démons. A l'approche de l'équinoxe de printemps, le chaos nous guette. Un artefact légendaire qu'on nous a confié disparaît et des hordes de gobelins et de trolls ont investi Seattle. Je pourrais gérer si Flam, le plus sexy des dragons, n'avait pas décidé au même moment de réclamer son dû: moi! Et pour couronner le tout, le troisième sceau spirituel a fait son apparition et l'Ombre Ailée est à sa recherche. Bon, en réglant les problèmes les uns après les autres je pourrais peut-être éviter la fin du monde... Question d'organisation!  »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Les soeurs de la lune, T3 Darkling (Yasmine Galenorn)

     Après Menolly, je pense que c’est ma préférée, ensuite Delilah et pour finir Camille, je reviens donc sur elle dans ce quatrième tome, non sans appréhension. L’auteure semble mettre un point d’honneur à la mettre dans des situations impossibles, mais surtout sexuellement impossible. Bref, je suis passée au-dessus de tout cela, sachant que je m’habituerais à force ou pas et la lecture à pu commencer. Et le pas habitué risque de fort arriver avec Camille, à part sa poitrine qui doit faire rêver les mâles, au vu de ce qu’elle en pense, que se soit de ses seins ou des hommes qui lui courent après, quand ce n’est pas l’inverse.

    « - Camille Sephariam te Maria, accepte tu de ton plein gré de devenir une servante de la MèreLune entant que sorcière ? Acceptes-tu de te consacrer à elle, de la placer au-dessus de tout ce qui t’es cher, y compris ta vie et ton souffle ?
    Mon cœur s’emballa. On y était. J’allais être liée à la Mère Lune et toute ma vie serait tracée. Aucun souci ne m’atteindrait plus jamais tant que la chasseresse de la lune demeurerait dans mon cœur et dans mon âme… Je pouvais à peine respirer. La voix de Derisa semblait me parvenir de très loin, assourdie par le staccato fou de mon cœur. J’eus soudain l’impression de sortir de mon corps.»

    Beaucoup de problèmes vont tomber sur le dos des sœurs, entre l’apparition d’une licorne, Flam qui demande à Camille d’honorer sa part du marché qu’elle avait fait avec lui précédemment, soit une semaine avec lui, sans compter que l’Ombre ailée est toujours présente prête à récupérer le troisième sceau spirituel et laisse les démons d’Outremonde, en particulier des Gobelins, déferler sur terre et tenter de mettre à feu et à sang la terre, mais Trillian qui disparait de la surface de la terre, enlevé ? Mort ? Alors qu’il était en mission pour la reine des Elfes. Vous l’aurez compris, pas un moment de répit, ou plutôt peu de moment de répit dans cette histoire, l’action est bien présente. Les descriptions des lieux sont plus aérées, plus facile à suivre et à comprendre, moins lourd, les pavés sont donc enfin sortis de la mare pour laisser place à plus de légèreté.

    Quelques révélations du passé de Camille, mais surtout son pouvoir, sa magie qui va changer par rapport aux précédents tomes et qui, je trouve que maintenant qu’elle maitrise, non pas toute seule, il ne faut pas demander la lune non plus, mais avec le soutien de l’un de ces amants, elle va enfin découvrir ce dont elle est capable et à eux deux, ils vont pouvoir accomplir, je le sens bien, de grandes choses. J’ai retrouvé avec plaisir donc Flam, qui montre un aspect bien plus autoritaire et disons-le bien, macho, c’est lui l’homme de pouvoir, donc c’est à lui que revient certaines taches, sauf que ce n’est pas au gout de notre sorcière et cela va faire quelques étincelles. Il est surprenant, effrayant par moment de part sa force et ses convictions, j’ai eut l’impression de voir un roi gouverner son royaume d’une main de maître, sauf qu’il n’a pas de sujets. Morio également sera présent et il sera un maillon important dans ce tome, mais je n’en dis pas plus. Par contre, il est l’opposé diamétralement de Flam, beaucoup plus doux, malgré sa vraie nature. Il est plus… respectueux et Camille est en totale confiance avec ce dernier.

    Camille va se retrouver coincée, toute la misère du monde lui tombe sur les pieds et c’est un poids lourd pour ses frêles épaules. Elle montre enfin une facette qu’elle n’avait pas avant, le fait de ne pas pouvoir tout faire toute seule même si c’est l’ainée et pour une fois, elle va être au bord de la crise de nerf, ce qui la rend plus humaine surtout. Son cœur est un véritable cœur d’artichaut, je crois qu’à force tous ceux qui ont lus les premiers tomes vont s’en rendre compte et aimer pour elle un homme non, mais plusieurs oui et lorsque ces hommes sont d’accord sur le principe. Et d’ailleurs cela m’a beaucoup étonné de ces hommes, Flam, Morio et Trillian, car à leurs façons, ils sont tous les trois, surtout Flam et Trillian qui me semble être des hommes de pouvoirs, mais si cela fonctionne maintenant, reste à voir si sur la durée cela sera toujours la réalité. Un pacte va se mettre en place, autour de Camille, Flam et Morio, tentant ainsi de découvrir ce qui est arrivé à Trillian. Ce tome est plus humain, si je peux le dire ainsi, avec plus d’émotions proches de l’amitié, l’amour, la solidarité malgré les différences. Une bonne leçon à retenir !

    « Tout à un coup un bruit du troisième miroir attira mon attention. Une femme habillée avec une robe de lave en fusion se tourna vers moi. Ses yeux étaient si brillants que leur éclat manqua de m’aveugler. Ses cheveux, composés de roches volcaniques, tombaient sur ses épaules et une couronne de vigne ornait sa tête. Elle avança pour me regarder un instant, avant de s’agenouiller comme la dryade. »

    « Ainsi la logique voulait que le quatrième miroir renferme un élémentaire de l’eau. Effectivement quand je m’avançai vers lui, un homme sirène apparut de ses profondeurs. Des cheveux ondulés de la couleur du varech caressaient sa peau azurée et ses yeux avaient la couleur de l’onyx. Il se trouvait dans un océan ou un lac si vaste que je ne distinguais aucune terre à l’horizon. Il sauta de hors de l’eau comme un dauphin, replongeant pour mieux ressortir. Là, il me salua à l’aide d’un trident en bronze. »
     

    Logo Livraddict

    babelio

    « Les soeurs de la lune, T3 Darkling (Yasmine Galenorn)Les soeurs de la lune, T5 Night Huntress (Yasmine Galenorn) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :