• Les soeurs de la lune, T9 Blood Wyne (Yasmine Galenorn)

    Les soeurs de la lune, T9 Blood Wyne

     

    Auteur : Yasmine Galenorn

    402 pages papier

    Thèmes : Bit Lit

      *******

    Fait partie de la série

    Les sœurs de la lune

    de Yasmine Galenorn

     

    4ème de couverture :

    « Nous sommes les soeurs D'Artigo : mi-humaines, mi-fées, ex-agents de la CIA d'Outremonde à qui nous venons de rendre nos plaques. Camille est une sorcière ; Delilah un chat-garou...

    Et moi ? Je m'appelle Menolly et je suis une vampire. Quand un vampire serial killer s'est mis à faire régner la terreur en ville, je me suis lancée à sa poursuite, mais des fantômes me barrent la route. Je ne serais pas contre un coup de pouce et Roman, un ancien vampire, devrait pouvoir me le fournir. Sauf que, pour obtenir son aide, je vais devoir payer de ma personne... »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Les soeurs de la lune, T9 Blood Wyne (Yasmine Galenorn)

     J’arrive presque au bout des 10 tomes sorti en VF et plus j’avance, plus je me dis que le onzième devrait sortir, n’est-ce pas ? Tout cela pour signifier que c’est bien meilleur que le début, Menolly est plus exploité par l’auteur, ce tome est vraiment pour elle, on voit moins ces deux sœurs et cela fait du bien de ne pas trop se disperser.

    Notre héroïne vampire va combattre un tueur en série, mais d’une manière assez solitaire. Elle va faire appel à un autre vampire, Roman qui est un prince Vampire, ayant quelques milliers d’années au compteur. Le descendant de Blood Wyne et son histoire est vraiment surprenante et très complète. Il est influent et très intéressé par Menolly, qui est tout à fait le genre de femmes qu’il ne côtoie pas, qui est différente, entière, pour en faire sa… Princesse ! Rien n’est joué, rien n’est crée, tout est dans le tome. Roman sera l’homme de la situation, il va redonner la passion à notre héroïne, à un charme absolu, guerrier, d’ailleurs il y à une description par lui-même de ses blessures de guerre qui n’enlève rien à son physique avantageux.

    « Ce sont des blessures de guerre, mon amie, dit-il en me soulevant le menton du doigt. Soyez-en farouchement fière. Appropriez-les vous, et détournez-les de leur intention première. Prenez-les en vous. Elles font de vous le vampire que vous êtes. Nous sommes des prédateurs ; nous nous situons au sommet de la chaîne alimentaire. Nous faisons partie des immortels. »

    Cette histoire n’entachera pas l’histoire entre Nerissa et Menolly, qui est particulièrement belle. Ces deux femmes s’aiment profondément, allant jusqu’à s’autoriser à jouer avec des hommes, pour l’amusement, ne considérant pas cela comme une tromperie, mais juste un jeu. Menolly reste une femme avant tout avec des besoins de sang de part sa nature de vampire, mais ce n’est pas pour autant qu’elle va en profiter. Par contre, elle est plus calme sentimentalement que son ainée, Camille et c’est vraiment plaisant. Son cœur appartient à Nerissa tout simplement. Cela les à fait murir à tel point que leur relation prend une nouvelle tournure, une très bonne nouvelle pour ces deux femmes et j’en suis vraiment contente, enfin un peu de bonheur pour ces deux-là. Il faut dire que Menolly n’arrivait pas à s’accepter telle qu’elle était devenue, pleine de cicatrices, rongée par la culpabilité, mais depuis qu’elle à réussit à tuer son sinistre Sire Dredge, elle à énormément évolué et prit sur elle.

    « … je me réjouissais malgré moi d’entendre ma robe bruisser à chacun de mes pas. Roman avait organisé un défilé privé dans une galerie locale pour me permettre de faire mes emplettes de nuit, et éviter ainsi de dépendre de Camille et Nerissa… »

    Pour en revenir à l’histoire, des prostituées sont retrouvées mortes, un Jack l’éventreur rôde dans les parages, laissant peu de place à l’imagination sur quel type de créature peu bien faire ce genre de massacre, mettant en danger toute la communauté vampirique essentiellement. C’est avec cette histoire que l’on verra Chase se rapprocher de cette sœur, sans que se soit sexuel, mais une solide amitié va naître. L’intrigue, la chasse en elle-même est complexe, car il va y avoir quelques problèmes qui vont apparaitre, sous la forme de fantômes vengeurs et dans l’une de ces batailles, Vanzir va connaitre des déboires, ainsi que Camille. Rien ne sera dévoilé, dans l’immédiat, mais quelques suppositions pourront se faire, jusqu’à ce que l’un des deux va ‘cracher le morceau’ et cela ne sera pas de tout repos dans la suite des événements.

    Wade, un ami de Menolly sera aussi de la fête, pardon, un ex ami, mais dans le sens ou ce cher vampire qui, rappelons-le avait présenté la jeune femme à la communauté vampirique de Seattle, avant de lui tourner le dos comme une vieille chaussette, va avoir des problèmes plus gros que lui, tout cela pour une histoire d’élection. Beaucoup d’autres personnages vont faire leur apparition dans ce tome et un certain Terrance, un vampire de la même trempe que Dredge, c’est pour dire tout le mal qu’il peut et est capable de faire, propriétaire du Fangtabula, risquerait de perdre sa tête ? Très intéressant surtout lorsqu’il va y avoir une bonne bagarre dans les locaux de son… tripot ! Une femme du prénom de Sassy, femme vampire très importante pour Menolly, va avoir besoin de la sœur, mais pas forcément dans le sens que l’on pourrait croire. Elle fait partie de la haute société et à son domicile, sa servante est malade, Janet est à l’article de la mort. Une aide psychologique serait nécessaire. Des anciens vont être également présenté sous leur Vraies formes et ils sont tout de même impressionnant, je n’aimerais pas être en face d’eux.

    Par contre, toujours pas avancé d’un pas vers les sceaux spirituels, ce qui me fait me poser la question de savoir à quand la destruction de l’Ombre Ailée ? … Affaire à suivre dans le prochain ?

    Un dernier extrait pour finir qui n’a rien à voir avec Menolly, mais avec Delilah et Shade et il est vrai que ce dernier est rapide, très rapide et surtout très protecteur envers la jeune femme.

    « Ma sœur… Elle aimait dormir sous sa forme de félin, qu’elle trouvait plus confortable ; et nous ne l’en aimions que davantage. J’entrai discrètement dans la pièce pour éviter de réveiller Shade, mais à l’instant où je posai le pied sur le sol, je trouvai le Stradolan assis, aux aguets, une dague – issue de nulle part – à la main. D’où sortait-elle ? Mystère. En tout cas, il avait de sacrés réflexes. » 

    Logo Livraddict

    babelio

    « Les soeurs de la lune, T8 Harvest Hunting (Yasmine Galenorn)Les soeurs de la lune, T10 Courting Darkness (Yasmine Galenorn) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :